Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 14:28
L'austérité en chiffres en GRECE

L'austérité en chiffres en GRECE

Revue de presse n° 162 (Europe)

L’Institut Gallup a interrogé 64 000 personnes dans 65 pays en 2013 et a demandé quel est le pays qui menace le plus la paix mondiale.
Pour les États-Unis, c'est l’Iran. Dans le reste du monde, le nom le plus cité : les États-Unis... Dès leur frontière sud et dans toute l’Amérique latine. Et chez certains alliés : Australie, Allemagne, Espagne, Scandinavie. Et, plus prévisible, en Chine et en Russie.
Les Français placent la Syrie comme principale menace. En Pologne, c'est la Russie.
Tunisie et Maroc nomment Israël, l’Algérie place les États-Unis en tête. Rue 89 22/03/15

La roissance du secteur privé dans la zone euro s’est accélérée plus que prévu en mars. Premiers résultats de l’enquête mensuelle de Markit : la politique d’achats massifs d’emprunts d’État lancée par la BCE porte déjà ses fruits. La croissance du secteur privé allemand a atteint son plus haut niveau depuis juillet dernier, en France, l’activité a augmenté pour le deuxième mois consécutif. Euronews 24/03/15

L'échec de Syriza fera le lit de l'extrême droite « La porte de gauche étant fermée par l'échec grec, les peuples risquent de chercher des solutions de l'autre côté.... Lors des prochains scrutins, les Grecs seront tentés de voter Aube dorée qui prône la sortie de l'euro et l'expulsion des immigrés. Dans les 3 plus grands pays de l'UE, cette mouvance s'affirme avec le FN, Alternative für Deutschland en Allemagne et l'Ukip au Royaume-Uni (qui veut carrément la sortie de l'UE). » Eurotopics Les Echos 25/03/15

En 2013, plus de 434 000 demandeurs d'asile dans l'UE contre 332 000 en 2012. Surtout Syriens (50 470, 12 % de l’ensemble), Russes (41 270, 10 %), Afghans (26 290, 6 %). Demandeurs en Allemagne (126 705, 77 540 en 2012), France (64 760, 4 200 de plus qu'en 2012), Suède (54 270), R-U (29 875), Italie (27 930). Ramené aux populations des États : Suède (5 680/million d'h), Malte (5 330), Autriche (2 070), Luxembourg (1 990), Hongrie (1 905).
Plus de 326 000 décisions en 2013 soit 112 730 réponses favorables contre 71 580 en 2012. Bulgarie (84,5 % de réponses positives), Malte (84,2 %), Italie (64,1 %) alors que le pays fait partie de ceux traitant le plus de dossiers par an. Très peu de décisions positives : Grèce (3,8 % en 2013), Hongrie (7,9 %), Luxembourg (10,4 %). France (17 %), Allemagne 26,4 %, Royaume-Uni 38,1 %, Suède 53,9 %. Toute l'Europe 26/03/15

Une sortie de la Grèce de la zone euro pourrait être salutaire à la monnaie unique, (Stefan Fölster, du Reforminstitut, organisation favorable aux salariés) : « Tandis qu'on privilégie la politique de l'autruche, comme les Grecs, la crise se poursuit. Car une majorité de Grecs vivent dans un monde imaginaire, dans lequel on génère la croissance et les emplois d'une façon bien particulière, telle que la concevaient de nombreux Suédois avant la crise des années 1990… Si la Grèce parvenait à mettre en œuvre des réforme, ce serait un véritable succès pour la collaboration au sein de l'Union monétaire. Si la Grèce était exclue de cet ensemble, ce serait également une réussite. La zone euro constaterait alors qu'elle forme un club de pays susceptible d'imposer les réformes lorsque celles-ci sont nécessaires. » Eurotopics Svenska Dagbladet - Suède30.03.2015)

Les négociations patinent entre Athènes et Bruxelles. La chancelière, Angela Merkel résume : « La Grèce a le choix des réformes à prendre mais, à la fin, les mesures prises doivent s'additionner, pour arriver à un résultat chiffré.» Il n'est pas question pour les créanciers d'Athènes de dicter les réformes mais de regarder si les réformes permettent à la Grèce d'assurer sa survie économique et financière. Le Figaro30/03/15

Ces 5 dernières années, les Européens de l'Ouest ont tendance à émigrer davantage en G-B que les Européens de l'Est. « L'économie britannique dépend de la capacité du Royaume-Uni à attirer un nombre important de travailleurs qualifiés à la City, dans le monde des affaires et dans le milieu de la recherche. Les récents flux d'immigrés en provenance de la Vieille Europe permettent l'apport de compétences et d'une expérience recherchées par les entreprises et l'industrie britanniques. Si les Tories renonçaient à leur politique par trop simpliste de l'immigration zéro, ils seraient mieux à même d'en faire la promotion » Eurotopics Financial Times – Royaume-Uni 30/03/15)

1er avril, disparition des quotas laitiers européens qui existaient depuis 1984. Objectif : exporter plus pour répondre à l'explosion de la demande des pays du Sud. Conséquence : exacerbation de la course à la taille des exploitations. La concentration de la production est déjà à l’œuvre : ferme des « mille vaches » dans la Somme, projets de « méga-fermes » de plus en plus nombreux en France et dans le monde. Alter éco + 31/03/15

Classement de la richesse par habitant en 2014 dans l'UE : Lux 75 400, P-B 37 500, Irl 36 800, Autriche 36 000, Finl 34 100, Belg 33 800, Allemagne 33 100, Fr 31 100, IT 25 300, Esp 22 700, Chypre 20 200, Slovénie 17 500, Malte 17 200, Grèce 17 000, PT 16 400, Slovaquie 13 400, Est 13 100, Lituanie 11 200, Lettonie 10 600. Figaro n31/03/15

44,5 % des exportations britanniques sont à destination de l'Europe l'UE : 60,5 % de l'agro-alimentaire, 56,6 % de la chimie, 44,6 % de l'aéronautique, 41,4% des services financiers, 35 % de l’automobile, 30,7 % de la machinerie... Figaro 31/03/15

Les Portugais ne bénéficient pas de la reprise « Le fait que le taux de chômeurs reste à deux chiffres est pour le moins préoccupant, en particulier au moment où l'économie commence à montrer des signes d'une certaine reprise... Le chômage structurel est justement celui qui persiste malgré l'inversion du cycle économique et qui ne pourra être combattu qu'après de nombreuses années... Il est injuste que, pour plus de 10 % de la population portugaise en âge de travailler, cette 'reprise' ne soit qu'une expression creuse sans signification concrète. » eurotopics Público – Portugal 30/03/15

Le 7 mai, les Britanniques renouvelleront les 650 membres de la Chambre des Communes. Aucun parti ne devrait avoir la majorité absolue, les spéculations concernent les coalitions. La future majorité constitue le véritable enjeu du scrutin. Tous les sondages donnent Conservateurs et Travaillistes au coude-à-coude. Le débat télévisé du 2 avril entre les 7 principaux candidats n'a pas donné de gagnant. Économie, santé, immigration sont les sujets prioritaires, et l'Europe puisque Cameron a annoncé un référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE. info@newsletter.robert-schuman.eu 07/04/15

Dans le programme de réformes adopté le 1er avril, l'Allemagne rappelle que sa dette dépasse toujours 60 % du PIB. Une politique budgétaire expansive aurait un effet pro-cyclique sur l'économie allemande. Cela ne serait pas souhaitable estime Berlin, en raison du taux de chômage historiquement bas. info@newsletter.robert-schuman.eu 07/04/15

Le ministre de l’Économie Sigmar Gabriel a qualifié de « stupides » les demandes grecques : « L'attitude hautaine de l'Allemagne, qui déclare classé un conflit pourtant manifeste, est inacceptable quand on pense à l'origine de ces revendications… Après l'accord de 1990, qui avait prétendument réglé les demandes d'indemnités, l'Allemagne a passé des conventions spéciales pour indemniser les injustices des nazis, notamment sous forme de fondations pour les travailleurs forcés. Pourquoi exclure la possibilité de trouver un modèle comparable pour la Grèce ? Les exigences de remboursement des dettes présentées à la Grèce n'ont rien à voir avec les réparations historiques que la Grèce réclame. Une compensation financière paraît impossible. La question morale mérite une autre réponse. » 08/04/15 eurotopics Frankfurter Rundschau - Allemagne

« Tony Blair a bien fait de défendre l'Europe et d'attirer l'attention sur la récession et le chaos qui pourraient s'emparer du Royaume-Uni dans l'hypothèse d'un Brexit. En voulant céder à un fantasme, notre pays opérerait un déni historique des réalités, avec des conséquences déstabilisatrices sur les plans national et extérieur. » eurotopics The Guardian - Royaume-Uni 07/04/15

PS : Toutes mes excuses pour la disparition des petits drapeaux. Je n'arrive pas à les mettres avec la nouvelle configuration du Blog. De même je n'arrive pas à mettre le tableau sur la Grèce, justa avant ou après le texte et je ne sais pas le centrer !!!

Ca viendra peut être ?

L'austérité en chiffres

L'austérité en chiffres

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche