Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 21:20

 

Denis Sieffert, dans son éditorial à propos du bilan tiré par François Hollande, écrit : « Tout était positif dans le bilan qu’il a égrené, hormis la déchéance de la nationalité ». En réalité, la phrase exacte de François Hollande est : « Sur tous ces sujets, je n’ai qu’un seul regret, et je veux ici l’exprimer : c’est d’avoir proposé la déchéance de la nationalité parce que je pensais qu’elle pouvait nous unir alors qu’elle nous a divisés. » Ce qu’il regrette, ce n’est donc pas sa position sur la « déchéance de la nationalité » mais le fait qu’il pensait « qu’elle pouvait nous unir alors qu’elle nous a divisés ». Si elle n’avait pas divisé, si le PS avait voté la déchéance comme un seul homme, il en aurait été heureux ! Personnellement, je ne voterai ni au premier, ni au second tour pour un candidat qui a soutenu cette initiative. Constitutionnaliser une infamie pour des raisons politiciennes ! Hollande regrette la division, non l’infamie de la proposition. Paru dans Politis, Courrier des lecteurs 05/01/17

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Billets
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche