Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 15:07
La crise a d'abord été financière, elle est désormais économique, elle devient chaque jour de plus en plus politique. Le Premier ministre hongrois a démissionné. Le gouvernement letton est tombé. La porte est ouverte pour le gouvernement tchèque. D'autres pays de l'Est de l'Europe connaissent de grandes difficultés. A l'Ouest, la Grèce et l'Irlande ont des problèmes sans parler de la Belgique. En France, deux à trois millions de travailleurs descendent dans la rue souvent contre Sarkozy. Et en Italie, l'Allianza nazionale de Fini et Forza Italia de Berlusconi se regroupent dans le parti du "Peuple de la liberté".

Pendant ce temps en France, la gauche de droite se déchire dans l'unité. La gauche de gauche est en petits morceaux. Les gouvernements de l'ouest on peu-têtre retenu la leçon de 1929. La gauche a oublié qu'après 1929, il y a eu 1939 !  La maison brûle, elle regarde son nombril. Face au populisme qui monte, la gauche doit lancer une offensive sociale et démocratique, une offensive de l'espérance. Le 25 janvier, le 19 mars en ont jeté les bases. Il "reste" à l'amplifier. Même la chute de Sarkozy ne serait pas à la hauteur de la situation. Il faut européaniser le mouvement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Billets
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche