Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 10:31

 

Lors de la campagne électorale pour l'élection présidentielle, notamment lors des rassemblements autour du candidat Jean-Luc Mélenchon, des drapeaux tricolores sont apparus à coté des drapeaux rouges beaucoup plus nombreux et des drapeaux de différentes organisations ainsi d'ailleurs que des drapeaux "étrangers".


 

Les drapeaux étrangers étaient brandis par des immigrés ou des jeunes issus de l'immigration et très mal vus de la droite : on peut y voir le signe que ceux qui les brandissaient voulaient assumer, à la fois, leur origine et participer au combat politique en France. Ce dont tout le monde devrait se réjouir. C'était d'ailleurs le cas, en 2002, en soutien à Jacques Chirac, place de la République, et la droite ne s'en est pas beaucoup inquiétée...


 

En sens inverse, certains militants de gauche ou d'extrême gauche qui n'étaient pas gênés par ces drapeaux étrangers n'ont pas beaucoup aimé la présence de drapeaux tricolores... D'où un petit tour, instructif, sur la toile...


 

Le drapeau tricolore

Cela commence par la bataille des cocardes : en 1789, le blanc est le symbole du roi, drapeau et cocarde ; la cocarde noire est celle de l'aristocratie antirévolutionnaire ; la verte celle du début de la révolution ; finalement, ce sera la cocarde tricolore qui sera acceptée par Louis XVI à son retour à Paris et qui deviendra le symbole de la Révolution.


La Fayette prenant la tête de la nouvelle garde nationale, déclarera : « Voilà une cocarde qui fera le tour du monde ! ». Quand il est décidé de créer un drapeau national, ce sont les trois couleurs qui sont adoptées.


 

L'ordre, la disposition et la nuance des couleurs subiront quelques variations, de même que la dimension de chacune des bandes mais finalement, le bleu-blanc-rouge sera adopté définitivement signifiant bien que le roi, le pouvoir, après la disparition du roi, sont entre les mains du peuple (de Paris).


Drapeau révolutionnaire pour

Fête de la Fédération

Exécution de Louis XVI

Fête de l'Être Suprême



Cette adoption "définitive" connaîtra une éclipse. Le roi revenant en 1814, la cocarde blanche se répand et un arrêté du gouvernement provisoire décide que le blanc sera la couleur de la cocarde, du pavillon pour les navires de guerre et de commerce et du drapeau... jusqu'au retour de Napoléon Ier en 1815. Sous Louis XVIII, c'est le blanc qui redevient légal jusqu'en 1830. Après la Révolution de juillet, le drapeau tricolore est rétabli et Louis-Philippe devient roi des Français.


 

Le Second Empire et les Républiques ont conservé " l'emblème national " tricolore, avec ses bandes verticales et d'égales dimensions. La Marine nationale conserve cependant ses bandes inégales.


 

Le drapeau tricolore a joué un rôle fondamental dans la naissance de la IIIème République. En effet, si son acceptation n'a pas empêché Louis XVI de perdre la tête et Louis-Philippe le trône, c'est le refus des trois couleurs par le comte de Chambord, en 1873, qui lui interdira l'accès au trône de France qui lui était promis par une majorité royaliste. Et qui permettra l'instauration, fragile, de la IIIème République.

 

Cocarde

          

Drapeau                                                                                                                  Pavillon

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Le drapeau rouge

Le drapeau rouge apparaît dès 1792 mais surtout en 1848 sur les barricades. Le drapeau tricolore étant le drapeau de Louis-Philippe qui venait d'être renversé par les barricades, l'adoption du drapeau de Louis-Philippe comme drapeau de la République pose problème. Le drapeau rouge, symbole du peuple, de ses révoltes, de la révolution sociale... est proposé.

 


C'est lors de cette bataille des drapeaux que Lamartine prononcera son fameux discours pour défendre le drapeau tricolore dans un pays qui " ne connaît qu'un seul peuple composé de l'universalité des citoyens "." Citoyens, vous pouvez faire violence au gouvernement, vous pouvez lui commander de changer le drapeau de la nation et le nom de la France. Si vous êtes assez mal inspirés pour imposer une république de partis et un pavillon de terreur... Quant à moi... Je repousserai jusqu'à la mort ce drapeau de sang et vous devriez le répudier plus que moi : car le drapeau rouge, que vous-mêmes rapportez, n'a jamais fait que le tour du Champ-de-Mars, traîné dans le sang du peuple en 1791 et 1793, et le drapeau tricolore a fait le tour du monde avec le nom, la gloire et la liberté de la patrie." Lamartine 25/02/1848.

Les trois couleurs sont adoptées et il est ajouté que les membres du gouvernement porteraient la rosette rouge qui serait aussi placée à la hampe du drapeau. Cela ne durera pas très longtemps.


 

Mais ce conflit entre république tricolore ," bourgeoise ",et république rouge, " sociale ", entre le parti du pouvoir et le parti des luttes sociales ne disparaîtra pas. Le drapeau rouge réapparaîtra lors de la Commune de Paris. Il deviendra le symbole des luttes sociales, le symbole des partis de gauche, socialiste, communiste.

Même si le drapeau tricolore fait sa réapparition à gauche dans des moments d'unité nationale comme à la Libération ou à certaines périodes avec la volonté de ne pas laisser la nation à la droite ou à l'extrême droite.

 



 

 


 

Le drapeau rouge a une symbolique forte où le sang joue un rôle aussi bien pour ceux qui voient en lui une menace de guerre civile, le drapeau des " buveurs de sang ", que pour ceux qui le défendent comme le drapeau qui rappelle le sang versé dans les luttes sociales ou politiques pour une société plus juste, plus fraternelle...

 


Le drapeau rouge 1877

Refrain

- Le voilà !, Le voilà ! Regardez !
- Il flotte et fièrement il bouge,
- Ses longs plis au combat préparés,
- Osez, osez le défier !
- Notre superbe drapeau rouge !
- Rouge du sang de l’ouvrier ! (bis)


Ecrit à Berne en 1877 pour la commémoration de la Commune par Paul Brousse, ancien communard, alors en exil (« Hymne au Drapeau Rouge »), remanié par Annette Le Roy puis pas Lucien Roland (vers 1910)

http://centenaire.parti-socialiste.fr/article.php3%3Fid_article=312.html

 

Le rouge n'est pas seulement la couleur du drapeau, il est devenu le la couleur symbole de la gauche. Désormais, les " rouges ", c'est la gauche... Et à gauche, tout est rouge : le bonnet phrygien, la cravate, les tentures, les affiches, les banderoles, les brassards, le foulard des jeunes...

 

 

Après la Commune, ce drapeau rouge devient l'emblème des revendications sociales, des luttes pour la justice, des partis de gauche mais aussi de l'internationalisme, des révolutionnaires... Bien au delà, de l'hexagone. Le drapeau rouge devient le symbole de l'internationalisme ouvrier...

 


Il apparaît en Russie dans les luttes en 1876 à Saint Petersbourg et de plus en plus dans les luttes au début du XXème siècle, particulièrement en 1905 et sur le cuirassé Potemkine... Il devient en 1923 le drapeau de l'URSS avec la faucille et le marteau et sera, avec les étoiles, celui de la Chine communiste.

 


Les drapeaux dévoyés ?

Après 1848, le drapeau tricolore va être le symbole de la liberté pour de nombreux peuples, les bandes verticales colorées, vont être adoptées par de nombreux pays.

En France, peu à peu, les drapeaux choisissent leur camp : le drapeau tricolore, drapeau de la nation, drapeau qui symbolise la prise du pouvoir par le peuple, devient de plus en plus le symbole de l'Etat, repris par tous les nationalistes.

 


Ce que c'est qu'un Drapeau,

Chanson patriotique, 1909

Paroles de E. FAVART (1879 ou 1883- 1941. Musique de DIODET-LAMAREILLE

Refrain


" Flotte petit Drapeau
Flotte, flotte bien haut
Image de la France
Symbole d'espérance
Tu réunis dans ta simplicité
La famille et le sol, la Liberté."


http://seynoise.free.fr/chansons/chants_patriotiques.html#1



En un certain sens, le drapeau tricolore va " échapper " à la nation pour devenir le drapeau des nationalistes, de colonialistes, de l'Etat dans toutes ses (més)aventures :

 

 

Pavillon particulier du maréchal Pétain, chef de l'Etat français (Vichy)



http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:VichyFlag.svg

 

 

Drapeau de la France libre, devenu ensuite le pavillon particulier du président Charles de Gaulle.

Pavillon de Valéry Giscard d'Estaing, président de la République

Pavillon de François Mitterrand, président de la République

 

 

http://svowebmaster.free.fr/drapeaux_France_presidents.htm


Parallèlement, le drapeau rouge, adopté par les Etats soviétique et chinois, va être longtemps le symbole de la révolution mondiale en marche. Mais ce drapeau a aussi couvert de nombreuses actions bien peu émancipatrices pour les peuples...



Drapeau de l'URSS

Drapeau de la R.P. de Chine

Le drapeau de l'URSS. Le rouge symbolise le sang des défenseurs de la révolution populaire , la faucille et le marteau l'union des ouvriers et des paysans, l'étoile l'Armée rouge.

Le drapeau de la RP de Chine. Le rouge représente la révolution, les cinq étoiles et leur relation l'unité du peuple chinois sous la direction du PCC.



Malgré cette " nationalisation " du drapeau rouge par l'URSS et la RP de Chine, malgré l'évolution de ces pays (l'URSS a disparu et seule la Chine conserve le drapeau rouge), le drapeau rouge demeure le symbole international des luttes sociales et des partis qui luttent pour la justice sociale.



Dans les manifestations de gauche, en France, c'est la couleur rouge qui domine largement. Certains veulent " reprendre " le drapeau tricolore et lier les revendications d'aujourd'hui à celles, inabouties, de la Révolution. Tandis que d'autres y voient essentiellement le symbole du nationalisme, des aventures coloniales...

 

Au delà de leur origine nationale et de leur dérive propre, le drapeau tricolore garde une connotation nationale, de rassemblement national ou de lutte pour le pouvoir national. Ce qui permet son utilisation par tous les camps.
Le  drapeau rouge est lié aux luttes sociales, c'est le drapeau des classes exploitées et de la lutte des classes au niveau national ou international.







NB : Le drapeau actuel de la Russie a été conçu par Pierre le grand en 1699, sur le modèle néerlandais, avec 3 bandes horizontales blanc-bleu-ouge, où le blanc représente le tsar, le bleu le ciel et le rouge le peuple. Choisi comme drapeau national en 1883, il est redevenu le drapeau de la Russie après la chute de l'Union soviétique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Généralités
commenter cet article

commentaires

acheterdrapeau 03/08/2012 14:03

On découvre beaucoup de choses sur ces drapeaux. Et en plus c'est très synthétique.

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche