Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 15:21

Revue de presse n° 133 (Europe)

Au premier semestre 2013, le coût de l’électricité en Allemagne était déjà de 46% supérieur à la moyenne européenne. Le fossé est béant entre la France et l’Allemagne : un foyer de trois personnes consommant 3 500 kilowattheures (kWh) par an doit ainsi payer 550 euros en France, contre 1 022 euros outre-Rhin.
L’Allemagne ayant prévu de sortir du nucléaire dès 2022 et d’augmenter la part des énergies renouvelables jusqu’à 60% en 2035, une taxe de 6,24 centimes par kWh a dû être mise en place pour financer l’effort. Une mesure qui alourdit un peu plus la facture énergétique des Allemands. Rue89, 09/04/14

Moment historique. Pour la première fois, les 2 plus grands candidats à la présidence de la CE se sont affrontés, en français, au cours d'un débat télévisé. C'était sur France 24, chaîne bien connue des foules. C'était à 17h10, quand tout le monde travaille. Ce n'était pas annoncé, sauf sur Facebook et Twitter... Il a été ignoré par la grande presse qui n'a pas fait de compte-rendu. Mais le débat a eu lieu et d'autres sont prévus tout au long de la campagne, en progressant vers les heures de grande écoute. Sauvons l'Europe 10/04/14

En France, en Italie, mais aussi aux Pays Bas ou en Finlande ces profits (des entreprises) étaient toujours fin 2012 inférieurs de plus de 5 points à ce qu’ils étaient en 2008 et même en Allemagne, considérée comme LA bonne élève de la zone, ils n'avaient pas encore retrouvé ce niveau.
Tandis que la politique économique moins restrictive menée outre Atlantique a permis au contraire de faire croître ces profits de façon significative : fin 2012, ils étaient supérieurs outre Atlantique de 21 % à leur niveau de 2008. Il faut se rendre à l'évidence : les politiques d'austérité européennes ne servent en réalité même pas les intérêts des capitalistes. Elles sont en fait simplement stupides et motivées avant tout par l’aveuglement idéologique…. Alter éfco 17/04/14

Le travail parlementaire par eurodéputé : nous avons divisé le nombre de rapports, opinions, déclarations... Par le nombre d'eurodéputés français dans chaque groupe parlementaire. Et le résultat est surprenant.
Ce sont les députés centristes qui fournissent le plus de travail par individu. En seconde position, on trouve les eurodéputés PC et Front de gauche réunis au sein du groupe GUE, un chiffre qui contraste avec le manque d'assiduité du plus emblématique d'entre eux, J-L.Mélenchon. Enfin, viennent les socialistes, légèrement devant les eurodéputés UMP et UDI du PPE. Et, bons derniers, les trois parlementaires FN. Le Monde 17/04/14

Comme disent “les économistes” et selon une idée courante, le statut des États-Unis (ÉUA) est en plein processus de dissolution et, par conséquent, la légitimité du FMI... la menace d’une réduction du statut des ÉUA au sein du FMI et l’évolution de l’initiative des BRICS pour la création de leurs propres FMI et Banque Mondiale. Dans les 2 cas, il s’agit de l’illustration d’une courbe de déclin accéléré du statut de la puissance financière structurelle des ÉUA, via les organismes internationaux qu’ils dominent et manipulent à leur gré.

Affrontement sans fin au sein du FMI où les ÉUA bataillent depuis 4 ans pour repousser une réforme structurelle qui les priverait d’une partie de leur pouvoir de décision... situation typique de radicalisation réciproque, le refus radical des ÉUA de perdre une partie de leur pouvoir d’influence aboutit à une offensive contre leur pouvoir de décision. On peut faire l’hypothèse que si les ÉUA se radicalisent encore plus en sabotant ce plan des “émergents”, les BRICS en viendraient rapidement à considérer que leur initiative au départ complémentaire des structures financières en place deviendra une initiative radicale de rupture, – du complément à l’alternative, et bientôt de l'alternative à l'affrontement. Revue de Presse - Euro-BRICS 17/04/14

Découpler l'Europe des États-Unis : Cette idée ne doit pas être confondue avec celle recommandant une rupture avec les Etats-Unis. Il s'agirait seulement de prendre beaucoup plus d'indépendance à leur égard. La politique qu'ils conduisent actuellement dans la crise ukrainienne, en entraînant l'Otan avec eux, ne peut que conduire à des difficultés insurmontables pour l'Europe. Beaucoup d'Européens sensés commencent à s'en rendre compte, mais les vieilles adhérences sont difficiles à dénouer. Jean-Paul Baquiast 15/04/2014 Revue de Presse - Euro-BRICS

La réaction russe aux « sanctions » occidentales : Cette réaction ne sera pas, comme semblait-il les « Occidentaux » l'espéraient, un recul russe dans l'affaire de l'Ukraine, assorti d'excuses. Elle sera d'engager un changement massif dans les équilibres économiques et politiques du monde, en accélérant le rapprochement entre la Russie et la Chine. Ce rapprochement avait toujours été craint par les experts occidentaux, puisque créant un géant euro-asiatique à coté duquel l'Europe avec son petit territoire et son manque de ressources naturelles, ne pèserait plus guère. Contre lequel aussi l'Amérique, considérablement dépendante des prêts et des marchés chinois, se retrouverait subitement fragilisée, ceci malgré toute sa puissance militaire, inutilisable en l'espèce. Revue de Presse - Euro-BRICS Jean-Paul Baquiast 11/04/2014

Les hauts fonctionnaires italiens gagnent 13 fois plus que le salaire moyen national, pour les Britanniques, c'est 8,5 fois plus, pour les Français 6,5 et pour les Allemands 5 fois.
51 milliards de dollars : c'est l'exposition des banques françaises à la Russie, 37 milliards pour les américaines, 19 pour les britanniques.
Les sociétés financières britanniques1,16 millions de personnes fin juin, 26 000 de plus qu'en juin 2013, elles en employaient 1,21 fin 2008. Challenges 17/04/14

La modération ou la baisse des salaires qui a accompagné les politiques d'austérité dans les pays les plus touchés par la crise de l'euro n'a pas porté ses fruits. La Grèce a annoncé son retour triomphal sur le marché de la dette... et un taux de chômage de 26,7 %. Un paradoxe explosif. Challenges 17/04/14

Une mondialisation surestimée. Le stock des investissements étrangers en France était , fin 2011, surestimé de 273 milliards d'euros, soit 60 % de son montant total. Et les investissements français à l’étranger gonflés de 30 % !... Nos entreprises étaient en 2011 à l'origine de 14 % du stock d'investissements étrangers en France !
Le rattrapage salarial en Asie, en particulier en Chine, réduit l'intérêt des délocalisations... 10 % des entreprises ayant récemment délocalisé une partie de leur production ont décidé de revenir.
50 % des transactions commerciales et financières transitent au moins sur le papier par des territoires opaques.
800 millions de personnes souffrent aujourd'hui de la faim dans le monde. Alter éco 3° trimestre 2014

L'Europe ne doit pas compter sur les Etats-Unis La visite à Kiev de Joe Biden et l'annonce par le Pentagone de la participation de troupes étasuniennes à des manœuvres en Estonie et en Pologne pourraient faire penser que les Etats-Unis veulent à nouveau participer activement à la défense de l'Europe. Ce n'est pourtant pas le cas : "Washington a indubitablement revu son image de la Russie. Washington est également consciente de la vulnérabilité de l'Europe et se montre prête à participer à sa défense. Mais il s'agit d'une simple contribution, non d'une garantie pleine et entière. Obama l'a déjà signifié aux politiques européens à Bruxelles. Pour Washington, la défense de l'Europe appartient d'abord à l'Europe. Les États-Unis ne font donc pas leur retour, ils interrompent seulement leur retrait. Lorsque Biden achèvera sa visite de deux jours en Ukraine, Obama effectuera un déplacement d'une semaine auprès de ses alliés en Asie." Eurotopics Hospodářské noviny 22/04/14)


TOUIT touit TOUIT touit TOUIT touit TOUIT touit TOUIT touit TOUIT touit TOUIT 

Affaires européennes, tête de liste Île de France, pantoufle pour déchus, à un mois des élections, sans préjuger des qualités, quel signal !  10/04/14

 

Serment de Strasbourg. Tous les parlementaires européens votent pour le candidat à la CE du parti en tête aux prochaines élections. Chiche ! 19/04/14

 

Algérie, vainqueur ?  "80". 80% de boycotteurs d'après les boycotteurs, 80% de wilayas d'après et pour Benfils, 80% de voix pour Bouteflika. 21/04/14

 

Présidentielle en Algérie : 3 vainqueurs à 80%. Le boycott, Benfils, Bouteflika. Des vaincues ? L'Algérie, la démocratie ! 21/04/14

 

TOUIT touit TOUIT touit TOUIT touit TOUIT touit TOUIT touit TOUIT touit TOUIT 



 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche