Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 16:01

 

 

 

   

 

 

 

 

Miguel-Anxo Murado : "Bien sûr, l'UE n'aspire pas à l'indépendance de la Catalogneet elle tentera de l'en dissuader. Mais si cela se produit, l'UE s'adaptera naturellement à cette nouvelle donne... Il n'y aura en aucun cas d'exclusion automatique... Une exclusion ne sera possible qu'à partir du moment où l'Espagne reconnaît l'indépendance de la Catalogne ; dans le cas contraire, Bruxelles continuera de considérer la région comme une partie de l'Espagne. Mais si l'Espagne reconnaît l'indépendance catalane, l'exclusion serait légale, ce qui change beaucoup de choses. Il est également absurde de prétendre que la Catalogne serait exclue de la zone euro. Tout pays peut choisir librement sa monnaie (Monaco utilise aussi l'euro). La Catalogne ne serait pas représentée à la BCE, mais ce n'était pas le cas non plus jusque-là." El Huffington Post – Espagne 09/11/12 Eurotopics.


 

Le rapport des 5 économistes, conseillers du gouvernement allemand, critique les dernières mesures annoncées par Me Merkel : minimum retraite, suppression du ticket modérateur, création d'une allocation parentale d'éducation. D'après le Monde 09/11/12.



Siemens est victime de la crise en Europe mais aussi de choix industriels peu judicieux.
Chiffre d'affaires en augmentation de 7% mais bénéfice d'exploitation en chute de 30% à 5,2 milliards. Siemens va donc lancer un vaste programme de réduction des coûts de 6 milliards sur 2 ans. D'après le Monde 09/11/12.


 

« Renault dit en France que l'Espagne est plus compétitive mais ici on nous compare avec la Roumanie en nous demandant de travailler gratuitement le samedi, comme là-bas. » Ruben-Gonzalez, Commissions ouvrières, Espagne. Le Monde 09/11/12.


 

L'UE européenne quel numéro demandait Kissinger ? Entre janvier 2010 et juin 2012, quand Tim Geithner, secrétaire au Trésor des États-Unis a souhaité évoquer la crise de la zone euro, il a appelé le directeur du FMI, DSK, Christine Lagarde ou leur adjoint, 114 fois, le directeur de la BCE 58 fois (36 fois Claude Trichet, 22 fois, Mario Draghni), Wolfgang Schäuble, ministre allemand des finances (36 fois), le ministre français des finances, 32 fois (Christine Lagarde, François Baroin ou Pierre Moscovici), le ministre britannique, 19 fois (Alister Darling, Georges Osborne), Olli Rehn (vice-président de la Commission européenne aux affaires économiques et monétaires) 12 fois, Jean-Claude Junker (président de l'Eurogroupe (ministres des finances de la zone euro), 2 fois !!! D'après du 08/11/12.


 

En 2013, la City devrait supprimer 13 000 postes... Ce qui portera le nombre d'employés à son plus bas niveau depuis 1990. Déjà, 100 000 personnes ont été licenciées depuis 2007. Le Monde 08/11/12.


 

Le conservateur français Joseph Daul (PPE) a ainsi rappelé que « 94% du budget (européen) est consacré à l'investissement ». Il n'est pas crédible de vouloir le réduire alors que les dirigeants enchaînent les déclarations sur la nécessité de la relance. Son homologue socialiste, Hannes Swoboda, a tenu des propos similaires. Euractiv 08/11/12.

 

 

 

Le niveau de vie médian des Suédois est supérieur de 36 % à celui des Espagnols. Le niveau de vie des 10 % suédois les plus pauvres est près de deux fois supérieur à celui des 10 % espagnols les plus pauvres (839 euros contre 451).
Il en est tout autrement du côté des plus riches. Les 10 % les plus riches suédois disposent seulement de 9 % de plus que les 10 % les plus riches espagnols. Chez les 1 % les plus aisés... : les Espagnols dépassent les Suédois de 5 % ! Chez les Grecs, ces super-riches vivent avec 20 % de plus qu’en Suède !
Les 1 % des Français les plus riches disposent de 60 % de plus que les 1 % les plus riches suédois ! Les 10 % les plus riches vivent avec 16 % de plus. http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1646

Les journalistes s'intéressent à l'évasion fiscale des grandes firmes du numérique. Google, Apple, Facebook, Amazon (GAFA) sont montrées du doigt pour leur propension à installer leur siège social en Irlande où la taxation est plus douce : Apple n'a payé que 7 millions d'euros d'impôts en France pour un chiffre d'affaires sur le territoire français estimé à 3,5 milliards d'euros. Pour payer si peu d'impôt, Apple "optimise" sa fiscalité en Irlande. Et la vente en ligne de produits Apple se fait via une filiale immatriculée au Luxembourg où la TVA est trois fois moins élevée qu'en France. Arrêt sur image 06/11/12.

 

 

 

Une vingtaine de personnes finlandaises, selon le fisc, ont effectué des placements à hauteur de 50 à 60 millions d’euros dans des paradis fiscaux. C’est le service de renseignement allemand qui a obtenu des données bancaires de la banque de Liechtenstein LGT.
La plupart des personnes en question ont réglé les rappels d’impôt qui leur ont été fixées par le fisc. Revue de presse ambassade de France à Helsinki 07/11/12.

 

 

 

Le banquier luxembourgeois, dont la nomination (à la BCE) a été rejetée par le PE pour des raisons de parité hommes-femmes non respectée, est désormais confronté à l'opposition du gouvernement espagnol. L'Espagne essaie de mettre une candidature espagnole sur la table – possiblement, l’ancienne directrice du Trésor espagnol.
La décision de l’Espagne ne s’explique pas tant par un féminisme échevelé que pour mieux faire valoir ses intérêts. Les chefs d’État et de gouvernement des autres pays, qui veulent passer en force, feront tout pour surmonter l’opposition de Madrid. Presseurop Financial Times, Les Echos

 

 

 

Les ministres des Finances des pays du G20, emmenés par le Britannique George Osborne et l’Allemand Wolfgang Schäuble, ont appelé l’OCDE à prendre des mesures rapides pour que les multinationales arrêtent de déplacer leurs bénéfices à travers le monde pour abaisser leurs impôts, et à en rendre compte en février prochain. Times presseurop 06/11/12.

 

 

 

Plus de 900.000 ménages en Grèce se trouvent au seuil de la pauvreté, soit 21,4% de la population (Ta Nea, Eleftheros Typos).

La presse fait état de mobilisations : les journalistes et les chauffeurs de taxi... les employés du métro, du train électrique et du tramway, les médecins d’hôpitaux...Grève de 48 heures organisée par la GSEE (syndicat du secteur privé), l’ADEDY (syndicat du secteur public), les entreprises d’utilité publique (DEKO), les banques, les chemins de fer, les trolleys, les bus, les dockers, les médecins et les dentistes ainsi que la DEI (électricité de Grèce)...les pharmacies seront fermées, les avocats, les aiguilleurs du ciel... Revue de presse de l’ambassade de France à Athènes 05/11/12.

 


 

La récession se prolonge en Espagneau 3ème trimestre... un peu moins forte que prévue. Selon les chiffres de l'Institut national de la statistique, le PIB recule de 0,3% pour le 3ème trimestre contre -0,4% au trimestre précédent. Il s'agit du 5ème trimestre négatif de suite. Le chômage a continué sa progression en octobre, avec 4,83 millions de demandeurs d'emploi, a annoncé le ministère du Travail alors que le pays multiplie les mesures de rigueur, au risque de retarder sa sortie de la récession. L'Espagne a enregistré en octobre 128.242 chômeurs (+2,73%) de plus qu'en septembre, tandis que sur un an la hausse est plus prononcée, avec 472.595 demandeurs d'emploi supplémentaires (+10,84%)... La Lettre Fondation Robert Schuman 05/11/12.

 


Le président du gouvernement régional de la Catalogneassure que “ni les tribunaux, ni la constitution [espagnole]”n’arrêteront le processus enclenché le 11 septembre par la manifestation indépendantiste à Barcelone. Artur Mas demande “une majorité exceptionnelle”aux élections régionales du 25 novembre, pour renforcer l’appel à un référendum sur l’indépendance de la région d’ici 4 ans. Pour le quotidien conservateur, Mas se situe “contre la démocratie”.ABC presseurop 05/11/12.


L’Europe trace sa route, nous faisons marche arrière. La Pologne n’est plus le premier fabricant de voitures d’Europe centrale. Il y a trois ans, l’usine Fiat de Tychy, dans le sud du pays, produisait 600 000 véhicules par an ; en 2013, seulement 250 000 voitures y seront assemblées. L’industrie automobile polonaise, qui générait 13,6% de la production industrielle du pays en 2010 et emploie près de 115 000 personnes, a été dépassée par ses concurrentes en République tchèque, en Slovaquie et en Hongrie. gazeta Wyborcza ABC presseurop 05/11/12.

 

 

     

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche