Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 19:10

 

Sarkozy, bateleur en liberté

 

Les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, lors du second tour de l'élection présidentielle de 2012 ont été refusés pour quelques dizaines de milliers d'euros. Quelle sanction ? Sarkozy, le justicier contre la “racaille”, pour les peines “plancher”, pour les peines exemplaires, s'en est tiré avec un sarkoton que ses soutiens ont suffisamment abondé...

 

Aujourd’hui, il s'avère que le dépassement serait en millions d'euros, 10 ou 20, on ne sait... Quelle sanction... ? Des doubles factures... Quelle sanction ? On attend le résultat de l'enquête et ce qu'en dira la justice.

 

Mais Sarkozy serait en droit de se plaindre de ce traitement injuste. « Porte-parole et pas que cela » de Balladur lors de la campagne électorale de 1995, il était bien placé pour connaître les dépassements de son patron. "Les comptes du candidat Balladur accusaient 10 millions de francs de recettes d'origine inconnue. Ils étaient donc irréguliers. " L'origine inconnue de ces millions de francs fait encore l'objet de recherches... De fausses factures sont peu de choses à coté des morts de Karachi... Et les comptes de Balladur n'ont pas été invalidés...Pourtant, on vient, aujourd’hui, chercher des poux à Sarkozy...

 

Pour le moment, continuant sur sa sa lancée quinquennale, une annonce par jour, avec le soutien de son clan, des agences de sondage, de la presse, Sarkozy parle ou ne parle pas, inutile, tout le monde parle de lui et pour lui...

 

Sarkozy ne sera pas candidat à la présidence de l'UMP, sera candidat mais ne passera pas par la primaire, ne sera pas candidat en 2017, sera candidat mais ne passera pas par la primaire, sera candidat et passera par la primaire, ne prépare pas un programme mais réfléchit à préparer un programme, se penche sur l'avenir de la France...

 

Bien entendu, chacune de ces annonces est appuyée par un sondage qui montre que Sarkozy est soutenu par le peuple ou les militants ou... et surtout par une série de commentaires dans la presse audiovisuelle, parlée...

 

Quelle différence entre Berlusconi et Sarkozy ? En Italie, ils ont Mattéo Renzi, en France, nous avons Marine Le Pen !

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Billets
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche