Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 00:04

 

 

La construction européenne n'a jamais été démocratique. Avant chaque traité, il est annoncé que les nouvelles dispositions vont favoriser la démocratisation de ses institutions. Ce qui n'est pas toujours faux. Mais à petits pas...
Si un État présentait sa candidature à l'UE avec le même type de fonctionnement, il y a fort à parier que cette candidature serait rejetée ou, au moins, ajournée pour insuffisance démocratique.

 

Cette insuffisance démocratique est tellement intégrée qu'elle ne gène personne. Ce qui gène, c'est la riche Angela Merkel* qui, avant de donner son accord au dernier sommet européen sur la Grèce, et conformément aux décisions de la cour de Karlsruhe, va demander son accord au Reischstag.

Ce qui est proprement intolérable, c'est que le pauvre George Papandreaou* demande lui aussi un vote de confiance au Parlement grec. Et en plus, (oh abomination !), s'en remette au peuple grec.
On comprend aisément que cela indispose de nombreux chefs d'État ou de gouvernement de l'UE et en priorité le président de la République. Qui ne consultera, ni n'informera l'Assemblée nationale, par l'intermédiaire de son premier ministre. Bien qu'il y dispose d'une majorité très confortable.

Quant à consulter le peuple... on a bien vu ce qu'il en pensait en 2005.

Il n'est pas sûr que le référendum soit finalement organisé comme annoncé. Si vendredi, George Papandreou n'avait pas la confiance de son assemblée, il serait probablement amené à démissionner et un nouveau gouvernement lui succèderait probablement après des élections... Ce serait donc au gouvernement élu à prendre la décision d'accepter ou non les accords avec ou sans référendum..

 

On voit bien, dans ces multiples péripéties, ce qui peut gêner les gouvernements qui avaient réussi à mettre sur pied un difficile compromis pour régler « définitivement pour trois mois maximum » la question grecque. Dans quelques semaines, après les rebondissements plus ou moins prévisibles, les accords d'octobre seront dépassés !

 

Mais on voit aussi que pour la première fois, sous la pression des multiples grèves et manifestations d'un peuple, un chef de gouvernement doute de sa légitimité à prendre des décisions qui mettent son pays sous la tutelle du FMI, de la CE et de la BCE (avec un directeur qui travaillait chez Goldman Sachs quand la banque aidait le gouvernement à maquiller les comptes !).

 

On voit aussi le « mauvais exemple » démocratique que la Grèce peut devenir pour l'ensemble des peuples de l'UE. Une première alerte a été donnée par les référendums en France et aux Pays-Bas en 2005 dont nul n'a tenu compte. Une deuxième alerte est venue de l'Islande qui quoique hors UE, a montré que d'autres solutions existaient en dehors de celles préconisées par les « compétents ».

 

Aujourd'hui, dans une situation bien plus difficile,le peuple grec pose des questions fondamentales qui devraient être largement débattues dans le cadre d'une campagne référendaire.

Qui est responsable de la crise ? Qui doit payer ? Qui doit décider ? Les responsables de la crise ? Ou ceux qui la subissent ?

 

* Sans se faire d'illusions sur les raisons tactiques qui on pu les aider dans ces décisions.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 09:34
 

Le bêtisier de la Présidentielle : Eva Joly : Avant de s'en prendre à François Hollande : "Vous trouvez raisonnable que le spécialiste de la Corrèze décide de notre avenir énergétique?" JDD.fr 30/10/11.

 

À l'été 2010, le député UMP Gilles Carrez avait établi, dans un rapport préparatoire au débat d'orientation budgétaire, que sans les cadeaux fiscaux votés depuis 2000 (surtout par ses amis politiques), le déficit du budget en 2009aurait été de 3,3% au lieu de... 7,5%. Politis 27/10/11.

 

La France compte 2,6 millions de millionnaires en dollars(400 000 de plus qu'en 2010) contre 1,6 en Grande-Bretagne, pays qui, avec l'Allemagne, cumule plus de millionnaires aux avoirs supérieurs à 100 millions de dollars... Le nombre de personnes pauvres... a augmenté de 20% depuis 2002. Politis 29/10/11.

 

Matériel militaire. En 2010, ce sont 35 millions d'euros de commande et près de 90 millions de livraisons effectives qui se sont inscrits au tableau des exportations vers la Lybie... Un mois avant la révolution, en janvier, l'armée de Kadhafi a reçu le dernier lot des 1000 missiles achetés à MBDA... Les livraisons françaises ont atteint 9,8 millions d'eurosl Barhein, presque 40 millions d'euros en Égypte, 1 million d'euros en Tunisie. Paris avait accordé près de 55 millions d'euros d'autorisations d'exportation de matériel de guerre au régime de Ben Ali sur les 2 dernières années. Le Monde 29/10/11.

 

D'après le Monde (29/10/11), à l'élection de la Constituante tunisienne, sur 217 sièges, Ennahdda en obtient 90 (41,7%) dont 40 femmes. Les autres listes en obtiennent 30 (13,82%) pour le CPR, 21 pour Ettakatol, 17 pour le PPD, 5 pour le PDM et 19 pour Al-Aidah...

Curieusement pour tous ces partis, il ne donne pas le nombre de femmes élues. Pourquoi ?
Question subsidiaire : combien de partis laïques, progressistes... font mieux en France ?

 

Les dépenses des ménages baissent de 0,5% en septembre. Le Monde 29/10/11.

 

"Obama, Sarkozy et Cameron ont écrit que l'OTAN a protégé des dizaines de milliers de vies des atrocités de Kadhafi. Personne n'en doute, mais parallèlement, des dizaines de milliers de Libyens ont également perdu la vie à cause de la communauté internationale qui voulait les protéger.Le nombre de victimes à venir dépendra de la manière dont le Conseil national de transition contrôlera ce chaos. Je me demande combien de vies peut coûter la protection de la population. La question est décisive, car l'OTAN est intervenue dans une guerre civile et a clairement étendu le mandat initial de l'ONU. A moins que l'argument humanitaire n'ait été qu'un prétexte pour masquer des motivations politiques ?" Eurotopics 28/10/11.



Ne manquez pas… cet article du Canard enchaîné, signalant qu'une cinquantaine de militaires français, spécialistes des opérations spéciales, se trouvaient dans la région de Syrte lors de la capture et de la mort de Kadhafi,certains d'entre eux apparemment aux environs immédiats du lieu de cette capture (lecture spécialement recommandée à BHL)... Arrêt sur image 28/10/11.

Quant à la suppression des allègements de charges liées aux 35 heures, il (Laurent Wauquiez, ministre de la recherche et de l'enseignement supérieur) assure que « ce seraitsuicidaire... Cela impliquerait une destruction astronomique d'emplois ». Le Monde 28/10/11.

Intervention en Lybie : Opérations militaires : 26 323 sorties d'avions, 9 658 bombardements.
Au passage il (général Hamad ben Ali Al Attiya) a révélé que « des centaines » de soldats qataris avaient appuyé les rebelles, en assurant leur entrainement et leurs transmissions. Jusqu'à présent, le Qatar n'avait évoqué que sa participation aux raids aériens. L'Otan a nié toute présence au sol bien que la France, le Royaume-Uni et l'Italie aient envoyé des forces spéciales. Le Monde 28/10/11.

Jean-Luc Mélenchon propose à ses partenaires de gauche – François Hollande (PS), Eva Joly (EELV), Nathalie Arthaud (LO) et Philippe Poutou (NPA) – de "porter tous ensemble" l'idée d'un référendum sur le nucléairedans la campagne présidentielle. Cette question qui divise la gauche "paralyse la réflexion et l’action sur l’enjeu majeur de notre temps pour l’humanité". JDD.fr 27/10/12

En considérant les 100 plus grandes villes de France, parmi les 10 plus riches 8 sont dans le 92, 1 dans le 78, 1 dans le 94.Alter éco novembre 2011.

Le Vaticana appelé lundi à la création d'une"Autorité publique universelle" et d'une "banque centrale mondiale" pour réguler les institutions financières dans la période actuelle de tourmente et d'incertitudes. La Tribune25/10/11.

Le G20 doit, cette fois, imiter l'action courageuse de Roosevelt après 1929 et abandonner son obsession : rassurer à tout prix les marchés financiers.
La dette totale des
États-Unisatteint 250% du PIB...
En
Chine, la bulle immobilière a atteint deux fois la taille du maximum atteint par la bulle aux États-unis avant a crise des subprimes... Que va-t-il se passer en Chine où il y a déjà 20% de chômage...
En 1981, Reaganarrive à la Maison Blanche. Les néolibéraux baissent les impôts sur les plus riches, ce qui augmente la dette publique...
Pendant des années l'économie a continué à croître parce qu'on
distribuait par la dette le pouvoir d'achat qu'on ne donnait pas en salaire...
« 
Sans l'augmentation de la dette des ménages, la croissance serait nulle en zone euro depuis 2002. Et avant 2002, c'est l'endettement des entreprises qui nourrissait la croissance » (Patrick Artus). Cité par Larrouturou Le Monde 25/10/11.

C'est aux peuples que la note sera présentée.Frédéric Salat-Barus Le Monde 25/10/11.

Tunisie : le décor électoral est planté, 1570 listes, 790 présentées par des partis politiques, 79 par des coalitions et 701 par des candidats indépendants... Le Monde 21/10.11.

L'unanimité des puissances émergentes à protéger la Syrie relève d'un profond réflexe de défiance à l'égard du monde occidental et de ce qu'il représente. Le Monde 21/10/11.

Manifestations dans près de 1000 villes de 82 pays...Beaucoup de ces activistes, surtout à l'étranger, connaissent à peine Stéphane Hessel, l'auteur français de « Indignez-vous ! » dont on a fait un inspirateur. Ils se réfèrent plutôt qui au « printemps arabe » et à la place Tahrir du Caire, qui à l'Agora des Grecs... Le Monde 21/10/11.

7 milliards d'êtres humains, 1 milliard souffrent de la faim, 214 millions de migrants. Le Monde 21/10/11.

Plus de la moitié des 2,3 millions d'étudiants doivent travailler pendant leur parcours universitaire. Avec un impact sensible sur leur réussite aux examens et sur leur santé. Politis 20/1011.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 22:33

 

Les travailleurs allemandsont été les premiers confrontés à des gouvernements voulant instaurer l'austérité entre 2003 et 2005 : « les réformes » Hartz I, II, III, IV du nom de leur inspirateur, P. Hartz, directeur du personnel de Volkswagen, négociateur des accords sur la flexibilité. Qui a démissionné en 2005 à la suite d'une affaire de corruption.

Le « marché du travail a été réformé » : lutte contre le chômage « volontaire », suppression des trappes à inactivité qui « poussent à vivre des allocations chômage », réduction des indemnités pour chômeurs de longue durée qui refusaient des emplois en dessous de leur qualification, possibilité de réduire les allocations d'un chômeur dont les ascendants ou descendants ont des économies, indemnités de chômage versées pendant 12 mois au lieu de 32...
Ces mesures annonçaient celles prises par la suite dans d'autres pays de l'Union européenne. Elles ont donné lieu à des manifestations tous les lundis.
Mais cela se passait en Allemagne. En France et en Europe, personne n'a bougé. C'était leur affaire, les syndicats allemands sont puissants …

... il sonne pour toi !

Quand, il arrive au pouvoir en Grèce, George Papandréou, trouve un déficit public, quatre fois plus élevé que prévu. Il promet que la Grèce honorera ses dettes et engage son pays dans l'ère de la rigueur. Les gouvernements grecs ont menti : les Grecs ont longtemps vécu au dessus de leurs moyens. Il faut bien que quelqu'un paye la facture. Les plans d'austérité, conduits par la « troïka », FMI, Commission européenne (CE) et BCE, vont s'abattre sur les travailleurs grecs...
Les 19-20 octobre, a eu lieu la cinquième grève générale en Grèce, la deuxième de 48 heures.
Ici, p
ersonne ne bouge.

La crise touche l'Irlande, le gouvernement soutient ses banques : 90 milliards d'euros,. Le FMI accorde un prêt contre un plan d'austérité. Cela regarde les Irlandais, leur bulle immobilière, leur impôt sur les sociétés est le plus bas d'Europe. Ils ont bénéficié d'énormes aides de l'UE et leur PIB par habitant 34 892 euros en 2010 est supérieur à celui de la France (24 924), Les Irlandais paieront.
Pourquoi bouger ?

L'Espagneavait une gestion qualifiée d'exemplaire mais une énorme bulle immobilière. Qui éclate. Face aux « marchés », J-L Zapatero présente un plan de rigueur de 50 milliards d'euros pour réduire les dépenses de l'État : les salaires des fonctionnaires sont diminués, l'âge de la retraite repoussé de 65 à 67 ans... L'Espagne avait construit trop de châteaux, c'était aux Espagnols de payer...
Cela ne nous concerne pas.

Le
Portugal, terrassé par les marchés, le gouvernement socialiste obtient un prêt du FMI et de l'UE destiné en partie aux banques... contre un plan d''austérité. Crise qui traduit seulement la faiblesse de l'économie, la faible productivité... Les travailleurs portugais manifestent... En attendant les prochaines difficultés italiennesmais pourquoi les Italiens gardent-ils le bouffon Berlusconi. Et les Belgesqui peuvent vivre une éternité sans gouvernement...
Nous ne bougerons pas.

D'ailleurs, personne n'a bougé en Europe quand le gouvernement français a « réformé » les retraites.

Partout le même refrain : il faudra travailler plus et plus longtemps pour gagner moins, diminuer la couverture sociale, poursuivre les faux chômeurs, les faux malades, les fraudeurs aux lois sociales...
Bien sûr, les imprécations fusent contre les patrons voyous, les stock options et les parachutes dorés, contre les paradis fiscaux, il est même question de taxer les transactions financières... Plus tard.


Qui se souvient encore de la parole de cet auguste barbu : « Prolétaires de tous les pays unissez-vous ! ». Les partis ont oublié, les syndicats ont oublié, la France a presque gagné le championnat du monde de rugby et elle s'appelle Giulia...

Mais peut-être, est-il venu le temps d'entendre d'autres voix sans guide qui se relaient, s'interpellent, se répondent d'un continent à l'autre : «
 dégage » ou « democracia real ya » ou « occupy wall street ».


Paroles d'indignés :
- « Sois humble car tu es fait de boue
Sois noble car tu es fait d'étoiles »
- « Nous sommes 99%, ils sont 1% »
- « Erreur 404 ; democracy not found »
- « Je ne peux parler qu'en mon nom propre
Nous n'avons pas de porte-parole »
- « Ce n'est pas une crise, c'est une arnaque »


Ces voix inattendus qui se lèvent pour s'attaquer, pacifiquement, aux hommes (dictateurs là, spéculateurs ici), aux systèmes (dictatures, oligarchies, fausses démocraties) ou aux marchés qui rendent les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Ces voix qui n'acceptent plus que certains s'enrichissent dans la crise et proclament que tout le monde doit payer : en effleurant le superflu des uns et prenant le nécessaire aux autres.

 

mai 2011 269


Sans doute, ce n'est pas (pas encore ?) la révolution. Mais c'est déjà un événement mondial. Le même jour, un mouvement de protestation a touché prés de 1000 villes dans 82 pays ! Même s'il ne s'il ne s'étend pas de façon égale tous les continents. Même s'il n'est pas coordonné, s'il n'est pas identique partout...
La mondialisation des médias .permet de voir que le roi est nu. Et le parfum du jasmin tunisien est allé jusqu'en Chine !

 

mai 2011 254

 

De la place Tahrir à la Freedom Plaza en passant par la Plazza Mayor, la route sera longue. Mais ce sont, peut-être, les premiers pas d'une volonté de révolution nouvelle démocratique, lente peut-être mais pacifique...

 

mai 2011 251

 

mai 2011 264

 

mai 2011 265

 

mai 2011 272

 

 

mai 2011 278

 

mai 2011 282

 

mai 2011 266


Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 22:16

 

Face aux mesures d’hyper-austérité menées par le gouvernement britannique, un seul mot d’ordre : No Cuts ! – Non aux coupes budgétaires. Partie prenante du mouvement de fond qui traverse la Grande-Bretagne, le collectif UK Uncut invente de nouveaux modes d’organisation et d’action. Capable de transformer en quelques heures une banque en une bibliothèque municipale, ce mouvement citoyen prend de l’ampleur. Et témoigne d’un important réveil des mouvements sociaux en Grande-Bretagne. Les dessous de Bruxelles 25/10/11.

Avec 17% d 'électricité d'origine renouvelable en 2010 contre 6,4% en 2000, l'Allemagne a largement dépassé l'objectif, non contraignant, fixé par une directive européenne de 2001. La France, elle, s'était engagée à atteindre 21% en 2010 contre 15% en 1997 mais elle a régressé au contraire à 14,6%. Alter éco novembre 2011.

 

Entre 2000 et 2010, la France et l’Allemagne se sont retrouvées 14 fois au-dessus des plafonds européens de dettes et déficits publics (60% et 3% du PIB respectivement). L’Espagne, de son côté, enregistre seulement 4 dérapages et l’Irlande, qui a vu son déficit plonger brutalement à 32,4% du PIB en 2010, avait été une bonne élève jusqu’ici, avec 5 infractions recensées. La Grèce et l’Italie, en revanche, ont suivi un parcours chaotique depuis 10 ans. Même si elle est majoritairement détenue par les ménages, la dette italienne n’est jamais passée sous la barre des 100% du PIB. Le déficit public a en revanche été un peu mieux contenu. La Grèce, de son côté, a suivi une logique de transgression systématique des critères de la dette et du déficit. http://www.euractiv.fr/pays-crise-forcement-depensiers-article?utm_source=Newsletters&utm_campaign=29d46bbdc6-quotidienne&utm_medium=email

Ainsi vient d'être inventée la suspension de négociations pour contrôle démocratique au profit du seul Bundestag allemand. Le Parlement européen, lui, n'est pas dans e coup. Le Monde 25/10/11.

 

Notations dégradées.

Le 18 octobre, l'agence de notation Moody's a abaissé de deux crans la note souveraine de l'Espagne... Selon l'agence, "aucune solution crédible à la crise de la dette souveraine n'a été avancée" depuis la mise sous surveillance de la note espagnole fin juillet. En raison de ses importants besoins en matière d'emprunt et du niveau élevé d'endettement de ses entreprises, l'Espagne reste vulnérable aux difficultés des marchés de crédit...

Le 20 octobre, l'agence de notation Standard & Poor's a abaissé la note de solvabilité de la Slovénie. Le pays... depuis 2007 dans la zone euro... L'agence met en avant que le gouvernement du pays n'a pas présenté une stratégie crédible pour consolider ses conditions budgétaires depuis la crise en 2008...
Standard & Poor's a abaissé le 18 octobre les notes de 24 banques italiennes, la plupart de taille moyenne à l'exception de Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS), d'UBI Banca et de Banco Popolare, en raison de la dégradation de la situation économique de la péninsule. Lettre Fondation Robert Scuman 24/10/11.

 

Du 1er au 20 octobre, la BCE, la CE et le FMI se sont rendus en Irlande pour l'évaluation trimestrielle de son programme de redressement économique... ont félicité l'Irlande pour la mise en œuvre rapide des réformes structurelles. Ils ont constaté une croissance plus haute que prévu et une recapitalisation des banques accomplie efficacement, grâce à la participation du secteur privé. Selon la BCE, l'Irlande est sur la bonne voie en termes de consolidation budgétaire... Lettre Fondation Robert Schuman 24/10/11.

 

Irlande : PIB par habitant 34 892 euros en 2010 (France : 24 924), Chômage : 14% (France 9,9%). Le Monde23-24/1011.

 

Les premières initiatives citoyennes pourront être lancées dès le 1er avril 2012 par les Européens. La Fondation EurActiv PoliTech et la Netscouade créent un outil pour les faciliter .19/10/11. http://www.euractiv.fr/plateforme-federer-initiative-citoyenne-article?utm_source=Newsletters&utm_campaign=642a5e4709-quotidienne&utm_medium=email



L’avenir du budget européen débattu à Bruxelles.Pour la première fois, des représentants des parlements nationaux, des gouvernements et de l’UE se réuniront à Bruxelles pour parler du budget 2014-2020. Une conférence de plus ou un signe de l’émergence d’une gouvernance économique européenne ? EurActiv.fr 20/10/11.

 

Grèce. Les jeunes fuient un pays qu'ils jugent sans avenir. «La dynamique du marché du travail est inquiétante. Le taux de chômage atteint 16%, en hausse de 50% par rapport à 2010. Et, pour les jeunes, c'est le double (environ 30%)»...

La crise accélère un phénomène de fuite des cerveaux qui frappe la Grèce depuis au moins 10 ans... En 2007, déjà 12,2% des Grecs les plus diplômés vivaient à l'étranger, soit au minimum 876.000 personnes. Ce chiffre ne fait que gonfler : déjà durant cette période, plus de 4,5% des diplômés quittaient la Grèce chaque année...
C'est beaucoup moins que le
Portugal(plus de 12%) mais déjà presque le double de l'Espagne, pays également en crise. En comparaison, seulement 1,31% des diplômés français quittent le pays. Le Figaro 19/10/11

Quelles sont les priorités européennes que François Hollande défendra ? Kader Arif : Il faut redonner une direction politique à l’Europe. Aujourd’hui, le président de la CE a disparu des radars et le couple franco-allemand fait exister l’Europe en fonction des intérêts de l’un ou de l’autre. Le but est d’adopter une coordination économique, un budget à la hauteur des enjeux, avec la mise en place d’une taxe sur les transactions financières et les eurobonds. Au plan international, l’Europe reste faible. Il faudra faire des efforts sur le conflit israélo-palestinien et répondre aux attentes des pays méditerranéens. Et puis il y a la réforme de la PAC, qui occupe une place importante dans un pays comme la France. Mais la position est de ne pas solder l’agriculture au détriment des fonds de cohésion, et vice-versa. http://www.euractiv.fr/kader-arif-francois-hollande-fera-tournee-europeenne-interview?utm_source=Newsletters&utm_campaign=9993779f25-quotidienne&utm_medium=email

« Je suis convaincu que l’Europe militaire ne se limite pas au Royaume-Uni mais aujourd’hui les autres pays n’en veulent pas. Pour l’instant, nous n’arrivons à progresser qu’avec les Britanniques. » Voici comment l’amiral Guillaud, le chef d’Etat-major français des armées, a résumé... la situation de l’Europe de la défense... à l’Assemblée nationale. http://www.bruxelles2.eu/defense-ue/defense-ue-droit-doctrine-politique/il-ny-a-quavec-les-britanniques-quon-avance-leurope-de-la-defense-hiberne-selon-guillaud.html

37% ... de Français souhaitant que « la France abandonne l'euro et revienne au franc » contre 63% favorables au maintien de l'euro... sondage IFOP réalisé pour les journées parlementaires de l'UMP. Le Monde 16-17/10/11.

 

Au RU, rigueur et croissance anémique font exploser le chômage. Le nombre de chômeurs est u plus haut depuis 17 ans et pourrait franchir les 3 millions. Le Monde 14/10/11.

 

A gauche, on se désintéresse de la question : la primaire socialiste a offert le spectacle surréaliste de débats économiques ignorant que la France n’est pas isolée dans l’univers, mais insérée dans un réseau de contraintes européennes. Les questions européennes, lors des débats, on été expédiés en quelques mots alors qu’elles sont centrales. Jean Quatremer Coulisses de Bruxelles 16/10/11.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 22:23

« Ce qui protège beaucoup, c'est qui détient la dette ». La dette de la France est détenue à 65% par des non-résidents.
La dette japonaise étant détenue à 90% par des investisseurs de l'Archipel, peu susceptibles de revendre leurs obligations. Le Monde 19/10/11.


Depuis trop longtemps, poussés par de nombreux lobbies, les gouvernements successifs ont dilapidé des centaines de milliards d'euros dans des dispositions d'exonération fiscale inefficaces au profit des puissants. Ce ne sont ni nos hôpitaux, ni nos écoles , ni notre police, ni notre justice qui sont responsables de la situation budgétaire...
La réforme fiscale doit être menée méticuleusement pour éviter de créer de nouvelles échappatoires que les contribuables riches ou bon salariés savent exploiter. Philippe Askenazt Le Monde 18/10/11.


Le G20 a claironné qu'il allait supprimer les paradis fiscaux. Mais chaque pays protège le sien ! Les États-Unis le Delaware, la Grande-Bretagne les îles Anglo-Normandes, la France Andorre, la Chine Hongkong, etc. Et quand LVMH lance, tout récemment son OPA sur Hermès, les fonds mis en œuvre sont immatriculés à Panama. Marc Roche Le Monde 18/10/11.


Aux 3 années de famine [1958-1961] durant lesquelles certains ont été réduits à manger leurs propres enfants. Et ceux qui ne pouvaient pas se résigner à manger leurs propres enfants les échangeaient avec ceux des voisins. Ce ne sont pas des cas isolés. Depuis la Révolution culturelle jusqu'à nos jours, s'alimenter est resté un réel problème en Chine..
Les Français
se prennent pour le nombril du monde ; ils expliquent qu'ils ont le Louvre, le château de Versailles, le Centre Pompidou et un chapelet d'autres institutions, et que c trèsor est incomparable...
Dans ma jeunesse, j'étais fasciné par
Pariscomme symbole de la Révolution française. Aujourd'hui, je constate à quel point cette ville est fanée. Liao Yiwu CI 13-19/10/11.


L’ensemble des surcoûts des opérations extérieures pour la France «est ainsi évalué entre 1,2 et 1,3 milliard d’euros en 2011». Un débordement d’environ « 600 millions par rapport à l’enveloppe votée pour 2011 » (630 millions d’euros)... : de 500 à 520 millions d’euros en Afghanistan, 430 millions en Libye, 90 millions pour le Tchad, un peu moins de 80 millions pour le Liban, 65 millions en Côte d’Ivoire, une trentaine de millions pour l’opération anti-piraterie Atalanta. Le reste des opérations coûte au total de l’ordre de 50 millions d’euros. (amiral Guillaud, chef d'Etat-major français des armées). http://www.bruxelles2.eu/afrique/maghreb/les-premieres-lecons-de-loperation-en-libye-selon-lamiral-guillaud.html

Désindustrialisation : nous étions à 30% du PIB pour l'industrie dans les années 1980, nous sommes tombés à moins de 9%. De là vient le déficit du solde du commerce extérieur, de là vient le chômage, de là vient le déficit de la Sécurité sociale. Henri Emmanuelli, Le Monde 16-17/10.11.


Dans son rapport Egalité des genres et développement, publié le 19 septembre, la Banque mondiale a analysé les différences salariales hommes-femmes dans tous les pays du globe. Conclusion : la disparité salariale hommes-femmes est un phénomène universel. Le Monde 13/10/11.


Du jamais-vu. Il a suffi de deux lycées pour remplir la moitié des 400 places mises au concours 2011 de Polytechnique. Le parisien Louis-le-Grand et le versaillais Sainte-Geneviève se partagent l'école la plus prisée de France. Cette " parisianisation " de la fabrique des élites s'accélère. En 2003, les lycées parisiens (Versailles et Sceaux compris) y plaçaient 156 élèves. Ils étaient 185 en 2007. Cette année, ils sont 240. Un record.
L'école la plus courue de France n'est pas une exception... L'ENS de la rue d'Ulm et HEC composent aussi l'essentiel de leurs promos avec les lycées Louis-le-Grand, Sainte-Geneviève et Henri-IV. A l'ENA, un lycée peut se targuer d'avoir placé six étudiants dans la promotion 2011 : Henri-IV. Et les quatre autres classes prépas les plus représentées sont des parisiennes des beaux quartiers... la voie menant au sommet est plus étroite que jamais et Paris un passage obligé. Le Monde 13/10/11.

Jean-Louis Borlooest le premier à ouvrir ce bal burlesque. En mars 2010, ministre de l'écologie et de l'énergie, ses

services accordent trois permis de recherche de gaz de schistedans le sud de la France, au beau milieu du Parc

national des Cévennes bientôt inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco ! Quand la bourde est mise au jour quelques

mois plus tard, José Bové lance la rébellion contre ce " nouveau Larzac ". Message reçu. Le 13 avril, la présidence de

l'Assemblée nationale enregistre le dépôt d'une proposition de loi visant à abroger les permis délivrés. Son auteur ?

Jean-Louis Borloo. Le Monde 13/1011.

La primaire PS laisse la droite désemparée. Avec son habituel franc-parler, le député (UMP) Lionnel Luca résume d’une phrase la problématique. «On attendait le bordel à gauche et ça devient le bordel à droite...!» s’est-il exclamé... dans les couloirs de l’AN. 

(La logique de ) François Fillon qui fait implicitement référence aux éventuelles primaires dont il pourrait être compétiteur : l’élection du maire de Paris en 2014 ou encore la présidentielle de 2017. «Ce mode de désignation est un processus moderne qui convient à droite comme à gauche pour toutes les élections», a-t-il déclaré... Une réponse aux critiques sans nuances - «primaire PS égale fichage politique» - formulées par l’UMP. Libération 12/10/11.

Les subventions accordées aux énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) dans le monde atteignent un niveau « intenable » d'au moins 470 milliards de dollars en 2010... En 2010, ces subventions ont augmenté d'environ 100 milliards de dollars par rapport à 2009... Les aides publiques sont pour près de la moitié destinées au pétrole et, pour environ un quart, à l'énergie tirée du gaz. Le Monde 07/10/11.


L'Alabama, la Géorgie e la Caroline du sud prennent des mesures très dures envers les sans-papiers. L'économie de cette région dépend pourtant de cette main d'œuvre abondante et bon marché. CI 06-12/10/11. 

Que constate-t-on ? Que les 2 principaux impôts touchant les plus aisés, l'ISF et les droits de succession, ont été fortement réduits entre 2007 et 2012. Dilapider ainsi des milliards d'euros d'argent public alors que les caisses de l'État sont vides, que le pouvoir d'achat de la plupart des Français stagne et que les patrimoines se portent historiquement très bien, c'est vraiment le sommet de l'irresponsabilité budgétaire. Thomas Picketty Le Monde 08/10/11

Il faudrait pouvoir recruter 2 millions d'enseignants supplémentaires dans le monde pour parvenir à un enseignement primaire universel d'ici 2015... Et ceci sans compter les enseignants qu'il faudra remplacer pour pallier les départs à la retraite, les démissions... Le Monde 06/10/11. 

Les 6 milliards d'euros engloutis en 2008 dans le naufrage public de Dexia l'ont été en pure perte. Le Monde 06/10/11.

LE MONDE : méfiez-vous ! Titre : Le retrait de M.Borloo profite à M.Bayrou et à M.Sarkozy.. Première phrase de l'article : «  Qui va profiter le retrait de Jean-Louis Borloo De la liste des candidats à l'élection présidentielle ? L'enquête de Ipsos-Logica Business consulting pou.. réalisée avant l'annonce du forfait du président du Parti radical, dimanche 2 octobre, ne permet pas de trancher. Le Monde 05/10/11.

   
Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 23:32

 

Les primaires ont été un succès au point de vue participation, que cela plaise ou non.

  • Succès lors des tables rondes télévisées, organisées entre les 6 candidats au premier tour et entre les deux candidats du second tour.

  • Succès au niveau de la participation électorale lors du premier tour.

 

Bien entendu, dans les 2 cas on peut mettre en évidence la relativité de ce succès en comparant le nombre de personnes qui n'ont pas regardé les débats (je n'en ai regardé aucun) ou le nombre de celles qui ne se sont pas déplacées pour voter (j'ai voté).

Mais tout cela est plutôt le fait de la mauvaise querelle. Il aurait été intéressant de demander, « avant », à tous ceux qui tendent à minimiser l'événement, quelle participation ils escomptaient.

 

Pour les critiques, ce succès (nié) est le résultat essentiellement de la pression des sondages. En fait, si les sondages ont à peu près annoncé les résultats de 4 candidats à la candidature (François Hollande, Martine Aubry, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet), ils étaient complètement faux concernant et Arnaud Montebourg et Ségolène Royal. Pour celle-ci, ils l'avaient sous estimée en 2007, ils n'ont pas prévu la profondeur de sa défaite en 2011. Comme ils n'ont pas vu venir la percée de Arnaud Montebourg.
On ne peut pas dire que celui-ci a été fabriqué par les sondages, ni par le microcosme qui lui était totalement opposé, y compris la gauche du PS qui avait choisi Martine Aubry.

 

Le succès de la primaire citoyenne, c'est aussi le désarroi de la droite qui ne sait par quel bout prendre ce bâton. Tous les arguments ont été avancés pour essayer de dévaloriser cette primaire sans y arriver, y compris auprès de ses propres troupes : les caciques n'ayant pas réussi à se mettre d'accord sur les fameux « éléments de langage ».

C'est faire preuve d'incohérence que de critiquer l'organisation d'une primaire, pour sélectionner un candidat, sans critiquer l'élection du président au suffrage universel direct. De plus, nos admirateurs des États-Unis ont quelques difficultés à critiquer un système que ceux-ci appliquent depuis de lustres !

Mais les plus réalistes commencent à annoncer leur ralliement à ce type de sélection pour la prochaine fois...

 

Une critique « démocratique » de ce type d'élection et de sélection est possible car il tend à marginaliser le rôle des partis politiques, des militants, au profit de « l'opinion publique », des médias et des sondeurs. Une vraie démocratie suppose une formation des citoyens qui peut se faire dans les organisations politiques, d'un débat public à travers par exemple une presse indépendante ce qui est loin d'être le cas actuellement, d'une presse diversifiée, libérée des pressions des annonceurs...
Élire un président de la République au suffrage universel direct, c'est favoriser la personnalisation au détriment du programme...

 

C'est là une critique de gauche, faite depuis toujours, surtout à l'élection présidentielle. Malheureusement, quelle qu'en soit sa justesse, elle est, la télévision aidant, de moins en moins audible. Les électeurs ont pris goût à cette élection qui est désormais intégrée au paysage politique, débats télévisés compris. C'est l'élection à laquelle le taux de participation est le plus élevé.

La primaire est né du mode d'élection du président de la République. Et le renforce. Ce qui semble avoir échappé au président de la République lui-même.

 

Inutile de revenir sur les arguments et prédictions successifs avancés par la droite qui ne traduisent que son désarroi. Retenons seulement la dernière salve.

 

Faire voter les mineurs et les étrangers, bien entendu, sans papier ! Un scandale ! Permettre la participation de personnes qui n'ont pas le droit de vote ! Cette sortie aurait dû permettre une réflexion sur les conditions de la citoyenneté.

La primaire étant une opération privée du PS, c'est au PS d'en fixer les modalités dans le respect d'un certain nombre de règles, notamment celles fixées par la Cnil par exemple.
Le PS a estimé que les 16-18 ans pouvaient voter. En Autriche, si mes renseignements sont exacts, les jeunes ont le droit de vote à 16 ans et c’est une proposition qu’on pourrait discuter. Il semble que le PS aille dans ce sens. Comme il n’y a pas de liste électorale des 16-18 pas, une façon d 'éviter les doubles votes de ces jeunes était de demander la carte d’adhérent du PS ou du MJS.

Même s’ils étaient étrangers. Si le PS n’avait pas autorisé ses militants étrangers à voter, cela aurait entaché sa crédibilité quant à la promesse de donner le droit de vote aux étrangers pour les élections locales. Promesse dont on peut espérer aujourd'hui qu'elle devienne réalité en cas de victoire de la gauche aux législatives de 2012, après le passage à gauche du Sénat.

Faire participer jeunes et étrangers membres du PS ou du MJS est une décision cohérente. Si le candidat du PS avait été désigné par les seuls adhérents du PS, ces jeunes et ces étrangers, membres du PS ou du MJS, auraient participé à la désignation de leur champion et auraient pu voter sans que personne s'en aperçoive ou trouve à redire. Comme le PS avait décidé d’ouvrir le choix à tous les citoyens, cela ne pouvait pas conduire à en exclure des militants du PS.

 

À noter que lors des primaires italiennes qui ont désigné Romano Prodi comme candidat de toute la gauche à la présidence du Conseil, tous les étrangers ont pu participer dans les mêmes conditions que les nationaux. C'est une façon concrète de faire avancer la citoyenneté de résidence.

 

Avec cette primaire citoyenne, tout n'est pas rose. Il va y avoir des blessures à cicatriser mais la résilience des politiques est importante. Cette campagne électorale a obligé des candidats ayant le même programme à se différencier les uns des autres. Elle va être étudiée sérieusement par la droite, pour voir dans quelle mesure elle pourra adopter cette technique lors de prochaines élections, peut-être même en dehors de la présidentielle. Surtout elle va lui permettre d'affiner ses angles d'attaques, de se servir d'arguments avancés par certains « camarades » contre celui ou celle qui finalement sera leur champion.

En pratique, bien que n'étant pas au PS, bien que très réticent face au système présidentiel et sachant que ma participation renforçait ce système, j'ai décidé de voter aux deux tours de cette primaire ce que je n'avais pas fait pour la primaire verte. Qui, me semble-t-il était, malgré son ouverture, une primaire interne.

Pour la primaire socialiste, j'ai considéré que je pouvais, avec ma petite voix, peser sur les équilibres internes au PS et sur le nom de celui ou celle pour qui je serai probablement amené à voter au second tour de la présidentielle.

Au premier tour, j'ai voté pour Arnaud Montebourg qui était, des 6 candidats en présence, le plus proche de mes idées. Pour renforcer la gauche au sein du PS.

La présence de Martine Aubry et François Hollande au second tout aurait pu dispenser de participer car leur ligne n'est guère différente en réalité : ils ont une histoire très proche, le même programme du PS...
Et pour ce second tour ils sont enfermés dans un jeu de rôle. Celui qui est en tête dans les sondages pense à la suite et à rassembler ceux qui lui permettront une victoire éventuelle contre Nicolas Sarkozy. Celle qui est en seconde position est obligée de forcer un peu le trait pour rallier la 3ème composante du premier tour.
Gageons qu'avec des résultats de la primaire différents, les rôles auraient été inversés. La seule limite à ne pas franchir étant de ne pas donner des billes à Nicolas Sarkozy.

La participation au second tour ne paraît pas absolument indispensable. Mais...

Alors que la France présidait l'UE, Martine Aubry était ministre des Affaires sociales et donc présidente des ministres européens des Affaires sociales. C'est un moment clé pour faire avancer certaines mesures ou au moins essayer de les faire avancer dans une Union européenne peu sociale. A mi-mandat, Martine Aubry a démissionné de ce poste essentiel pour rejoindre la mairie de Lille !

Martine Aubry a passé un contrat avec DSK et ne s'est présentée que parce que DSK n'était pas en mesure de le faire (Merci Nafissatou Diallo). Aujourd'hui Martine Aubry veut passer pour la représentante de l'aile gauche du PS alors qu'elle était prête à laisser la place à l'ancien président du FMI, qui a d'ailleurs voté pour elle...

Martine Aubry n'a pas fait preuve d'une énergie exemplaire quant à la fédération des Bouches du Rhône, malgré les informations fournies par Arnaud Montebourg. Qui d'ailleurs a recueilli dans ce département 21% des votes contre 17% en moyenne nationale.

Un résultat serré entre les deux candidats au second tour n'est pas favorable à la création d'une dynamique dans le cadre de l'élection présidentielle. François Hollande est arrivé en tête,au premier tour, accentuer son écart avec Martine Aubry le mettra en position plus favorable pour mai 2012.

« Dégager » Nicolas Sarkozy n'est pas le seul but de la prochaine présidentielle. Mais ce serait une première satisfaction.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 09:57

 

Alors que la probabilité pour la Grèce de faire défaut augmente, J.M. Barroso a plaidé pour une recapitalisation des établissements financiers européens. D'abord privé, puis public si nécessaire. EurActiv.fr 13/10/11.


Le protectionnisme agite le débat politique en France. Bruxelles pourrait proposer, d’ici la fin de l’année, une législation pour tenter de rétablir une concurrence équitable dans l’accès aux marchés publics de pays tiers. EurActiv.fr vous propose de relire le détail des options examinées. http://www.euractiv.fr/bruxelles-veut-jouer-armes-egales-partenaires-commerciaux-article-0?utm_source=Newsletters&utm_campaign=79b2b4a6e6-quotidienne&utm_medium=email EurActiv.fr


La nouvelle grande erreur que peut commettre l'Allemagne est de se contenter d'injecter des capitaux dans le secteur bancaire européen, essentiellement franco-allemand. La recapitalisation est importante pour éviter le désastre. Mais elle ne règle pas le problème de fond de la zone euro, à savoir la faible croissance économique, qui empêche les États de générer suffisamment de recettes fiscales pour réduire leur dette publique. La seule solution efficace serait que l'Allemagne, en tant que première économie européenne, relance sa demande intérieure et tire la croissance des autres pays de l'UE. La Vanguardia Presseurop 11/10/11.


Le ministère de l'économie espagnole a annoncé que les banques "assumeront les coûts occasionnés par l'assainissement et la recapitalisation du secteur financier". Le Monde 08/10/11.

Moody's a abaissé, vendredi 7 octobre, d'un ou deux crans la note des cinq grandes banques britanniques dont Lloyds et RBS, en estimant que le gouvernement était moins enclin à leur apporter son soutien financier que fin juin 2008. Le Monde 08/10/11.


Dexia, première banque européenne nationalisée. La Belgique,la France et le Luxembourg ont donné... le coup d'envoi au plan de démantèlement de la banque franco-belge Dexia... Les administrateurs de l'ancien numéro un mondial du financement des collectivités locales ont approuvé la nationalisation par a Belgique des activités belges de Dexia... spécialisée dans a banque de détail... Matignon a de son coté indiqué... que la France allait adosser les activités de financement des collectivités locales françaises de Dexia Municipal Agency - structure française de titrisation appartenant à Dexia Crédit Local - à la Caisse des dépôts (CDC). Un consortium chargé du financement des collectivités locales françaises sera également créé et constitué par la CDC et la Banque  postale...
Dexia a échappé à la faillite en 2008 grâce à un renflouement public de plus de six milliards d'euros. Cette fois-ci, la Belgique, la France et le Luxembourg ont décidé d'apporter 90 milliards d'euros de garanties... EurActiv.fr 10/10/11.


C'est une chose de dire que le balancier politique semble pencher de nouveau vers la gauche en Europe ; c'en est une autre d'affirmer que le centre gauche sera capable de donner une autre orientation à la stratégie économique et sociale européenne. The Guardian CI 06/10/11.


Le thème des classes sociales est tabou... Selon une étude comparant le sort d'enfants nés en 1958 et celui d'enfants nés en 1970, la destinée de ces derniers serait encore plus fortement influencée par le ilieu dont ils sont issus. The Guardian CI 06-12/10/11.


Le congrès du parti conservateur s'est ouvert à Manchester... par une manifestation de 30 000 personnes dénonçant les coupes budgétaires. The Guardian CI 06-12/10/11.


La BCE a décidé... de soutenir les banques en difficulté à l'aide d'un programme de plusieurs milliards. Elle se range ainsi derrière les propositions de  la chancelière allemande... et du président de la CE... D'après les commentateurs, l'UE prépare ainsi la faillite de la Grèce, même si les États s'endettent encore davantage. Euractiv 07/10/11.


En ces temps de rigueur, la consommation des Grecs s'est étiolée, trop et trop vite. Les salaires ont baissé (de 40% pour certains fonctionnaires) quand le taux de chômage progressait de mois en mois. De 7,2% fin 2008, il a bondi à 16,1% en juin. Le Monde 06/10/11.


Merkel veut un sauvetage européen des banques. Après la chute du cours de Dexia, la chancelière allemande... s'est déclarée... favorable à un soutien des grandes banques européennes en difficulté. Pour la presse, ce nouvel européisme de la chancelière est de mise car seule une UE unie saura sortir de la crise. Eurotopics 06/10/11.


 

Seule la nationalisation des établissements financiers en difficulté peut permettre d'empêcher une nouvelle crise bancaire, écrit le journal public d'obédience libérale Wiener Zeitung Eurotopics 06/10/11.


 

La chancelière allemande : « le temps presse pour prendre des décisions ». Le FMI estime entre 100 et 200 milliards d'euros les besoins financiers des banques européennes. Euractiv 06/10/11.



Dans son discours sur l'État de l'Union..., J.M Barroso a proposé une taxe européenne sur les transactions financières. Il a déclaré qu'après que les contribuables de l'Europe ont dépensé environ 4 600 milliards d'euros pour le sauvetage du secteur bancaire, il était temps que ce dernier contribue de son côté. Avec des taux minimes de 0,1% pour les actions et à 0,01% pour les obligations, 55 milliards d'euros pourraient être récoltés et contribuer aux budgets nationaux et européen. Lors de son discours, Barroso a également admis une crise de confiance dans les institutions européennes, alors que, selon lui, la cause des problèmes actuels ne réside pas dans ces dernières, mais dans les intérêts nationaux dominants. Il considère avec appréhension la monté des nationalismes pour l'avenir européen. Il a enfin réaffirmé le rôle important de la méthode communautaire, plutôt qu'intergouvernementale,... Lettre Fondation Robert Schuman 03/10/11.


 

Le 28/09, le PE a adopté en plénière un paquet de 6 règlements et directives pour renforcer la gouvernance économique de l'UE. Désormais, les États membres avec de grands déséquilibres macroéconomiques, ne respectant pas les critères de stabilité, devront s'attendre à des sanctions automatiques de l'ordre de 0,2% du PIB... Les États devront s'expliquer..., devant le PE. Des mécanismes de réaction rapide et un système d'alerte précoce complètent le paquet, qui doit encore être adopté par le Conseil, probablement début 2012. Lettre Fondation Robert Schuman 03/10/11.


 

Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble plaide..., dans un entretien avec l'hebdomadaire "Die Zeit", 28/09, pour une élection au suffrage universel direct d'un président de l'UE. "Si nous regardons vers l'avenir, ce qui serait plus important qu'un ministre des Finances européen - et je n'ai rien contre un ministre des Finances européen - serait de réfléchir à un président de l'Union européenne", a-t-il déclaré... Lettre Fondation Robert Schuman 03/10/11.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 21:47

 

Les actions terroristes sont une préoccupation permanente des pays de l'Ue. Un rapport d'Europol (1), paru en juillet, permet de se faire une idée de leur importance d'après les données recueillis auprès des gouvernements pour 2007, 2008, 2009.

 

La définition des actes terroristes est relativement extensive : actes qui « ont pour but d'intimider la population, d'obliger un gouvernement ou une institution internationale à satisfaire une demande et/ou à déstabiliser ou détruire les structures fondamentales, politiques, constitutionnelles, économiques ou sociales d'un pays ou d'une organisation internationale ».

Sont considérés comme actes terroristes « les atteintes à la vie ou à l'intégrité physique, les enlèvements, prises en otage, destructions importantes d'édifice, de moyen de transport, de système d'information, la prise d'un bateau, d'un avion, d'une entreprise, la possession, le transport, le trafic d'armes, la gêne ou l'interruption de la distribution d'eau ou d'électricité. Ou la menace de mettre à exécution l'une des actions ci-dessus... »

 

Sans discuter la gravité des faits retenus, certaines actions ne correspondent pas à ce que l'on entend habituellement par terrorisme. Ainsi les actions d'un Comité d'action viticole dans le Midi de la France, la séquestration d'un patron par des syndicalistes, l'attaque contre des laboratoires faisant des expériences sur les animaux..., ont quelques fois entraîné mort d'homme mais ne ont pas communément considérées comme terroristes. Ces actions font plutôt partie de la pathologie des conflits sociaux.

 

Par ailleurs, ce sont la police et la justice qui qualifient les faits et leur gravité, les classent suivant l'orientation politique des auteurs. Il n'est pas certain que les États aient la même appréciation des actes, que les circonstances politiques n'aient pas d'influence sur le nombre d'actions, d'interpellations ou de jugements.


Les données chiffrées permettent de constater une diminution des actes terroristes de près de 50% entre 2007 et 2009, de 30% pour les personnes interpellées pendant la même période.

 

En 2009, sur 294 actions manquées, évitées ou réussies dans 6 États (Autriche 6, France 95, Grèce 15, Hongrie 4, Italie 3, Espagne 171), 237 sont le fait de séparatistes (148 Espagne, 89 France) auxquels il faut ajouter 124 cas en Irlande du Nord, 40 sont des actes terroristes de « gauche » (23 Espagne, 15 Grèce, 2 Italie), 4 de « droite » (Hongrie) et 1 seul Islamiste (Italie) et 12 divers (6 en Autriche et 6 en France).

 

Treize États (RU exclu) ont enregistré 587 arrestations pour suspicion de lien avec le terrorisme (membre d'une organisation terroriste, préparation, financement, aide..), soit une diminution de 22% par rapport à 2008 et 30% par rapport à 2007.

Sur ces 587 arrestations, celles concernant les séparatistes, 413, sont les plus nombreuses, suivies de celles d'islamistes (110), de 29 gauche/anarchiste, 22 droite et 13 divers.

 

En 2009, les procès le plus nombreux ont eu lieu en Espagne. Leur nombre varie peu en Allemagne et en France et diminue en Italie (gauche), Pays-Bas, Royaume-Uni (islamistes). Un premier cas a été signalé en Autriche pour la défense des animaux : 391 personnes et une Ong ont été poursuivies, la majorité étaient en relation avec une activité séparatiste alors qu'en 2008, ils s'agissait de terrorisme islamiste : 23% d'acquittés en 2008, 17% en 2009.

 

Les personnes mises en cause sont plutôt jeunes, 34 ans en moyenne, 40% ont moins de 30 ans. Les islamistes sont plus âgés. Les femmes, peu nombreuses, sont cependant en augmentation : 15% en 2009 conte 10% en 2007. Elles sont, dans leur majorité, séparatistes. En Lituanie, 1 femme préparait un attentat suicide.

 

SÉPARATISME

Ces actes ont diminué de 40% entre 2008 et 2009, de 55% entre 2007 et 2009. Avec 124 actions, l'Irlande du Nord enregistre aussi une diminution de 40% par rapport à 2008.

Malgré ces diminutions, le nombre de victimes est passé de 4 à 6 : 3 policiers par l'ETA et, en Irlande du nord, 2 soldats et un policier.

 

GAUCHE/ANARCHISTE

Le terrorisme de gauche/anarchiste est en augmentation depuis 2007. Le nombre d'actions s'est élevé à 40 en 2009 soit une augmentation de 43% par rapport à 2008 et de 100% depuis 2007. Ces actions étaient dirigées contre le gouvernement et le monde des affaires. Et des partis en Italie. Elles utilisaient les incendies, surtout en Espagne, les explosions, surtout en Grèce où les armes sont apparues 4 fois en 2009 contre 1 en 2008.

Un activiste a été tué en France en 2009.
Des suspects, 29 personnes, ont été arrêtés dans 6 États : Belgique, France, Allemagne, Grèce, Italie, Espagne.

 

DROITE

En 2009, les minorités ont été la cible d'événements antisémites, apparition d'un mouvement anti-islamique contre l'islamisation et les extrémistes musulmans au RU, antiroms à Belfast, cocktail Molotov en Tchéquie (arrestation de 41 personnes), meurtre de Roms en Hongrie (9 actions) La droite a aussi entrepris de nombreuses actions contre la gauche.

 

ISLAMISTES

Les 110 islamistes ont été arrêtés, en 2009, dans 8 États (Autriche, Belgique, France, Allemagne, Italie, Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni), en diminution de 40% par rapport à 2008 (187 dans 10 États) et 2007 (201). Ces arrestations ont surtout eu lieu en Espagne (40) et en France (37).

Parmi les personnes arrêtées, 40% sont nées au Maghreb, 30% sont des citoyens européens, environ 2% ont grandi dans le pays.

Ces arrestations touchent souvent (2 fois sur 3 en 2008) des personnes non liées à une organisation connue et peuvent être en relation avec des activités dans des pays étranger : Irak, Pakistan, Afghanistan, Yémen, Somalie, Afrique du Nord et de l'ouest. Ou toucher des pays ayant une présence das des zones de confit ou une liaison avec un de ces pays (Royaume-Uni, tentative sur un avion transatlantique).

 

CAS PARTICULIERS

Deux actes terroristes (Autriche, France) étaient en liaison avec la défense des animaux... En Autriche, incendie du pavillon de chasse d'un responsable d'une firme pharmaceutique contre le traitement cruel des animaux.

 

REMARQUES
Les actes terroristes de l'ensemble de l'Ue ont diminué en 2009 de 33% par rapport à 2008, et de 50% par rapport à 2007. En 2009, le terrorisme islamiste est encore considéré comme la menace principale par la plupart de États bien qu'un seul acte terroriste ait été commis – une attaque à la bombe en Italie - contre un objectif militaire. Et que les actes séparatistes soient encore les plus nombreux malgré leur diminution, probablement en raison de la collaboration des polices françaises et espagnoles dans la répression contre l'ETA mais aussi pour des raisons politiques comme l'évolution interne de l'ETA,...

La situation sociale n'est pas sans relation avec la montée des actes terroristes de gauche/anarchiste et des actions de la droite extrême contre les minorités roms, musulmans, juifs.

 

Si les actions islamistes sont peu fréquentes, elles préoccupent fortement les autorités pour plusieurs raisons. L'importance de la confrontation islamistes anti-islamistes dans le monde avec des attentats, rares mais qui peuvent être meurtriers dans les différents pays de l'UE surtout ceux qui ont un engagement militaire lointain mais aussi le fait que l'UE peut servir de zone de recrutement et de plateforme pour la préparation d'actions qui se dérouleront loin du territoire mais à partir du territoire de l'UE.

 

(1) TE-SAT 2011 EU Terrorism Situation and Trend Report 2011 – 45

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Europe
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 14:08

Dans l'année qui a suivi son élection, les menaces d'assassinat à l'encontre du président (Obama) étaient au nombre de 30 par jour, soit 400% de plus que sous le règne de Bush junior. M le magazine du Monde 01/10/09.

 

5 979... interceptions de sécurité (lignes de téléphones mobiles, téléphones filaires, Internet…) demandées par le gouvernement en 2010. En augmentation de 18% par rapport à 2009, selon le... rapport publié par la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité (CNCIS)... Sur ce nombre, 1 554 écoutes appartiennent à la catégorie des interceptions au titre de la “sécurité nationale“, soit 26% des interceptions. Or celles-ci ne concernent en rien les affaires de terrorisme, de criminalité organisée ou d’espionnage économique, répertoriées dans d’autres catégories. Invers@lis 28/09/11

 

Sondage TNS Sofres... 37% des Français se déclarent publiphobes, ils n'étaient que 25% en 2004... Le taux de publiphiles est passé de 20 à 13%. Le Monde 28/09/11.

 

Nous avons un des plus grands stocks de bois sur pied d'Europe... nous importons bon an mal an la moitié de notre consommation... deuxième poste de notre déficit commercial après le pétrole. La France exporte ds grumes de grande qualité vers la Chine qui lui reviennent sous forme de meubles 2 fois moins chers que s'ils avaient été produits localement. Alter éco octobre 2011.

 

Délocalisation... sur place : Jugées « trop chères », les provinces côtières de la Chine sont peu à peu délaissées... Principale motivation : le coût salarial. Il faut compter en moyenne 205 dollars par mois dans le Guangdong (région côtière) contre 114 dollars... dans le Henan. Alter éco octobre 2011.


Rapport coût-efficacité dans la santé dans 19 pays de l'Ocde : Les États-Unis qui consacrent 16% de leur Pib aux dépenses de santé pour un résultat très moyen, arrivent bons derniers.
La France n'est qu'en13 ème position, soulignant a faible efficacité de son système sanitaire au regard de son coût. Journal of the Royal Society of Medecine cité par Alter éco octobre 2011.

 

L’ex-leader de l’opposition et nouveau président élu de Zambie Michael Sata a déclaré dimanche qu’il allait diriger le pays en respectant les dix commandements bibliques, citant notamment le huitième « Tu ne voleras pas ». M. Sata, catholique fervent dont le programme manifeste pour 2011-2016 prévoit de travailler « main dans la main avec l’Eglise pour favoriser le développement […] Inversalis 25/09/11.

 

Si la France et la Grande-Bretagne escomptent avoir les mains libres pour instaurer en Libye un pouvoir acquis à leur condominium sur le pays, ils vont déchanter devant la voracité de ceux pour qui cette prétention est inacceptable pour les intérêts nationaux. Les vautours sont déjà à l'œuvre en Libye. La Quotidien d'Oran. CI 22-28/09/11.

 

Au village de Perali, on leur (dalits, intouchables) interdit de circuler en vélo dans les rues où résident les castes supérieures, sous peine d'insultes ou de menaces... Même le facteur, un intouchable, doit descendre de vélo pour déposer le courrier.... CI 22-28/09/11.

 

Dans les pays en développement, 227 millions d'hectares, soit la superficie de l'Europe de l'ouest, ont été vendus ou loués depuis 2001 principalement à des investisseurs internationaux. Oxfam Le Monde24/09/11.


La maltraitance des enfants n'est pas un phénomène marginal mais un réel problème de Santé publique, sa fréquence ayant été récemment évaluée à 10% en moyenne dans plusieurs pays à hauts revenus... Une correction à partir des résultats de l'enquête hospitalière conduit à estimer ce chiffre (infanticides en France) plus probablement à 255 cas par an en moyenne. Questions de santé publque n°14 septembre 2011.

 

Banques : La crise pourrait coûter 300 milliards d'euros aux banques européennes. Le FMI persiste à juger les banques européennes sous-capitalisées... Le Monde 23/09/11.

 

BNP-Paribas a envoyé des émissaires au M.O. pour sonder l'intérêt d'investisseurs potentiels (Financial Times)... BNP-Paribas pourrait chercher à lever jusqu'à 2 milliards d'euros... hypothétique, le directeur de la banque, Baudouin Prot, estimant que son groupe est bien capitalisé. Le Monde 23/09/11.

 

Le Monde : ne vous contentez pas de a lecture des titres


- Classement mondial des masters en management 29/09/11. C'est un tableau publié sous le titre « Les écoles françaises toujours bien placées ». Sous le tableau, nouveau titre en plus gros caractères, « Les écoles de management françaises se maintiennent dans l'élite » suivi d'un article en 10 lignes, tout aussi élogieux. Il faut arriver aux deux dernières phrases pour lire : « Le constat général ne saurait cependant occulter la tendance à l'effritement qu'accusent tous les établissements français. La plupart des écoles de management baissent, en effet. HEC est restée première du classement de 2005 à 2008. » Et il faut se reporter au tableau pour constater que HEC n'est plus qu'à la 4 ème place. Sondages 23/09/11.


- Titre de l'article en gras - 4% des Français estiment que l'image de DSK s'est améliorée Première phrase de l'article : Seulement 4% des Français déclarent avoir une meilleur image de DSK depuis son intervention télévisée du 18 septembre. 31% estiment que que son image s'est détériorée et 56% qu'elle n'a pas changé... Si vous ne lisez que le titre de l'article... Le sondage consulté précise même sur le site TNS-Sofres : Parmi les sympathisants socialistes, le jugement est très proche : 27% d'entre eux déclarent que leur image de DSK s'est détériorée, 6% qu'elle s'est améliorée et 60% qu'elle n'a pas changé.

 

Après Fukushima, Areva doit réviser à la baisse ses investissements nucléaires : « Nous anticipons une révision à la baisse de 30% par rapport à nos précédentes prévisions de croissance de la base installée à l'horizon 2030 ». Le Monde 23/09/11.

 

Palestine : Il y avait 230 000 Israéliens vivant à Jérusalem-Est et en Cisjordanie en 1993 ; il y en a plus de 500 000 aujourd'hui. Le Monde 23/09/11.

 

Chine : Les habitants d'un village du sud-ouest de Shanghai réclament le déménagement d'une usine de panneaux solaires...
Tchéquie : Un document du ministère de l'industrie prévoit de porter la part de l'atome dans la production d'électricité de 30 à 80% à l'horizon 2060.
Les Terriens épuisent leurs ressources de plus n plus vite. Le 27 septembre, les terriens auront consommé l'équivalent des ressources naturelles que peut générer la planète en un an... Le Monde 22/09/11.

 

Avec la colonisation systématique de la Cisjordanie, menée par tous les gouvernements successifs, le territoire potentiel d'un État palestinien n'occupe plus que 12% de celui de la Palestine historique. Le Monde 22/09/11.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:47

 

La seule solution, si l’on veut que le calme revienne, c’est que la Grèce se déclare en défaut de paiement, ainsi que, c’est évident, d’autres pays eux aussi incapables de rembourser. Comme l’a montré la réaction des marchés, si nous renonçons à régler nos vieilles dettes et mettons en place un fonds afin de veiller à ce que cela ne se reproduise pas, nous pourrons tous contempler l’avenir avec davantage d’optimisme. C’est la base de toutes les procédures de faillite – les anciens créanciers qui ont commis l’erreur se font plumer, et les nouveaux, eux, tirent les marrons du feu. Irish independent, presseurop 03/10/11.


Le sommet du Partenariat oriental qui s'est tenu à Varsovie le 30/09 n'a pas été un franc succès. "[Il] a contribué à rapprocher l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine de l'UE – mais cela se mesure en millimètres plutôt qu'en mètres…",(Gazeta Wyborcza). " Le succès, c'est qu'à présent, grâce à la Pologne, l'Europe n'oubliera pas de sitôt l'Est, son autre poumon".Presseurop 03/10/11.


Dans la zone euro (ZE 17), le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 10,0 % en Août 2011, stable par rapport à juillet. Il était de 10,2 en août 2010. Dansl'UE 27, le taux s'est élevé à 9,5 en août 2011, stable par rapport à juillet. Il était de 9,6 en août 2010. Eurostat 30/09/11


La dette moyenne dans la zone euro s'élève à 80% alors qu'elle était de 62,3% en 2008. Cette « dette de crise » est la conséquence de la crise financière... Il serait donc parfaitement légitime d'isoler cette dette et d'assurer son remboursement par un prélèvement sur les profits financiers ainsi que par un financement de la BCE. Politis 29/09/11.


L'ex-Premier ministre britannique (Tony Blair) devenu l'envoyé européen au Moyen-Orient, aurait profité de son poste pour défendre les intérêts de son autre employeur, la banque JP Morgan. CI 29/09-05/10/11.


Alors que les Vingt-Sept ne parviennent pas à exprimer une position commune sur la reconnaissance de la Palestine, le PE ouvre ses frontières aux produits agricoles palestiniens à partir de janvier 2012... les marchandises palestiniennes étaient jusqu’à présent, “sous le strict contrôle”des autorités douanières israéliennes. Selon les termes de l'accord prévu avec les autorités palestiniennes,“les produits agricoles et de la pèche en provenance de Gaza et de Cisjordanie auront accès au marché communautaire sans taxe ni, pour la plupart d’entre eux, de quotas”. La Vaguardia Presseurop 28/0/11.


Trois caisses d'épargne espagnoles vont être nationalisées. L'entre de capitaux publics... entrainera une nationalisation temporaire pour une durée maximum de 5ans. Le Monde 28/09/11.


Pollution :La situation est mauvaise pour le particules : en mai, la CE a déféré la France devant la cour de justice de l'UE « pour non respect des valeurs limites ». La Monde 28/09/11.


Le 20 /09, le site de l'Observatoire européen des inégalités a été lancé. Il s'agit d'un réseau réunissant le monde associatif et scientifique de six pays européens : France, Italie, Hongrie, Portugal, Espagne et Royaume-Uni. Le site, inequalitywatch.eu, donne accès à un grand nombre de statistiques qui permettent de concevoir et comparer les inégalités économiques ou sociales existantes en Europe... La Lettre Fondation Robert Schuman 26/09/11.


Michel Rocard, sur BFM TV., a déclaré  qu'il était pour l'annulation d'une partie de la dette Grecque. Évoquant "des dettes qu'on ne paiera jamais"... : "au lieu de faire payer ces dettes aux contribuables et aux chômeurs, ce qui est en train de se passer, il vaut mieux qu'elle soient payées par des preneurs de risques qui ont pris trop de risques. Et ça veut dire effacer une partie de la dette". JDD 24/09/11.


La France et l’Allemagne,qui poussent le projet d’une assiette commune consolidée pour l’impôt sur les sociétés, pourraient franchir le cap avec un groupe restreint de pays. Euractiv 22/09/11.

 

Le texte de la directive vignette qui permet  de majorer les tarifs des péages en fonction  la pollution et de la  congestion générées par les poids lourds, a été  enfin adopté. Il entrera en vigueur d'ici fin 2013. Euractiv 22/09/11.

 

La perspective de nouvelles mesures d'austérité pour éviter le défaut de paiement qui menace la Grèce et risque d'ébranler la zone euro a déclenché mercredi une montée des tensions sociales dans le pays, avec un appel des syndicats à une grève générale le 19 octobre. http://www.fenetreeurope.com/php/page.php?section=actu_jour

 

La Baroness Ashton... ne vit pas au RMI. En 2010, a souligné le Sunday Times, elle gagnait près de 380 000 euros par an ce qui en faisait, selon le confrère, la femme politique la mieux payée du monde. Canard enchainé 21/09/11. "Menacer Chypre de faire intervenir la marne turque si la république insulaire prospecte du gaz dans sa zone économique en Méditerranée dépasse tout ce que l'UE est en droit d'accepter d'un candidat à l'adhésion. et si Ankara veut geler ses relations avec l'UE lorsque Chypre prendra la présidence tournante de l'UE en 2012, les doutes que l'on pouvait avoir quant au sérieux de la Turquie sur ses ambitions européennes se confirment... Avec les attaques sur Chypre, l'interruption des relations avec Israël, l'intervention triomphale du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan au Caire... la Turquie fixe des priorités très claires. Ce faisant, elle déclasse son adhésion à l'UE au rang d'alternative  stratégique,au cas où ses rêves de puissance régionale s'effondreraient". 21/09/11 Süddeutsche Zeitung Eurotopics. 

 

"Les pays européens n'ont rien fait pour venir en aide aux milliers de réfugiés, originaires d'Afrique pour la plupart, abandonnés à proximité des frontières libyennes" dénonce Amnesty international. L'organisation reproche aux gouvernements européens de n'avoir "pas proposé de réinstaller les quelque 5 000 réfugiés qui vivent  actuellement dans des conditions déplorables aux frontières entre la Libye et l'Égypte et la Tunisie". hppt://www.bruxelles2.eu/afrique/maghreb/les-27-doivent-penser-a-la-reinstallation-des refugies-libyens-.html 

 

Taxe Tobin : "C'est une question techniquement simple, économiquement supportable par le secteur financier, financièrement productive et politiquement juste", a plaidé le commissaire européen aux services financiers, Michel Barnier. Une proposition émanant de Bruxelles doit justement voir le jour "dans quelques semaines", a-t-il précisé. LeMonde.fr 17/09/11.

 

L'UE a finalisé la rédaction du traité d'adhésion croate, ouvrant la voie à sa signature en décembre. Le 14 septembre, les représentants permanents de l'UE (Coreper) ont approuvé la version anglaise du texte et autorisé sa traduction en croate et dans les autres... Europolitique 15/09/11.

 

La stabilité germanique a du plomb dans l'aile : la démission de Jürgen Stark, l'économiste en chef de la BCE, place l'Allemagne devant une réalité : le modèle de discipline monétaire et financière qu'elle a toujours défendu n'est plus adapté en ces temps de crise, estime la Frankfurter Allgemaine Zeitung Presseurop 12/09/11.

 


Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche