Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 23:32

 

Les primaires ont été un succès au point de vue participation, que cela plaise ou non.

  • Succès lors des tables rondes télévisées, organisées entre les 6 candidats au premier tour et entre les deux candidats du second tour.

  • Succès au niveau de la participation électorale lors du premier tour.

 

Bien entendu, dans les 2 cas on peut mettre en évidence la relativité de ce succès en comparant le nombre de personnes qui n'ont pas regardé les débats (je n'en ai regardé aucun) ou le nombre de celles qui ne se sont pas déplacées pour voter (j'ai voté).

Mais tout cela est plutôt le fait de la mauvaise querelle. Il aurait été intéressant de demander, « avant », à tous ceux qui tendent à minimiser l'événement, quelle participation ils escomptaient.

 

Pour les critiques, ce succès (nié) est le résultat essentiellement de la pression des sondages. En fait, si les sondages ont à peu près annoncé les résultats de 4 candidats à la candidature (François Hollande, Martine Aubry, Manuel Valls, Jean-Michel Baylet), ils étaient complètement faux concernant et Arnaud Montebourg et Ségolène Royal. Pour celle-ci, ils l'avaient sous estimée en 2007, ils n'ont pas prévu la profondeur de sa défaite en 2011. Comme ils n'ont pas vu venir la percée de Arnaud Montebourg.
On ne peut pas dire que celui-ci a été fabriqué par les sondages, ni par le microcosme qui lui était totalement opposé, y compris la gauche du PS qui avait choisi Martine Aubry.

 

Le succès de la primaire citoyenne, c'est aussi le désarroi de la droite qui ne sait par quel bout prendre ce bâton. Tous les arguments ont été avancés pour essayer de dévaloriser cette primaire sans y arriver, y compris auprès de ses propres troupes : les caciques n'ayant pas réussi à se mettre d'accord sur les fameux « éléments de langage ».

C'est faire preuve d'incohérence que de critiquer l'organisation d'une primaire, pour sélectionner un candidat, sans critiquer l'élection du président au suffrage universel direct. De plus, nos admirateurs des États-Unis ont quelques difficultés à critiquer un système que ceux-ci appliquent depuis de lustres !

Mais les plus réalistes commencent à annoncer leur ralliement à ce type de sélection pour la prochaine fois...

 

Une critique « démocratique » de ce type d'élection et de sélection est possible car il tend à marginaliser le rôle des partis politiques, des militants, au profit de « l'opinion publique », des médias et des sondeurs. Une vraie démocratie suppose une formation des citoyens qui peut se faire dans les organisations politiques, d'un débat public à travers par exemple une presse indépendante ce qui est loin d'être le cas actuellement, d'une presse diversifiée, libérée des pressions des annonceurs...
Élire un président de la République au suffrage universel direct, c'est favoriser la personnalisation au détriment du programme...

 

C'est là une critique de gauche, faite depuis toujours, surtout à l'élection présidentielle. Malheureusement, quelle qu'en soit sa justesse, elle est, la télévision aidant, de moins en moins audible. Les électeurs ont pris goût à cette élection qui est désormais intégrée au paysage politique, débats télévisés compris. C'est l'élection à laquelle le taux de participation est le plus élevé.

La primaire est né du mode d'élection du président de la République. Et le renforce. Ce qui semble avoir échappé au président de la République lui-même.

 

Inutile de revenir sur les arguments et prédictions successifs avancés par la droite qui ne traduisent que son désarroi. Retenons seulement la dernière salve.

 

Faire voter les mineurs et les étrangers, bien entendu, sans papier ! Un scandale ! Permettre la participation de personnes qui n'ont pas le droit de vote ! Cette sortie aurait dû permettre une réflexion sur les conditions de la citoyenneté.

La primaire étant une opération privée du PS, c'est au PS d'en fixer les modalités dans le respect d'un certain nombre de règles, notamment celles fixées par la Cnil par exemple.
Le PS a estimé que les 16-18 ans pouvaient voter. En Autriche, si mes renseignements sont exacts, les jeunes ont le droit de vote à 16 ans et c’est une proposition qu’on pourrait discuter. Il semble que le PS aille dans ce sens. Comme il n’y a pas de liste électorale des 16-18 pas, une façon d 'éviter les doubles votes de ces jeunes était de demander la carte d’adhérent du PS ou du MJS.

Même s’ils étaient étrangers. Si le PS n’avait pas autorisé ses militants étrangers à voter, cela aurait entaché sa crédibilité quant à la promesse de donner le droit de vote aux étrangers pour les élections locales. Promesse dont on peut espérer aujourd'hui qu'elle devienne réalité en cas de victoire de la gauche aux législatives de 2012, après le passage à gauche du Sénat.

Faire participer jeunes et étrangers membres du PS ou du MJS est une décision cohérente. Si le candidat du PS avait été désigné par les seuls adhérents du PS, ces jeunes et ces étrangers, membres du PS ou du MJS, auraient participé à la désignation de leur champion et auraient pu voter sans que personne s'en aperçoive ou trouve à redire. Comme le PS avait décidé d’ouvrir le choix à tous les citoyens, cela ne pouvait pas conduire à en exclure des militants du PS.

 

À noter que lors des primaires italiennes qui ont désigné Romano Prodi comme candidat de toute la gauche à la présidence du Conseil, tous les étrangers ont pu participer dans les mêmes conditions que les nationaux. C'est une façon concrète de faire avancer la citoyenneté de résidence.

 

Avec cette primaire citoyenne, tout n'est pas rose. Il va y avoir des blessures à cicatriser mais la résilience des politiques est importante. Cette campagne électorale a obligé des candidats ayant le même programme à se différencier les uns des autres. Elle va être étudiée sérieusement par la droite, pour voir dans quelle mesure elle pourra adopter cette technique lors de prochaines élections, peut-être même en dehors de la présidentielle. Surtout elle va lui permettre d'affiner ses angles d'attaques, de se servir d'arguments avancés par certains « camarades » contre celui ou celle qui finalement sera leur champion.

En pratique, bien que n'étant pas au PS, bien que très réticent face au système présidentiel et sachant que ma participation renforçait ce système, j'ai décidé de voter aux deux tours de cette primaire ce que je n'avais pas fait pour la primaire verte. Qui, me semble-t-il était, malgré son ouverture, une primaire interne.

Pour la primaire socialiste, j'ai considéré que je pouvais, avec ma petite voix, peser sur les équilibres internes au PS et sur le nom de celui ou celle pour qui je serai probablement amené à voter au second tour de la présidentielle.

Au premier tour, j'ai voté pour Arnaud Montebourg qui était, des 6 candidats en présence, le plus proche de mes idées. Pour renforcer la gauche au sein du PS.

La présence de Martine Aubry et François Hollande au second tout aurait pu dispenser de participer car leur ligne n'est guère différente en réalité : ils ont une histoire très proche, le même programme du PS...
Et pour ce second tour ils sont enfermés dans un jeu de rôle. Celui qui est en tête dans les sondages pense à la suite et à rassembler ceux qui lui permettront une victoire éventuelle contre Nicolas Sarkozy. Celle qui est en seconde position est obligée de forcer un peu le trait pour rallier la 3ème composante du premier tour.
Gageons qu'avec des résultats de la primaire différents, les rôles auraient été inversés. La seule limite à ne pas franchir étant de ne pas donner des billes à Nicolas Sarkozy.

La participation au second tour ne paraît pas absolument indispensable. Mais...

Alors que la France présidait l'UE, Martine Aubry était ministre des Affaires sociales et donc présidente des ministres européens des Affaires sociales. C'est un moment clé pour faire avancer certaines mesures ou au moins essayer de les faire avancer dans une Union européenne peu sociale. A mi-mandat, Martine Aubry a démissionné de ce poste essentiel pour rejoindre la mairie de Lille !

Martine Aubry a passé un contrat avec DSK et ne s'est présentée que parce que DSK n'était pas en mesure de le faire (Merci Nafissatou Diallo). Aujourd'hui Martine Aubry veut passer pour la représentante de l'aile gauche du PS alors qu'elle était prête à laisser la place à l'ancien président du FMI, qui a d'ailleurs voté pour elle...

Martine Aubry n'a pas fait preuve d'une énergie exemplaire quant à la fédération des Bouches du Rhône, malgré les informations fournies par Arnaud Montebourg. Qui d'ailleurs a recueilli dans ce département 21% des votes contre 17% en moyenne nationale.

Un résultat serré entre les deux candidats au second tour n'est pas favorable à la création d'une dynamique dans le cadre de l'élection présidentielle. François Hollande est arrivé en tête,au premier tour, accentuer son écart avec Martine Aubry le mettra en position plus favorable pour mai 2012.

« Dégager » Nicolas Sarkozy n'est pas le seul but de la prochaine présidentielle. Mais ce serait une première satisfaction.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 09:57

 

Alors que la probabilité pour la Grèce de faire défaut augmente, J.M. Barroso a plaidé pour une recapitalisation des établissements financiers européens. D'abord privé, puis public si nécessaire. EurActiv.fr 13/10/11.


Le protectionnisme agite le débat politique en France. Bruxelles pourrait proposer, d’ici la fin de l’année, une législation pour tenter de rétablir une concurrence équitable dans l’accès aux marchés publics de pays tiers. EurActiv.fr vous propose de relire le détail des options examinées. http://www.euractiv.fr/bruxelles-veut-jouer-armes-egales-partenaires-commerciaux-article-0?utm_source=Newsletters&utm_campaign=79b2b4a6e6-quotidienne&utm_medium=email EurActiv.fr


La nouvelle grande erreur que peut commettre l'Allemagne est de se contenter d'injecter des capitaux dans le secteur bancaire européen, essentiellement franco-allemand. La recapitalisation est importante pour éviter le désastre. Mais elle ne règle pas le problème de fond de la zone euro, à savoir la faible croissance économique, qui empêche les États de générer suffisamment de recettes fiscales pour réduire leur dette publique. La seule solution efficace serait que l'Allemagne, en tant que première économie européenne, relance sa demande intérieure et tire la croissance des autres pays de l'UE. La Vanguardia Presseurop 11/10/11.


Le ministère de l'économie espagnole a annoncé que les banques "assumeront les coûts occasionnés par l'assainissement et la recapitalisation du secteur financier". Le Monde 08/10/11.

Moody's a abaissé, vendredi 7 octobre, d'un ou deux crans la note des cinq grandes banques britanniques dont Lloyds et RBS, en estimant que le gouvernement était moins enclin à leur apporter son soutien financier que fin juin 2008. Le Monde 08/10/11.


Dexia, première banque européenne nationalisée. La Belgique,la France et le Luxembourg ont donné... le coup d'envoi au plan de démantèlement de la banque franco-belge Dexia... Les administrateurs de l'ancien numéro un mondial du financement des collectivités locales ont approuvé la nationalisation par a Belgique des activités belges de Dexia... spécialisée dans a banque de détail... Matignon a de son coté indiqué... que la France allait adosser les activités de financement des collectivités locales françaises de Dexia Municipal Agency - structure française de titrisation appartenant à Dexia Crédit Local - à la Caisse des dépôts (CDC). Un consortium chargé du financement des collectivités locales françaises sera également créé et constitué par la CDC et la Banque  postale...
Dexia a échappé à la faillite en 2008 grâce à un renflouement public de plus de six milliards d'euros. Cette fois-ci, la Belgique, la France et le Luxembourg ont décidé d'apporter 90 milliards d'euros de garanties... EurActiv.fr 10/10/11.


C'est une chose de dire que le balancier politique semble pencher de nouveau vers la gauche en Europe ; c'en est une autre d'affirmer que le centre gauche sera capable de donner une autre orientation à la stratégie économique et sociale européenne. The Guardian CI 06/10/11.


Le thème des classes sociales est tabou... Selon une étude comparant le sort d'enfants nés en 1958 et celui d'enfants nés en 1970, la destinée de ces derniers serait encore plus fortement influencée par le ilieu dont ils sont issus. The Guardian CI 06-12/10/11.


Le congrès du parti conservateur s'est ouvert à Manchester... par une manifestation de 30 000 personnes dénonçant les coupes budgétaires. The Guardian CI 06-12/10/11.


La BCE a décidé... de soutenir les banques en difficulté à l'aide d'un programme de plusieurs milliards. Elle se range ainsi derrière les propositions de  la chancelière allemande... et du président de la CE... D'après les commentateurs, l'UE prépare ainsi la faillite de la Grèce, même si les États s'endettent encore davantage. Euractiv 07/10/11.


En ces temps de rigueur, la consommation des Grecs s'est étiolée, trop et trop vite. Les salaires ont baissé (de 40% pour certains fonctionnaires) quand le taux de chômage progressait de mois en mois. De 7,2% fin 2008, il a bondi à 16,1% en juin. Le Monde 06/10/11.


Merkel veut un sauvetage européen des banques. Après la chute du cours de Dexia, la chancelière allemande... s'est déclarée... favorable à un soutien des grandes banques européennes en difficulté. Pour la presse, ce nouvel européisme de la chancelière est de mise car seule une UE unie saura sortir de la crise. Eurotopics 06/10/11.


 

Seule la nationalisation des établissements financiers en difficulté peut permettre d'empêcher une nouvelle crise bancaire, écrit le journal public d'obédience libérale Wiener Zeitung Eurotopics 06/10/11.


 

La chancelière allemande : « le temps presse pour prendre des décisions ». Le FMI estime entre 100 et 200 milliards d'euros les besoins financiers des banques européennes. Euractiv 06/10/11.



Dans son discours sur l'État de l'Union..., J.M Barroso a proposé une taxe européenne sur les transactions financières. Il a déclaré qu'après que les contribuables de l'Europe ont dépensé environ 4 600 milliards d'euros pour le sauvetage du secteur bancaire, il était temps que ce dernier contribue de son côté. Avec des taux minimes de 0,1% pour les actions et à 0,01% pour les obligations, 55 milliards d'euros pourraient être récoltés et contribuer aux budgets nationaux et européen. Lors de son discours, Barroso a également admis une crise de confiance dans les institutions européennes, alors que, selon lui, la cause des problèmes actuels ne réside pas dans ces dernières, mais dans les intérêts nationaux dominants. Il considère avec appréhension la monté des nationalismes pour l'avenir européen. Il a enfin réaffirmé le rôle important de la méthode communautaire, plutôt qu'intergouvernementale,... Lettre Fondation Robert Schuman 03/10/11.


 

Le 28/09, le PE a adopté en plénière un paquet de 6 règlements et directives pour renforcer la gouvernance économique de l'UE. Désormais, les États membres avec de grands déséquilibres macroéconomiques, ne respectant pas les critères de stabilité, devront s'attendre à des sanctions automatiques de l'ordre de 0,2% du PIB... Les États devront s'expliquer..., devant le PE. Des mécanismes de réaction rapide et un système d'alerte précoce complètent le paquet, qui doit encore être adopté par le Conseil, probablement début 2012. Lettre Fondation Robert Schuman 03/10/11.


 

Le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble plaide..., dans un entretien avec l'hebdomadaire "Die Zeit", 28/09, pour une élection au suffrage universel direct d'un président de l'UE. "Si nous regardons vers l'avenir, ce qui serait plus important qu'un ministre des Finances européen - et je n'ai rien contre un ministre des Finances européen - serait de réfléchir à un président de l'Union européenne", a-t-il déclaré... Lettre Fondation Robert Schuman 03/10/11.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 21:47

 

Les actions terroristes sont une préoccupation permanente des pays de l'Ue. Un rapport d'Europol (1), paru en juillet, permet de se faire une idée de leur importance d'après les données recueillis auprès des gouvernements pour 2007, 2008, 2009.

 

La définition des actes terroristes est relativement extensive : actes qui « ont pour but d'intimider la population, d'obliger un gouvernement ou une institution internationale à satisfaire une demande et/ou à déstabiliser ou détruire les structures fondamentales, politiques, constitutionnelles, économiques ou sociales d'un pays ou d'une organisation internationale ».

Sont considérés comme actes terroristes « les atteintes à la vie ou à l'intégrité physique, les enlèvements, prises en otage, destructions importantes d'édifice, de moyen de transport, de système d'information, la prise d'un bateau, d'un avion, d'une entreprise, la possession, le transport, le trafic d'armes, la gêne ou l'interruption de la distribution d'eau ou d'électricité. Ou la menace de mettre à exécution l'une des actions ci-dessus... »

 

Sans discuter la gravité des faits retenus, certaines actions ne correspondent pas à ce que l'on entend habituellement par terrorisme. Ainsi les actions d'un Comité d'action viticole dans le Midi de la France, la séquestration d'un patron par des syndicalistes, l'attaque contre des laboratoires faisant des expériences sur les animaux..., ont quelques fois entraîné mort d'homme mais ne ont pas communément considérées comme terroristes. Ces actions font plutôt partie de la pathologie des conflits sociaux.

 

Par ailleurs, ce sont la police et la justice qui qualifient les faits et leur gravité, les classent suivant l'orientation politique des auteurs. Il n'est pas certain que les États aient la même appréciation des actes, que les circonstances politiques n'aient pas d'influence sur le nombre d'actions, d'interpellations ou de jugements.


Les données chiffrées permettent de constater une diminution des actes terroristes de près de 50% entre 2007 et 2009, de 30% pour les personnes interpellées pendant la même période.

 

En 2009, sur 294 actions manquées, évitées ou réussies dans 6 États (Autriche 6, France 95, Grèce 15, Hongrie 4, Italie 3, Espagne 171), 237 sont le fait de séparatistes (148 Espagne, 89 France) auxquels il faut ajouter 124 cas en Irlande du Nord, 40 sont des actes terroristes de « gauche » (23 Espagne, 15 Grèce, 2 Italie), 4 de « droite » (Hongrie) et 1 seul Islamiste (Italie) et 12 divers (6 en Autriche et 6 en France).

 

Treize États (RU exclu) ont enregistré 587 arrestations pour suspicion de lien avec le terrorisme (membre d'une organisation terroriste, préparation, financement, aide..), soit une diminution de 22% par rapport à 2008 et 30% par rapport à 2007.

Sur ces 587 arrestations, celles concernant les séparatistes, 413, sont les plus nombreuses, suivies de celles d'islamistes (110), de 29 gauche/anarchiste, 22 droite et 13 divers.

 

En 2009, les procès le plus nombreux ont eu lieu en Espagne. Leur nombre varie peu en Allemagne et en France et diminue en Italie (gauche), Pays-Bas, Royaume-Uni (islamistes). Un premier cas a été signalé en Autriche pour la défense des animaux : 391 personnes et une Ong ont été poursuivies, la majorité étaient en relation avec une activité séparatiste alors qu'en 2008, ils s'agissait de terrorisme islamiste : 23% d'acquittés en 2008, 17% en 2009.

 

Les personnes mises en cause sont plutôt jeunes, 34 ans en moyenne, 40% ont moins de 30 ans. Les islamistes sont plus âgés. Les femmes, peu nombreuses, sont cependant en augmentation : 15% en 2009 conte 10% en 2007. Elles sont, dans leur majorité, séparatistes. En Lituanie, 1 femme préparait un attentat suicide.

 

SÉPARATISME

Ces actes ont diminué de 40% entre 2008 et 2009, de 55% entre 2007 et 2009. Avec 124 actions, l'Irlande du Nord enregistre aussi une diminution de 40% par rapport à 2008.

Malgré ces diminutions, le nombre de victimes est passé de 4 à 6 : 3 policiers par l'ETA et, en Irlande du nord, 2 soldats et un policier.

 

GAUCHE/ANARCHISTE

Le terrorisme de gauche/anarchiste est en augmentation depuis 2007. Le nombre d'actions s'est élevé à 40 en 2009 soit une augmentation de 43% par rapport à 2008 et de 100% depuis 2007. Ces actions étaient dirigées contre le gouvernement et le monde des affaires. Et des partis en Italie. Elles utilisaient les incendies, surtout en Espagne, les explosions, surtout en Grèce où les armes sont apparues 4 fois en 2009 contre 1 en 2008.

Un activiste a été tué en France en 2009.
Des suspects, 29 personnes, ont été arrêtés dans 6 États : Belgique, France, Allemagne, Grèce, Italie, Espagne.

 

DROITE

En 2009, les minorités ont été la cible d'événements antisémites, apparition d'un mouvement anti-islamique contre l'islamisation et les extrémistes musulmans au RU, antiroms à Belfast, cocktail Molotov en Tchéquie (arrestation de 41 personnes), meurtre de Roms en Hongrie (9 actions) La droite a aussi entrepris de nombreuses actions contre la gauche.

 

ISLAMISTES

Les 110 islamistes ont été arrêtés, en 2009, dans 8 États (Autriche, Belgique, France, Allemagne, Italie, Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni), en diminution de 40% par rapport à 2008 (187 dans 10 États) et 2007 (201). Ces arrestations ont surtout eu lieu en Espagne (40) et en France (37).

Parmi les personnes arrêtées, 40% sont nées au Maghreb, 30% sont des citoyens européens, environ 2% ont grandi dans le pays.

Ces arrestations touchent souvent (2 fois sur 3 en 2008) des personnes non liées à une organisation connue et peuvent être en relation avec des activités dans des pays étranger : Irak, Pakistan, Afghanistan, Yémen, Somalie, Afrique du Nord et de l'ouest. Ou toucher des pays ayant une présence das des zones de confit ou une liaison avec un de ces pays (Royaume-Uni, tentative sur un avion transatlantique).

 

CAS PARTICULIERS

Deux actes terroristes (Autriche, France) étaient en liaison avec la défense des animaux... En Autriche, incendie du pavillon de chasse d'un responsable d'une firme pharmaceutique contre le traitement cruel des animaux.

 

REMARQUES
Les actes terroristes de l'ensemble de l'Ue ont diminué en 2009 de 33% par rapport à 2008, et de 50% par rapport à 2007. En 2009, le terrorisme islamiste est encore considéré comme la menace principale par la plupart de États bien qu'un seul acte terroriste ait été commis – une attaque à la bombe en Italie - contre un objectif militaire. Et que les actes séparatistes soient encore les plus nombreux malgré leur diminution, probablement en raison de la collaboration des polices françaises et espagnoles dans la répression contre l'ETA mais aussi pour des raisons politiques comme l'évolution interne de l'ETA,...

La situation sociale n'est pas sans relation avec la montée des actes terroristes de gauche/anarchiste et des actions de la droite extrême contre les minorités roms, musulmans, juifs.

 

Si les actions islamistes sont peu fréquentes, elles préoccupent fortement les autorités pour plusieurs raisons. L'importance de la confrontation islamistes anti-islamistes dans le monde avec des attentats, rares mais qui peuvent être meurtriers dans les différents pays de l'UE surtout ceux qui ont un engagement militaire lointain mais aussi le fait que l'UE peut servir de zone de recrutement et de plateforme pour la préparation d'actions qui se dérouleront loin du territoire mais à partir du territoire de l'UE.

 

(1) TE-SAT 2011 EU Terrorism Situation and Trend Report 2011 – 45

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Europe
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 14:08

Dans l'année qui a suivi son élection, les menaces d'assassinat à l'encontre du président (Obama) étaient au nombre de 30 par jour, soit 400% de plus que sous le règne de Bush junior. M le magazine du Monde 01/10/09.

 

5 979... interceptions de sécurité (lignes de téléphones mobiles, téléphones filaires, Internet…) demandées par le gouvernement en 2010. En augmentation de 18% par rapport à 2009, selon le... rapport publié par la Commission nationale de contrôle des interceptions de sécurité (CNCIS)... Sur ce nombre, 1 554 écoutes appartiennent à la catégorie des interceptions au titre de la “sécurité nationale“, soit 26% des interceptions. Or celles-ci ne concernent en rien les affaires de terrorisme, de criminalité organisée ou d’espionnage économique, répertoriées dans d’autres catégories. Invers@lis 28/09/11

 

Sondage TNS Sofres... 37% des Français se déclarent publiphobes, ils n'étaient que 25% en 2004... Le taux de publiphiles est passé de 20 à 13%. Le Monde 28/09/11.

 

Nous avons un des plus grands stocks de bois sur pied d'Europe... nous importons bon an mal an la moitié de notre consommation... deuxième poste de notre déficit commercial après le pétrole. La France exporte ds grumes de grande qualité vers la Chine qui lui reviennent sous forme de meubles 2 fois moins chers que s'ils avaient été produits localement. Alter éco octobre 2011.

 

Délocalisation... sur place : Jugées « trop chères », les provinces côtières de la Chine sont peu à peu délaissées... Principale motivation : le coût salarial. Il faut compter en moyenne 205 dollars par mois dans le Guangdong (région côtière) contre 114 dollars... dans le Henan. Alter éco octobre 2011.


Rapport coût-efficacité dans la santé dans 19 pays de l'Ocde : Les États-Unis qui consacrent 16% de leur Pib aux dépenses de santé pour un résultat très moyen, arrivent bons derniers.
La France n'est qu'en13 ème position, soulignant a faible efficacité de son système sanitaire au regard de son coût. Journal of the Royal Society of Medecine cité par Alter éco octobre 2011.

 

L’ex-leader de l’opposition et nouveau président élu de Zambie Michael Sata a déclaré dimanche qu’il allait diriger le pays en respectant les dix commandements bibliques, citant notamment le huitième « Tu ne voleras pas ». M. Sata, catholique fervent dont le programme manifeste pour 2011-2016 prévoit de travailler « main dans la main avec l’Eglise pour favoriser le développement […] Inversalis 25/09/11.

 

Si la France et la Grande-Bretagne escomptent avoir les mains libres pour instaurer en Libye un pouvoir acquis à leur condominium sur le pays, ils vont déchanter devant la voracité de ceux pour qui cette prétention est inacceptable pour les intérêts nationaux. Les vautours sont déjà à l'œuvre en Libye. La Quotidien d'Oran. CI 22-28/09/11.

 

Au village de Perali, on leur (dalits, intouchables) interdit de circuler en vélo dans les rues où résident les castes supérieures, sous peine d'insultes ou de menaces... Même le facteur, un intouchable, doit descendre de vélo pour déposer le courrier.... CI 22-28/09/11.

 

Dans les pays en développement, 227 millions d'hectares, soit la superficie de l'Europe de l'ouest, ont été vendus ou loués depuis 2001 principalement à des investisseurs internationaux. Oxfam Le Monde24/09/11.


La maltraitance des enfants n'est pas un phénomène marginal mais un réel problème de Santé publique, sa fréquence ayant été récemment évaluée à 10% en moyenne dans plusieurs pays à hauts revenus... Une correction à partir des résultats de l'enquête hospitalière conduit à estimer ce chiffre (infanticides en France) plus probablement à 255 cas par an en moyenne. Questions de santé publque n°14 septembre 2011.

 

Banques : La crise pourrait coûter 300 milliards d'euros aux banques européennes. Le FMI persiste à juger les banques européennes sous-capitalisées... Le Monde 23/09/11.

 

BNP-Paribas a envoyé des émissaires au M.O. pour sonder l'intérêt d'investisseurs potentiels (Financial Times)... BNP-Paribas pourrait chercher à lever jusqu'à 2 milliards d'euros... hypothétique, le directeur de la banque, Baudouin Prot, estimant que son groupe est bien capitalisé. Le Monde 23/09/11.

 

Le Monde : ne vous contentez pas de a lecture des titres


- Classement mondial des masters en management 29/09/11. C'est un tableau publié sous le titre « Les écoles françaises toujours bien placées ». Sous le tableau, nouveau titre en plus gros caractères, « Les écoles de management françaises se maintiennent dans l'élite » suivi d'un article en 10 lignes, tout aussi élogieux. Il faut arriver aux deux dernières phrases pour lire : « Le constat général ne saurait cependant occulter la tendance à l'effritement qu'accusent tous les établissements français. La plupart des écoles de management baissent, en effet. HEC est restée première du classement de 2005 à 2008. » Et il faut se reporter au tableau pour constater que HEC n'est plus qu'à la 4 ème place. Sondages 23/09/11.


- Titre de l'article en gras - 4% des Français estiment que l'image de DSK s'est améliorée Première phrase de l'article : Seulement 4% des Français déclarent avoir une meilleur image de DSK depuis son intervention télévisée du 18 septembre. 31% estiment que que son image s'est détériorée et 56% qu'elle n'a pas changé... Si vous ne lisez que le titre de l'article... Le sondage consulté précise même sur le site TNS-Sofres : Parmi les sympathisants socialistes, le jugement est très proche : 27% d'entre eux déclarent que leur image de DSK s'est détériorée, 6% qu'elle s'est améliorée et 60% qu'elle n'a pas changé.

 

Après Fukushima, Areva doit réviser à la baisse ses investissements nucléaires : « Nous anticipons une révision à la baisse de 30% par rapport à nos précédentes prévisions de croissance de la base installée à l'horizon 2030 ». Le Monde 23/09/11.

 

Palestine : Il y avait 230 000 Israéliens vivant à Jérusalem-Est et en Cisjordanie en 1993 ; il y en a plus de 500 000 aujourd'hui. Le Monde 23/09/11.

 

Chine : Les habitants d'un village du sud-ouest de Shanghai réclament le déménagement d'une usine de panneaux solaires...
Tchéquie : Un document du ministère de l'industrie prévoit de porter la part de l'atome dans la production d'électricité de 30 à 80% à l'horizon 2060.
Les Terriens épuisent leurs ressources de plus n plus vite. Le 27 septembre, les terriens auront consommé l'équivalent des ressources naturelles que peut générer la planète en un an... Le Monde 22/09/11.

 

Avec la colonisation systématique de la Cisjordanie, menée par tous les gouvernements successifs, le territoire potentiel d'un État palestinien n'occupe plus que 12% de celui de la Palestine historique. Le Monde 22/09/11.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 15:47

 

La seule solution, si l’on veut que le calme revienne, c’est que la Grèce se déclare en défaut de paiement, ainsi que, c’est évident, d’autres pays eux aussi incapables de rembourser. Comme l’a montré la réaction des marchés, si nous renonçons à régler nos vieilles dettes et mettons en place un fonds afin de veiller à ce que cela ne se reproduise pas, nous pourrons tous contempler l’avenir avec davantage d’optimisme. C’est la base de toutes les procédures de faillite – les anciens créanciers qui ont commis l’erreur se font plumer, et les nouveaux, eux, tirent les marrons du feu. Irish independent, presseurop 03/10/11.


Le sommet du Partenariat oriental qui s'est tenu à Varsovie le 30/09 n'a pas été un franc succès. "[Il] a contribué à rapprocher l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine de l'UE – mais cela se mesure en millimètres plutôt qu'en mètres…",(Gazeta Wyborcza). " Le succès, c'est qu'à présent, grâce à la Pologne, l'Europe n'oubliera pas de sitôt l'Est, son autre poumon".Presseurop 03/10/11.


Dans la zone euro (ZE 17), le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s'est établi à 10,0 % en Août 2011, stable par rapport à juillet. Il était de 10,2 en août 2010. Dansl'UE 27, le taux s'est élevé à 9,5 en août 2011, stable par rapport à juillet. Il était de 9,6 en août 2010. Eurostat 30/09/11


La dette moyenne dans la zone euro s'élève à 80% alors qu'elle était de 62,3% en 2008. Cette « dette de crise » est la conséquence de la crise financière... Il serait donc parfaitement légitime d'isoler cette dette et d'assurer son remboursement par un prélèvement sur les profits financiers ainsi que par un financement de la BCE. Politis 29/09/11.


L'ex-Premier ministre britannique (Tony Blair) devenu l'envoyé européen au Moyen-Orient, aurait profité de son poste pour défendre les intérêts de son autre employeur, la banque JP Morgan. CI 29/09-05/10/11.


Alors que les Vingt-Sept ne parviennent pas à exprimer une position commune sur la reconnaissance de la Palestine, le PE ouvre ses frontières aux produits agricoles palestiniens à partir de janvier 2012... les marchandises palestiniennes étaient jusqu’à présent, “sous le strict contrôle”des autorités douanières israéliennes. Selon les termes de l'accord prévu avec les autorités palestiniennes,“les produits agricoles et de la pèche en provenance de Gaza et de Cisjordanie auront accès au marché communautaire sans taxe ni, pour la plupart d’entre eux, de quotas”. La Vaguardia Presseurop 28/0/11.


Trois caisses d'épargne espagnoles vont être nationalisées. L'entre de capitaux publics... entrainera une nationalisation temporaire pour une durée maximum de 5ans. Le Monde 28/09/11.


Pollution :La situation est mauvaise pour le particules : en mai, la CE a déféré la France devant la cour de justice de l'UE « pour non respect des valeurs limites ». La Monde 28/09/11.


Le 20 /09, le site de l'Observatoire européen des inégalités a été lancé. Il s'agit d'un réseau réunissant le monde associatif et scientifique de six pays européens : France, Italie, Hongrie, Portugal, Espagne et Royaume-Uni. Le site, inequalitywatch.eu, donne accès à un grand nombre de statistiques qui permettent de concevoir et comparer les inégalités économiques ou sociales existantes en Europe... La Lettre Fondation Robert Schuman 26/09/11.


Michel Rocard, sur BFM TV., a déclaré  qu'il était pour l'annulation d'une partie de la dette Grecque. Évoquant "des dettes qu'on ne paiera jamais"... : "au lieu de faire payer ces dettes aux contribuables et aux chômeurs, ce qui est en train de se passer, il vaut mieux qu'elle soient payées par des preneurs de risques qui ont pris trop de risques. Et ça veut dire effacer une partie de la dette". JDD 24/09/11.


La France et l’Allemagne,qui poussent le projet d’une assiette commune consolidée pour l’impôt sur les sociétés, pourraient franchir le cap avec un groupe restreint de pays. Euractiv 22/09/11.

 

Le texte de la directive vignette qui permet  de majorer les tarifs des péages en fonction  la pollution et de la  congestion générées par les poids lourds, a été  enfin adopté. Il entrera en vigueur d'ici fin 2013. Euractiv 22/09/11.

 

La perspective de nouvelles mesures d'austérité pour éviter le défaut de paiement qui menace la Grèce et risque d'ébranler la zone euro a déclenché mercredi une montée des tensions sociales dans le pays, avec un appel des syndicats à une grève générale le 19 octobre. http://www.fenetreeurope.com/php/page.php?section=actu_jour

 

La Baroness Ashton... ne vit pas au RMI. En 2010, a souligné le Sunday Times, elle gagnait près de 380 000 euros par an ce qui en faisait, selon le confrère, la femme politique la mieux payée du monde. Canard enchainé 21/09/11. "Menacer Chypre de faire intervenir la marne turque si la république insulaire prospecte du gaz dans sa zone économique en Méditerranée dépasse tout ce que l'UE est en droit d'accepter d'un candidat à l'adhésion. et si Ankara veut geler ses relations avec l'UE lorsque Chypre prendra la présidence tournante de l'UE en 2012, les doutes que l'on pouvait avoir quant au sérieux de la Turquie sur ses ambitions européennes se confirment... Avec les attaques sur Chypre, l'interruption des relations avec Israël, l'intervention triomphale du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan au Caire... la Turquie fixe des priorités très claires. Ce faisant, elle déclasse son adhésion à l'UE au rang d'alternative  stratégique,au cas où ses rêves de puissance régionale s'effondreraient". 21/09/11 Süddeutsche Zeitung Eurotopics. 

 

"Les pays européens n'ont rien fait pour venir en aide aux milliers de réfugiés, originaires d'Afrique pour la plupart, abandonnés à proximité des frontières libyennes" dénonce Amnesty international. L'organisation reproche aux gouvernements européens de n'avoir "pas proposé de réinstaller les quelque 5 000 réfugiés qui vivent  actuellement dans des conditions déplorables aux frontières entre la Libye et l'Égypte et la Tunisie". hppt://www.bruxelles2.eu/afrique/maghreb/les-27-doivent-penser-a-la-reinstallation-des refugies-libyens-.html 

 

Taxe Tobin : "C'est une question techniquement simple, économiquement supportable par le secteur financier, financièrement productive et politiquement juste", a plaidé le commissaire européen aux services financiers, Michel Barnier. Une proposition émanant de Bruxelles doit justement voir le jour "dans quelques semaines", a-t-il précisé. LeMonde.fr 17/09/11.

 

L'UE a finalisé la rédaction du traité d'adhésion croate, ouvrant la voie à sa signature en décembre. Le 14 septembre, les représentants permanents de l'UE (Coreper) ont approuvé la version anglaise du texte et autorisé sa traduction en croate et dans les autres... Europolitique 15/09/11.

 

La stabilité germanique a du plomb dans l'aile : la démission de Jürgen Stark, l'économiste en chef de la BCE, place l'Allemagne devant une réalité : le modèle de discipline monétaire et financière qu'elle a toujours défendu n'est plus adapté en ces temps de crise, estime la Frankfurter Allgemaine Zeitung Presseurop 12/09/11.

 


Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 23:42

 

La primaire socialiste est ouverte à tous. Elle concerne particulièrement les citoyens qui se proposent de voter pour le candidat ou la candidate socialiste au premier ou au second tour de l'élection présidentielle. Sauf si on pense que la personnalité socialiste sera exclue du second tour ou qu'on n'a pas à choisir entre cette personnalité et la personne de droite qui lui sera opposée, Sarkozy ou Le Pen.

 

Préalable, l'élection d'un président de la République au suffrage universel direct fait-elle partie des « valeurs de la gauche » ? C'est discutable. Mais de moins en moins discuté à gauche en vertu du principe de réalité malgré tous les inconvénients démocratiques qui peuvent être attachés à ce mode de scrutin.

Était-ce nécessaire d'utiliser la même méthode pour désigner le candidat socialiste ? C'est encore plus discutable.

 

L'organisation de la primaire socialiste traduit une prise en considération de la popularité de ce type d'élection dans la population. C'est pourquoi le PS (et EELV), après un galop d'essai restreint en 2007, l'a étendue cette année. Il y a fort à parier que, si l'opération est un succès, ce mode de désignation des candidats s'étendra à d'autres formations. A d'autre élections ? Pour échapper au discrédit des partis politiques, à l'opacité de leur fonctionnement, à l'inamovibilité de leurs « éléphants » ?

 

Bien sûr, la politique ne se résume pas aux seules élections. Mais les élections en font partie. D'autres moyens sont à la disposition de militants qui veulent réellement changer les choses. Mais on a bien vu que le résultat du référendum organisé par le gouvernement en 2005 n'a pas été respecté par la représentation nationale parce qu'il n'était pas conforme à ses voeux. Que les retraites ont été laminées malgré la révolte de la rue sans relais suffisant au niveau institutionnel.

 

Devant ce déni, répété, de démocratie, on peut estimer qu'il n'y a plus qu'à se retirer en attendant ou en préparant le « grand soir ». Au nom de critiques « démocratiques », il faudrait rejeter la primaire et la présidentielle et, pourquoi pas, les institutions de la Vème République et ne pas participer ? Ou, à défaut d'autre perspective, doit-on utiliser toutes les occasions, dans la rue et dans les urnes pour essayer d'introduire son petit grain de sable ? Sans illusion. Sans renoncement.

 

Quoi qu'en disent experts et sondeurs, tout n'est pas joué.

Il y a eu deux primaires en France (socialiste en 2007, réservée aux adhérents avec « adhésions au rabais », écologistes ouvertes en 2011) et, dans les deux cas, experts et sondeurs se sont bien trompés. Cela ne les empêche pas de repartir de plus belle.
Un de nos éminents experts a même réussi à faire un livre sur les candidats éventuels de 2007 en oubliant de parler de celle qui s'est retrouvée en « finale ». Cela n'a pas mis fin à sa carrière. Qu'il continue avec la même assurance.
Quant aux sondeurs, la primaire leur donne du grain à moudre et du blé à engranger : 34 entre le 31 mars 2009 et le 15 septembre 2011 !!! (1).

 

Tous ont déjà sur leurs tablettes l'ordre d'arrivée de cette primaire. Mais rien n'est moins sûr. Ces résultats dépendent de la volonté d'un corps électoral dont nul ne connaît ni les contours, ni les intentions. Et les vrais résultats, peut-être inattendus, pèseront sur le second tour et sur les équilibres au sein du Parti socialiste.

De même que les résultats d'Éva Joly et de Jean-Luc Mélanchon, au premier tour de la présidentielle, joueront sur le second tour, sur les orientations de la gauche en cas de victoire mais aussi sur les mobilisations et les structurations futures.

 

Même si aucun des candidats ne défend le programme idéal,

Participer à la primaire est une façon de peser de sa petite voix sur les équilibres internes du PS au premier tour et, éventuellement, au second ;

Participer à la présidentielle au premier tour est une façon de peser sur les rapports de force à l'intérieur de la gauche à l'échelle nationale ;

Et de dégager Nicolas Sarkozy au second si c'est possible.

 

Bien sûr, on peut dire que tout cela est futile et que seules les luttes comptent. Mais combien, parmi ceux qui l'affirment, regarderont, écouteront, liront pour connaître les résultats de ces élections futiles et iront même manifester pour fêter la défaite éventuelle de Nicolas Sarkozy ?

 

NB: Peuvent participer à la primaire socialiste, tous les citoyens français inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2010, organisée les 9 et 16 octobre, s'ils s'acquittent d'une participation au frais d'organisation de 1 € minimum et signent l'engagement de reconnaissance dans les valeurs de la Gauche. Mais aussi, tous les mineurs qui auront 18 ans au moment de la présidentielle, ainsi que les mineurs membres du PS ou du MJS et les citoyens étrangers membres du PS ou du MJS s'ils se sont inscrits avant le 13 juillet.
Lors de la primaire organisée en Italie qui a désigné Romano Prodi comme candidat de l'ensemble de la gauche au poste de Président du conseil, le scrutin était ouvert aux résidents étrangers même s'ils n'appartenaient à aucune organisation politique.

 

1 – http://www.observatoire-des-sondages.org/L-humour-involontaire-de-la.html

 

PS 1 : Un article intéressant contre la primaire socialiste : http://blogs.mediapart.fr/blog/philippe-marliere/300911/primaire-socialiste-une-fuite-en-avant-qui-fragilise-la-gauche

 

 

PS 2 : Un autre sur la campagne Montebourg : http://www.slate.fr/story/44467/montebourg-campagne-demondialisation

 

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 16:39

 

Selon un communiqué de presse publié par l'office national des statistiques, la hausse du nombre de demandeurs d'emploi au Royaume-Uni a été de 20 000 au mois d'août. De mai à juillet, leur nombre a augmenté de 80 000 soit la plus forte hausse trimestrielle depuis deux ans. Le RU comptait fin juillet plus de deux millions et demi de chômeurs, soit 7,9% de la population active... Lettre 501 Fondation Robert Schuman.

 

Le vice-Premier ministre turc Beşir Atalay a annoncé dimanche qu'Ankara gèlerait ses relations avec l'UE si Chypre assume réellement la présidence tournante de l'UE en juillet 2012. Die Presse. Eurotopics 19/09/11.

Lisbonne espère achever son programme de privatisations d'ici fin de 2012 et escompte en retirer au moins sept milliards d'euros, souligne le premier ministre portugais Pedro Passos Coelho dans un entretien au Figaro. Fenêtre sur l'Europe 19/09/11.

Les personnes en possession de billets en francs disposent de cinq mois pour échanger leurs coupures contre des euros auprès de la Banque de France... "Après le 17 février 2012, plus aucun billet en francs ne sera échangeable". Fenêtre sur l'Europe 19/09/11.

Taxe sur les transactions financières
Le ministre des finances belge a défendu cette taxe... un outil
"important, non seulement pour financer le budget (européen) mais pour stabiliser les flux des marchés financiers".A défaut de pouvoir mettre en place la mesure au niveau mondial,"nous le ferons dans l'UE et si c'est impossible, dans la zone euro", a affirmé, volontariste, le ministre... LeMonde.fr 17/09/11.


LeMonde.fr 17/12/09

Redorer son image. C'était l'objectif de la banque espagnole Banco Santander en offrant début août à ses clients fragilisés par la crise un moratoire de trois ans pour le remboursement du capital de leur crédit immobilier. Mais parallèlement, elle a augmenté la rémunération de ses dirigeants de 24 % en un an. Faire et défaire, c'est toujours travailler. Alter éco Lettre d'information 15/09/11.r.

 

C'est lui qui le dit : "La situation est sérieuse... Elle tient à un vice de conception. L'Union économique et monétaire était fondée sur l'équilibre entre le pouvoir monétaire et le pouvoir économique... " Jacques Delors, Le Monde 16/09/11.

 

"Derrière cette proposition d'aide (de la Chine), se dissimule bien plus la crainte d'un pays dont l'économie dépend trop largement des exportations vers les États de la Communauté monétaire européenne. …Un autre pays... adopte la même stratégie économique que la Chine et... devrait avoir les mêmes problèmes : l'Allemagne. On se demande quand on se rendra compte que l'on ne devrait pas laisser les pays européens endettés, apparemment si indisciplinés, se retrouver dans une situation catastrophique ; ce sont tout de même les partenaires commerciaux les plus importants des Allemands. Pour apporter un soutien aux pays européens en crise, il faudra faire bien plus d'efforts que de renforcer sans cesse les mesures d'austérité et d'attendre sinon un deus ex machina venu d'Extrême-Orient." Die Tageszeitung 15.09.2011 Eurotopics

 

« Les conservateurs fuient les uns après les autres parce qu'ils échouent eux même, faute d'idées ,estime la Tageszeitung. » Le départ de Jürgen Stark de la BCE rappelle celui d'Horst Köhler, démissionnaire de la présidence de la république, de Roland Koch, ministre président du Land de Hesse, d'Axel Weber de la Bundesbank ou de l'étoile de la CDU pour les questions financières, Friedrich Merz. Tous sont responsables de leurs échec. http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne/index.php/2011/09/12/976-euro-l-orthodoxie-economique-ebranlee-par-la-crise

 

Italie- Des milliers de manifestants ont défilé le 06/09/11 dans plus de 100 villes pour protester contre le plan d'austérité du gouvernement à l'appel du principal syndicat, la Cgil. Une grève générale de 8 heures... CI 08-14/09/11.

Les ministres des Finances français et allemand font pression auprès de la CE pour que le projet d’une taxe sur les transactions financières se matérialise. Euractiv 12/09/11.

Si l'ensemble de l'Europe applique la politique suivie en Allemagne dans les années 2000, la récession européenne est programmée. Et la survie de la zone euro deviendra de plus en plus improbable malgré les progrès accomplis en matière de solidarité budgétaire. Alter. Éco. Septembre 2à011.

 

La Grèce, l’Irlande, le Portugal ou encore l’Espagne ont reçu pendant près de trente ans l’équivalent de 2 à 4 % de leur PIB par an. « Je me rappelle d’un chiffre qui m’avait effrayé en 2006 et j’en avais parlé à la chancelière allemande : l’Espagne consommait plus de béton que l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne réunies… » Ce qui aurait dû servir d’alerte. « On aurait dû conditionner le versement des aides européennes »  Jean Quatremer 06/09/11.

 

Le bonus des patrons anglais a quasi triplé en 10 ans. Le Monde 07/09/11.

 

Selon Pietro Modiano (qui se définissait lui-même comme « victime » de cet impôt) une taxe de 10% sur le patrimoine (à l'exception de l'immobilier et des obligations d'État) des 20% d'Italiens les plus riches rapporterait un petit pactole d'environ 200 milliards d'euros, soit près de 5 fois la somme que prévoit de récupérer le gouvernement par son plan d'austérité. Corriere della sera du 08/0/11 cité par CI 25-31/08/11.

Les ministres italien et espagnol des Affaires étrangères ont profité de la réunion informelle à Sopot (Pologne) pour annoncer qu’ils se ralliaient à la proposition franco-germano-polonaise de développer un QG européen autonome pour conduire les opérations militaires européennes de maintien de la paix. Cette nouvelle lettre – signée de 5 ministres - demande à la Haute représentante de l’UE, de « créer des structures communes dans le domaine de la défense et de sécurité commune ». Une position qui a été prise après l’échec des discussions entre les 27 et du veto britannique posé à la mise en place de ce QG. http://www.bruxelles2.eu/defense-ue/defense-ue-droit-doctrine-politique/une-lettre-de-weimar-elargie-a-lespagne-et-litalie.html

Une proposition de directive prévue pour octobre inaugurera l’idée de taxe sur les transactions financières, son taux et les modalités de sa mise en œuvre. Dans l’esprit de la CE, cette manne constituerait une « ressource propre » pour le budget communautaire. Même si la démarche sème la confusion, le tandem franco-allemand a de son côté jugé opportun de plancher sur le sujet. Des propositions formulées par les ministres des Finances des deux pays devraient arriver fin septembre. http://www.euractiv.fr/agenda-echeance-europe-ue-fin-2011-dossier#dossier-tabs

Le Front de gauche, pour l’instant, refuse l’entrée du M’PEP au motif, principalement, que le Front de gauche ne veut pas sortir de l’euro alors que le M’PEP prône une sortie de gauche de l’euro. De même le Front de gauche espère faire évoluer l’UE de l’intérieur, alors que nous pensons qu’il faut désobéir à l’UE et ne pas craindre de prendre des mesures unilatérales pour appliquer une politique de gauche, maintenant, en France. Lettre du M'Pep aux dirigeants du Front de gauche 25/08/11.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 11:09

Publié aussi par Agoravox

1FreiburgRathaus75

  Hôtel de ville de Freiburg

 

Fribourg en Brisgau (Freiburg im Breisgau, Allemagne), devant l'Université (1), au coin de la rue, un panneau indicateur : Gurs 1027 km (photo).

2GURS

Nous avons entendu parler de Gurs, un camp dans les Pyrénées atlantiques... Mais s'agissait-il de « notre Gurs » ou d'un autre Gurs et pourquoi ce panneau ?

 

3FreiburgStèle

 

Une plaque commémorative (photo) nous a rapidement permis de comprendre. Le 21 octobre 1940, les juifs de Fribourg, de Bade-Wurtenberg, Palatinat, Sarre ont été arrêtés et envoyés dès le 22 au camp de Gurs en France.

4Pavés77

 

A Freiburg, cette rafle des juifs locaux n'est pas effacée. En se promenant dans cette belle ville, aujourd'hui connue surtout pour ses initiatives écologiques, aux rues pavées dans le centre historique, on remarque certains de ces pavés : dorés, gravés (photo). Chacun perpétue le souvenir d'un de ces juifs, raflés, envoyés à Gurs d'abord, à Auschwitz ensuite.

Par les hasards de nos pérégrinations estivales et amicales, nous étions chez des amis à Rivesaltes (Pyrénées orientales) 15 jours plus tard. Voyant des panneaux indiquant un futur Mémorial pour l'ancien camp de Rivesaltes, nous avons fait un petit détour.
5RivesaltesBaraques

 

 

Pour nous, Rivesaltes, Argelès... étaient des camps qui avaient « accueilli » les Républicains espagnols lors de la « Retirada », la retraite devant les troupes de Franco.

 

 

 

 

6RivesaltesBaraques8 (4)

A Rivesaltes, il reste encore des baraquements qui attestent de l'ampleur du camp (photos). En réalité, c e camp, le « camp Joffre », a d'abord été un camp militaire, 1938, rapidement doublé d'un camp destiné à recevoir des réfugiés espagnols de 1939. Promis à une longue carrière pour regrouper là différentes populations « indésirables ». Des stèles sont là pour rappeler ces populations.

9RiveRetirada (14)

 

En premier, bien sûr, les Républicains espagnols (ci-dessus). Puis les juifs  regroupés là sous le gouvernement de Vichy, en « zone libre » et dont, à notre grand étonnement, certains venaient de Bade-Wurtenberg (photo ci-dessous)  même si, dans leur grande majorité, ils ont été ensuite été dirigés sur Gurs (2), avant leur destination commune et finale pour beaucoup . A la même époque, ils n'étaient pas les seuls, une plaque (photo) rappelle que les Tziganes ont partagé leur sort.

 

teleJuifsLisible.JPG

10StèleGurs11RiveTzigane

 

La France reconnaissante y a ensuite « logé » les harkis auxquelles un monument est consacré et quelques bâtiments ont servi de centre de rétention pour les immigrés en voie d'expulsion que la Cimade a voulu rappeler (photo).

12RiveHarki13RiveRétentionCimade-1

Cette succession de communautés enfermées dans ce camp attestent probablement de la « continuité du service public » : répression servile (les juifs regroupés dans un camp dans la zone dite « libre ») ou directement active et responsable pour enfermer ceux qui avaient cru que la France pouvait être accueillante à ceux qui craignaient pour leur liberté.

4RiveAffichesiteMusée2198 (4)

Le Conseil général des Pyrénées orientale veut ériger un mémorial mais aurait des difficultés pour obtenir la participation financière de l'État. Il est compréhensible que l'État rechigne à financer un mémorial, si peu héroïque.


1 - Du 9 au 14 août, nous avons participé à Freiburg à l'Université du réseau européen d'Attac.

2 - Le camp de Gurs est le plus grand camp du sud de la France, construit en 1939 pour les réfugiés espagnols et les volontaires des Brigades internationales, sera utilisé ensuite comme centre d'internement pour les indésirables du régime de Vichy et deviendra l'une des bases de la déportation des juifs en France.
Les réfugiés espagnols et les Espagnols sans papiers seront en grande partie transférés à Rivesaltes tandis que Gurs regroupera des juifs notamment ceux de Rivesaltes en attente de leur déportation.

 



Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Diversité
commenter cet article
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 17:48

 

La concentration des pouvoirs."Une petite centaine de personnes possède 43 % des droits de vote des sociétés du CAC 40."Une consanguinité qui profite aux technocrates passés par la haute fonction publique, parfois issus des "grandes familles" qui ont envoyé leurs héritiers dans les "bonnes écoles". Mais, aujourd'hui, "ce sont les hommes politiques qui quittent le métier pour rejoindre le privé. Le monde des affaires a bel et bien pris le pouvoir".Les dynasties du pouvoir de l'argent,par Gabriel Milesi. Editions Michel de Maule, 384 pages, 24 euros.LeMonde.fr 06/09/11.

Dans son rapport sur "l'évaluation des dépenses sociales et des niches fiscales", l'Inspection générale des finances a passé au crible 538 mesures dérogatoires, fiscales et sociales, représentant 104 milliards d'euros. Dans ses conclusions, l'inspection révèle que l'État se prive de 53 milliards d'euros de rentrées fiscales dédiés à des dispositifs inutiles ou peu efficaces, ouvrant ainsi à l'exécutif d'importantes marges de manœuvres. Le Monde 29/08/11.

Depuis 1913, année de création de la Fed, le billet vert (dollar) a perdu 97% de son pouvoir d'achat. Sur le long terme, il a été faible par rapport à la grande majorité des autres monnaies. CI 18-24/08/11.

12,5 : C'est en millions de dollars, la prime annuelle de Rupert Murdoch. Le Pdg du groupe de médias News Corp augmente sa rémunération de 47%. Lr Monde 05/09/11.

« Je m'oppose à toutes ces théories qui détournent les « gender studies » avec pour seul argument imbécile d'affirmer qu'il n'y a pas de sexe biologique » Pascal Picq, Le Monde 4-5/09/11.

Les bons mots de Brice Hortefeux : « La DCRI, ce n'est pas la Stasi, son rôle n'est pas de tracasser les journalistes ». Les faits étant maintenant avérés, reste au perspicace Brice Hortefeux à nous dire qui est le patron de la Stasi locale.

« Celui qui veut restaurer le communisme n'a pas de tête. Celui qui ne le regrette pas n'a pas de cœur. » Vladimir Poutine cité dans Le Monde 02/09/11.

« Douze rapports sexuels par mois augmentent de 10 ans l'espérance de vie. » Cité par Le Monde 03/09/11.

Mais en France, rien. L’opinion, lucide, est, certes, de plus en plus majoritairement hostile, mais les politiques se taisent, la direction du PS, qui n’en est pas à une démission près, apporte son soutien, les journaux font généralement profil bas ou, au mieux, s’interrogent, Marianne y compris, l’AFP ne couvre que la version officielle - qui ignore que les obus de Kadhafi ciblent les petits enfants alors que nos bombes leur distribuent des bonbons ? -, tandis que radios et télévisions font preuve d’autant d’esprit critique que les médias audiovisuels américains au début de la guerre d’Irak. JF Kahn 03/08/11.

Les disponibilités du Trésor sont descendues cette semaine à 74 milliards de dollars, c'est ce qu'il peut dépenser avant d'atteindre la limite de dette fixée par les parlementaires américains, et le cash qui se retrouve sur les comptes bancaires d'Apple est de 76 milliards de dollars…
Alors bien sûr, le gouvernement américain peut, si le Congrès l'autorise à nouveau, battre monnaie et imprimer des billets. L'administration Obama ne va évidemment pas demander l'aide d'Applepour boucler ses fins de mois...
Au milieu des années 1890, quand l'économie américaine parvenait difficilement à se remettre de la grande panique bancaire de 1893... le président Cleveland avait obtenu un prêt du célèbre financier J.P. Morgan de 60 millions de dollars en or. Ajusté de l'inflation, cela représenterait 1.500 milliards de dollars d'aujourd'hui, à peu près ce qu'il faut à l'État fédéral américain pour être à flot ! Slate.fr 30/08/11.

Alors que les émissions de gaz à effet de serre de l'aéronautique, ravageuse de la couche d'ozone mais au kérosène néanmoins détaxé, mettent le climat en péril, 84% de la population mondiale ne prend jamais l'avion...
Le pic de consommation électrique annuel en France est passé de 44,1 GW en 1980 (décembre) à 92,4 GW août 2011.

À la suite de la débâcle qui a touché les établissements d'épargne et de crédit dans les années 1980, plus de 8OO coupables ont été envoyés derrière les barreaux. Mais lors du dernier crash, ceux qui dirigeaient les principaux établissements financiers ont échappé à toute inculpation. Le gouvernement Obama a arrêté l'année dernière 393 000 immigrés clandestins mais pas un seul banquier....
Ministre des finances, Timothy Geithner, épinglé avant son entrée en fonction pour défaut de paiement de ses impôts... Jeffrey Immelt, [nommé à la tête d'un conseil pour l'emploi] PDG de General Electric. General Electric n'avait quasiment pas payé d'impôts aux États-Unis sur ses 14,2 milliards de dollars de bénéfices alors que la société avait licencié un cinquième de son personnel américain depuis 2002. New York Magazine CI 28/07-17/08/11.

Hausse de la consommation dans les pays exportateurs, hausse de l'appétit des pays émergents, stagnation et même possible déclin non anticipé des extractions mondiales faute de réserves suffisantes : sur l'échiquier de la future géopolitique du pétrole, le chemin d'un petit pays endetté tel que la France promet d'être des plus délicats. LeMonde.fr 28/07/11.

Les chiffres de Christine Lagarde ne mentent pas : D’ici à 2013, le gouvernement compte ramener le déficit français, aujourd’hui supérieur à 8% du PIB, sous la barre des 3%, afin d’être en phase avec le Pacte de stabilité européen. Le mois dernier, la CEcomme les députés français s’étaient déjà employés à calmer l’excès de confiance du gouvernement.
Dans un rapport rendu public le 28 juillet,
le FMI dirigé par Christine Lagarde estime que la France pourra atteindre cet objectif un peu plus tard, en 2014. Le FMI prévoit aussi une progression de la dette publique jusqu’en 2013, avant... une réduction en 2014 pour retomber sur les niveaux attendus en 2012 (87% du PIB). Là encore, la trajectoire envisagée est plus lente que celle annoncée par le gouvernement... auquel appartenait, il y a peu, Me Lagarde. Euractiv 28/07/11.

Le parquet général reproche à Christine Lagarde d'avoir recouru à un arbitrage, une procédure privée, alors qu'il s'agissait de deniers publics, d'avoir eu connaissance de la partialité de certains juges-arbitres et de ne pas avoir exercé de recours contre la sentence arbitrale, alors que plusieurs spécialistes l'y encourageaient. LeMonde.fr 25/07/11

Il faut des policiers dans la rue et moins pour mettre des contraventions de stationnement. Il y a une recherche de rentabilité actuellement : on met des policiers pour rapporter de l’argent... La politique du chiffre est insupportable. Bernard Debré JDD 21/07/11.

Statistiques ethniques. Aux États-Unis, le recensement détaille de 116 à 130 catégories... En Grande-Bretagne, les communautés répertoriées sont passées en vingt ans de 14 à 29, avec désormais trois sortes de Blancs (Britanniques, Irlandais, autres Blancs)... Que revendiqueront alors les métis et d'ailleurs où les catégoriser ? La question mérite, à tout le moins, d'être posée en France, pays où un mariage sur trois est mixte désormais.
... la question de la statistique ethnique masque celle des quotas ethniques, c'est-à-dire la tentation d'imposer pour chaque catégorie, dans les emplois, les fonctions de responsabilité, une représentation égale à la proportion constatée dans la société. Le Figaro 21/07/11.

 

 

 

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 20:13

 

En Allemagne réputée prudente, la dette représente 80% du Pib contre 24% en Australie, 29% en Corée du sud. Le Monde 09/08/11.


États-Unis : Les disponibilités du Trésor sont descendues cette semaine à 74 milliards de dollars, c'est ce qu'il peut dépenser avant d'atteindre la limite de dette fixée par les parlementaires américains, et le cash qui se retrouve sur les comptes bancaires d'Apple est de 76 milliards de dollars…


 Au milieu des années 1890, quand l'économie américaine parvenait difficilement à se remettre de la grande panique bancaire de 1893, le Trésor américain était au bord de la faillite et le président Cleveland avait obtenu un prêt du célèbre financier J.P. Morgan de 60 millions de dollars en or. Ajusté de l'inflation, cela représenterait 1.500 milliards de dollars d'aujourd'hui, à peu près ce qu'il faut à l'Etat fédéral américain pour être à flot ! Slate.fr 01/08/11.

États-Unis : 14 000 milliards de dollars de dette (100% du PIB), Grèce : 330 milliards de dette (120% du PIB) Rue 89 01/08/11.


En termes juridiques précis nos États doivent être conviés à conclure entre eux un traité - leur dernier traité - établissant une loi électorale européenne, la date des élections d'une Assemblée Constituante Européenne et le mandat donné à celle-ci de définir dans une constitution les organes auxquels sera transféré le pouvoir de légiférer, de gouverner et de dire le droit en matière économique, sociale, militaire et diplomatique... ce même Traité reconnaîtra que chaque nation décidera directement, par référendum populaire de son adhésion à la Fédération. C'est ainsi que chacun de nous sera appelé comme citoyen de son peuple national à décider de la participation de sa nation à la nouvelle communauté". La Mission du Congrès du Peuple Européen  Discours de Altiero SPINELLI du 6 décembre 1957, Turin. Cité par Jean Quatremer 01/08/11.


 

En 2010, la France occupait le bas du classement européen en matière de transposition des directives européennes. En plus d'être le pays le plus lent à adapter les textes communautaires au droit national, l'Hexagone est aussi l'un des 3 pays le plus souvent rappelé à l'ordre par la CJCUE pour mauvaise  transposition... En 2010, si le Traité de Lisbonne avait été appliqué, la France aurait dû débourser 90 millions d'euros de pénalités. Euractiv 28/07/11.


Les États de l'UE proposent une augmentation du budget de 2,02%, inflation comprise. Les estimations d'inflation en 2012 étant autour de 2%, la hausse proposée est donc nulle. La CE prévoyait une enveloppe en hausse de 4,9%, certains Etats européens, comme la France, le RU et l'Allemagne partisans d'un gel des dépenses communautaires. Euractiv 27/07/11.


Le 21 juillet, les 17 chefs d'État et de gouvernement de la zone euro sont convenus de créer un nouveau programme de soutien pour la Grèce, en coopération avec le FMI. Ainsi, le financement public total s'élèvera à 109 milliards euro. Les délais de remboursement des futurs prêts consentis par le Fonds européen de stabilité financière passent de 7,5 années à 15, voire 30 ans. Le secteur privé soutient également la Grèce. Cette aide est estimée à 135 milliards euro, dont 37 milliards proviennent d'une contribution volontaire des banques créancières et 12 milliards consistent en un rachat de dette sur le marché. Fondation Robert Schuman Lettre n°497.

 

Litiges transfrontaliers : La CE a rappelé à l'ordre la France, la République tchèque, l'Espagne, Chypre, le Luxembourg, les Pays Bas, la Finlande, la Slovaquie et le RU qui tardent à transposer la directive proposant la résolution accélérée des litiges transfrontaliers via un médiateur.
Le texte devait être transposé... avant la fin du mois de mai 2011. Il promeut la médiation entre civils ou partenaires commerciaux comme voie de sortie du litige transfrontalier. Euractiv 26/07/11.



Seuls une demi-douzaine d'États soutiennent cette reconnaissance - de l'État de Palestine - (Chypre a déjà reconnu l'État palestinien, Malte a déjà reconnu le rang d’ambassadeur au représentant palestinien, Espagne, Belgique, Luxembourg, Irlande, Suède). D’autres en sont proches (France, RU, Finlande…). A l’antipode, certains pays sont hostiles à cette reconnaissance (Allemagne, Pays-Bas, République Tchèque…). Entre les deux, de nombreux pays sont partagés entre de solides liens avec Israël et le soutien à la cause palestinienne. C’est le cas notamment de la Pologne qui assure la présidence de l’Ue. « On doit aussi être sûr que l’Europe aura une seule voix sur la Palestine, et qu’il n’y aura pas de position individuelle » explique un officiel polonais. http://www.bruxelles2.eu/orient-asie/israel-liban-palestine/les-27-tentent-de-definir-une-position-commune-sur-la-palestine.html 15/07/11.


"L'Europe ne pourra pas supporter une crise italienne. La réponse la plus rapide et la plus efficace est d'abandonner immédiatement les prévisions budgétaires, puis de prendre la résolution de faire de l'équilibre budgétaire un élément contraignant de la Constitution italienne. … La crise de la zone euro est d'ordre politique. Il sole 12/07/11 (Eurotopics).


Le Danemark rétablit les contrôles aux frontières...a pris la mesure sous la pression de l'extrême-droite alliée du gouvernement, assure respecter les règles européennes de Schengen. Il entend ainsi combattre la criminalité transfrontalière, et réduire l'entrée de drogues et d'armes dans le royaume scandinave.
La réintroduction des contrôles douaniers permanents
au Danemark doit se dérouler en trois phases, la première ayant commencé mardi. Le 1er janvier 2012... la phase finale devant commencer en 2014. Libération 05/07/11.


Un soldat allemand engagé en opération extérieure coûte trois fois plus cher que  la moyenne de l’UE selon des informations de l’hebdomadaire économique allemand Wirtschaftwoche. Le nombre de soldats allemands opérationnels se situe autour de 7000, contre 30.000 Français et 22.000 Britanniques... qui s’appuie sur des données de l’Agence européenne de défense . Pour un Allemand engagé, il faut 35 militaires et 15 civils à domicile pour le soutien et le fonctionnement de base contre un ratio de 8+2 en France et 9+4 au RU. La moyenne dans l’UE se situant à 16+4 ; la dépense par soldat engagé en opération extérieure se situant en moyenne 5,16 millions d’euros. http://www.bruxelles2.eu/defense-ue/armees-europeennes/la-bundeswehr-pas-tres-efficace.html 04/077/11.


À quoi sert un ministre chargé des affaires européennes ? À rien. Strictement à rien. Nicolas Sarkozy vient d’en offrir une nouvelle fois la preuve en changeant pour la cinquième fois en quatre ans le titulaired’un poste qui n’est plus qu’une variable d’ajustement des remaniements gouvernementaux. Le jeune, ambitieux et polyglotte Laurent Wauquiez, 36 ans, cède la place au cardiologue, radical valoisien... Nicolas Sarkozy se contrefiche de l'Europe : le chef de l'État veut surtout donner des gages aux centristes de l'UMP... Une question angoissante nous a étreint à l’annonce de cette bouleversante nouvelle. La politique européenne... est gérée depuis longtemps par l’Élysée et la coordination interministérielle sur les questions européennes relève du Secrétariat général des affaires européennes, une administration rattachée au Premier ministre. II fait essentiellement de la représentation..., toujours en soutien de son ministre de tutelle. ..La suppression de ce poste ne pourrait que faire du bien aux finances publiques.  Jean Quatremer http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2011/06/le-minist%C3%A8re-des-affaires-europ%C3%A9ennes-change-de-titulaire-pour-la-cinqui%C3%A8me-fois.html#more

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche