Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 14:43

Un tribunal rabbinique de Jérusalem a condamné un chien errant à la mort par lapidation rapporte le site israélien Ynet. Les juges soupçonnaient le chien d’être la réincarnation d’un célèbre avocat laïque qui les avait insultés 20 ans auparavant. Slate 18/06/11.

Le nouveau gouvernement écossais a placé la barre très haut : il s’est fixé unobjectif de 100% d’énergie renouvelable d’ici à 2020.Le Premier ministre ambitionne de faire de son pays l’atelier mondial de la haute-technologie, en créant 130.000 emplois dans ce secteur. « Cet objectif favorisera la réindustrialisation de Écosse à une grande échelle. De la même manière que nos chantiers navals étaient l’atelier du monde à la fin du XIXe, la révolution de l’énergie verte nous donne l’opportunité de devenir l’atelier mondial de la haute technologie du XXIe siècle. » Basta 17/06/11.

Pour Moustapha Nabil, gouverneur de la Banque centrale de Tunisie ; « c'est le G8 qui a décidé de faire la guerre en Libye mais c'est nous qui en assumons le coût ».Maghreb émergent , cité par CI 16-2/06/11.

« Depuis janvier 2011, les forces anti-émeutesont intervenues 2 777 fois sur l'ensemble du territoire national [algérien], soit une opération toutes les 2 heures », relève El Watan. Un chiffre impressionnant si l'on se réfère au bilan de 'année 2010, dix fois inférieur, avec seulement 206 interventions. CI 16-22/06/11.

L'Espagne accorde le droit de vote pour les élections municipales aux résidents étrangers des pays avec lesquels elle a conclu un accord de réciprocité.Avant les élections du 22 mai 2011, seuls les autres pays de l'UE et la Norvège étaient concernés, cette fois-ci ils étaient neuf de plus : Bolivie, Cap-Vert, Chili, Colombie, Équateur, Islande, Nouvelle-Zélande, Paraguay et Pérou. Il fallait être inscrit sur les listes électorales avant le 25 janvier 2011. L'Oficina del Censo Electoral (OCE) a envoyé des courriers personnalisés aux résidents concernés, sauf à ceux dont les traités bilatéraux ont été enregistrés très peu de temps avant la clôture des listes (Cap-Vert et Islande). La durée de résidence nécessaire était de 5 ans, 3 ans pour les Norvégiens. http://suffrage-universel.be/wiki/index.php?title=Élections_municipales_espagnoles_de_2011

Dernières nouvelles de la piraterie (13 juin) Publié le 14 juin 2011 par Nicolas Gros-Verheyde Ces derniers jours ont été marqués par la libération de plusieurs navires – contre rançon – et par le maintien de quelques attaques – particulièrement en mer rouge. Il reste cependant 583 otages aux mains des pirates et 40 navires, selon le dernier bilan dressé par l’ONG Ecoterra (en date du 11 juin) ; 411 et 19 navires selon dernier décompte de la mission européenne Atalanta (qui ne prend pas cependant en compte les dhows et bateaux locaux de pêche).

Le développement de stages s'inscrit dans une évolution plus générale de l'emploi : les notions de travail et de rémunération sont de plus en plus déconnectées. CI 09-1/06/11.

Au royaume enchanté de Mickey (Disney World Floride). (Les) stagiaires sont entièrement soumis à la volonté de l'employeur. Ils n'ont pas de jour de repos, pas de congé maladie, aucune voie de recours contre l'entreprise, ni aucune garantie d'être indemnisés en cas d'accident de travail... Ils travaillent généralement 12 heures d'affilée... Les stagiaires signent sans savoir à quel poste ils seront affectés, ni à combien se montera leur indemnité qui tourne en général autour du salaire minimum légal. CI 9-15 juin 2011.

Si la gauche européenne ne répond pas aux aspirations des salariés les plus fragiles et les plus exposés à la crise, c'est l'extrême droite qui s'en chargera. CI du 09-15/06/11.

Le nombre de millionnaires dans le monde a crû de 12,2% en 2010. Le Monde 02/06/11.

La France est l’un des pays riches où la fiscalité indirecte, les taxes incluses dans le prix d’un bien ou d’un service... est la plus élevée. Ces taxes - dont l’essentiel est constitué de la TVA - représentent plus des deux tiers des recettes de l'État et un quart de l’ensemble des prélèvements obligatoires. Elles représentent une part deux fois plus élevée du revenu des ménages les plus pauvres que de celui des plus riches. http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1420

L’impôt sur la fortune a rapporté 3,59 milliards d’euros en 2009, pour un peu plus de 559 000 contribuables. Cet impôt se concentre surtout dans la région Ile-de-France... près de la moitié du montant total de l’ISF (1,79 milliard d’euros) et 37 % du nombre des contribuables concernés. En haut du tableau, mais loin derrière la région parisienne, les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes et Aquitaine se placent bien au dessus des autres régions avec des montants respectifs de 309, 270 et 131 millions d’euros. La Corse est le département de la métropole qui collecte le moins, avec un montant de 9 millions d’euros pour 1 334 contribuables après l’Auvergne, la Franche-Comté et le Limousin où le produit de l’ISF se situe entre 20 et 36 millions d’euros. http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=706

De 2004 à 2007, alors que les revenus déclarés des 90% le plus modestes des Français progressaient de 9%, ceux du 1% les plus aisés enregistraient une hausse de 16% et ceux du 0,1% un bond de 27%. La palme revenant au 0,01% les plus fortunés qui a vu ses revenus s'envoler de 40%. Alter éco juin 2011.

En avril 2011, 79,5% des crédits accordés par le FMI, l'étaient à des pays européens... Pourquoi aurait-on besoin d'un Européen pour réparer les dégâts que les Européens eux-mêmes ont infligé à leurs affaires ? Le Monde 31/05/11.

Le capitalisme financier nous a amenés au désastre... Voilà le résultat d'institutions financières privées qui n'ont pas voulu de régulation. Les inégalités se sont accrues partout. Nicolas Sarkozy cité par le Monde 31/05/11.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 21:16

( Publié par Agoravox)

 

La  droite a l'habitude de parler de la facilité avec  laquelle les étrangers peuvent obtenir la nationalité française. Périodiquement, elle parle de durcir les lois sur la question. La dernière poussée d'urticaire a porté sur la binationnalité. En attendant la  prochaine.


Que se passe-t-il dans les États de l'Union européenne (UE). En 2009, 776 000 personnes ont acquis la nationalité d’un État de l’UE à 27, contre 699 000 en 2008. Cette hausse provient essentiellement du Royaume-Uni qui, pour des raisons administratives, a accordé un nombre anormalement bas d'acquisition de la nationalité en 2008.

En comparant le nombre brut d'acquisitions de la nationalité dans l'UE, la France arrive en deuxième position après le Royaume-Uni et avant l'Allemagne. En effet, d'après les données recueillies par Eurostat (1), les pays qui ont accueilli le plus grand nombre de personnes dans leur nationalité sont le Royaume-Uni (204 000 personnes en 2009 et 129 000 en 2008), la France (136 000 et 137 000), l'Allemagne (96 000 et 95 000). Ces pays ont fourni, à eux trois, plus de la moitié de toutes les nationalités attribuées par les États de l’UE.


La propension à reconnaître la nationalité à des étrangers ne peut être appréciée qu'en tenant compte de plusieurs facteurs : importance de la population totale, importance de la population étrangère, histoire du pays (notamment histoire coloniale), ancienneté de l'immigration...


Par rapport à la population totale de chaque État membre, les taux les plus élevés de nationalités accordées ont été constatés au Luxembourg (8,1 octrois pour 1000 habitants), à Chypre (5,1), au Royaume-Uni (3,3), en Suède (3,2), en Belgique (3,0), au Portugal (2,4).
La France, avec un taux de 2,1, n'arrive qu'en septième position.
La moyenne de l’UE était de 1,6 octrois de nationalité pour 1 000 habitants.


Faisant la comparaison en fonction du taux d'octroi de la nationalité par rapport au nombre de résidents étrangers présents sur le territoire, c'est le Portugal qui arrive en tête : 5,8 octrois pour 100 résidents étrangers, suivi de la Suède (5,3), du Royaume-Uni et de la Pologne (4,8), Malte (4,5), les Pays-Bas (4,1).
La France, avec un taux de 3,6, n'arrive, ici encore, qu'en septième position.
Le taux moyen au niveau de l'UE est de 2,4.


La démographie peut aussi jouer un rôle dans les politiques d'immigration et d'attribution de la nationalité. La France a connu sa transition démographique avant les autres pays d'Europe et est un pays d'immigration depuis longtemps. Ce n'est que récemment que les autres pays de l'UE ont suivi le même chemin : très faible natalité, forte immigration... qui annonce une probable augmentation des acquisitions de nationalité dans les prochaines années.


Les vieilles relations coloniales de certains pays de l'UE peuvent jouer sur le taux d'attribution de la nationalité aux résidents étrangers. En comparant pour les 2 indices étudiés ci-dessus, les 5 pays de l'Union ayant un passé colonial récent (Belgique, France, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni), la France n'arrive qu'en troisième ou quatrième position suivant l'indice choisi.


Les tableaux d'Eurostat permettent aussi de voir l'importance de l'histoire nationale sur la nationalité d'origine des personnes qui acquièrent la nationalité de l'un des pays de l'UE.


Tout d'abord, il apparaît nettement que les nationaux de l'UE sont peu nombreux à faire la démarche d'acquisition d'une autre nationalité européenne. En effet, en 2009, les personnes ayant obtenu la nationalité de l'un des pays de l'UE provenaient d’Afrique (29%), d’Asie (24%), de pays européens hors UE à 27 (22%), des Amériques du Nord ou du Sud (15%) et d'Océanie (1%).
Les citoyens d’un État de l’UE ayant obtenu la nationalité d’un autre État membre constituaient 8% du total.

 

C'est seulement au Luxembourg qu'ils sont en nombre significatif (Portugais 30,9, Italiens 9,0, Allemands 8,0, Français 6,9), ce qui traduit l'importance de l'immigration européenne dans ce pays.


Ailleurs, la nationalité d'origine témoigne souvent du passé colonial, de l'histoire récente (pays baltes) ou de la situation géographique (pays de l'est).


Au total, quel que soit le facteur étudié et l'indice choisi, pourcentage d'acquisition par rapport au nombre de résidents étrangers sur le territoire ou par rapport à l'importance de la population autochtone, la France ne paraît pas un pays particulièrement ouvert à l'attribution de la nationalité aux étrangers qui résident sur son territoire.

Le facteur colonial joue seulement un rôle sur l'origine des personnes qui obtiennent la nationalité française.


(1) Eurostat. http://ec.europa.eu/eurostat

 

 

 

Repost 0
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 07:56

Je viens de retrouver cet article que j'ai écrit en 1989, lors de la première "affaire du voile". Il a été publié dans "Les Pavés de la Commune, n°73, du 19 janvier 1990, "Journal Alternative Rouge et Verte" du 20 ème arrondissement de Paris.
Les dessins qui illustrent l'article n'ont pas été choisis par moi mais par le directeur de la publication.

C'est une photocopie (avec ses erreurs d'orthogrphe) qui est reproduite ici.

P.O.

 

 

  Numériser0001

  Numériser0002

Numériser0003

Numériser0004

 

Numériser0005

 

 

 

Numériser0006

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Diversité
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 12:40

(Cet article est aussi publié sur Agoravox du 17/06/11)

 

Naguère en France, à chaque élection, les partis choisissaient leur(s) candidat(s). Pour l'élection présidentielle, la gauche française s'est lancée dans des primaires. Aux États-Unis, il y a deux primaires l'une pour les Républicains et l'autre pour les Démocrates ; en Italie, il y a eu seulement une primaire à gauche. En France, nous sommes plus riches, nous avons donc droit à 2 primaires à « gauche ». La rose et la verte.


Le Front de gauche (FdG) n'a pas adopté à ce type de procédure. Le Parti de gauche (PG) a offert comme candidat au FdG son fondateur. Les dirigeants du PC ont fait un effort démocratique, sans précédent, en proposant aux militants de choisir entre 3 personnes pour être candidat du FdG dont ils sont la force principale. Mais en désignant celui qui avait leur préférence. Et encore une nouveauté, ce candidat n'est pas membre du parti !!!

La droite, l'extrême gauche conservent leur méthode traditionnelle pour désigner leur candidat.


Le PS et Europe Écologie-Les Verts (EELV) ont choisi d'organiser des primaires.

Ces primaires rose et verte ont des caractères communs :

  • Plusieurs candidats sont en lice : 4 chez EELV, la liste n'est pas connue pour le PS mais ils seront au minimum 3.

  • Les instances supérieures n'indiquent pas quel est le « bon »candidat, peut-être parce qu'elles sont divisées sur la question même si la secrétaire nationale est probable candidate au PS.

  • Le collège électoral est largement ouvert au delà des organisations moyennant une modeste contribution aux frais d'organisation du scrutin.

  • La primaire doit dégager, dans les 2 cas, la personne qui sera susceptible d'attirer un plus grand nombre d'électeurs. Par sa personnalité et les inflexions personnelles qu'elle apportera au programme qui a été adopté « à l'unanimité » par les membres de son organisation.

Aux États-Unis, les primaires désignent les 2 personnes qui vont s'affronter et dont l'une gagnera la bataille de la présidence. En Italie, il s'agissait de désigner, après accord de l'ensemble de partis, la personnalité qui deviendrait chef du gouvernement en cas de victoire de la gauche aux élections législatives.

En France, les 2 primaires n'ont pas la même fonction. Derrière la fiction politique de la rituelle question « que feriez-vous si vous étiez élu(e) président(e) de la République ? » Tout un chacun sait que PS et EELV n'ont pas la même place sur le plan électoral. Pour le PS, il s'agit de choisir un(e) candidat(e) qui a vocation à arriver à la présidence de la République.

 

EELV doit désigner la personne susceptible d'obtenir le meilleur résultat (pourcentage à 2 chiffres ont dit les deux candidats favoris de cette primaire) de façon à placer EELV en position de force pour peser avant le second tour sur le programme du ou de la présidentiable PS dans un premier temps. Mais aussi pour obtenir du PS un maximum de circonscriptions gagnables lors des élections législatives qui suivront. Enfin pour des places dans le gouvernement en cas de victoire de la gauche.


Fort des résultats aux régionales, Daniel Cohn-Bendit proposait de soutenir dès le premier tour la personne désignée par la primaire rose, pour lui DSK, et d'obtenir en échange la promesse d'un groupe parlementaire.


Pensant que la campagne électorale serait un moment fort pour parler de leur programme, que le temps était favorable, EELV a choisi d'aller à la présidentielle. C'est un pari risqué. Car, dans le passé, les résultats résultats électoraux ont beaucoup varié suivant le type d'élection ou la personnalité qui conduisait l'élection. Élections régionales, élections européennes, donc sans enjeu national, avec la personnalité de Cohn-Benit. Aujourd'hui, élection présidentielle avec.... La primaire verte permet de constater qu'il n'y a pas un(e) candidat(e), évident(e), naturel(le), indiscuté(e)...


Pour les participants à la primaire rose, les considérants sont un peu moins complexes dans la mesure où personnalité choisie a plus de chances d'être présente au second tour.

Tout l'enjeu de la primaire verte est là : trouver la meilleure personnalité. Avec une composition hétérogène du corps électoral qui est constitué de 3 groupes : les Verts, les Coopérateurs qui ont adhéré à l'initiative d'élargissement défendue par Daniel Cohn-Bendit et ceux qui se sont inscrits simplement pour participer à la primaire.

C'est ce pari risqué, audacieux qui explique peut-être qu'il n'y a pas, à cette primaire, un(e) représentant(e) de la vieille garde verte mais deux personnalités, connues et appréciées de la société civile. Sensées attirer des voix bien au delà de la sphère d'influence traditionnelle des verts.


Finalement, c'est sur l'image et les sondages plus que le programme que les militants et encore plus les participants à la primaire et les électeurs à la présidentielle vont se déterminer.


Il n'est pas sûr que la démocratie y gagne beaucoup.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 22:39

 

La dangerosité des déchets nucléaires s'étend sur des centaines d'années, l'irradiation de faible intensité n'entraîne de dommages pour la santé qu'au bout de quelques années et la vie de hommes se chiffre en dizaines d'années.

Sachant tout cela, les seniors japonais en ont conclu qu'à leur âge, ils ne couraient pas grand risque à s'exposer.« Nous avons peut-être 15 ou 20 ans à vivre : pas assez pour développer un cancer dû aux radiations ! »Ils ont donc proposé de reprendre le travail à Fukushima, au risque d'exposition, à la place de leurs successeurs, plus jeunes. Après l'appel en ce sens de Yasuteru Yamada, 72 ans, ingénieur, 247 retraités ont formé un « corps des vétérans »(Le Monde 07/06/11).

Partant des mêmes constatations, nos seniors-gouvernants en tirent des conclusions bien différentes. Étant données leur espérance de vie et le temps nécessaire au développement d'un cancer après irradiation éventuelle par des déchets nucléaires ou autres, ils courent peu de dangers à maintenir en activité les centrales nucléaires. La question intéresse seulement les générations à venir...

D'autant que, pour Nicolas Sarkozy, il y a une priorité absolue : « L'indépendance énergétique, c'est rare en Europe et c'est sacré » (Le Monde 07/06/11). Ici, il ne s'agit plus seulement de temps mais de temps et d'espace ou plus exactement d'histoire et de géographie.

L'énergie primaire consommée en France est essentiellement constituée de pétrole (importé à 99%), de gaz naturel (importé à 98%), de charbon (importé à 100%). Si l'on comprend bien, l'indépendance énergétique de la France repose sur L'électricité d'origine nucléaire (plus de 75% de l'électricité produite). Mais la matière première, l'uranium, est importé à 100%, les dernières mines ont été fermées en 2001 !

Faut-il considérer que le Niger et le Canada d'où provient la plus grande part de l'uranium utilisé en France sont des départements français ou sont encore des colonies françaises ? Sinon en quoi l'énergie nucléaire dont la matière première est importée assure-t-elle l'indépendance énergétique de la France plus que le gaz ou le pétrole ?

Les seules énergies qui assurent l'indépendance énergétique de la France sont les énergies renouvelables qui sont produites sur le territoire national. Encore faudrait-il que la France produise le matériel nécessaire à leur exploitation, ce qui est loin d'être le cas actuellement.

Dans le souci de constituer une force de frappe indépendante, de Gaulle a développé le nucléaire. Était-il pour cela nécessaire de s'engager dans le tout électrique-nucléaire ? C'était une erreur hier. Cela devient une diabolique persévérance aujourd'hui. Le Royaume-Uni qui dispose aussi de l'arme atomique n'a que 16 centrales en activité (58 en France) à l'origine de 19% de la production nationale d'électricité (plus de 75% en France).

Nicolas Sarkozy parle souvent de prendre l'Allemagne comme exemple. Que ne le fait-il pas pour la politique énergétique. L'Allemagne abandonnant l'industrie nucléaire va-t-elle perdre son indépendance ? Ou au contraire faire un pas en avant vers une indépendance plus grande en stimulant les énergies renouvelables et en se préparant à fournir le matériel nécessaire pour son exploitation un peu partout dans le monde ? A la France notamment. Empétrée dans ses déchets nucléaires et le démantèlement de ses centrales nucléaires.

Me Angela Merkel, bien que physicienne, ne s'est pas laissée aveugler. Elle a d'abord prolongé la durée de vie des centrales en activité. Après Fukushima, elle a décidé un moratoire. Devant le rejet du nucléaire illustré par les sondages, les importantes manifestations et les résultats électoraux des Grünen, elle a, finalement, adopté la sortie du nucléaire.

La sagesse... ? Sondages, manifestations, élections servent parfois à quelque chose.

(Publié dans Agoravox le 14/06/11)

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 11:06

La Croatie 28ème Etat de l'UE.

Stefan Füle, le commissaire à l’Élargissement, a annoncé hier, avoir bouclé les négociations d’adhésion de la Croatie à l’UE. En six ans, 35 chapitres, couvrant toutes les compétences européennes ont été négociés et approuvés. Le chapitre de la justice, avec la lutte contre la corruption et les criminels de guerre a suscité le plus de difficultés. Les ministres des Affaires européennes des 27 doivent encore donner leur quitus, le 21 juin, puis les chefs d’État, le 24. Le Traité d’adhésion pourra être signé à l’automne. Restera les 28 ratifications. La Croatie a choisi un référendum,pour son mode de ratification. En France, c’est le Parlement. La Croatie pourrait adhérer le 1er juillet 2013.
La CE espère démarrer, cette année, les négociations avec l’ex-république yougoslave de Macédoine si « Athènes et Skopje règlent leurs difficultés », voire avec la Serbie. 11/06/11.http://www.bruxelles2.eu/

Il faut remettre sur la table une question que l'obsession de l'assistanat a rendu taboue : peut-on... vivre décemment en France avec les minima sociaux(466 euros par mois pour une personne isolée) ? Contrairement aux idées reçues, la France est loin d'être le pays le plus généreux : par exemple, elle ne garantit que 45 % du revenu médian pour un parent isolé avec deux enfants, contre 55 % en Suède, 60 % en Allemagne et 70 % au Royaume-Uni. Le niveau du RSA ne permet plus à une famille de faire face à des dépenses de logement, d'énergie et d'alimentation qui ne cessent de croître. Le Monde 12/06/11.

L'UE est dirigée par le président du Conseil européen, H.Van Rompuy et par le Président de la Commission J.- M. Barroso. Aucun des deux n'a été élu à son poste.
Selon le Daily Telegraph,
leur différend personnel – sur  la question de savoir "qui est le vrai chef de l'Europe", a atteint un tel niveau qu'ils ont préféré se rendre au sommet UE-Russie débutant le 10 juin chacun de leur côté, dans des jets privés. La course aérienne Bruxelles-Russie de M. Barroso aurait coûté entre 50 000 et 70 000 livres (56 et 79 000 euros). Presseurop10/06/11.

La population de l’UE27devrait augmenter de 501 millions au OI/OI/10 à 525 millions en 2035, atteindre un pic de 526 millions autour de 2040, diminuer à 517 millions en 2060. La part des 65 ans et plus passant de 17% en 2010 à 30% en 2060, et celle des 80 ans et plus de 5% à 12%.
Entre 2010 et 2060, la population devrait
augmenter dans 14 États et diminuer dans 13. Plus fortes croissances en Irlande (+46%), au Luxembourg (+45%), à Chypre (+41%), au Royaume-Uni (+27%), en Belgique (+24%) et en Suède (+23%), déclins les plus marqués en Bulgarie (-27%), en Lettonie (-26%), en Lituanie (-20%), en Roumanie et en Allemagne (-19% chacun).
En 2060, les
États les plus peuplés devraient être : Royaume-Uni (79 millions d’habitants), France (74), Allemagne (66), Italie (65) et Espagne (52).
La population devrait
vieillir dans tous les États. Le pourcentage de 65 ans ou plus devrait varier de 22% en Irlande et 25% au Royaume-Uni, en Belgique et au Danemark à 36% en Lettonie, 35% en Roumanie et en Pologne et 33% en Bulgarie, en Allemagne et en Slovaquie en 2060. http://epp.eurostat.ec.europa.eu/portal/page/portal/eurostat/home/

L'Islande contre les responsables de la crise : "Par sa gestion particulière de la crise, l'Islande est devenue un cas unique : elle laisse les banques faire faillite et poursuit le groupe bien fourni de personnes qui étaient sur le point de ruiner le pays - parmi lesquelles quelques politiques et surtout des banquiers et des spéculateurs. L'ancien chef du conseil de surveillance de la banque est allé en prison et un procès est en cours contre l'ex-Premier ministre... Les Islandais prennent les choses au sérieux. Ils souffrent tout autant que les autres de la crise.... Mais ils s'accordent au moins le plaisir de voir les principaux responsables répondre de leurs méfaits présumés." (El :País 08.06.2011)

 

Le 3 juin, le FMI a annoncé le déblocage de 155 millions d'euros en faveur de l'Islande dans le cadre du prêt accordé en novembre 2008. Le FMI a souligné que l'économie islandaise se remet toujours de la crise et que la croissance s'annonce positive pour 2011. Lettre n°490 Fondation Robert Schuman. (L'Islande a refusé par 2 fois de se plier aux exigences de remboursement de la dette des banques).

 

Selon le Haut Commissariat aux Réfugiés, plus de 1 200 migrants en provenance de Libye et de Tunisie ont perdu la vie en tentant de rejoindre l’Europe par la mer depuis fin mars. Ce week-end encore, des centaines de migrants ont disparu au large de la Tunisie. Lettre d'information Cimade 08/06/11.

La CE a présenté deux propositions d'amendement de directives en vue d'avancer dans la mise en place du système d'asile commun européen, prévu pour 2012. La première vise à améliorer l'efficacité du traitement des demandes d'asile, afin d'arriver à une clôture des dossiers en six mois. La seconde a pour objet de garantir un niveau de vie digne aux demandeurs, grâce notamment à l'accès au marché du travail Cependant... France et Allemagne souhaitent conserver leurs propres critères. Lettre n°490 Fondation Robert Schuman.

La Commission spéciale du PE sur la crise financière, économique et sociale a adopté son rapport final non législatif élaboré par P. Berès (S&D, FR)... proposent une augmentation du budget de l'UE au-delà de 2020 de 5 à 10% du PIB de l'UE, financée par de nouvelles ressources propres mais également d'un transfert plus important des dépenses des États membres au profit de l'UE, pour financer les investissements, notamment en matière d'énergie, de transport et de R&D. Ils préconise également une meilleure coordination des politiques fiscales et une taxe sur les transactions financières... demande à la CE une étude sur un futur système d'euro-obligation et une réflexion sur le principe d'un Trésor européen. Ce rapport sera à l'agenda de la plénière de juillet du PE. Lettre n°490 Fondation Robert Schuman.

Le PM britannique, David Cameron, avait demandé en décembre dernier au président de la CE, J.-M. Barroso, que la hausse du futur budget pluriannuel de l'UE soit limitée à l'inflation. Il avait été soutenu par la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Finlande.
Si les dirigeants des pays et le PE ne parviennent pas à se mettre d'accord d'ici 2014, les plafonds budgétaires prévus en 2013 continueront à s'appliquer. Ce qui ne déplaira pas aux Etats les plus pingres. http://www.euractiv.fr/budget-parlement-europeen-veut-article?utm_source=EurActiv.fr&utm_campaign=568bfa67f7-quotidienne&utm_medium=email

Andris Berzins (Union des paysans et des Verts, ZZS) est devenu le 2 juin le nouveau président de la République de Lettonie. Lettre n°490 Fondation Robert Schuman.

Les taux de reconnaissance du statut de réfugiévarient fortement au sein de l'UE : en tête, Malte 66%, Slovaquie 56%, Portugal 51%, Pays-Bas et Danemark 48% ; en queue France 14%, Espagne 8%, Irlande 4% et Grèce 1%. La demande d'asile à l'épreuve de Dublin Gisti Décembre 2010.

Non, les Allemands ne travaillent pas plus que les Grecs. Selon les données de l'OCDE, la durée annuelle du travail était en2009 nettement moindre een Allemagne (1390 heures en moyenne) qu'en Espagne (1654 heures), au Portugal (1719 heures) et surtout en Grèce (2119 heures). Le Monde 02/06/11.

Les Européens bénéficient des meilleures conditions de vie au monde,avec l’Amérique du Nord. Les populations de l’UE sont celles qui vivent le plus longtemps en moyenne (77 ans pour les hommes et 83 pour les femmes), juste devant celles d’Amérique du Nord (76 ans pour les hommes et 81 ans pour les femmes). Le taux de mortalité infantile y est le plus faible (4 pour 1 000 naissances) et la question de l’accès à l’eau potable ou de la sous-alimentation ne constituent plus un problème... Le fossé est toujours très important entre l’Europe, l’Amérique du Nord et le reste du monde : en moyenne, le taux de mortalité infantile grimpe à 21 ‰ en Asie de l’Est et Pacifique, pour atteindre 83 ‰ en Afrique subsaharienne. Dans cette dernière région, l’espérance de vie des hommes et des femmes est de 51 et 53 ans, 40 % de la population n’a pas accès à l’eau courante. En outre, les européens bénéficient pour la plupart de systèmes de santé performants, ce qui n'est pas le cas dans de nombreux autres pays du monde. http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1428.


Malgré les exigences de l’Union européenne, les Slovènes ont rejeté dimanche 5 juin par référendum le report de l’âge légal de la retraite.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 07:13

  (publié dans à Agoravox le 09/06/11)

 

L'affaire DSK a fait oublier un moment le cours de l'histoire... qui continue malgré tout. Et offre un boulevard inquiétant à Marine Le Pen.

 

Les sondages plaçant Marine Le Pen en deuxième ou troisième position pour la prochaine présidentielle, étaient alarmistes, ils sont aujourd'hui un peu oubliés.

 

En 2002, Jean-Marie Le Pen éliminait Lionel Jospin. Averti par ce précédent du risque qu'il courrait, Nicolas Sarkozy a adopté son programme et siphonné ses voix. Le Pen a ainsi été éliminé en 2007.

Dans les sondages en vue de 2012, Marine Le Pen « ne fait que » retrouver le niveau de son père en 2002. Ce qui ne traduit pas une progression mais montre que la continuité familiale et politique est assurée. Et Sarkozy menacé par une extrême droite qu'il croyait avoir neutralisée.

 

L'étape suivante pour Marine Le Pen est de faire progresser le FN. Les circonstances s'y prêtent : affaires sexo-financières (Bettencourt, Woerth, DSK, Tron...), promesses non tenues (« travailler plus pour gagner plus », « le président du pouvoir d'achat »...), tergiversations du PS pour savoir s'il faut défendre les pauvres ou les classes moyennes..., sentiment d'abandon des couches populaires…

 

Face à cela, Marine Le Pen apparaît comme une forte personnalité, avec une légitimité familiale, à la tête d'un parti qui n'a jamais été au pouvoir, dont les analyses sur l'immigration, la sécurité, le sentiment national(iste), sont légitimées par la droite et reprises quelquefois au delà. Mais, à chaque fois, avec un temps de retard qui fait apparaître le FN comme le parti qui dévoile la vérité.

 

Par ailleurs, si Marine est l'héritière de Jean-Marie, le discours a changé. Et il ne suffira pas pour la discréditer de répéter, bêtement, que le FN est toujours le FN, avec Marine comme avec Jean-Marie. Déjà, face à Jean-Marie Le Pen, la riposte a été inappropriée. L'indignation devant ses propos n'a pas porté ses fruits. Elle a plutôt contribué à expliciter et populariser ce que Jean-Marie Le Pen ne faisait que suggérer.

 

Aujourd'hui, il faut entendre ce qu'il y a de nouveau dans son discours. Ne pas le nier. Ne pas se contenter de dire que cela ne change rien à la nature profonde du FN. Même si c'est possible. Mais on est passé d'un discours de nostalgique de Pétain, de l'Algérie française à une parole nouvelle qui parle de l'avenir qui préoccupe tout le monde. Et qui s'adresse aux Français d'aujourd'hui. La difficulté pour Marine Le Pen est, en voulant séduire de nouvelles couches sociales, en voulant être présentable, de ne pas perdre une partie de l'héritage paternel qui avait réussi à conserver ensemble des extrêmes droites très diverses.

 

Nicolas Sarkozy ne s'est pas trompé sur cette nouvelle orientation. Il recommande à sa « droite populaire» de laisser Guéant s'occuper de l'immigration, ce qu'il fait quotidiennement au prix de certaines approximations mais à la satisfaction de sa clientèle. Il demande à cette droite de le renforcer sur son point faible. Les couches défavorisées qu'il avait su séduire et qu'il a perdues, au moins partiellement.

"Lâchez un peu les questions d'immigration et d'insécurité. Claude Guéant s'en charge très bien. Recentrez-vous sur le social"... (ce) qui est loin d'avoir heurté les premiers intéressés, qui rappellent à l'envi qu'ils sont de droite, "mais aussi populaires" (lepoint.fr 0I/06/11).

 

En effet, Marine Le Pen oriente son discours vers les Français défavorisés. Quand le père défendait l'ultralibéralisme et la baisse des impôts, la retraite par capitalisation, la fille veut un État fort, défend la fonction publique (salaires, emplois, fonctions), la retraite à 60 ans... (cf. L'économie politique n°50). C'est à Marine Le Pen qu'il va falloir répondre, pas à son père.

 

Comme dans toute l'Europe, droite et extrême droite vont faire de la surenchère sur les thèmes classiques du rejet de l'immigration et du repliement national. La laïcité qui était hier une valeur de gauche pour l'émancipation de tous contre l'emprise catholique, est reprise par la droite et l'extrême droite pour en faire une arme de stigmatisation des musulmans. Les revendications sociales qui faisaient l'unité de tous les travailleurs contre ceux qui les exploitaient, deviennent un facteur de division des travailleurs et un moyen de séduction des travailleurs français contre les travailleurs immigrés, couche la plus défavorisée de la population.

 

Face à ce discours qui conduit à opposer les peuples les uns aux autres et, à l'intérieur, les travailleurs entre eux, la gauche saura-t-elle avancer des propositions fortes, cohérentes, crédibles, rassembleuses, pour redevenir ce qu'elle n'aurait jamais dû cesser d'être ? Et ainsi, nous éviter le pire ?

 

A défaut, s'ouvrira, pour Marine Le Pen, une large avenue qui risque de déboucher sur un sombre avenir.

 



Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Généralités
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 21:38

 

Les femmes sont ingrates (et les enfants aussi). Pour l'amour des femmes, DSK (et par la même occasion ND) s'est sacrifié et elles ne sont pas reconnaissantes. Pourtant son aventure a déclenché un raz de marée qui va bien au delà des faits eux-mêmes :

 

  • Les femmes criaient dans le désert contre la violence faite aux femmes. A la suite de l'affaire DSK, tout le monde sait aujourd'hui que le droit de cuissage continue au XXIème siècle.

  • L'omerta régnait, les bouches s'ouvrent. Et une faille dans l'omerta qui assurait l'impunité des puissants. Bien sûr, cette faille risque de se refermer rapidement mais ce ne sera pas la faute de DSK.

  • La presse parlait de la violence sexuelle dans les banlieues, on apprend qu'elle était exportée à Marrakech sous protection gouvernementale par des adultes au détriment de jeunes.

  • Et la classe politico-journalistique n'a pu s'empêcher les petites phrases qui traduisent une solidarité inconsciente de sexe et de classe. Certes, il n'y a pas « mort d'homme » sauf celle, politique, de DSK, coupable ou non. Si DSK est coupable, il ne s'agit pas que d'un « troussage de jupons » et une femme est marquée à vie.

 

Dans sa grande bonté, DSK a cédé sa place à 2 femmes, c'est indépendant de sa voloné égalitaire si en la circonstance 1 homme vaut 2 femmes : pour le FMI à Christine Lagarde, pour la candidature à la présidence de la République à Martine Aubry.

 

Il faut espérer que, ce faisant, il ne les a pas contaminées. Elles ont déjà fort à faire. Christine Lagarde avec un soupçon de conflit d'intérêt et une mise en cause devant la Cour de Justice de la République. Mais soutenue par Martine Aubry qui voit en elle une digne continuatrice de DSK au FMI. Peut-être une future adhérente du PS ?

Quant à Martine Aubry, tout le monde a oublié les circonstances controversées dans lesquelles elle est devenue secrétaire du PS avec l'appui des strausskhaniens.

 

Il est difficille d'exiger de nos élites qu'elles soient plus vertueuses que les autres. Il serait bien cependant que la justice passe sur elles comme elle passe sur les autres.

 

Cet article est publié aussi sur Agoravox.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Billets
commenter cet article
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 12:20

 

  Bienvenue1-copie-1

Palais3.JPG

 

Le Festival de Cannes est une des deux manifestations les plus médiatisées au monde avec le Mondial de football. Ce qui fait de Cannes la ville française la plus connue après Paris. C'est le lieu où viennent ou rêvent de venir, toutes les personnes qui ont ou qui auront ou qui veulent avoir une place dans un des aspects du cinéma. 

On sait depuis longtemps que le cinéma est aussi une industrie... et un commerce. Et Cannes en est la plus grande vitrine, c'est le premier marché du film cinématographique de la planète.

Le Festival fait aussi une place aux cinéphiles qui peuvent voir tous les films gratuitement ou en payant le billet de 4 à 7 euros. Mais toujours avec la nécessité de faire la queue. Nous l'avions découvert l'an dernier .

 

Lors du 64ème Festival en mai 2011, plus de 140 films ont été projetés PalaisAffiche2-copie-1

 

 

 

107 dans le cadre de la Sélection officielle : en plus des films d'ouverture et de clôture, il y avait 19 films en compétition, 20 films « un certain regard », 13 films « hors compétition » (séances de minuit et séances spéciales). 1500 films ont été visionnés pour la sélection. 16 films dans la sélection de la Cinéfondation, 20 « cinéclassics », 8 films « Cinéma de la plage »... 9 courts métrages en compétition...

Ces films étaient projeté dans les salles du Palais du Festival (Lumière, Bazin, Bunuel, Debussy, du Soixantième) mais pouvaient être vus le lendemain en ville.


- 39 durant la 43ème Quinzaine des réalisateurs : 25 longs métrages, 14 courts métrages au Théâtre de la Croisette (H

Quinzaine1

ôtel Marriott) essentiellement mais aussi dans d'autres salles : Arcades, Studio 13, La Licorne, Le Raimu.

 

 

- La 50 ème Semaine de la critique présentais 10 longs métrages et 10 courts métrages. à la salle Miramar.


- Acid donnait leur chance à 9 longs métrages et 8 courts métrages qui étaient présentés et discutés en présence du réalisateur : Studio 13, Arcades, Raimu.Acid2-copie-1.JPG

 

 

En 10 jours, nous avons pu voir 27 long métrages, 2 moyens métrages, 3 courts métrages. Quelques remarques sur certains de ces films.

Parmi les Films en compétition, vus pendant ces 10 jours, Habemus papam (114 mn) de Nanni Moretti montre l'angoisse de l'élu au moment d'assumer ses responsabilités. Ce film n'est pas, essentiellement, anticlérical même si on peut sourire d'une consultation psychiatrique "publique" du pape élu, consultation où il ne faut parler ni de sexe, ni d'enfance, ni... ; ou du tournoi intercontinental, organisé par le psychiatre "séquestré", entre les membres du Conclave ; ou de la goinfrerie de la doublure du pape élu.

Surtout, à l'occasion d'une tentative de consultation psychiatrique en ville, le pape élu échappe à ses "protecteurs" et va se mêler à la vie des Romains et prendre conscience de l'échec de sa vie, de tout ce qu'elle aurait pu être, fasciné qu'il est par le monde du théâtre...

Un Piccoli remarquable, miné par l'angoisse devant l'obstacle, réanimé par le contact du monde réel.

 

Polisse de Maïwenn (127 mn) raconte le quotidien d'une Brigade de la protection des mineurs, son engagement, ses conflits internes, hiérarchiques, et, à travers ses interventions, les difficultés et les drames de la vie. La pression qu'elle subit et les moments de détente... C'est un film qui pourrait être un bon reportage de télévision, enrichi par la description de la sensibilité des intervenants  qui ne peuvent être de simples techniciens de la protection de l'enfance et qui doivent concilier vie personnelle, vie professionnelle....

L'Appolonide de Bertrand Bonello (185 mn) n'est pas un film nostalgique de plus sur les bordels de la Belle époque. Ces « Souvenirs de la maison close » décrivent fort bien la situation de ces femmes qui "reçoivent" dans le luxe et vivent dans des "chambres de bonne", dans l'angoisse de la maladie, soumises à des clients qui peuvent montrer un certain attachement ou les mutiler par sadisme ou les utiliser pour des réunions mondaines dans le style des zoos humains rappelant les scènes de la Vénus noire.

Le Havre de Aki Kaurismäki (93 mn) ramène à une question actuelle, traitée de façon humaine, la solidarité d'un quartier populaire du Havre avec un jeune noir, fraîchement débarqué, qui a échappé à la police. Marcel Marx va mettre son argent et ses amis au service de ce jeune pour qu'il puisse passer au Royaume-Uni et rejoindre sa mère. Avec la complicité bienveillante d'un policier.
Ce film, aux couleurs discrètes, semble sortir de l'ambiance "front pop" des années 30.

We need to talk about Kevin de Lymne Ramsay (110 mn) traite sur le mode violent des relations parents-enfants, thème qu'on retrouve dans La fin du silence de Roland Edzaard (80 mn), présenté à la Quinzaine des réalisateurs où un jeune, fruit d'un adultère entre voisins, ne peut supporter cette situation. Et aussi, dans L'enfant au vélo des frères Dardenne, The Tree of Life de Terence Malick, vus après le Festival,  et même The beaver de Jodie Foster. 

Dans la sélection "un cerain regard", deux film, Okhotnik (Le chasseur) de Bakur Bakuradze (124 mn) et  Elena d'Andrey Zviagintsev (109 mn) parlent de la situation de gens ordinaires dans l'ancienne URSS. Le "chasseur" gère une ferme et doit employer des détenues de la prison voisine. Une liaison s'établit avec l'une de ces détenues qui sera interrompue par sa libération. Ce film lent, sans éclat de voix, sans violence, bien qu'un conflit externe à l'intrigue soit suggéré, donne un aperçu de la banalité de la vie. Elena qui a un fils maintenant adulte, est l'épouse en secondes noces d'un personnage très riche qu'elle a soigné comme infirmière alors qu'il était hospitalisé. Il a une fille qu'il ne voit guère ; Elena est pauvre et aide discrètement ses enfants qui vivent dans la médiocrité. Le contraste est flagrant entre les deux milieux. Et la distance méprisante de celui qui a, avec ceux qui n'ont pas.
Refusant l'aide demandé par Eléna, le mari va faire un testament dans lequel il va tout léguer à sa fille de sang et seulement une rente à son épouse. Il n'aura pas le temps, avec un peu de viagra, elle l'aidera à faire un partage plus équitable.

Parmi les films sélectionnés "hors compétition", (vus), seul The Beaver (Le complexe du castor) de Jodie Foster) (91 mn) est un film classique où le héros, homme d'affaire hyper actif, tombe en dépression et ne s'intéresse plus à rien, ni affaires, ni famille jusqu'au jour où une marionnette, ventriloque, parle à sa place. Tout semble alors lui réussir sauf que cette marionnette prend de plus en plus de place et finit par le mettre dans une situation aussi difficile qu'avant. Au point qu'il finit par se séparer d'elle et de son bras par la même occasion. Sans qu'on sache s'il retrouve alors sa sérénité. Faut-il y voir une reprise de la parabole de la Bible et rejeter ce surmoi qui le pousse vers une société  qui a perdu ses repères ?

TousauLarzac10

TousauLarzac12

 

 

 

 

 

 

Tous au Larzac (dont le titre en anglais est un clin d'oeil Leader-sheep) de Christian Rouaud (120 mn) permet de revoir tous les épisodes de la lutte de "ceux " du Larzac depuis le début, éclairé des commentaires de ceux qui l'ont menée et dont la tête a depuis blanchi. Christian Rouaud a réalisé "Lip, l'imagination au pouvoir", sur la lutte des ouvriers des usines Lip.

 

Bollywood , The Greatest Love Story Ever Told de Rakeysh Omprakash Mehra et Jeffrey Zimbalist (81 mn) est un film réalisé sur demande et pour Cannes qui présente un "pot pourri" des meilleurs moments de la production de la capitale indienne du cinéma.

Quant à Pirates des caraïbes La fontaine de jouvence de Rob Marshall (137 mn) bof ! Plus risible que comique ! Le relief m'a rappelé les tentatives d'il y a 30 ans...

Dep3

Johny Dep incognito

 

CinePlageACLIGH2.JPG

 

Au cinéma de la plage, il était possible de revoir, en hommage à Belmondo, 100 000 dollars au soleil de Henri Verneuil (de 1965) qui date du "bon temps des colonies", Belmondo revu dans Stavisky de Alain Resnais de 1974  dans la sélection "cannes classics".

 StarDeneuve2

 

 

Dans cette même sélection,  Le Magnifique d'un Philippe de Broca, plein d'imagination, de 1973, et Le Sauvage de Jean-Paul Rappeneau (1975) avec Yves Montand qui tente en vain d'échapper au destin auquel son épouse veut le maintenir attaché pour se réfugier dans le maraîchage et l'utopie d'une île déserte. Sur son chemin Catherine Deneuve...

 

Deux magnifiques courts métrages : Mourir auprès de toi, dessin animé de Spike Jonze et Simon Kahn (6mn), Grenouille d'hiver de Slony Sow (15mn)

 

LES ACCREDITATIONS

Pour pouvoir entrer dans le palais du Festival, il faut être accrédité. Nous étions accrédités ce qui nous a permis de voir un nouvel aspect du festival qui n'en est encore que la surface apparente. En particulier les films, dans les 5 salles principales du palais du Festival : Lumière, Bazin, Bunuel, Debussy, du Soixantième.
Il y aurait au Palais du Festival plus de 20 salles de 50 à 1500 places. A condition de réserver plusieurs mois à l'avance, il est possible de réserver une de ces salles (500 à 2000 euros par séance) pour une projection privée en vue de faire connaître son film.Badges1.jpg

 
Suivant la nature de l'accréditation, les portes sont plus ou moins ouvertes. Quelquefois, il faut en plus une invitations et... une tenue de soirée... Il y avait cette année 37 000 personnes accréditées à des titres divers dont 4512 journalistes et techniciens invités (58% d'étrangers).

Femmes16aJPGInvitation2.JPG

La quête d'invitation...

 

LE MARCHE DU FILM
Cette année, 4 000 films étaient proposés à 10 000 acheteurs éventuels. Plus qu'un description, quelques photos peuvent donner l'idée de ce marché, une foire-exposition. Il y avait même des stands pour la CFDT et la CFTC.

Controle1.JPG

Votre badge s'il vous plaît !

 

Info1.JPG

Marche2.JPG

 

Marché3

 

 

Marche13.JPG

 

MarcheRevues10.JPG

Revues professionnelles en anglais, français, allemand..

 

TNT.JPG

 

 

EN DEHORS DU PALAIS DU FESTIVAL

En ville, en plus des cinémas, il y a le spectacle de la rue. Avec, le point névralgique où s'agglomèrent badauds et photographes, les marches du Palais et son tapis rouge.

MonteeTravail.JPG

Ici, des travailleurs  mettent le tapis en place...

 

 

Escabeaux5

 

 

 

 

 

PhotosdevantPalais.JPG

 

Ils (elles) pourront dire..."J'y étais"

 

 

Escabeaux3

 

Escabeaux8

 

 

 

 

 

Escabeaux2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SortiePhotographes1SortiePhotographes2

 

 

 

 

 

 

Sur la Croisette, coté ville, vitrines, publicité...

 

Croisette1.JPG

 

DiversSculpture.JPG

 

Voiture1.JPG

 

Voiture3

 

DiversSculpture2

 

 

 

 

Le Festival est aussi un événement important pour la ville de Cannes.

Pour les cinémas de la ville dont les salles sont utilisées, à prix fort, par le Festival.

Pour l'hôtellerie (il vaut mieux réserver sa chambre  2 ou 3 mois à l'avance, en sachant que les prix augmentent considérablement à cette période) : d'après le responsable de notre hôtel, si le Festival disparaissait, 25% des hôtels de Cannes fermeraient.

Pour le commerce, il n'est qu'à voir la Croisette avec hôtels de prestige et restaurants, vitrines de luxe mais aussi lieu de promenade où on vient voir, se faire voir, se photographier et se faire photographier par amateurs et professionnels.

Pour les propriétaires : un appartement de 200 m2 serait loué 1000 euros par jour.

Pour les particuliers, c'est aussi l'occasion d'embauches temporaires rémunératrices : un préposé, parmi les 4 ou 500, chargés du contrôle des badges qui travaille chaque année au Festival, nous a dit posséder une petite entreprise.

 

Police3

Limousine1

 

 

 

La Croisette "coté plage"

 

 

CinePlageACLIGH2.JPG

Le cinéma de la plage

 

DiversTravail

Dernières recommandations pour la soirée

 

 

Le spectacle de la rue

DiversMoines

DiversCharlot

DiversHipHop

 

 

 

DiversBanderoles3

 

 

 

DiversSculpteur

 

 

 

 

Mais Cannes est en France et le luxe qui envahit au moment du Festival n'empêche pas les conflits sociaux et n'a pas supprimé la misère.

 

MendianteSeb

Pendant tout le Festival, il y avait sur la Croisette 4 ou 5 mendiants.

SocialRatp2

Grève des transports urbains le er jour du Festival


SocialGrève

Grève à l'hôtel Marriott

 

SocialAéroport1

Protestation contre les nuisances sonores de l'aéroport


SocialClasses2

 

 

SocialClasses3

SocialDivers1

 

 

Cannes existe  cependant en dehors du Festival, même si le Festival de Cannes a une très longue "histoire" comme le raconte Jean Walker dans "Coté cinéma" du 11/05/11 distribué gratuitement pendant le Festival et dont vous trouverez un résumé ci-après.

 

 

Sept siècles avant la naissance du Christ, dans le sud de la Gaule, quelques hommes du peuple des Ligures bâtirent une fortification sur une colline surplombant la mer... pour devenir Cannes. Le premier palais de l'histoire serait un site palatial de la civilisation minoenne du coté de la Crête.

 

Ves 480 avant JC, on attribue à un archtecte grec l'invention des marches d'escalier dans une ancienne colonie de Sicile... Dans l'antiquité grecque, il était d'usage de joncher d'étoffe de pourpre le chemin que devait emprunter la statue d'un dieu.


Sous l'empire romain, on décida qu'une couronne composée de rameaux de lauriers serait une belle récompense pour les généraux triomphants ou les homme méritants.


En 1670, un certain dom Perignon mit au point le Champagne.


Le 28 décembre, cela fera 116 ans que les frères Lumière organisèrent la première projection publique de cinéma.


Le 29 mai 1960, Monsieur et Madame Frémaux ont mis au monde Thierry.

 

Vous avez réunis, là, l'histoire de tous les ingrédients qui ont fait le Festival de Cannes de 2011.

 

 

 

VueduPalais3

 

VueduPalais5

 

 

VueduPalais4

 

  CinéPlagePalme2

 

 


 

 


Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Cinéma
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 15:33

 

 

Dans la zone euro (ZE17), le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 9,9% en avril 2011... Il était de 10,2% en avril 2010. Dans l’UE27, le taux de chômage s’est élevé à 9,4% en avril 2011... Il était de 9,7% en avril 2010.

Les taux les plus bas ont été enregistrés aux Pays-Bas, en Autriche (4,2% chacun) ainsi qu'au Luxembourg (4,5%), et les plus élevés en Espagne (20,7%), en Lituanie (17,3% quatrième trimestre 2010) et en Lettonie (17,2% quatrième trimestre 2010).

Entre avril 2010 et avril 2011, le taux de chômage des hommes a diminué de 10,0% à 9,6% dans la zone euro et de 9,8% à 9,3% dans l’UE27. Le taux de chômage des femmes a baissé de 10,3% à 10,2% dans la zone euro et de 9,6% à 9,5% dans l’UE27.

En avril 2011, le taux de chômage des moins de 25 ans s'est élevé à 19,6% dans la zone euro et à 20,3% dans l’UE27. En avril 2010, il atteignait respectivement 21,1% et 21,2%. Eurostat 31 mai 2011

 

Le 22 mai, pour la première fois, les jeunes de 16 à 18 ans pourront voter pour les élections au Parlement régional (du Land de Brême). CI 19-25/05/11.

Si un avion s'écrasait sur une centrale nucléaire allemande,aucun des 17 établissements en fonction « ne résisterait à ceux de la catégorie 3 », celle des gros porteurs, a reconnu le ministre de l'environnement, le démocrate-chrétien N. Röttgen. Les centrales les plus fragiles et les plus anciennes seraient même menacées par la chute d'un avion léger. Les premiers résultats des stress-tests entrepris dans chaque établissement à la demande d'Angela Merkel, au lendemain du drame de Fukushima, n'ont donc à priori rien de rassurant. Berlin Blog 20/05/11.

Les « indignés » font des émules : "Ils jouent avec le feu",titre Ta Nea, alors que le mouvement des "Indignés" espagnols fait des émules en Grèce : le 25 mai, des milliers de jeunes ont ainsi investi les places des principales villes du pays. A Athènes, ils étaient 30 000 devant le Parlement à crier "voleurs, voleurs !" à l'adresse des députés, qui votent depuis un an des mesures de rigueur. Les rassemblements se sont déroulés"sans incidents, dans un calme remarquable et ils ont duré jusqu'à 4h du matin". "Les nouvelles mesures d'austérité mécontentent les Grecs, qui poursuivront leurs sit-in aujourd'hui. Cela risque d'être le début d'un long mouvement de protestation". PressEurop 26/05/11.

 

La France est un des derniers pays de la zone euro à être noté « AAA» par les agences internationales. C'est un des pays de l'Union monétaire dont les finances sont les plus mal en point. Seules l'Irlande, la Grèce et l'Espagne auront, cette année, un déficiit budgétaire plus élevé. Le Monde 17/05/11.

 

Les écarts de richesse se creusent au Royaume-Uni. Les 47 000 Britanniques déclarant les plus hauts revenus ont vu leur rémunération augmenter de 64% entre 1996-7 et 2007-8 contre 7% pour la moitié de la population la moins bien payée. Le Monde 18/05/11.

 

Pour quelque parti que votent les Portugais, le programme économique et social du futur gouvernement sera le même, figé dans le marbre pour trois ans. On peut en attendre des restrictions douloureuses, une hausse du chômage et une période difficile pour tous. Lettre de la fondation Robert Schuman 487 info@robertschuman.eu
 

 

La Commission européenne a décidé d’augmenter son aide humanitaire à la Libye. Ce qui porte le total de l’aide européenne à 125 millions d’euros (dont plus de la moitié – 70 millions – est assuré sur le budget communautaire). http://www.bruxelles2.eu/afrique/maghreb/la-situation-humanitaire-en-libye-difficile-mais-pas-desesperee.html

 

Le Benelux propose... les échanges de personnel, entre la diplomatie européenne (SEAE) et les diplomaties des États membres. Car pour le Benelux, la naissance d’une culture commune est un des prochains ciments de la politique étrangère commune. http://www.bruxelles2.eu/politique-etrangere/service-diplomatique/la-meilleure-auberge-espagnole-qui-soit-le-service-diplo-europeen.html

 

La CE et les Etats membres sont parvenus à un accord concernant les critères des tests de résistance des centrales nucléaires.

Au lendemain de la catastrophe de Fukushima, les dirigeants des 27 voulaient rassurer des opinions publiques... Lors du Conseil européen des 24 et 25 mars dernier, ils ont demandé l'organisation d'inspections et de tests pour vérifier la sécurité de l'ensemble des installations nucléaires sur leur sol.
L'Allemagne... a plaidé dès le début en faveur d'un cahier des charges très strict, prenant aussi en compte les risques d'attaques terroristes comme le crash d'un avion sur un réacteur. Le Royaume-Uni et la France s'y sont toujours opposés. 
La sécurité face à des actes de terrorisme ou de sabotage ne sera pas de la compétence des experts. EurActiv.fr  |  25.05.2011

Enthousiasme mitigé des Français .
Malgré les déboires de la zone euro, une importante majorité est encore favorable à la monnaie unique (67%) contre 30% qui souhaitent l'abandonner mais 60% associent l'UE au chômage, selon un sondage TNS-Sofres publié par Le Parisien le jour de l'anniversaire de l'Europe.
L’opinion française associe
l’Europe au « chômage »(60% des sondés) et « l’économie de marché » arrive en tête des « idées qui incarnent le mieux l’UE aujourd’hui. » Une majorité de la population attend une action européenne plus forte dans les domaines de l’emploi, du pouvoir d’achat et de la protection sociale.
30% des sondés estiment que l'UE est source d’espoir, quand elle inspire de la déception à 29% d'entre eux. EurActiv.fr 09/05/11.

Des milliers de gardes à vue pourraient être annulées... à la suite de la décision du Conseil constitutionnel du 30/07/2010, et de la condamnation de la France par le CEDH le 14/10/2010. Le Monde 06/05/11

.

Aidé par l'UE et le FMI, le Portugal sortirait de la récession en 2013... pan de sauvetage de quelques 78 milliards d'euros... le Portugal verra son économie se contracter de 2% en 2011 comme en 2012... mais devrait renouer avec la croissance en 2013. Le Monde 06/05/11.

 

Malgré le traité de Schengen, le Danemark effectue à nouveau des contrôles aux frontières avec l'Allemagne et la Suède...... Le gouvernement libéral-conservateur s'est empressé de concéder aux populistes une victoire de communication au détriment de l'Europe - afin de s'acheter leur clémence en vue d'une réforme des retraites. L'opposition ne s'est pas non plus opposée à ces contrôles - probablement pour éviter un débat désagréable. La plupart des partis danois sont pourtant pro-européens et ne songeraient jamais à remettre vraiment en cause la liberté de circulation. Mais ils ne veulent pas non plus défendre cet acquis. Le problème de l'UE, ce ne sont pas ses opposants comme le Parti populaire. Le problème, c'est la lâcheté de ses partisans." (12.05.2011) Süddeutsche Zeitung - Allemagne

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche