Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 13:42


Raymond Marcellin, ancien ministre de l'Intérieur, a dit  (citation de mémoire): « Quand la  police intervient, c'est que, quelque part, un ministre n'a pas fait son travail ». Autrement dit, quand il a laissé les problèmes s'accumuler. Quand le mécontentement éclate, la police est sommée d'intervenir pour rétablir l'ordre.
Transposé en politique internationale, cela peut s'appliquer au droit d'ingérence : il est question d'une intervention extérieure quand la situation s'est suffisamment dégradée pour qu'éclatent des troubles. Mais, les États n'interviennent pas, ou pas seulement,  pour des raisons humanitaires, mais par intérêt. Le droit d'ingérence n'existe pas mais le devoir d'ingérence existe, non en fonction de l'intérêt des populations concernées mais en fonction de l'intérêt de l'État intervenant. Le droit ou le devoir d'ingérence, n'est pas ce qu'on appelle la guerre ?

Personne n'évoque le droit d'ingérence contre la  Chine, à propos du Tibet par exemple. Le morceau est trop gros pour que quiconque s'en mèle. De même, que dans certains États inféodés à la Russie mais on sait que la Russie combat le terrorisme... Le droit d'ingérence est un droit que s'arrogent les États assez puissants pour pouvoir l'exercer contre un État plus faible. La guerre mais du fort au faible.

Pour des raisons humanitaires, il faudrait intervenir dans de nombreux pays :
En Cote-d'Ivoire, le gouvernement en place ne reconnaît pas les résultats d'une élection qui s'est déroulée sous le contrôles des observateurs de l'ONU. Des troupes internationales sont en place.  Des affrontements de plus en plus violents ont lieu. La communauté internationale, la communauté africaine poussent le gouvernement en place, sans aucun mandat depuis des années, à partir ou à négocier... Que va-t-il se passer ? Intervention ou non ? Avant ou après les massacres ? Pour le moment la Libye... alibi ?

Au Yemen, tous les jours des manifestants pacifiques sont tués par le président en place, l'Occident lui conseille la modération et craint que le remplaçant éventuel ne soit pas aussi efficace contre le terrorisme. Et en Syrie. Et au Bahrein où l'Arabie saoudite, pays démocratique, intervient, à la demande du gouvernement certes, pour réprimer des manifestants pacifiques. Mais tous sont es alliés contre le terrorisme...

On pourrait faire un tour du monde et trouver des dizaines d'États avec lesquels les États occidentaux ont d'excellentes relations, avec lesquels ils commercent fructueusement, auxquels même ils vendent des armes qui ne peuvent servir qu'à la répression. Dont ils blanchissent l'argent volé à leur peuple....

La Libye de Kadhafi, après des débuts de « gauche », est devenu un État voyou, réellement, (attentats, otages) et quelque temps après ou en même temps, un État avec lequel on pouvait entretenir d'excellentes relations. En 2007, la France signait un mémorandum en vue de la « réalisation de projets de production d'énergie nucléaire et de dessalement de l'eau » (1) ; en 2009, il était prévu « la constitution d'une unité de même type que le RAID » (1). Il était même question de « partenariat global ».
Lors des révoltes au Maghreb, c'est d'abord l'arrivée éventuelle d'immigrants qui a préoccupé le gouvernement. Pourtant il savait, par un rapport parlementaire, que les migrants étaient traités de façon particulièrement rude en Libye. Cela n'avait pas empêché de dérouler le tapis rouge à Paris pour ce potentat qui a pu s'essuyer les pieds.(Rama Yade)

La France n'est pas le seul pays fournisseur d'armes . Les principaux fournisseurs d'armes européens de Kadhafi sont dans l'ordre : l'Italie, la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne (2).

A l'Onu, il n'y a pas si longtemps, la Libye a présidé le Conseil des droits de l'homme. Et voilà qu'aujourd'hui, on vient de voter sa radiation (3). Question de logique des textes car il est difficile d'adopter la résolution 1973 et de garder la Libye dans ce conseil. Mais La Libye a-t-elle tellement changé entre temps ? Combien de pays devraient être radiés de ce conseil ?

Intervention pour renverser Kadhafi ? Non, pour protéger les populations civiles. Sans débarquement de troupes. En même temps, les uns et les autres proclament que Kadhafi doit partir. En attendant, on immobilise son aviation, on bombarde ses troupes, on gèle ses avoirs à l'extérieur... Tiens, lui, sa famille, ses amis avaient des avoirs à l'extérieur et on ne les avait jamais gelés... Pas même pour indemniser les victimes des attentats. Pour libérer les otages.

En réalité, pour le moment, l'intervention idéale a réussi, sans pertes humaines occidentales. Les militaires occidentaux, professionnels, tuent, seulement des militaires  de Kadhafi, mercenaires ! Chaque jour, en Irak, en Afghanistan, l'intervention entraîne des pertes de militaires occidentaux : ici, ce ne devrait pas être le cas. Mais on retrouvera les effets collatéraux... sur les populations civiles. Il n'en est pas encore question sauf dans la propagande de Kadhafi.

Sur quoi va déboucher l'intervention ? Va-t-elle continuer à traquer les forces gouvernementales qui resteront dans les villes, avec risques graves pour la population ?
Va-t-on armer les opposants pour qu'ils puissent combattre à armes égales ? Finira-t-on par aller leur donner un coup de main ? Ou envoyer des troupes de l'Onu pour s'interposer ? Avancer vers une partition ? Avec en arrière plan l'enjeu du contrôle du gaz et du pétrole libyen ?

Des visions plus optimistes peuvent être envisagées : un coup d'État interne sans succès à ce jour.
Une négociation, probablement en cours, entre Kadhafi et les alliés. Acceptera-t-il ? Il est probable que son fils Saïf el Islam dont on n'entend plus parler depuis quelque temps y travaille. Peut-être avec une partition temporaire (?) qui permettrait au bout de quelques années une réconciliation ou un nouvel équilibre.

Quoi qu'ill en soit, l'intervention risque d'être plus longue que prévu. Elle ne pourra, si on veut éviter aux populations civiles les règlements de compte, rester purement aérienne.

L'intervention en Libye est une intervention occidentale, plus exactement francaise, britannique et américaine, légitimée par l'Onu avec les moyens de l'Otan sans lesquels elle serait impossible.

La résolution 1973 , adoptée le 17 mars 2011, a été présentée  au Conseil de sécurité par la France, le Liban et le Royaume-Uni. Ont voté pour l'Afrique du Sud, la Bosnie-Herzégovine, la Colombie, les États-Unis, la France, le Gabon, le Liban, le Nigeria, le Portugal et le Royaume-Uni ; cinq membres se sont abstenus : l'Allemagne, le Brésil, la Chine, l'Inde et la Russie  (4).

Premier constat, une fois de plus, l'inexistence de l'Union européenne et notamment de Catherine Ashton, sa représentante pour les affaires étrangères, qui ne semble avoir joué aucun rôle. Il faut cependant noter que les 27 étaient loin d'être unanimes : participent à la coalition la France, la Grande-Bretagne, l'Italie, la Belgique, le Danemark, la Grèce,  l'Espagne, la Norvège (5).

En plus du Liban qui a présenté la résolution, ce qui lui a donné une couverture arabe, l'intervention a été soutenue, au début, par la Ligue arabe. En fait, soutiennent aussi l'intervention, la Jordanie, les  Émirats arabes unis qui ont promis, au départ 24 avions, puis 12...  Seul le Qatar s'est engagé franchement, avec 4 avions, le financement de l'insurrection de Benghazi et la chaîne satellitaire Al Jazeera  (6). Pour les autres membres de la Ligue arabe, il serait intéressant de savoir qui a voté le soutien... Personne n'en parle, il ne faut pas compromettre l'avenir...
Quant à Amr Moussa, représentant de la Ligue arabe, quelle est sa position. Faut dire qu'il est plus ou moins candidat à la candidature à la présidence de l'Égypte et que celle-ci ne participe pas à la coalition.

La plupart des pays africains sont opposés à cette intervention, le souvenir de certains financements ? Mais les 3 États du Conseil de sécurité, Afrique du Sud, Nigéria, Gabon ont voté en faveur du recours à la force (7).


Les raisons de Sarkozy peuvent être multiples. Il a complètement manqué le train tunisien, le train égyptien, il ne fallait pas rater celui-ci. Les sondages étaient catastrophiques, Sarkozy comptait sur sa présidence des G8 et G20 pour redorer son blason comme lors de sa présidence de l'UE... ça ne marchait pas fort. Prendre l'initiative pouvait montrer qu'il est l'homme des circonstances graves et améliorer son image.
Une bonne occasion se présentait pour faire oublier aussi les cantonales. Il a sauté dessus au point d'humilier son ministre des Affaires étrangères, de reconnaître, un peu rapidement, le Conseil national intérimaire libyen comme seul représentant du peuple libyen et il s'est empressé de faire intervenir les Rafales sans en avertir les autres membres de la coalition. Notre représentant de commerce en matériel de guerre a bien saisi l'occasion.

Sarkozy, « l'américain » du temps de l'interventionniste Bush, s'est propulsé à l'avant garde de l'interventionnisme devançant même Obama le prudent. Il joue les chefs de guerre, oubliant les réalités matérielles qui font que rien n'est possible militairement sans l'Otan. Il n'est pas sûr que cette « gloire militaire » soit suffisante pour sauver son quinquennat. Elle n'a pas sauvé les cantonnales ! D'autres épreuves nous attendent.

Un de ses ministres, le plus proche, a parlé de « croisade » (à usage interne), quand lui-même dit ne pas vouloir de l'Otan, pour gommer cet aspect et pour éviter une opposition de la Turquie qui en est membre.


Pour le moment, l'intervention a bloqué la progression des troupes de Kadhafi et le massacre des populations civiles, ce qui était le but affiché. C'était le plus urgent et le plus facile étant donné le rapport de forces militaires. Reste à trouver les moyens de remettre en marche, en Libye aussi, le printemps arabe. Ce sera probablement plus difficle.

1.Le Monde 23/03/11.
2.Revue de la presse allemande 17/03/11.
3.Le Monde 26/03/11.
4.Wikipedia.
5.LeMonde.fr 22/03/11.
6.Le Monde 22/03/11.
7.Le Monde 22/03/11.

 

 

Quelques coupures de la Presse internationale :

Le rôle de Nicolas Sarkozy paraît d'autant plus important que "Hillary Clinton joue une partition inusitée dans les annales des interventions armées américaines : l'humilité", analyse le Washington Post. Et The Economist prévient : "Si l'opinion publique française salue le renouveau de la crédibilité nationale, elle n'a pas encore été préparée à une longue et sale guerre." LeMonde.fr 21/03/11.

"Les Français aiment avoir un chef de l'Etat actif sur la scène internationale",  et "une bonne crise", c'est peut-être ce dont avait besoin Nicolas Sarkozy, note un diplomate cité par le Guardian.

Il s'agit de reprendre la main, un an avant une élection présidentielle qui s'annonce difficile. Mais aussi de faire oublier les errements de la diplomatie française lors des récentes révolutions en Tunisie et Egypte, et l'accueil fait à Kadhafi fin 2007, "avec tous les honneurs" et "de bonnes affaires", souligne Die Welt allemand.

S'y ajoutent des "raisons personnelles", selon The Economist : "Kadhafi l'avait traité de clown et son fils Saïf Al-Islam a allégué sans preuve que la Libye avait participé au financement de sa campagne présidentielle de 2007".

 New York Times : "les premières sorties aériennes françaises, qui n'étaient pas coordonnées avec les autres pays, ont mis en colère certains dirigeants réunis à Paris, selon un haut diplomate d'un pays de l'OTAN. Celui-ci a ajouté que le mouvement des troupes de Kadhafi était clair dès le vendredi, mais que la France avait bloqué tout accord de l'OTAN dans l'attente de la réunion de Paris."
“Nous devrions tous remercier et louer le nouveau shérif de la ville, le président français Nicolas Sarkozy , écrit John Guardiano. Viva La France! (sic)”. “Qui aurait pu imaginer que la France produirait un président plus pro-américain que le notre ?” enchaîne Aaron Goldstein, sur le blog de l’American Spectator. Great America Libération.fr 21/03/11.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 07:31

Quelques réflexions complémentaires après la publication des résultats globaux

 

 

Le Monde publie les résultats des élections cantonales de 2004 et 2011 donc dans les mêmes cantons (1).

 

Première information qu'il est possible d'en tirer : avec plus d'un million d'inscrits supplémentaires, il y a 3 351 366 votants de moins. Le taux d'abstentions est passé d'une élection à l'autre de 36,09 à 55,68. Le parti des abstentionnistes a fait un véritable bond en avant.

 

Cet abstentionnisme touche-t-il également les différentes organisations ?

 

Les « partis de gouvernement », l'UMP et le PS, qui détiennent, à eux deux, toutes les structures électives de pouvoir ne représentent que 18,03% des inscrits en 2011 contre 28,9% en 2004 : désaveu total de ces organisations. Les électeurs n'espèrent rien des partis de gouvernement. Ils n'espèrent pas beaucoup plus des autres organisations. En cette période de crise, l'abstention est le mode principal de contestation des politiques.

 

Certes, une part de cette abstention est structurelle mais il ne faut pas oublier les forts taux de participation, lors de la dernière élection présidentielle (83,77% au premier tour et 83,97% au second) ou lors du référendum de 2005 (69,37%). Les nouveaux abstentionnistes ne sont pas apolitiques mais désespèrent de la politique et des politiques.

 

Comment des politiques qui se disent « démocrates », « républicains », ne sont-ils pas inquiets, peuvent-ils se satisfaire d'une démocratie à moins de 10% ? Peuvent-ils continuer, sans inquiétude, à jouer « au théâtre ce soir » en direct à la télévision ?

Sauf par leur vanité à exercer le pouvoir.

 

Le titre-commentaire du Monde, présentant les résultats comparés de 2011 à 2004, est :


«Tous les partis perdent des voix sauf Europe Ecologie-Les Verts ». Ceci n'est que


partiellement exact.
EELVest la seule organisation à augmenter son nombre de voix qui


passe de 500 956 à 753 097, et encore plus son pourcentage de 4,08 à 8,22. Mais avec un

nombre de candidats qui est passé de 739 à 1172. En réalité,
le nombre de voix par

candidat EELV a diminué : 643 au lieu de 678.


Les écologistes pouvaient espérer de meilleurs résultats, d'autant que Les Verts sont devenus EELV avec un certain élargissement militant et que l'élection avait lieu en pleine catastrophe nucléaire du Japon...

Le PS passe de 26,21% à 24,94% et perd un million de voix ! Cela devrait fortement le porter à des réflexions plus sérieuses que ces affrontements entre candidats en réalité non-candidats et non-candidats en réalité candidats.

Le nombre de voix du PS diminue alors qu'il présentait 1516 en 2011 contre 1504 en 2004. Soit 1507 voix par candidat en 2011 contre 2 138 en 2004.
Ceci n'est pas dû à la multiplication des candidatures à gauche : l'extrême gauche a moins de candidats (368 contre 1543) d'une élection à l'autre ; le PC en avait 1671 en 2004 et 1638 (PC+PG) en 2011. Le PRG, les divers gauche avaient aussi moins de candidats en 2011.

 

Tous ces partis perdent des voix et si le résultat en pourcentage peut faire illusion, le Front de gauche en 2011 arrive à 8,92% contre 7,79% en 2004, cela ne traduit pas un engouement immodéré. Tout au plus peut on dire que le Front de gauche freine la descente aux enfers du PC. Et dans la perspective de alliances futures éventuelles avec le PS pour les législatives, Front de gauche et EELV ont le même poids dans ce « sondage » auprès des électeurs.

 

La droite classique est largement battue. Si on compare les résultats, toutes droites confondues (y compris UDF en 2004 et Modem en 2011, non compris l'ED), elles recueillaient 4 729 874voix (37,1%) soit 2211 par candidat (2139) en 2004 et 3 020 551 voix (32,96%) soit 1066 voix par candidat (2833). Une chute de plus de 1,7 million de voix.
En ne considérant que l'UMP, 2 570 193 voix (20,96%) pour 1380 candidats (1862 voix par candidat) en 2004 et 1 554 726 (16,97%) pour 1138 candidats (1366 par candidat) en 2011, la chute est encore plus sévère.

 

De son coté, le FN, avec 1 379 933 voix pour 1441 candidats (958 voix par candidat) en 2011 contre 1 486 840 et 1850 candidats en 2004 (804 voix par candidat), perd des voix d'un scrutin à l'autre. Mais il présentait beaucoup moins de candidats, essentiellement semble-t-il pour des raisons financières. Sa progression en pourcentage, de 12,12 à 15,06 tient, probablement, au fait que les abstentionnistes sont moins nombreux dans son électorat et qu'il présentait moins de candidats, donc de préférence dans les circonscriptions les plus favorables.

 

Dans ces élections aucun parti ne peut, objectivement, être satisfait des résultats.

Reste qu'en fonction des commentares dominants, de reports de voix du second tour, de la répartition des élus, le jeu des interprétations partisanes va reprendre.

Par ailleurs, ces élections « apolitiques » ont déjà eu des conséquences sur l'UMP qui est dans le brouillard.  Elles peuvent avoir des conséquences sur la composition du sénat.


1 - Le Monde 24/03/11

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 14:45

Plus de 100 000 personnes venues des 4 coins du RU sont attendues à Londres, le samedi 26 mars, pour participer à une grande manifestation “contre les coupes dans les dépenses publiques”.CI 24-30/03:11.

 

La grande majorité des Européens serait prête à investir sur le prix et les caractéristiques de leur voitureafin de réduire les émissions de facteurs nocifs. L'enquête, dans les 27 États de l'UE, a montré que 75% des utilisateurs de voitures de l'UE... en faveur d'une diminution de la vitesse afin de réduire les émissions.... Près des trois quarts des citoyens de l'UE (71%) ont dit qu'ils pourraient utiliser les transports en commun plus souvent s'il était possible d'acheter un billet utilisable pour tous les modes de transport possibles. Eurobaromètre 24/03/11.

Portugal: le Parlement rejette le plan d'austérité, le Premier ministre démissionne : L'opposition a voté à l'unisson le rejet de ce nouveau programme, censé «garantir» la réduction du déficit public à 2% du PIB d'ici 2013 et éviter le recours à l'aide extérieure.  Libération 24/03/11.

Heureusement..., tout cela se passe au Japon. Rien de tel évidemment ne pourrait arriver en Europe, continent où les mesures de sécurité sont prises et bien prises, et où les inspecteurs inspectent....
Je vous conseille donc vivement... d'aller lire le papier d'ouverture de cette... page 4 du Monde.... Titré "cacophonie européenne sur la sureté nucléaire", l'article détaille les laborieuses négociations entre ministres de l'industrie, à Bruxelles, à propos de la manière dont on va tenter, si possible, si ça ne dérange pas trop, d'éviter des Fukushima européens. "Le flou subsiste quant aux procédures qui seront retenues.... La CE parle de la nécessité de choisir des experts indépendants, quand les Etats - dont la France - évoquent plutôt le rôle des autorités nationales de surveillance". Autrement dit.., la position française est la suivante : pas question que des indépendants, a fortiori étrangers, viennent mettre leur nez dans nos câbles électriques usés et nos groupes électrogènes rouillés. Laissez-nous gérer seuls.., la rouille tri-co-lo-re de Fessenheim, par exemple (au hasard). Arrêt sur image 23/03/11.

L'Italie conserve le droit de garder ses crucifix... Les juges européens (CEDH) ont reconnu que l'exposition du crucifix était « l'expression d'une identité culturelle et religieuse des pays de tradition chrétienne » Le Monde 20-21/03/11.

 

Le 11/03, le règlement n°211/2011 du PE et du Conseil sur l'initiative citoyenne a été publié au JO de l'UE. Le règlement... adopté le 16/02 ... fixe les modalités pratiques de l'initiative citoyenne européenne instituée par le traité de Lisbonne... Ce nouvel instrument pourra être utilisé par les citoyens européens à partir du 01/04/12. La Fondation Robert Schuman a lancé... une action de sensibilisation de ce nouvel instrument auprès des femmes en Europe. Fondation Robert Schuman Lettre 479.

 

Suite à l'émotion suscitée par l'accident nucléaire de Fukushima, le gouvernement italien semble hésiter sur le retour annoncé vers le nucléaire (abandonné par référendum en 1987). L'Expresso publie une série de câbles diplomatiques américains révélant"un scénario où les pots-de-vin ont décidé de l'avenir énergétique du pays". Obtenus par WikiLeaks, ces documents attesteraient qu'entre 2005 et 2009, les États-Unis comptaient pousser l'Italie vers le nucléaire afin de réduire sa dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie et de l'influence du partenariat entre l'italien ENI et le russe Gazprom. Pour cela, Washington aurait engagé un long bras de fer avec les concurrents français EDF-Areva, avantagés par les rapports privilégiés avec de nombreuses entreprises italiennes. Les lobbyistes américains sont parvenus à convaincre Rome à abandonner les critères de sécurité fixés par l'UE pour les nouvelles centrales en faveur de ceux, plus souples, de l'OCDE. Une victoire pour leurs entreprises, "obtenue au détriment de la sécurité des Italiens".Presseurop 18/03/11.

 

L''Allemagne a donné le feu vert aux livraisons de missiles anti-chars Milan 3 par la France à la Lybie. Les plates formes de lancement sont produites en Bavière par une filiale d'Eads. On ignore si elles ont été utilisées par le dictateur contre son peuple. Les principaux fournisseurs d'armes européens de Kadhafi sont dans l'ordre: l'Italie, la France, la Grande-Bretagne et l'Allemagne. Revue de la presse allemande 17/03/11.

 

Le gouvernement allemand prévoit de réduire en 2015 le déficit fédéral à 0,5% du PIB. L'essentiel des économies proviendra du ministère de l'emploi et des affaires sociales. Le Monde 18/03/11.

 

16 pays de l'UE27 ont actuellement recours à l'industrie nucléaire... L'Italie envisage de revenir à l'atome pour produire, à terme, un quart de son électricité. La Pologne élabore un projet d'équipement... La Tchéquie, la Lituanie, la Roumanie songent à développer un parc nucléaire.

G.Öttinger, commissaire européen à l'énergie, plaide pour une réponse coordonnée des Européens car, en cas d'accident, les populations des pays voisins pourraient être directement menacées. Le Monde 16/03/11.

 

Les ministres de l’Environnement grec, britannique, suédois, danois, espagnol, portugais et allemand ont réclamé un passage de 20% à 30% de réduction d'émission de CO2 dans l'UE dès 2020. Euractiv 15/03/11.

 

 

Alors que le gouvernement irlandais vient d'être nommé et que le Danemark a rémanié le sien, la parité est loin d'être la règle au sein des gouvernements et la tendance est à la baisse (la moyenne européenne chute de 26,07% à 25,45%). Cette tendance, moindre, se retrouve avec le renouvellement des Parlements irlandais (Dail Eireann) et estonien (Riigikogu) : on passe de 24,22% à 24.21%. Fondation Robert Schuman Lettre n°478


Le taux de chômage en Grèce a encore grimpé en décembre sur un an, à 14,8% contre 10,2% un an auparavant,le plus haut niveau depuis au moins cinq ans, affectant particulièrement les 15-24 ans dont près de 40% sont touchés, a indiqué le 9 mars l'Autorité statistique grecque (Esa). En novembre, le chômage touchait 13,9% de la population active du pays. Fondation Robert Schuman Lettre n°478

 

Deux résolutions sur les progrès des négociations d'adhésion de la Turquie et du Monténégro ont été adoptées le 09/03. L'impasse Chypre-Turquie, le manque de dialogue entre les partis politiques turcs et la remise en cause de la liberté de presse... en Turquie sont les principaux facteurs qui ralentissent les négociations d'adhésion de l'UE, a expliqué le rapporteur Ria Oomen-Ruijten (PPE, NL). Les députés se sont félicités du statut officiel de candidat du Monténégro, en dépit des inquiétudes concernant la corruption, la criminalité organisée, la discrimination et les restrictions à la liberté des médias. Fondation Robert Schuman Lettre n°478

 

Les 10 à 12 millions de Roms de l'UE devraient bénéficier de mesures européennes afin de promouvoir leur intégration sociale, culturelle et économique, ont estimé les députés, le 9 mars. La résolution du PE adoptée par 576 voix, contre 32 et 60 abstentions, cherche à influencer la future stratégie de la Commission pour l'intégration des Roms. Fondation Robert Schuman Lettre n°478

 

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 00:48

 

 

Pour une fois, tout le monde est d'accord au lendemain d'une élection : le parti grand vainqueur de ces cantonales est le parti des abstentionnistes avec plus de 55%. Il n'est pas sûr que l'accord aille bien plus loin.

 

Car ces abstentions ont des causes diverses, circonstancielles  ;

  • - ces élections n'étaient, contrairement aux élections cantonales antérieures, couplées avec aucune autre élection ;

  • - les élus ne resteront en place que pour un demi-mandat ;

  • - le gouvernement, prévoyant les résultats désastreux a tout fait pour les faire oublier ;

  • - l'importance des événements internationaux Japon, Libye, les a fait passer au second plan.

    Mais ces abstentions, si elles sont particulièrement fortes, viennent après d'autres où le taux était encore plus élevé : élections européennes avec un taux à 59,37 % en 2009, après 57,24 % en 2004. Pour prendre les véritables dimensions du problème, il faudrait, e plus, prendre en compte, le nombre de personnes qui ont le droit de vote et qui ne sont pas inscrites sur les listes électorales.

 

Certes, la démocratie ne se résume pas dans les seules élections. Mais tout montre que les électeurs peinent à se déplacer parce qu'ils ont pris conscience que leur vote ne servait à rien.

 

Ils ont voté en nombre au référendum en 2005 mais les politiques se sont empressés d'en dévaloriser et « redresser » le résultat en adoptant en Congrès les mesures rejetées par le scrutin populaire.

 

Les citoyens se sont inscrits, en nombre, sur les listes électorales et ont voté pour la dernière élection présidentielle parce qu'ils en attendaient un changement qui n'est pas venu. Le « travailler plus » s'est transformé en une augmentation du chômage et l'augmentation du pouvoir d'achat n'a touché que les amis ayant des revenus déjà substantiels.

 

Les sondages dont les politiques sont si friands, ont bien montré l'opposition de la population à la réforme des retraite, telle qu'elle a été conduite. Et les manifestations aussi. Sans plus d'effet que les élections.

 

Sans oublier les affaires judiciaires en cours qui n'aboutissent pas parce qu'elles touchent des puissants...

 

C'est là que la démocratie est en danger. Quand aucun canal démocratique ne fonctionne. Quand la justice est aux ordres. Quand les puissants font la loi, sans pudeur, à leur profit. L'abstention, la montée de l'extrême droite sont les derniers modes d'expression du mécontentement populaire.

 

Maintenant la droite désemparée est aux abois. Elle a légitimé les réponses de l'extrême droite, à travers ses campagnes et ses lois. Elle est en train de conforter son appareil en le mettant sur le même plan que le PS par des consignes de vote dont la clarté et la cohérence ne sont pas les qualités fondamentales. Cette ambiguïté n'est pas totalement innocente : au prix de l'élection de conseillers d'extrême droite dans certaines circonscriptions, l'UMP espère en retour être soutenu ailleurs. Et masquer ainsi la débâcle. Ce jeu politicien est cependant dangereux et risque d'unifier l'électorat de droite au profit de sa fraction la plus dure.

 

Il n'est pas sûr dans ce cas que le centre accepte de continuer à jouer les forces d'appoint d'une politique qui s'éloigne de plus en plus de ses valeurs.

 

La démocratie est aussi en danger parce que la politique du PS hier quand il était au pouvoir, aujourd'hui dans l'opposition n'apparaît pas comme une force crédible du changement. Les résultats des écologistes qui doublent leur pourcentage de voix, de la gauche de gauche qui, malgré ses divisions, gagne un point, montrent qu'il existe une demande d'espérance.

 

Quelle forme prendra-t- elle demain ?

 

 

 

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 11:39

 

 

 

Les résultats des sondages mettant Marine Le Pen en première position lors d'une éventuelle élection présidentielle ont déclenché des commentaires répétés qui passent à coté de l'essentiel.

 

Tous les politiques sont d'accord sur un point : les sondages sont contestables quand il ne leur sont pas favorables. Et ils étaient défavorables à tous sauf à une. De là à conclure, les sondages, tous pourris, il n'y a pas loin. Mais ils salivent à la pensée d'un prochain sondage que leur serait favorable... De nouveaux sondages enterreront toutes les réflexions antérieures.

 

Certes, il est utile de contester la qualité, la méthode de certains sondages et de les encadrer. Mais ce n'est pas là l'essentiel. Et il n'est pas fondamental de savoir si Marine Le Pen doit être créditée de 20, 21 ou 22% +/- 1 ou 2%. Même si cela conduit à éliminer le candidat PS ou UMP.

Il y a quelques années, un résultat Le Pen au dessus de 10% aurait conduit à pousser des cris d'horreur. Aujourd'hui, à plus de 20%, on s'attaque aux sondages et aux sondeurs.

 

Ensuite est venue la recherche des coupables. Beaucoup d'observateurs ont avancé que le syphon de 2007 fonctionnait dans l'autre sens. Là où de Sarkozy, mimant le FN, avaient réussi à détourner les voix d'extrême-droite, voici que, aujourd'hui, les propos et la politique de Sarkozy ramènent ces brebis égarées au bercail avec quelques autres. Son discours, républicain, laïque, féministe, décomplexé mais plus cohérent que celui de Sarkozy, et plus acceptable par une certaine droite que celui de son père, fait de Marine Le Pen une candidate présentable. Et ce ne sont pas les indignations, les imprécations qui ont échoué face au discours limite du père qui vont marcher contre les discours policés de la fille. Sarkozy a libéré plus que le discours droitier d'une partie de son électorat. Qui va voir ailleurs.

Bien entendu, Fillon a essayé de faire porter le chapeau au PS, sans grand succès. Il manque pour cela de crédibilité car il peut difficilement reprocher au PS de ne pas incarner une véritable opposition. Et pourtant...

 

Tout cela demeure dans le microcosme politicien. Qu'en est-il de la société française elle-même ? Elle est probablement plus saine que le monde politique mais aussi plus désespérée.

 

Plus désespérée car si les caisses de l'État ont été vidées hier, c'est à coup de mesures favorables aux nantis. Les riches sont devenus plus riches et les pauvres plus pauvres. Le gouvernement veut rétablir les équilibres financiers, non en reprenant aux nantis ce qu'il leur a été donné mais en remettant en question les acquis sociaux qui permettent de vivre à la grande majorité de la population. Quoi que pense la majorité de la population. Quel que soit le nombre de manifestants. Ce pays n'a jamais été aussi riche et la situation devient chaque jour plus difficile pour la majorité de la population.

 

La population est plus saine car malgré le matraquage, elle ne suit pas quand le gouvernement essaie de la diviser en lançant des campagnes sur l'identité nationale, sur les roms, sur l'islam, sur les immigrés avec ou sans papiers... Une confirmation évidente, peut-être simpliste : il suffit de voir quelles sont les personnalités préférées des Français, la « diversité » y est fortement représentée.

Plus pertinente, l'analyse de Nonna Mayer, dans un article récent du Monde (11/03/11), montre « que depuis 1990, il y a un recul lent mais constant des préjugés racistes, xénophobes et antisémites et, à l'inverse, une acceptation croissante de l'autre, y compris des musulmans ». Par contre, elle parle « d'une droitisation de l'électorat UMP... Sur les 2 thématiques phares du FN, l'immigration et l'islam ».

 

Finalement, en attaquant, segment par segment, une grande partie de la société française, Sarkozy recueille le plus grand désamour qu'ait connu un président en exercice !!!


Il a réussi à construire contre lui l'unité syndicale au moment de la réforme des retraites, à se mettre à dos presque tous les secteurs de la société civile : les chercheurs hier et les diplomates aujourd'hui, les associations étranglées par la diminution des subventions, les élus locaux y compris de droite qui doivent gérer plus avec moins de moyens, les enseignants et les parents d'élèves devant ce qui est ressenti comme un démantèlement de l'école et plus largement de la formation. Ce chantre de la sécurité a mis dans la rue et les magistrats et les policiers. Il est difficile de trouver un corps, en dehors des restaurateurs..., qui sans être de gauche ne se sente pas agressé, humilié, par les propos ou les décisions fantasques du président de la République. Y compris des ministres méprisés ou négligés, comme son « collaborateur » Fillon, le ministre d'État Juppé et autres Borloo, Kouchner, Yade...

 

Les sondages sont réellement désespérants par les résultats de Marine Le Pen mais aussi, et peut-être plus, par ceux de la gauche qui est incapable d'occuper le boulevard - surdimensionné pour elle ? - qui lui est offert par Nicolas Sarkozy !

 

La gauche qui se dit de gauche étale ses divisions depuis au moins 2005 au point de donner raison à ceux qui affirment qu'elle incarne le vote inutile.

Le rejet de Nicolas Sarkozy est tel que certains peuvent penser que le passage du tout RPR/UMP au tout PS est assuré : hégémonie acquise au niveau municipal, départemental, régional, majorité demain au sénat ? Victoire à la présidentielle et ensuite aux législatives ? Mais pour faire quoi ? Le PS doit faire un gros effort s'il veut incarner, dans les mois qui viennent, une force annonciatrice d'une politique différente et crédible. Pour le moment, avec la complicité des médias, il occupe le terrain dans un ballet de figuration des ego, exacerbé par des primaires incertaines, tandis que prospère la communication de « l'imam caché ».

 

Si Nicolas Sarkozy a pu être qualifié d'agité du bocal, le PS au lieu d'incarner le changement et l'espoir, l'ouverture et la participation amuse la galerie avec la non-candidature du candidat. Les primaires sont organisées pour que le non-candidat puisse s'y présenter, la secrétaire national affirme qu'elle ne se présentera pas contre le non-candidat. Les fonctions du non-candidat l'empêchent de dire qu'il sera candidat. Mais il est autorisé à dire qu'il n'est pas candidat. Personne ne le lui demande.

 

Il ne fait pas de doute que cette danse du ventre devant le buffet ne peut que mobiliser tous ceux qui ont de la peine à boucler les fins de mois. Ne vous impatientez pas braves gens, le sphinx parlera, le moment venu... Actuellement, il « communique » !

 

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 20:44

 

Trois hommes de foi se penchent sur les versets qui, dans leurs textes sacrés, peuvent conduire à des affrontements interreligieux graves.

 

Yves Simoens, jésuite, n'interroge que l'Évangile de Jean sur les juifs, David Meyer, rabbin, et Soheib Bencheikh, imam, se penchent sur l'ensemble des textes en commençant par expliquer leur nature.

 

David Meyer rappelle que seule la Torah est un texte « révélé » par Dieu à Moïse et donc « supposé » (DM) parfait puisque d'origine divine et inspirée. Le Talmud, particulièrement riche en « versets douloureux » n'est qu'une « compilation de dictons rabbiniques » visant à « créer un code de lois juives » et à « encadrer le peuple juif dans la pratique quotidienne de sa religion ».

Soheib Bencheikh sépare, de la même façon, le Coran, « l'unique source divine et infaillible » du fiqh, jurisprudence islamique, « ni sacré, ni immuable », et les hadith recueil de paroles, de faits et gestes attribués à Mohamed.

 

Tous deux vont relire Talmud, fiqh ou hadiths en essayant de les interpréter, de les relativiser, en fonction du lieu, du moment et des personnes qui sont à leur origine. Cette critique « historique » est aussi la démarche de YS lisant l'Évangile de Jean.

 

Le Christ est en Judée et n'est pas « reconnu » par les Juifs de Judée qui le recherchent pour le tuer. Cela ne met nullement en cause tous les juifs de tous les temps mais seulement les juifs de Judée au moment où Jésus parcourt cette terre.

Parmi les douze disciples qu'il a choisis, l'un le trahit, l'autre le renie ! Ils n'en demeurent pas moins ses disciples. Ce que condamne le Christ, ce sont les péchés, non les pécheurs. Et de même que Jésus ne condamne pas Judas qu'il a choisi et qui le trahit, de même il ne condamne pas les juifs. « Il devrait être clair pour le regard chrétien que le juif demeure élu de Dieu et plus aimé que quiconque parce qu'il est le plus menacé ».

 

Pour arriver à cette relativisation par l'histoire des rapports de l'Église avec les juifs, YS reconnaît qu'il a quand même fallu des siècles et le livre de Jules Isaac sur « l'enseignement du mépris » venant après la Shoah. Jean XXIII supprime la prière pour les juifs déicides, le vendredi saint !

 

Il est relativement compréhensible que le Talmud, le fiqh, les hadiths énoncés par les hommes puisse être rediscutés aujourd'hui et qu'ils puissent comme le dit David Meyer écrire de nouvelles choses dans les marges de la Torah. Il est plus difficile et beaucoup moins compréhensible pour les croyants de voir discuter un texte « révélé  donné par Dieu à Moïse » (Torah) ou réputé «unique source divine et  infaillible » (Coran).

 

Pour David Meyer comme pour Soheib Bencheikh, il ne faut pas toujours prendre le texte à la lettre, sous peine de courir le risque d'entrer dans la barbarie. Si la parole de Dieu est sacrée, Dieu seul connaît l'interprétation vraie des textes. Et chacun doit interpréter le texte sans que cette interprétation puisse se dire la « vraie » et sans qu'elle devienne obligatoire pour tous.

 

S'attaquant aux versets les plus douloureux, par nature, de la Torah (le sacrifice d'Isaac, la destruction de Sodome et Gomorrhe), David Meyer y voit un dialogue nécessaire entre Dieu et sa créature qui ne peut être enfermée dans la seule soumission. Dieu et l'Homme sont partenaires. La justice s'impose à tous, même à Dieu. Quand Abraham discute l'ordre de détruire Sodome et Gomorrhe, il est dans son rôle de partenaire mais ne va malheureusement pas au bout du marchandage : S'il y a 50 justes ? S'il y a 10 justes ? et il ne pousse pas jusqu'à, et s'il n'y en a qu'un ? Plus grave, il ne discute pas du tout l'ordre de sacrifier son fils. Lors de cette demande, Dieu ne s'attend pas à une obéissance aveugle mais à une objection qui ne vient pas. Malgré cela, Isaac n'est pas sacrifié. La vie est sacrée.

Pour David Meyer, le livre de Josué, particulièrement douloureux, a été maintenu dans la Bible, non « pour justifier toutes les conquêtes mais au contraire pour faire naître un sentiment intuitif de rejet devant l'horreur. Le livre ne doit pas être une source de légitimation mais de réflexion ».

A travers l'histoire et malgré les versets douloureux, les rabbins se sont ingéniés à contourner les textes pour que le génocide qui était en apparence permis ne soit jamais mis en pratique.

 

Pour David Meyer, la Torah n'est pas un livre qui assène la vérité, indiscutable, mais un livre qui doit susciter la réflexion. Au risque de la transgression. Dans l’esprit du Talmud ; « Il y a des cas où transgresser la lettre de la loi, c’est précisément respecter son esprit ».

 Soheib Bencheikh reprend de nombreux reproches faits à l'islam pour montrer qu'ils n'ont, le plus souvent, pas une origine coranique et les rattache à des circonstances
historiques. Mais il n'hésite pas à affirmer que, si le Coran est divin et infaillible, il n'en reste pas moins tributaire de son temps et a subi des variations au moment de la révélation. Il s'étonne même : « Il est curieux que Dieu, pendant 23 ans, ait favorisé cette évolution dans la législation pour ensuite la voir stagner pendant 14 siècles. » Personne, dit-il, « n'a jamais rencontré une Bible ou un Coran qui s'exprime par lui-même ». Par contre, il est facile de rencontrer des hommes qui interpêtent les textes,
souvent de façon très différentes. Ce qui conduit le rabbin comme l'imam à dire qu'il faut
rechercher dans les textes l'enseignement divin, qu'il faut le dégager de son « réceptacle
purement humain ». Qu'il faut surtout se libérer des lectures littérales qui font des versets
douloureux des versets dangereux. Ce qui conduit à une théologie de la transgression, non de la parole de Dieu, mais de ses
interprétations traditionnelles, institutionnelles ou non. Il faut, dit Soheib Bencheikh, et
ce n'est certainement pas à ses yeux valable seulement pour le Coran et l'islam, « délivrer
le patrimoine coranique des mains de l'obscurantisme et de l'intrigue notamment politique ». Pour lui, l'avenir de la planète en dépend, « sachant que le quart de l'humanité est de
confession musulmane ». De plus, « avec la sécularisation du monde occidental et la
laïcisation de l'art de gouverner, l'islam et son droit classique se trouvent largement
dépassés... La sécularisation de la société dans l'Europe chrétienne n'a pas attendu le
concile de Vatican II. L'islam n'est pas différent à cet égard : ou il marche avec son
siècle ou il reste en marge de la société moderne » A la question « qu'est-ce qui oblige à une lecture différente », les 3 auteurs ont des
réponses proches : YS : « D'abord ma conscience morale d'homme, de chrétien,de religieux jésuite, de
prêtre catholique... » DM : « Ce texte , on peut le lire de telle ou telle façon, il y en a une qui me semble
acceptable, il y en a une qui me semble tout à fait inacceptable... Nous avons là une
opposition entre une lecture éthique de ce verset et une lecture littérale. C'est l'éthique
qui l'emporte. Ce n'est pas l'éthique du XXIè siècle mais c'est celle du bon sens.... »
SB : « On ne lit pas le Coran pour l'aduler mais pour chercher des solutions pour soi. Revenir à la conscience individuelle... Libération du Coran de toutes ses interprétations
dépassées par le temps mais aussi la libération de l'idée de Dieu du Coran lui-même ». Comme le dit Alexande Adler dans la préface, les « Livres saints ne sont plus...
un aboutissement des relations entre l'homme et le divin mais seulement un point de
départ ». Qui laisse beaucoup de place au doute pour ne pas dire au scepticisme quand
on voit le jeu des interprétations qui, ici, disent qu'il faut se détacher de l'histoire pour
« trouver dans le texte son message intemporel et universel » et là qu'il faut au contraire
« relire le verset dans son contexte car ce n'est qu'à cette condition qu'il a un sens ». A la question fondamentale d'Alexandre Adler, « pouvons-nous encore nous dire
monothéistes ? », il semble difficile de répondre « oui ». Après les horreurs perpétrées à
travers l'histoire au nom des textes sacrés ou sous leur influence directe ou indirecte. L'exégèse des textes sacrés semble faite pour aider ceux qui ont la foi et que ces textes
désorientent plus qu'ils ne les aident à vivre. Pour cela, il faut aller chercher leur sens
dans la « conscience morale d'homme » (YS), dans l'éthique du « bon sens » (DM),
dans la « conscience individuelle » (SB). N'est-ce pas là un hommage à l'humanisme et à la raison trop souvent mis à mal par
l'interprétation de versets qui sont douloureux pour certains mais dangereux pour tous ?

* Les Versets douloureux. Bible, Évangile et Coran entr conflit et dialogue.
David Meyer, Yves Simoens, Soheib Bencheikh.
Lessius 2007

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Diversité
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 10:11

Sommet européen du 24 mars : la CES appelle avec les organisations syndicales belges, CSC –ACV, FGTB – ABVV et CGSLB – ACLVB, à un rassemblement à Bruxelles (Rue de la Loi - Station de métro Maelbeek) pour dire "non" à la destruction des standards sociaux et aux mesures d’austérité qui étranglent le pouvoir d’achat et touchent les travailleurs et non les spéculateurs.
Des délégations syndicales européennes seront présentes pour dire leur inquiétude face aux déclarations récentes nationales et européennes qui attaquent les salaires et les systèmes de protection sociale.
La CES restera mobilisée puisqu’elle organise une Euro-manifestation le 9 avril
à Budapest sur les mêmes thèmes.

Harz IV, ni loterie, ni tabac, ni alcool
Le tribunal du Land (de Cologne) ne rigole pas avec les prestataires du revenu minimum, dit "Harz IV". Ils ne doivent plus acheter de billet de la Westlotterie, faire des paris sportifs... La loterie proteste et fait appel du jugement soulignant qu'il lui est difficile de vérifier les revenus de chaque client. Les « Harz IV » ont déjà été privés de tabac et d'alcool... par la ministre du travail... qui juge que ce sont 2 poisons que les caisses publiques n'ont pas à subventionner. Faute de moyens, nombre de femmes « Hartz IV » cessent de prendre la pilule, non-remboursée. Les grossesses « non désirées » se multiplient, les caisses des Länders doivent financer les interruptions de grossesse que les titulaires du revenu minimum ne peuvent s'offrir. Berlin Blog 12/03/11.

34 millions d'euros ddpensés par Silvio Beerlusconi pour ss amies en 2010. Le Monde 11/03/11.

 

La peur de l'islam progresse dans toute 'Europe. Suisse :Première formation politique, l'UDC a recueilli28,8% des suffrages lors des législatives de 2007.
Autriche : Les sondages donnent au FPÖ 23% des intentions de vote aux prochaines législatives en 2013. Danemark : Le Parti du peuple danois (DF) est le 3ème parti du pays avec 13,8% en 2007. Suède : Les démocrates de Suède (SD), issus du néonazisme, sont entrés au Parlement en septembre 2010 avec 5,7% des voix aux législatives. Il présente l'islam comme le plus grand danger et fait de la lutte contre l'immigration son cheval de bataille. Mais il est aussi pour l'égalité des femmes, soucieux de l'environnement... et grand défenseur de l'Etat-providenc». Le Monde 11/03/11.

 

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Lisbonne, Porto et plusieurs villes contre la précarité. La manifestation avait été organisée via Facebook par un groupe de jeunes se déclarant“sans parti, laïc et pacifique”. Le chômage touche plus de 10% de la population active, notamment les jeunes. Une population qui, depuis plusieurs mois, subit une cure d’austérité. Euronews 13/03/11.

Alors que le Japon est sous la menace d’un accident nucléaire, la pression se fait plus vive en Allemagne pour réclamer un changement de politique énergétique. 60.000 personnes ont ainsi manifesté samedi dans le Bade-Wurtemberg, formant une chaîne humaine de 45 kilomètres entre la centrale nucléaire de Neckarwestheim et Stuttgart. Euronews 13/03/11.

Les 27, unanimes, ont adopté une nouvelle décision visant à geler les avoirs de cinq entités libyennes qui sont placées au coeur de l’État, assurent son financement ou le financement d’activités extérieures... Il s’agit de la Banque centrale de Libye, la banque libyenne du commerce extérieur , les fonds d’investissements libyens, Libya Africa Investment Portfolo et la Libyan Housing and Infrastructure Board.
Les eurodéputés veulent taxer les transactions financières. L'idée d'une taxe sur les transactions financières au niveau de l'UE, qui pourrait rapporter jusqu'à 200 milliards d'euros par an, a reçu, un très large soutien du PE (529 voix contre 127 e.t 19 abstentions). EurActiv.fr  09.03.2011

En 2007, les gouvernements adoptaient « l'objectif d'économiser 20% de la consommation énergétique de l'UE par rapport à l'année 2020 ». En 2009, la CE avait prévu de proposer un plan... rendant contraignant l'objectif de 20% de réduction de la consommation. Le 15/12/10, le PE a voté une résolution demandant « un objectif contraignant d'efficacité énergétique d'au moins 20% en 2020 ».

La CE n'a pas retenu cette option : « Les États membres n'y sont pas favorables... » Le Monde 09/03/11.

Les « stress tests » bancaires de 2010 avaient été une farce : l'heure est venue de prendre ce sujet sérieusement. Le Monde 09/03/11.

Les nouveaux « stress tests » devraient mesurer l'impact d'un plongeon de 15% sur les marchés financiers contre 20% précédemment ; en outre, un « choc des prix des matières premières » n'est pas envisagé. Le Monde 10/03/11. Enfin du sérieux

 

Pour obtenir l'indispensable adhésion au «pacte» des dix-sept de la zone euro... La déclaration qui sera soumise au Sommet de l'euro, à Bruxelles, engage les chefs d'État et de gouvernement à remettre en ordre leurs finances publiques ; mais... «sans harmonisation des taux d'imposition». La CE entend relancer le débat... harmoniser l'assiette de l'impôt sur les sociétés, c'est-à-dire offrir un instrument de mesure commun aux 27. Ce baromètre établi, il sera possible de dresser une échelle reconnue. À charge pour les grands États, dit-on à Bruxelles, de faire remonter ensuite la pression politique contre le dumping fiscal. LeFigaro.fr 08/03/11.

 

92 organisations signataires de l'appel Pour une intervention solidaire de l’UE en Méditerranée
Nous en appelons solennellement à tous les gouvernements européens, aux instances de l'UE, à tous les partis politiques pour que soient prises, en concertation avec les partenaires du pourtour méditerranéen, les mesures qui s’imposent d’urgence :
- mettre à disposition des avions pour permettre le rapatriement non seulement des nationaux des pays européens mais de tous ceux qui peuvent et veulent rentrer dans leur pays, tels les Égyptiens qui sont actuellement en Tunisie ;
- permettre l’évacuation par air ou par mer, à partir des portions de territoire libyen qui ne sont plus aux mains de Kadhafi, des étrangers bloqués en Libye et dont leurs gouvernements sont dans l’incapacité de les évacuer ;
- prévoir l’accueil, sur le territoire européen, des réfugiés qui ne peuvent rentrer dans leurs pays ;
- mettre en œuvre sans plus attendre le dispositif permettant d’accorder la protection temporaire à tous ceux qui, dans la situation d’urgence où nous sommes, peuvent légitimement s’en prévaloir ;
- mettre un terme aux patrouilles de Frontex qui empêchent l’arrivée des réfugiés par mer.

Il faut cesser de nourrir la peur des populations européennes en brandissant systématiquement le spectre de l’ « invasion ». Il faut cesser de considérer comme une priorité d’empêcher l’émigration en provenance de territoires troublés. Nous refusons cet égoïsme criminel. Nous voulons une Europe de la solidarité et de l’accueil.à <http://www.gisti.org/spip.php?article2254>

Des cours de formation à la lutte anti-terroriste ont été donnés pendant trois ans par des soldats et policiers allemands à plus d’une centaine de membres d’une unité spéciale des troupes de sécurité de Kadhafi... en 2008. Les cours étaient organisés par une entreprise privée. Le gouvernement avait refusé toute aide officielle. Mais d’ex membres de commandos d’élite de la police ou de la Bundeswehr participaient à l'entreprise. Revue de la presse allemande 25/02/11.

 

Le tribunal fédéral du travail avait tranché en 2002 en faveur d’une salariée qui protestait contre l’interdiction... du port du foulard. L’employeur devait tenir compte de la liberté de religion avant d’édicter des règles de tenue vestimentaires au magasin. Le tribunal est beaucoup plus sévère en ce qui concerne les entreprises publiques. Le port du foulard dans les écoles ou les jardins d’enfants peut être interdit, pour ne pas porter atteinte à la neutralité de l’État. Une femme s’est vu refuser dernièrement le port de la Burka dans un service public de la ville de Francfort. Son contrat de travail a été résilié. Revue de la presse allemande 25/02/11

 

En 2008, le PIB par habitant variait entre 28% de la moyenne de l'UE à 27 dans la région du Severozapaden en Bulgarie et 343% dans celle de Inner London. Eurostat 24/02/11.

Nos dirigeants veulent le beurre et l’argent du beurre : protester sans déranger, influencer sans s’ingérer, condamner sans sanctionner, aider sans prendre de risque, participer sans payer. Et, par-dessus le marché... ils ne prennent pas même la peine de dissimuler quece qui les inquiète vraiment, ce sont les réfugiés et le cours des hydrocarbures. A l’image du miraculeux coca-cola sans sucre ni caféine, l’Europe vient de lancer la doctrine zéro : le changement, sans rien en échange. José Ignacio Torreblanca (El Païs) Presseurop 26/02/11.

 

Huitième grève générale en Grèce. Environ 60 000 personnes à Athènes contre la politique d'austérité mise en place par le gouvernement socialiste. L'Humanité 24/02/11.

Depuis la création de l'euro en 1999, Berlin, comme Paris, a violé à 6 reprises les règles du pacte de stabilité et de croissance qui limite l'endettement à 60% et les déficits publics à 3% du PIB. Seules, l'Italie, la Hongrie et la Grèce ont fait pire. Le Monde 23/02/11.

 

Le dernier Allemand à avoir été à la tête de la CE s'appelait Walter Hallstein (1958-1967)... Actuellement, il n'y a aucun Allemand aux postes internationaux les plus élevés, ni à Bruxelles, ni au FMI, ni à l'OMC. Le gouvernement avait le projet d'en installer un dans le fauteuil de la BCE mais, Axel Weber, le président de la Bundesbank, n'a plus envie de concourir. Cela constitue un revers pour la chancelière et il semble difficile de trouver un remplaçant. Süddeutscchezeitung cité par CI 17-23/02/11.

 

"Le gouvernement hongrois a modifié certains passages problématiques de la loi. L'obligation de réserve des médias radio et télé sera restreinte... Mais des questions fondamentales comme la protection des sources, essentielle à la liberté de la presse, et la pleine autorité des organes nommés, restent en revanche intactes... L'organe de surveillance, entièrement contrôlé par le parti d'Orbán, pourrait ... considérer les critiques du gouvernement comme une forme de cabale et les sanctionner.." Süddeutschezeitung cité par Eurotopics 17/02/11.

 

Sénateurs et députés ont entériné le 16/02/11, l'opposition du Sénat à la nomination d'un représentant de l'État à l'Arcep, le gendarme français des télécommunications, que souhaitait le gouvernement malgré les critiques de la CE. Le Monde 18/02/11.

POLO A LU n° (Europe)

Harz IV, ni loterie, ni tabac, ni alcool
Le tribunal du Land (de Cologne) ne rigole pas avec les prestataires du revenu minimum, dit "Harz IV". Ils ne doivent plus acheter de billet de la West Loterie, faire des paris sportifs... La loterie proteste et fait appel du jugement soulignant qu'il lui est difficile de vérifier les revenus de chaque client. Les « Harz IV » ont déjà été privés de tabac et d'alcool... par la ministre du travail... qui juge que ce sont 2 poisons que les caisses publiques n'ont pas à subventionner. Faute de moyens, nombre de femmes « Hartz IV » cessent de prendre la pilule, non-remboursée. Les grossesses « non désirées » se multiplient, les caisses des Länders doivent financer les interruptions de grossesse que les titulaires du revenu minimum ne peuvent s'offrir. Berlin Blog 12/03/11.

34 millions d'euros ddpensés par Silvio Beerlusconi pour ss amies en 2010. Le Monde 11/03/11.

 

La peur de l'islam progresse dans toute 'Europe. Suisse :Première formation politique, l'UDC a recueilli28,8% des suffrages lors des législatives de 2007.
Autriche : Les sondages donnent au FPÖ 23% des intentions de vote aux prochaines législatives en 2013. Danemark : Le Parti du peuple danois (DF) est le 3ème parti du pays avec 13,8% en 2007. Suède : Les démocrates de Suède (SD), issus du néonazisme, sont entrés au Parlement en septembre 2010 avec 5,7% des voix aux législatives. Il présente l'islam comme le plus grand danger et fait de la lutte contre l'immigration son cheval de bataille. Mais il est aussi pour l'égalité des femmes, soucieux de l'environnement... et grand défenseur de l'Etat-providenc». Le Monde 11/03/11.

 

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Lisbonne, Porto et plusieurs villes contre la précarité. La manifestation avait été organisée via Facebook par un groupe de jeunes se déclarant“sans parti, laïc et pacifique”. Le chômage touche plus de 10% de la population active, notamment les jeunes. Une population qui, depuis plusieurs mois, subit une cure d’austérité. Euronews 13/03/11.

Alors que le Japon est sous la menace d’un accident nucléaire, la pression se fait plus vive en Allemagne pour réclamer un changement de politique énergétique. 60.000 personnes ont ainsi manifesté samedi dans le Bade-Wurtemberg, formant une chaîne humaine de 45 kilomètres entre la centrale nucléaire de Neckarwestheim et Stuttgart. Euronews 13/03/11.

Les 27, unanimes, ont adopté une nouvelle décision visant à geler les avoirs de cinq entités libyennes qui sont placées au coeur de l’Etat, assurent son financement ou le financement d’activités extérieures... Il s’agit de la Banque centrale de Libye, la banque libyenne du commerce extérieur , les fonds d’investissements libyens,, Libya Africa Investment Portfolo et la Libyan Housing and Infrastructure Board.
Les eurodéputés veulent taxer les transactions financières. L'idée d'une taxe sur les transactions financières au niveau de l'UE, qui pourrait rapporter jusqu'à 200 milliards d'euros par an, a reçu, un très large soutien du PE (529 voix contre 127 e.t 19 abstentions). EurActiv.fr  09.03.2011

En 2007, les gouvernements adoptaient « l'objectif d'économmiser 20% de la consommation énergétique de l'UE par rapport à l'année 2020 ». En 2009, la CE avait prévu de proposer un plan... rendant contraignant l'objectif de 20% de réduction de la consomation. Le 15/12/10, le PE a voté une résolution demandant « un objectif contraignant d'efficacité énergétique d'au moins 20% en 2020 ».

La CE n'a pas retenu cette option : « Les Etats membres n'y sont pas favorabbles... » Le Monde 09/03/11.

Les « stress tests » bancaires de 2010 avaient été une farce : l'heure est venue de prendre ce sujet sérieusement. Le Monde 09/03/11.

Les nouveaux « stress tests » devraient mesurer l'impact d'un plogeon de 15% sur les marchés financiers contre 20% précédemment ; en outre, un « choc des prix des matières premières » n'est pas envisagé. Le Monde 10/03/11. Enfin du sérieux

 

Pour obtenir l'indispensable adhésion au «pacte» des dix-sept de la zone euro... La déclaration qui sera soumise au Sommet de l'euro, à Bruxelles, engage les chefs d'État et de gouvernement à remettre en ordre leurs finances publiques ; mais... «sans harmonisation des taux d'imposition». La CE entend relancer le débat... harmoniser l'assiette de l'impôt sur les sociétés, c'est-à-dire offrir un instrument de mesure commun aux 27. Ce baromètre établi, il sera possible de dresser une échelle reconnue. À charge pour les grands États, dit-on à Bruxelles, de faire remonter ensuite la pression politique contre le dumping fiscal. LeFigaro.fr 08/03/11.

 

92 organisations signataires de l'appel Pour une intervention solidaire de l’UE en Méditerranée
Nous en appelons solennellement à tous les gouvernements européens, aux instances de l'UE, à tous les partis politiques pour que soient prises, en concertation avec les partenaires du pourtour méditerranéen, les mesures qui s’imposent d’urgence :
- mettre à disposition des avions pour permettre le rapatriement non seulement des nationaux des pays européens mais de tous ceux qui peuvent et veulent rentrer dans leur pays, tels les Égyptiens qui sont actuellement en Tunisie ;
- permettre l’évacuation par air ou par mer, à partir des portions de territoire libyen qui ne sont plus aux mains de Kadhafi, des étrangers bloqués en Libye et dont leurs gouvernements sont dans l’incapacité de les évacuer ;
- prévoir l’accueil, sur le territoire européen, des réfugiés qui ne peuvent rentrer dans leurs pays ;
- mettre en œuvre sans plus attendre le dispositif permettant d’accorder la protection temporaire à tous ceux qui, dans la situation d’urgence où nous sommes, peuvent légitimement s’en prévaloir ;
- mettre un terme aux patrouilles de Frontex qui empêchent l’arrivée des réfugiés par mer.

Il faut cesser de nourrir la peur des populations européennes en brandissant systématiquement le spectre de l’ « invasion ». Il faut cesser de considérer comme une priorité d’empêcher l’émigration en provenance de territoires troublés. Nous refusons cet égoïsme criminel. Nous voulons une Europe de la solidarité et de l’accueil.à <http://www.gisti.org/spip.php?article2254>

Des cours de formation à la lutte anti-terroriste ont été donnés pendant trois ans par des soldats et policiers allemands à plus d’une centaine de membres d’une unité spéciale des troupes de sécurité de Kadhafi... en 2008. Les cours étaient organisés par une entreprise privée. Le gouvernement avait refusé toute aide officielle. Mais d’ex membres de commandos d’élite de la police ou de la Bundeswehr participaient à l'entreprise. Revue de la presse allemande 25/02/11.

 

Le tribunal fédéral du travail avait tranché en 2002 en faveur d’une salariée qui protestait contre l’interdiction... du port du foulard. L’employeur devait tenir compte de la liberté de religion avant d’édicter des règles de tenue vestimentaires au magasin. Le tribunal est beaucoup plus sévère en ce qui concerne les entreprises publiques. Le port du foulard dans les écoles ou les jardins d’enfants peut être interdit, pour ne pas porter atteinte à la neutralité de l’État. Une femme s’est vu refuser dernièrement le port de la Burka dans un service public de la ville de Francfort. Son contrat de travail a été résilié. Revue de la presse allemande 25/02/11

 

En 2008, le PIB par habitant variait entre 28% de la moyenne de l'UE à 27 dans la région du Severozapaden en Bulgarie et 343% dans celle de Inner London. Eurostat 24/02/11.

Nos dirigeants veulent le beurre et l’argent du beurre : protester sans déranger, influencer sans s’ingérer, condamner sans sanctionner, aider sans prendre de risque, participer sans payer. Et, par-dessus le marché... ils ne prennent pas même la peine de dissimuler quece qui les inquiète vraiment, ce sont les réfugiés et le cours des hydrocarbures. A l’image du miraculeux coca-cola sans sucre ni caféine, l’Europe vient de lancer la doctrine zéro : le changement, sans rien en échange. José Ignacio Torreblanca (El Païs) Presseurop 26/02/11.

 

Huitième grève générale en Grèce. Environ 60 000 personnes à Athènes contre la politique d'austérité mise en place par le gouvernement socialiste. L'Humanité 24/02/11.

Depuis la création de l'euro en 1999, Berlin, comme Paris, a violé à 6 reprises les règles du pacte de stabilité et de croissance qui limite l'endettement à 60% et les déficits publics à 3% du PIB. Seules, l'Italie, la Hongrie et la Grèce ont fait pire. Le Monde 23/02/11.

 

Le dernier Allemand à avoir été à la tête de la CE s'appelait Walter Hallstein (1958-1967)... Actuellement, il n'y a aucun Allemand aux postes internationaux les plus élevés, ni à Bruxelles, ni au FMI, ni à l'OMC. Le gouvernement avait le projet d'en installer un dans le fauteuil de la BCE mais, Axel Weber, le président de la Bundesbank, n'a plus envie de concourir. Cela constitue un revers pour la chancelière et il semble difficile de trouver un remplaçant. Süddeutscchezeitung cité par CI 17-23/02/11.

 

"Le gouvernement hongrois a modifié certains passages problématiques de la loi. L'obligation de réserve des médias radio et télé sera restreinte... Mais des questions fondamentales comme la protection des sources, essentielle à la liberté de la presse, et la pleine autorité des organes nommés, restent en revanche intactes... L'organe de surveillance, entièrement contrôlé par le parti d'Orbán, pourrait ... considérer les critiques du gouvernement comme une forme de cabale et les sanctionner.." Süddeutschezeitung cité par Eurotopics 17/02/11.

 

Sénateurs et députés ont entériné le 16/02/11, l'opposition du Sénat à la nomination d'un représentant de l'État à l'Arcep, le gendarme français des télécommunications, que souhaitait le gouvernement malgré les critiques de la CE. Le Monde 18/02/11.

POLO A LU n° (Europe)

Harz IV, ni loterie, ni tabac, ni alcool
Le tribunal du Land (de Cologne) ne rigole pas avec les prestataires du revenu minimum, dit "Harz IV". Ils ne doivent plus acheter de billet de la Westloterie, faire des paris sportifs... La loterie proteste et fait appel du jugement soulignant qu'il lui est difficile de vérifier les revenus de chaque client. Les « Harz IV » ont déjà été privés de tabac et d'alcool... par la ministre du travail... qui juge que ce sont 2 poisons que les caisses publiques n'ont pas à subventionner. Faute de moyens, nombre de femmes « Hartz IV » cessent de prendre la pilule, non-remboursée. Les grossesses « non désirées » se multiplient, les caisses des Länders doivent financer les interruptions de grossesse que les titulaires du revenu minimum ne peuvent s'offrir. Berlin Blog 12/03/11.

34 millions d'euros dépensés par Silvio Beerlusconi pour ses amies en 2010. Le Monde 11/03/11.

 

La peur de l'islam progresse dans toute 'Europe. Suisse :Première formation politique, l'UDC a recueilli28,8% des suffrages lors des législatives de 2007.
Autriche : Les sondages donnent au FPÖ 23% des intentions de vote aux prochaines législatives en 2013. Danemark : Le Parti du peuple danois (DF) est le 3ème parti du pays avec 13,8% en 2007. Suède : Les démocrates de Suède (SD), issus du néonazisme, sont entrés au Parlement en septembre 2010 avec 5,7% des voix aux législatives. Il présente l'islam comme le plus grand danger et fait de la lutte contre l'immigration son cheval de bataille. Mais il est aussi pour l'égalité des femmes, soucieux de l'environnement... et grand défenseur de l'Etat-providenc». Le Monde 11/03/11.

 

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Lisbonne, Porto et plusieurs villes contre la précarité. La manifestation avait été organisée via Facebook par un groupe de jeunes se déclarant“sans parti, laïc et pacifique”. Le chômage touche plus de 10% de la population active, notamment les jeunes. Une population qui, depuis plusieurs mois, subit une cure d’austérité. Euronews 13/03/11.

Alors que le Japon est sous la menace d’un accident nucléaire, la pression se fait plus vive en Allemagne pour réclamer un changement de politique énergétique. 60.000 personnes ont ainsi manifesté samedi dans le Bade-Wurtemberg, formant une chaîne humaine de 45 kilomètres entre la centrale nucléaire de Neckarwestheim et Stuttgart. Euronews 13/03/11.

Les 27, unanimes, ont adopté une nouvelle décision visant à geler les avoirs de cinq entités libyennes qui sont placées au coeur de l’Etat, assurent son financement ou le financement d’activités extérieures... Il s’agit de la Banque centrale de Libye, la banque libyenne du commerce extérieur , les fonds d’investissements libyens,, Libya Africa Investment Portfolo et la Libyan Housing and Infrastructure Board.
Les eurodéputés veulent taxer les transactions financières. L'idée d'une taxe sur les transactions financières au niveau de l'UE, qui pourrait rapporter jusqu'à 200 milliards d'euros par an, a reçu, un très large soutien du PE (529 voix contre 127 e.t 19 abstentions). EurActiv.fr  09.03.2011

En 2007, les gouvernements adoptaient « l'objectif d'économmiser 20% de la consommation énergétique de l'UE par rapport à l'année 2020 ». En 2009, la CE avait prévu de proposer un plan... rendant contraignant l'objectif de 20% de réduction de la consomation. Le 15/12/10, le PE a voté une résolution demandant « un objectif contraignant d'efficacité énergétique d'au moins 20% en 2020 ».

La CE n'a pas retenu cette option : « Les Etats membres n'y sont pas favorabbles... » Le Monde 09/03/11.

Les « stress tests » bancaires de 2010 avaient été une farce : l'heure est venue de prendre ce sujet sérieusement. Le Monde 09/03/11.

Les nouveaux « stress tests » devraient mesurer l'impact d'un plogeon de 15% sur les marchés financiers contre 20% précédemment ; en outre, un « choc des prix des matières premières » n'est pas envisagé. Le Monde 10/03/11. Enfin du sérieux

 

Pour obtenir l'indispensable adhésion au «pacte» des dix-sept de la zone euro... La déclaration qui sera soumise au Sommet de l'euro, à Bruxelles, engage les chefs d'État et de gouvernement à remettre en ordre leurs finances publiques ; mais... «sans harmonisation des taux d'imposition». La CE entend relancer le débat... harmoniser l'assiette de l'impôt sur les sociétés, c'est-à-dire offrir un instrument de mesure commun aux 27. Ce baromètre établi, il sera possible de dresser une échelle reconnue. À charge pour les grands États, dit-on à Bruxelles, de faire remonter ensuite la pression politique contre le dumping fiscal. LeFigaro.fr 08/03/11.

 

92 organisations signataires de l'appel Pour une intervention solidaire de l’UE en Méditerranée
Nous en appelons solennellement à tous les gouvernements européens, aux instances de l'UE, à tous les partis politiques pour que soient prises, en concertation avec les partenaires du pourtour méditerranéen, les mesures qui s’imposent d’urgence :
- mettre à disposition des avions pour permettre le rapatriement non seulement des nationaux des pays européens mais de tous ceux qui peuvent et veulent rentrer dans leur pays, tels les Égyptiens qui sont actuellement en Tunisie ;
- permettre l’évacuation par air ou par mer, à partir des portions de territoire libyen qui ne sont plus aux mains de Kadhafi, des étrangers bloqués en Libye et dont leurs gouvernements sont dans l’incapacité de les évacuer ;
- prévoir l’accueil, sur le territoire européen, des réfugiés qui ne peuvent rentrer dans leurs pays ;
- mettre en œuvre sans plus attendre le dispositif permettant d’accorder la protection temporaire à tous ceux qui, dans la situation d’urgence où nous sommes, peuvent légitimement s’en prévaloir ;
- mettre un terme aux patrouilles de Frontex qui empêchent l’arrivée des réfugiés par mer.

Il faut cesser de nourrir la peur des populations européennes en brandissant systématiquement le spectre de l’ « invasion ». Il faut cesser de considérer comme une priorité d’empêcher l’émigration en provenance de territoires troublés. Nous refusons cet égoïsme criminel. Nous voulons une Europe de la solidarité et de l’accueil.à <http://www.gisti.org/spip.php?article2254>

Des cours de formation à la lutte anti-terroriste ont été donnés pendant trois ans par des soldats et policiers allemands à plus d’une centaine de membres d’une unité spéciale des troupes de sécurité de Kadhafi... en 2008. Les cours étaient organisés par une entreprise privée. Le gouvernement avait refusé toute aide officielle. Mais d’ex membres de commandos d’élite de la police ou de la Bundeswehr participaient à l'entreprise. Revue de la presse allemande 25/02/11.

 

Le tribunal fédéral du travail avait tranché en 2002 en faveur d’une salariée qui protestait contre l’interdiction... du port du foulard. L’employeur devait tenir compte de la liberté de religion avant d’édicter des règles de tenue vestimentaires au magasin. Le tribunal est beaucoup plus sévère en ce qui concerne les entreprises publiques. Le port du foulard dans les écoles ou les jardins d’enfants peut être interdit, pour ne pas porter atteinte à la neutralité de l’État. Une femme s’est vu refuser dernièrement le port de la Burka dans un service public de la ville de Francfort. Son contrat de travail a été résilié. Revue de la presse allemande 25/02/11

 

En 2008, le PIB par habitant variait entre 28% de la moyenne de l'UE à 27 dans la région du Severozapaden en Bulgarie et 343% dans celle de Inner London. Eurostat 24/02/11.

Nos dirigeants veulent le beurre et l’argent du beurre : protester sans déranger, influencer sans s’ingérer, condamner sans sanctionner, aider sans prendre de risque, participer sans payer. Et, par-dessus le marché... ils ne prennent pas même la peine de dissimuler quece qui les inquiète vraiment, ce sont les réfugiés et le cours des hydrocarbures. A l’image du miraculeux coca-cola sans sucre ni caféine, l’Europe vient de lancer la doctrine zéro : le changement, sans rien en échange. José Ignacio Torreblanca (El Païs) Presseurop 26/02/11.

 

Huitième grève générale en Grèce. Environ 60 000 personnes à Athènes contre la politique d'austérité mise en place par le gouvernement socialiste. L'Humanité 24/02/11.

Depuis la création de l'euro en 1999, Berlin, comme Paris, a violé à 6 reprises les règles du pacte de stabilité et de croissance qui limite l'endettement à 60% et les déficits publics à 3% du PIB. Seules, l'Italie, la Hongrie et la Grèce ont fait pire. Le Monde 23/02/11.

 

Le dernier Allemand à avoir été à la tête de la CE s'appelait Walter Hallstein (1958-1967)... Actuellement, il n'y a aucun Allemand aux postes internationaux les plus élevés, ni à Bruxelles, ni au FMI, ni à l'OMC. Le gouvernement avait le projet d'en installer un dans le fauteuil de la BCE mais, Axel Weber, le président de la Bundesbank, n'a plus envie de concourir. Cela constitue un revers pour la chancelière et il semble difficile de trouver un remplaçant. Süddeutscchezeitung cité par CI 17-23/02/11.

 

"Le gouvernement hongrois a modifié certains passages problématiques de la loi. L'obligation de réserve des médias radio et télé sera restreinte... Mais des questions fondamentales comme la protection des sources, essentielle à la liberté de la presse, et la pleine autorité des organes nommés, restent en revanche intactes... L'organe de surveillance, entièrement contrôlé par le parti d'Orbán, pourrait ... considérer les critiques du gouvernement comme une forme de cabale et les sanctionner.." Süddeutschezeitung cité par Eurotopics 17/02/11.

 

Sénateurs et députés ont entériné le 16/02/11, l'opposition du Sénat à la nomination d'un représentant de l'État à l'Arcep, le gendarme français des télécommunications, que souhaitait le gouvernement malgré les critiques de la CE. Le Monde 18/02/11.

POLO A LU n° (Europe)

Harz IV, ni loterie, ni tabac, ni alcool
Le tribunal du Land (de Cologne) ne rigole pas avec les prestataires du revenu minimum, dit "Harz IV". Ils ne doivent plus acheter de billet de la Westloterie, faire des paris sportifs... La lotterie proteste et fait appel du jugement soulignant qu'il lui est difficile de vérifier les revenus de chaque client. Les « Harz IV » ont déjà été privés de tabac et d'alcool... par la ministre du travail... qui juge que ce sont 2 poisons que les caisses publiques n'ont pas à subventionner. Faute de moyens, nombre de femmes « Hartz IV » cessent de prendre la pilule, non-remboursée. Les grossesses « non désirées » se multiplient, les caisses des Länders doivent financer les interruptions de grossesse que les titulaires du revenu minimum ne peuvent s'offrir. Berlin Blog 12/03/11.

34 millions d'euros dépensés par Silvio Beerlusconi pour ses amies en 2010. Le Monde 11/03/11.

 

La peur de l'islam progresse dans toute l'Europe. Suisse :Première formation politique, l'UDC a recueilli 28,8% des suffrages lors des législatives de 2007.
Autriche : Les sondages donnent au FPÖ 23% des intentions de vote aux prochaines législatives en 2013. Danemark : Le Parti du peuple danois (DF) est le 3ème parti du pays avec 13,8% en 2007. Suède : Les démocrates de Suède (SD), issus du néonazisme, sont entrés au Parlement en septembre 2010 avec 5,7% des voix aux législatives. Il présente l'islam comme le plus grand danger et fait de la lutte contre l'immigration son cheval de bataille. Mais il est aussi pour l'égalité des femmes, soucieux de l'environnement... et grand défenseur de l'Etat-providenc». Le Monde 11/03/11.

 

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Lisbonne, Porto et plusieurs villes contre la précarité. La manifestation avait été organisée via Facebook par un groupe de jeunes se déclarant“sans parti, laïc et pacifique”. Le chômage touche plus de 10% de la population active, notamment les jeunes. Une population qui, depuis plusieurs mois, subit une cure d’austérité. Euronews 13/03/11.

Alors que le Japon est sous la menace d’un accident nucléaire, la pression se fait plus vive en Allemagne pour réclamer un changement de politique énergétique. 60.000 personnes ont ainsi manifesté samedi dans le Bade-Wurtemberg, formant une chaîne humaine de 45 kilomètres entre la centrale nucléaire de Neckarwestheim et Stuttgart. Euronews 13/03/11.

Les 27, unanimes, ont adopté une nouvelle décision visant à geler les avoirs de cinq entités libyennes qui sont placées au coeur de l’Etat, assurent son financement ou le financement d’activités extérieures... Il s’agit de la Banque centrale de Libye, la banque libyenne du commerce extérieur , les fonds d’investissements libyens,, Libya Africa Investment Portfolo et la Libyan Housing and Infrastructure Board.
Les eurodéputés veulent taxer les transactions financières. L'idée d'une taxe sur les transactions financières au niveau de l'UE, qui pourrait rapporter jusqu'à 200 milliards d'euros par an, a reçu, un très large soutien du PE (529 voix contre 127 e.t 19 abstentions). EurActiv.fr  09.03.2011

En 2007, les gouvernements adoptaient « l'objectif d'économmiser 20% de la consommation énergétique de l'UE par rapport à l'année 2020 ». En 2009, la CE avait prévu de proposer un plan... rendant contraignant l'objectif de 20% de réduction de la consomation. Le 15/12/10, le PE a voté une résolution demandant « un objectif contraignant d'efficacité énergétique d'au moins 20% en 2020 ».

La CE n'a pas retenu cette option : « Les Etats membres n'y sont pas favorabbles... » Le Monde 09/03/11.

Les « stress tests » bancaires de 2010 avaient été une farce : l'heure est venue de prendre ce sujet sérieusement. Le Monde 09/03/11.

Les nouveaux « stress tests » devraient mesurer l'impact d'un plogeon de 15% sur les marchés financiers contre 20% précédemment ; en outre, un « choc des prix des matières premières » n'est pas envisagé. Le Monde 10/03/11. Enfin du sérieux

 

Pour obtenir l'indispensable adhésion au «pacte» des dix-sept de la zone euro... La déclaration qui sera soumise au Sommet de l'euro, à Bruxelles, engage les chefs d'État et de gouvernement à remettre en ordre leurs finances publiques ; mais... «sans harmonisation des taux d'imposition». La CE entend relancer le débat... harmoniser l'assiette de l'impôt sur les sociétés, c'est-à-dire offrir un instrument de mesure commun aux 27. Ce baromètre établi, il sera possible de dresser une échelle reconnue. À charge pour les grands États, dit-on à Bruxelles, de faire remonter ensuite la pression politique contre le dumping fiscal. LeFigaro.fr 08/03/11.

 

92 organisations signataires de l'appel Pour une intervention solidaire de l’UE en Méditerranée
Nous en appelons solennellement à tous les gouvernements européens, aux instances de l'UE, à tous les partis politiques pour que soient prises, en concertation avec les partenaires du pourtour méditerranéen, les mesures qui s’imposent d’urgence :
- mettre à disposition des avions pour permettre le rapatriement non seulement des nationaux des pays européens mais de tous ceux qui peuvent et veulent rentrer dans leur pays, tels les Égyptiens qui sont actuellement en Tunisie ;
- permettre l’évacuation par air ou par mer, à partir des portions de territoire libyen qui ne sont plus aux mains de Kadhafi, des étrangers bloqués en Libye et dont leurs gouvernements sont dans l’incapacité de les évacuer ;
- prévoir l’accueil, sur le territoire européen, des réfugiés qui ne peuvent rentrer dans leurs pays ;
- mettre en œuvre sans plus attendre le dispositif permettant d’accorder la protection temporaire à tous ceux qui, dans la situation d’urgence où nous sommes, peuvent légitimement s’en prévaloir ;
- mettre un terme aux patrouilles de Frontex qui empêchent l’arrivée des réfugiés par mer.

Il faut cesser de nourrir la peur des populations européennes en brandissant systématiquement le spectre de l’ « invasion ». Il faut cesser de considérer comme une priorité d’empêcher l’émigration en provenance de territoires troublés. Nous refusons cet égoïsme criminel. Nous voulons une Europe de la solidarité et de l’accueil.à <http://www.gisti.org/spip.php?article2254>

Des cours de formation à la lutte anti-terroriste ont été donnés pendant trois ans par des soldats et policiers allemands à plus d’une centaine de membres d’une unité spéciale des troupes de sécurité de Kadhafi... en 2008. Les cours étaient organisés par une entreprise privée. Le gouvernement avait refusé toute aide officielle. Mais d’ex membres de commandos d’élite de la police ou de la Bundeswehr participaient à l'entreprise. Revue de la presse allemande 25/02/11.

 

Le tribunal fédéral du travail avait tranché en 2002 en faveur d’une salariée qui protestait contre l’interdiction... du port du foulard. L’employeur devait tenir compte de la liberté de religion avant d’édicter des règles de tenue vestimentaires au magasin. Le tribunal est beaucoup plus sévère en ce qui concerne les entreprises publiques. Le port du foulard dans les écoles ou les jardins d’enfants peut être interdit, pour ne pas porter atteinte à la neutralité de l’État. Une femme s’est vu refuser dernièrement le port de la Burka dans un service public de la ville de Francfort. Son contrat de travail a été résilié. Revue de la presse allemande 25/02/11

 

En 2008, le PIB par habitant variait entre 28% de la moyenne de l'UE à 27 dans la région du Severozapaden en Bulgarie et 343% dans celle de Inner London. Eurostat 24/02/11.

Nos dirigeants veulent le beurre et l’argent du beurre : protester sans déranger, influencer sans s’ingérer, condamner sans sanctionner, aider sans prendre de risque, participer sans payer. Et, par-dessus le marché... ils ne prennent pas même la peine de dissimuler quece qui les inquiète vraiment, ce sont les réfugiés et le cours des hydrocarbures. A l’image du miraculeux coca-cola sans sucre ni caféine, l’Europe vient de lancer la doctrine zéro : le changement, sans rien en échange. José Ignacio Torreblanca (El Païs) Presseurop 26/02/11.

 

Huitième grève générale en Grèce. Environ 60 000 personnes à Athènes contre la politique d'austérité mise en place par le gouvernement socialiste. L'Humanité 24/02/11.

Depuis la création de l'euro en 1999, Berlin, comme Paris, a violé à 6 reprises les règles du pacte de stabilité et de croissance qui limite l'endettement à 60% et les déficits publics à 3% du PIB. Seules, l'Italie, la Hongrie et la Grèce ont fait pire. Le Monde 23/02/11.

 

Le dernier Allemand à avoir été à la tête de la CE s'appelait Walter Hallstein (1958-1967)... Actuellement, il n'y a aucun Allemand aux postes internationaux les plus élevés, ni à Bruxelles, ni au FMI, ni à l'OMC. Le gouvernement avait le projet d'en installer un dans le fauteuil de la BCE mais, Axel Weber, le président de la Bundesbank, n'a plus envie de concourir. Cela constitue un revers pour la chancelière et il semble difficile de trouver un remplaçant. Süddeutscchezeitung cité par CI 17-23/02/11.

 

"Le gouvernement hongrois a modifié certains passages problématiques de la loi. L'obligation de réserve des médias radio et télé sera restreinte... Mais des questions fondamentales comme la protection des sources, essentielle à la liberté de la presse, et la pleine autorité des organes nommés, restent en revanche intactes... L'organe de surveillance, entièrement contrôlé par le parti d'Orbán, pourrait ... considérer les critiques du gouvernement comme une forme de cabale et les sanctionner.." Süddeutschezeitung cité par Eurotopics 17/02/11.

 

Sénateurs et députés ont entériné le 16/02/11, l'opposition du Sénat à la nomination d'un représentant de l'État à l'Arcep, le gendarme français des télécommunications, que souhaitait le gouvernement malgré les critiques de la CE. Le Monde 18/02/11.

POLO A LU n° (Europe)

Harz IV, ni lotterie, ni tabac, ni alcool
Le tribunal du Land (de Cologne) ne rigole pas avec les prestataires du revenu minimum, dit "Harz IV". Ils ne doivent plus acheter de billet de la Westlotterie, faire des paris sportifs... La lotterie proteste et fait appel du jugement soulignant qu'il lui est difficile de vérifier les revenus de chaque client. Les « Harz IV » ont déjà étéprivés de tabac et d'alcool... par la ministre du travail... qui juge que ce sont 2 poisons que les caisses publiques n'ont pas à subventionner. Faute de moyens, nombre de femmes « Hartz IV » cessent de prendre la pilule, non-remboursée. Les grossesses « non désirées » se multiplient, les caisses des Länders doivent financer les interruptions de grossesse que les titulaires du revenu minimum ne peuvent s'offrir. Berlin Blog 12/03/11.

34 millions d'euros ddpensés par Silvio Beerlusconi pour ss amies en 2010. Le Monde 11/03/11.

 

La peur de l'islam progresse dans toute 'Europe. Suisse :Première formation politique, l'UDC a recueilli28,8% des suffrages lors des législatives de 2007.
Autriche : Les sondages donnent au FPÖ 23% des intentions de vote aux prochaines législatives en 2013. Danemark : Le Parti du peuple danois (DF) est le 3ème parti du pays avec 13,8% en 2007. Suède : Les démocrates de Suède (SD), issus du néonazisme, sont entrés au Parlement en septembre 2010 avec 5,7% des voix aux législatives. Il présente l'islam comme le plus grand danger et fait de la lutte contre l'immigration son cheval de bataille. Mais il est aussi pour l'égalité des femmes, soucieux de l'environnement... et grand défenseur de l'Etat-providenc». Le Monde 11/03/11.

 

Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Lisbonne, Porto et plusieurs villes contre la précarité. La manifestation avait été organisée via Facebook par un groupe de jeunes se déclarant“sans parti, laïc et pacifique”. Le chômage touche plus de 10% de la population active, notamment les jeunes. Une population qui, depuis plusieurs mois, subit une cure d’austérité. Euronews 13/03/11.

Alors que le Japon est sous la menace d’un accident nucléaire, la pression se fait plus vive en Allemagne pour réclamer un changement de politique énergétique. 60.000 personnes ont ainsi manifesté samedi dans le Bade-Wurtemberg, formant une chaîne humaine de 45 kilomètres entre la centrale nucléaire de Neckarwestheim et Stuttgart. Euronews 13/03/11.

Les 27, unanimes, ont adopté une nouvelle décision visant à geler les avoirs de cinq entités libyennes qui sont placées au coeur de l’Etat, assurent son financement ou le financement d’activités extérieures... Il s’agit de la Banque centrale de Libye, la banque libyenne du commerce extérieur , les fonds d’investissements libyens,, Libya Africa Investment Portfolo et la Libyan Housing and Infrastructure Board.
Les eurodéputés veulent taxer les transactions financières. L'idée d'une taxe sur les transactions financières au niveau de l'UE, qui pourrait rapporter jusqu'à 200 milliards d'euros par an, a reçu, un très large soutien du PE (529 voix contre 127 e.t 19 abstentions). EurActiv.fr  09.03.2011

En 2007, les gouvernements adoptaient « l'objectif d'économmiser 20% de la consommation énergétique de l'UE par rapport à l'année 2020 ». En 2009, la CE avait prévu de proposer un plan... rendant contraignant l'objectif de 20% de réduction de la consomation. Le 15/12/10, le PE a voté une résolution demandant « un objectif contraignant d'efficacité énergétique d'au moins 20% en 2020 ».

La CE n'a pas retenu cette option : « Les Etats membres n'y sont pas favorabbles... » Le Monde 09/03/11.

Les « stress tests » bancaires de 2010 avaient été une farce : l'heure est venue de prendre ce sujet sérieusement. Le Monde 09/03/11.

Les nouveaux « stress tests » devraient mesurer l'impact d'un plogeon de 15% sur les marchés financiers contre 20% précédemment ; en outre, un « choc des prix des matières premières » n'est pas envisagé. Le Monde 10/03/11. Enfin du sérieux

 

Pour obtenir l'indispensable adhésion au «pacte» des dix-sept de la zone euro... La déclaration qui sera soumise au Sommet de l'euro, à Bruxelles, engage les chefs d'État et de gouvernement à remettre en ordre leurs finances publiques ; mais... «sans harmonisation des taux d'imposition». La CE entend relancer le débat... harmoniser l'assiette de l'impôt sur les sociétés, c'est-à-dire offrir un instrument de mesure commun aux 27. Ce baromètre établi, il sera possible de dresser une échelle reconnue. À charge pour les grands États, dit-on à Bruxelles, de faire remonter ensuite la pression politique contre le dumping fiscal. LeFigaro.fr 08/03/11.

 

92 organisations signataires de l'appel Pour une intervention solidaire de l’UE en Méditerranée
Nous en appelons solennellement à tous les gouvernements européens, aux instances de l'UE, à tous les partis politiques pour que soient prises, en concertation avec les partenaires du pourtour méditerranéen, les mesures qui s’imposent d’urgence :
- mettre à disposition des avions pour permettre le rapatriement non seulement des nationaux des pays européens mais de tous ceux qui peuvent et veulent rentrer dans leur pays, tels les Égyptiens qui sont actuellement en Tunisie ;
- permettre l’évacuation par air ou par mer, à partir des portions de territoire libyen qui ne sont plus aux mains de Kadhafi, des étrangers bloqués en Libye et dont leurs gouvernements sont dans l’incapacité de les évacuer ;
- prévoir l’accueil, sur le territoire européen, des réfugiés qui ne peuvent rentrer dans leurs pays ;
- mettre en œuvre sans plus attendre le dispositif permettant d’accorder la protection temporaire à tous ceux qui, dans la situation d’urgence où nous sommes, peuvent légitimement s’en prévaloir ;
- mettre un terme aux patrouilles de Frontex qui empêchent l’arrivée des réfugiés par mer.

Il faut cesser de nourrir la peur des populations européennes en brandissant systématiquement le spectre de l’ « invasion ». Il faut cesser de considérer comme une priorité d’empêcher l’émigration en provenance de territoires troublés. Nous refusons cet égoïsme criminel. Nous voulons une Europe de la solidarité et de l’accueil.à <http://www.gisti.org/spip.php?article2254>

Des cours de formation à la lutte anti-terroriste ont été donnés pendant trois ans par des soldats et policiers allemands à plus d’une centaine de membres d’une unité spéciale des troupes de sécurité de Kadhafi... en 2008. Les cours étaient organisés par une entreprise privée. Le gouvernement avait refusé toute aide officielle. Mais d’ex membres de commandos d’élite de la police ou de la Bundeswehr participaient à l'entreprise. Revue de la presse allemande 25/02/11.

 

Le tribunal fédéral du travail avait tranché en 2002 en faveur d’une salariée qui protestait contre l’interdiction... du port du foulard. L’employeur devait tenir compte de la liberté de religion avant d’édicter des règles de tenue vestimentaires au magasin. Le tribunal est beaucoup plus sévère en ce qui concerne les entreprises publiques. Le port du foulard dans les écoles ou les jardins d’enfants peut être interdit, pour ne pas porter atteinte à la neutralité de l’État. Une femme s’est vu refuser dernièrement le port de la Burka dans un service public de la ville de Francfort. Son contrat de travail a été résilié. Revue de la presse allemande 25/02/11

 

En 2008, le PIB par habitant variait entre 28% de la moyenne de l'UE à 27 dans la région du Severozapaden en Bulgarie et 343% dans celle de Inner London. Eurostat 24/02/11.

Nos dirigeants veulent le beurre et l’argent du beurre : protester sans déranger, influencer sans s’ingérer, condamner sans sanctionner, aider sans prendre de risque, participer sans payer. Et, par-dessus le marché... ils ne prennent pas même la peine de dissimuler quece qui les inquiète vraiment, ce sont les réfugiés et le cours des hydrocarbures. A l’image du miraculeux coca-cola sans sucre ni caféine, l’Europe vient de lancer la doctrine zéro : le changement, sans rien en échange. José Ignacio Torreblanca (El Païs) Presseurop 26/02/11.

 

Huitième grève générale en Grèce. Environ 60 000 personnes à Athènes contre la politique d'austérité mise en place par le gouvernement socialiste. L'Humanité 24/02/11.

Depuis la création de l'euro en 1999, Berlin, comme Paris, a violé à 6 reprises les règles du pacte de stabilité et de croissance qui limite l'endettement à 60% et les déficits publics à 3% du PIB. Seules, l'Italie, la Hongrie et la Grèce ont fait pire. Le Monde 23/02/11.

 

Le dernier Allemand à avoir été à la tête de la CE s'appelait Walter Hallstein (1958-1967)... Actuellement, il n'y a aucun Allemand aux postes internationaux les plus élevés, ni à Bruxelles, ni au FMI, ni à l'OMC. Le gouvernement avait le projet d'en installer un dans le fauteuil de la BCE mais, Axel Weber, le président de la Bundesbank, n'a plus envie de concourir. Cela constitue un revers pour la chancelière et il semble difficile de trouver un remplaçant. Süddeutscchezeitung cité par CI 17-23/02/11.

 

"Le gouvernement hongrois a modifié certains passages problématiques de la loi. L'obligation de réserve des médias radio et télé sera restreinte... Mais des questions fondamentales comme la protection des sources, essentielle à la liberté de la presse, et la pleine autorité des organes nommés, restent en revanche intactes... L'organe de surveillance, entièrement contrôlé par le parti d'Orbán, pourrait ... considérer les critiques du gouvernement comme une forme de cabale et les sanctionner.." Süddeutschezeitung cité par Eurotopics 17/02/11.

 

Sénateurs et députés ont entériné le 16/02/11, l'opposition du Sénat à la nomination d'un représentant de l'État à l'Arcep, le gendarme français des télécommunications, que souhaitait le gouvernement malgré les critiques de la CE. Le Monde 18/02/11.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 22:23

Les actionnaires des entreprises du CAC 40 toucheront 40 milliards d'euros de dividendes en 2O11, soit réalisés. Au détriment des salariés mais aussi du développement et de l'innovation. Politis 10/03/11.


227 000 IVG par an. Le nombre d'IVG en France ne diminue pas. Il augmente même chez les plus jeunes. Le Pr Israël Nisand accuse en particulier l'absence d'éducation sexuelle à l'école, théoriquement obligatoire depuis 2001. Le Monde 09/03/11.


Un sondage isolé ne vaut que s'il est confirmé par d'autres. Jérôme Jaffré, Le Monde 09/03/11. Question : est-il encore isolé ?

Avec des profits record, les fonds spéculatifs ont tourné la page de la crise 2008. Les 7164 fonds spéculatifs... en 2008, près d'un fonds sur quatre a mis la clé sous la porte... La crise a finalement profité aux plus forts... Parmi eux.. le fonds Paulson a engrangé 5,8 milliards de dollars en 2010... Geeorges Soros... 3 milliards... Don Brownstein, "spécialisé en métaphysique", a affiché un rendement de 49,5% en 2010 après... 134,6% en 2009. Le Monde 08/03/11.

Les banques les plus rentables sont celles qui emploient le plus de femmes. La différence de salaire avec les hommes explique en partie de résultat. Le Monde 08/03/11.

Le10 mars 2011, une journée d'actions internationale de solidarité avec les "300" travailleurs sans papiers en grève de la faim depuis le 25 janvier. est organisée en Europe. (Les désobéissants).

82,5 milliards de bénéfices en 2010 pour les entreprises du CAC 40. Le Monde 05/03/11.

En prenant en compte le nombre de personnes exposées, la pollution atmosphérique devient le premier facteur de risque d'attaques cardiaques, devant l'exercice physique, l'alcool, le café, l'activité sexuelle et les drogues. Le Monde 03/03/11.

Le trafic de cocaïne aux États-Unis rapporte 35 milliards de dollars : 70% vont aux vendeurs au détail et 15% aux grossistes des États-Unis, 13% aux trafiquants internationaux, 1,5% aux producteurs des pays andins, 1% aux trafiquants des pays andins. Le Monde 01/03/11.

 2433 morts en 2010 dans les mines chinoises, 198 de moins qu'en 2009.
Le Monde 27-28/02/11.
Chaque année, 74 000 hectares de terres agricoles disparaissent. Soit
l'équivalent d'un département agricole moyen tous les 6 ou 7ans. La Terre
22-28/02/11.
Il faut relire les notes enthousiastes de la Mission économique française
à Tripoli, en 2004. Malgré les alertes du Quai d'Orsay, nos dirigeants ont
oublié leurs valeurs en échange de contrats et pris le chemin de la tente de
Kadhafi... Luis Martinez (Ceri-Sciences-Po) cité par Le Monde 26/02/11.
Le groupe bancaire BPCE digère sa fusion (rapprochement entre Caisses
d'épargne et Banques populaires) et a multiplié ses bénéfices par 7 en 2010.
Le Monde 24/02/11.
"Rapport sur les comptes de la nation 2009" (Insee) c: "la quantité de CO2
induite
par la consommation d'une catégorie de ménages est croissante avec
son niveau de vie". le Monde 23/02/11.
Je suis avocate mais je suis contre le droit surtout le droit international
(Tzipi Livni, ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement d'Ehoud
Olmert). Le Monde 23/02/11.
Aux législatives, plus un parti a de chances de remporter des sièges, plus il
s'affranchit de l'incitation à présenter des candidates, préférant s'acquitter
de sanctions financières. Et quand la proportion de candidates augmente, le
nombre d'élues reste à la traîne, les 2 principaux partis -UMP, PS- s'ingéniant à
réserver aux femmes les investitures difficiles. Le Monde 23/02/11.
La pollution de l'air à Pékin, le 21/02/11, était telle que dans certains
quartiers la visibilité ne dépassait pas 200 mètres. Le Monde 23/02/11.
Les forces de l'ordre libyennes répriment de plus en plus brutalement les
manifestants, certaines informations évoquant même des attaques aériennes.
De son côté, le monde ne pense qu'à ses propres intérêts, justifie ses
exportations d'armes vers la Libye
effectuées dans le passé et redoute
l'augmentation du prix du pétrole, déplorent les commentateurs. Eurotopics
22/02/11.
Les sciences de l'ingénieur détrônée au profit des sciences de la gestion. Le
Monde 22/02/11.

J-C Cambadélis, lieutenant de DSK a remarqué : « DSK n'est pas la gauche caviar. Ce serait plutôt la gauche couscous. On mange plus de couscous à Sarcelles qu'à Neuilly » Le Monde Magazine 19/02/11. Et à Marrakech, c'est le couscous au caviar ?

 

 Selon la Banque mondiale, 44 millions de personnes ont basculé entre juin 
et décembre 2010, dans
l'extrême pauvreté, en raison de la hausse des prix
alimentaires. Le Monde 18/02/11
Loppsi2, adoptée le 08/02/11, est la 42e loi sécuritaire instaurée depuis 2002.
Politis 17/02/11.

France: 25% des 25 millions de salariés ont perçu moins de 9000 euros net au cours de l'année 2008, soit moins de 75% du smic annuel.FO Hebdo, 02/02/11 repris par Politis10/02/11.

Comparaison Allemagne-France. Politis 10/03/11.

Salariés mieux payés,retraités appauvris

 

Allemagne

 

France

Hauts revenus davantage taxés

 

Allemagne%

 

France%

Salaire moyen brut

3 230 €

2 800 €

Impôt moyen revenu

20,7

14

Temps travail/sem

35,7 h

38 h

Taux plancher

14

5,5

Temps partiels

(%effectifs)

26%

17%

Taux maximum

45

>250000€

41

>70830€

Retraites Hommes

1 029 €

1 625 €

Taxation du travail

39,2

41,1

Retraites Femmes

594 €

979 €

Taxation consommation

19,8

19,1

 

 

 

Imposition capital

23

38







Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 21:50

 

Les ennuis de Kadhafi qui jouait, pour l'Union européenne, le rôle de garde chiourme stipendié, et la situation en Tunisie ont permis à quelques milliers de candidats à l'émigration, Tunisiens et autres Africains, de tenter leur chance. Devant l'afflux des arrivants à Lampedusa, le gouvernement italien, placé en première ligne, a appelé au secours les 26 pays frères pour qu'ils acceptent de partager le fardeau.


Il a été entendu et Frontex a renforcé ses capacités de filtrage sur la Méditerranée.

 

Quant au partage de l'accueil, certains ont l'oreille dure et quelques uns le langage clair. Claude Guéant, le nouveau ministre de l'Intérieur : "Nous souhaitons obtenir de nos amis italiens qu'ils jouent le jeu de la règle européenne. C'est la responsabilité du pays d'accueil. Nous leurs demandons de retenir les personnes qui se présentent chez eux et qu'ils reprennent celles qui leur sont renvoyées." (JDD.FR 04/03/11)


Il a fort justement affirmé qu'il serait "paradoxal que la France accueille des personnes qui viennent de pays qui découvrent la liberté" en oubliant de rappeler qu'elle les repoussait quand ils fuyaient les dictatures


Solidarité humaine,  européenne ou patate chaude ?

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Billets
commenter cet article
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 21:49

(Au moment où la crise mondiale va être exacerbée par les accidents nucléaires du Japon, certains articles ou blogs ont un aspect, tout à coup, encore plus dérisoire.)

 

En conséquence, les députés européens conservateurs et socialistes ont voté une augmentation de l'enveloppe destinée à ces assistant. L'an dernier, ils avaient demandé une augmentation mensuelle de 3000 euros qui avait été finalement ramenée à 1500 devant la protestation de certains de leurs collègues (Gauche et écolo).

C'était déjà une augmentation substantielle. Ils viennent de voter une nouvelle augmentation de 1500 euros. Deux fois 1500 euros, c'est moins choquant que 3000 euros en une seule fois.

 

Les députés européens ont de la pudeur. Mais ils sont persévérants. L’argent supplémentaire porte à 21 259 euros cette allocation mensuelle. Au total, ce budget représente une somme de 13,5 millions d’euros pour le Parlement


Il n'est pas question de tomber dans le "tous pourris", dans l'antiparlementarisme ou de comparer les députés aux traders qui retrouvent leurs rémunérations scandaleuses d'avant la crise... Pour travailler, les députés ont besoin d'assistants compétents notamment face aux groupes de pression qui ne manquent pas, eux, de financement


Mais dans cette période de crise où chacun est appelé à rogner tous les budgets, ils auraient pu partager le sort de leurs électeurs et attendre que la situation s'améliore (D'après le blog de Jean Quatremer 03/03/11).

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche