Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 17:19

 

 

On compte 170 000 personnes travaillant en France pour la sécurité privée contre 240 000 policiers et gendarmes. Et dans 10 ans, les deux chiffres convergeront. Il y a même depuis septembre, un "délégué interministériel" à la sécurité privée. Le Monde Magazine 11/12/10.

 

Depuis l'avènement de Vladimir Poutine, en 2000, 19 assassinats de journalistes ont été commis. Aucun n'a été élucidé. Le Monde Magazine 11/12/10.

 

Les présidents d'université ont signé avec le Medef un accord permettant aux entreprises d'intervenir dans les enseignements et la recherche. Politis 09/12/10.

 

Avec plus de 51 milliards de dollars levés depuis le début de l'année, Hong Kong, devrait rester première place mondiale pour les introductions en bourse, devant les États-Unis avec 31,9 milliards de dollars. Le Monde 14/12/10.

 

L'ambassade de France n'apporte pas de soutien sur la liberté ou les droits de l'homme pour ne pas compromettre (les contrats de) Bouigues (Les rapports secrets du département d'Etat). Le Monde 14/12/10.

 

Au plus fort de la crise, la Réserve fédérale a prêté plus de 3000 milliards de dollars à des banques et à des entreprises... Une grande partie d'entre elles étaient européennes... 37milliards de dollars au géant suisse UBS... des constructeurs étrangers comme Toyota... Goldman Sachs et Morgan Stanley lui ont emprunté directement à 84 et 212 reprises respectivement, au lendemain de la faillite de Lehman Brothers. Courrier international 9-15/12/10.

 

Au moins deux millions de Français, notamment des salariés peu ou pas qualifiés, sont exposés sur leur lieu de travail à des substances cancérigènes. Et pas seulement à l’amiante. C’est le constat dressé par plusieurs études sur l’apparition des cancers en milieu professionnel. Un risque encore difficile à faire reconnaître par les entreprises et les pouvoirs publics. Les cancers professionnels sont pourtant en Europe la première cause de mortalité liée au travail. Basta 14/12/10.

L'actionnaire plutôt que le salarié : Entre 2003 et 2009, 24 fleurons du CAC ont augmenté leur masse salariale par employé de seulement 8% en moyenne, alors que les dividendes par action gonflaient de 110%. L'Expansion 24/11/10.

Warren Buffet : "Les impôts pour les classes défavorisées et moyennes, et peut-être même pour le haut de la classe moyenne, devraient être baissés, mais je pense que les gens dans le haut de la fourchette, les gens comme moi, devraient payer beaucoup plus d’impôts...Les choses vont pour nous mieux que jamais", a-t-il justifié, balayant les arguments des républicains selon lesquelles l’expiration des baisses d’impôts pour les hauts revenus nuirait à la croissance. Le Monde 22/11/10.

 

Les trois-quarts des personnes interrogée ressentent un creusement des inégalités au Royaume-Uni, après 13 années de pouvoir travailliste. Le Monde 15/12/10.

 

L'espérance de vie a reculé aux Etats-Unis en 2008. Ils n'apparaissent qu'en 51 ème position dans le monde pour l'espérance de vie. Le Japon et la Suisse sont en 1ère et 2ème, la France 11ème. Le Monde 15/12/10.

 

L'Organisation internationale du travail dénonce la modération salariale aux Etats-Unis et en Europe Le Monde 16/12/10

 

Dans le PS, le poids des élus est prépondérant – 65 000 élus sur 200 000adhérents revendiqués (32,5%). Le Monde 16/12/10.

 

Le ministre de l'Intérieur est en passe de devenir un délinquant récidiviste. Après avoir été condamné pour injure raciale le 4 juin dernier, Brice Hortefeux vient d'être de nouveau condamné ce vendredi à un euro de dommages et intérêts par le tribunal de grande instance de Paris, pour atteinte à la présomption d'innocence de l'ex-conseiller au ministère de la Justice, David Sénat. Rue 89 17/12/10.

Selon une enquête publiée ce week-end dans le JDD, une entreprise du CAC 40 sur quatre n'aurait pas payé d'impôt sur les sociétés l'an dernier. Comme l'avait souligné un rapport du Conseil des prélèvements obligatoires..., les sociétés du CAC 40 sont en moyenne imposées à hauteur de 8% de leurs bénéfices, contre 33% normalement. Les PME, moins à même d'exploiter les différentes niches fiscales, en verseraient 22%. Selon le Conseil, le coût pour l'Etat des différentes niches fiscales et sociales aux entreprises atteint 172 milliards d'euros en 2010. Le Figaro 19/12/10.

 

Six mois à peine après l'adoption de la loi sur la libéralisation des jeux, le gouvernement... a décidé d'abaisser la fiscalité sur les parishippiques, ce qui représente 100 millions de moins pour les finances publiques. Mediapart 21/12/07.

 

Le sénateur de Haute-Savoie, Jean-Claude Carle, vient de faire voter un amendement à la loi de finances 2011 en faveur de l'enseignement privé sous contrat: 4 millions d'euros vont lui être attribué, soit 250 postes. Mediapart 21/12/07.

 

L'Etat de New-York a annoncé... avoir lancé des poursuites contre Ernst & Young, le cabinet chargé de certifier les comptes de la banque d'affaires (Lehman Brothers), l'accusant de l'avoir aidée à masquer l'imminence d'une faillite. LeMonde.fr 22/12/10.

 

Souhaitant à tout prix éviter de passer devant la justice, la Deutsche Bank a annoncé... verser une amende de 553,6 millions de dollars pour avoir aidé des clients à frauder le fisc américain. L'amende représente les honoraires gagnés par la banque dans la mise en place des montages de dissimulation fiscale, le manque à gagner en termes de collecte pour les services fiscaux ainsi qu'une amende civile de près de 150 millions de dollars. Les montages incriminés ont permis à de riches contribuables de ne pas payer 5,9 milliards de dollars (4,5 milliards d'euros) d'impôts sur le revenu.
Les
poursuites continuent à l'encontre des banquiers qui ont mis en place ces montages et ceux qui les ont utilisés. Plus de 2 100 clients sont concernés. LeMonde.fr 22/12/10.


A la cour d'appel de Metz, la plupart des médecins inscrits sur la liste des experts judiciaires sont aussi des experts d'assurance, voire salariés. C'est contraire à leur serment d'indépendance et aux recommandations de la Chancellerie. Que choisir janvier 2011.


Classée 37ème sur 43 pour le budget alloué à la Justice en Europe, la France reste parmi les cancres. Que choisir janvier 2011.


Pour se payer un appartement de 50 m2 dans la capitale, il faut environ 375 000 euros, soit 349 mois de smic...
En France, 3,5 millions de personnes sont victimes du mal logement. Le Monde 23/12/10.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 22:03

 



La sélection pour les jeux élyséens de 2012 a déjà commencé. Sont déjà connus une dizaine de candidats ou non candidats qui se préparent ou font jouer leurs chevau-légers. En fait, certains sont en préparation depuis longtemps pour ne pas dire depuis toujours.


C'est ainsi que Nicolas Sarkozy, candidat naturel de l'UMP, non déclaré, à un second mandat dés son élection, a cru bon de soutenir l'initiative d'un lancer du DSK, aussi loin que possible. En s'attribuant ce lancement, en réalité, le fait du Premier ministre luxembourgeois, il montrait son "ouverture" et se débarrassait de l'un des rivaux qu'il redoute le plus.


Reste à voir, si ce n'était pas un boomerang. Car la fonction, entraînant un certain devoir de réserve et mettant en valeur une qualification mondialement reconnue, permet au silencieux DSK d'engranger une cote enviable face à un hyperprésident, touche à tout, bling-bling, qui s'enfonce dans les sondages.


C'est probablement un des facteurs qui l'ont poussé à "présidentialiser" son comportement, aidé cependant par quelques membres des familles centristes et UMP. Tout d'abord, il a commencé à se faire discret même s'il ne peut s'empêcher de rêver à "la dolce vita" qu'il se promet au terme de son double quinquennat. Carla Bruni-Sarkozy semble avoir pris au sérieux son rôle de première dame.


Pensant que sa gestion de la crise au niveau européen lui avait apporté une certaine popularité, il espère renouveler cette expérience avec la présidence du G8 et du G20 et, ainsi, faire face au directeur du FMI.


Car au niveau intérieur, les choses vont plutôt mal. Hier, Sarkozy, après avoir séduit un certain nombre d'électeurs d'extrême droite, avait donné quelques postes au centre et réussi quelques prises symboliques d'ouverture.
Aujourd'hui, il a dû admettre Copé à l'UMP, Fillon comme Premier ministre, l'ouverture se limite aux chiraquiens et un certain nombre de centristes se sont retirés et pensent, malgré sa forte opposition, se présenter à l'élection présidentielle.


La politique très à droite menée par ses ministres n'a pas rencontré le succès espéré. Elle a plutôt redonné des forces à l'extrême droite. Ses ministres ont du abandonner campagnes (identité nationale) ou, sous la pression de l'Europe, décisions ou réformes annoncées (circulaire sur les Roms, juge d'instruction, garde à vue). Il se retrouve avec un ministre de confiance, chargé de l'ordre, condamné en justice à deux reprises ! Et de nombreuses affaires pendantes.


Peut-être pense-t-il que, une fois de plus, il aurait du s'occuper de tout lui-même.


Reste donc la présidence du G8 et du G20 et la politique économique et monétaire, en alliant les discours antilibéraux sur les patrons voyous à destination des électeurs qui souffrent de la crise, des mesures de politique libérale telles que les exigent les marchés, le grand patronat (non voyou ?), les banques et ses amis, en utilisant la puissance germanique et Me Merkel à la fois comme modèle et comme bouclier.


Et cela sous l'oeil attentif du directeur du FMI.


DSK, le retour ? La plus grande force de Nicolas Sarkozy est l'absence d'un adversaire de poids. Si DSK devient réellement candidat à la présidentielle, il devra assumer le rôle du FMI et son rôle au FMI dans la crise européenne. Il sera difficile de convaincre que, par son action, il a gauchi le FMI, que, grâce à lui, l'action du FMI a changé dans les pays en crise. Qu'il a, à plusieurs reprises, tiré la sonnette d'alarme sur la politique déflationniste de l'UE.


Mais acteurs tous les deux d'une équipe de gestion de la crise européenne à 28, ils auront quelques difficultés à faire entendre une musique bien différente.


Alors, bonnet-blanc, blanc-bonnet ? Sur quel clivage porterait l'élection entre ces deux candidats, la couleur du pompon ? La politique intérieure ?


A moins qu'une explosion ne vienne perturber ces calculs subtils. Une crise économique européenne majeure, plus ou moins annoncée par la chute successive de dominos ? Une crise européenne ou nationale, politique avec la montée de l'extrême droite ? Ou sociale face au clivage chaque jour plus profond entre ceux qui souffrent et ceux qui s'enrichissent avec arrogance ?


La roche tarpéienne est proche du Capitole.Reste à espérer que, cette fois, les peuples ne soient pas les principales victimes.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Actualité
commenter cet article
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 10:11

 

 

"Si l'euro tombe, c'est l'Europe qui, à ce moment, explosera. Donc l'Euro ne tombera pas parce que nous le soutenons de toutes nos forces". Nicolas Sarkozy, Le Monde 19-20/12/10.

 

Le "tigre celtique" trichait aussi ! Créer une richesse qui n'existe pas et dissimuler une dette qui, elle, existe : au fil des années, le maquillage du bilan était devenu la norme comptable. Ainsi une caisse hypothécaire irlandaise a prêté 7,3 milliards d'euros octroyés dans d'incroyables acrobaties pour cacher les pertes à la veille de la publication des résultats de l'Anglo-Irish Bank... Le Monde 19-20/12/10

 

Le Montenegro obtient le statut de candidat à l'UE... Actuellement, l'UE a octroyé ce statut de candidat à la Croatie, l'Islande, la Turquie et la Macédoine. Le Monde 13-20/12/10.

 

Le Premier ministre britannique a scellé le 17/12/10 une alliance avec la France et l'Allemange pour imposer un gel du budget de l'UE jusqu'en 2020 au nom de l'austérité. Deux autres pays se sont ralliés à cette croisade les Pays-Bas et la Finlande... Le Monde 19-20/12/10

 

Le chômage en Grèce s'est élevé à 12,4% au 3ème trimestre contre 11,8 au deuxième et 9,3 sur le même période de 2009 selon l'Autorité des statistiques grecques. Le Monde 18/12/10.

 

La BCE va doubler son capital. Les Banques centrales nationales vont apporter 5 milliards d’euros supplémentaires au capital de la BCE à partir du 29/12. Euractiv 17/12/10

 

Un accord a été trouvé entre CE, PE et Conseil sur l'initiative citoyenne européenne. Ce nouvel instrument, introduit par le Traité de Lisbonne, une fois qu'il sera mis en oeuvre dans un an... Fenêtre sur l'Europe 08/12/10
L
a Fondation Robert Schuman lance en 2011, avec le soutien de la CE, et en partenariat avec l'institut Karamamlis et la Fondation polonaise Robert Schuman, une action de sensibilisation de ce nouvel instrument auprès des femmes en Europe. L'initiative citoyenne européenne permettra aux citoyens de proposer directement à la CE de nouvelles mesures législatives. Pour lancer une initiative, il suffira de sept citoyens de sept pays différents rassemblés dans un comité d'organisateurs. Pour être recevable, l'initiative devra ensuite recueillir, en un an, au moins un million de signatures de citoyens européens en âge de voter en provenance d'au moins un quart des 27 États membres de l'UE. Fondation Robert Schuman 20/12/07

 

Déclarations du ministre britannique des affaires étrangères, selon les-quelles « entre le Royaume-Uni et le monde il n’y a rien », autrement dit, la seule fonction de l’UE serait d’aider le Royaume-uni à atteindre certains objectifs internationaux, au même titre ni plus ni moins que d’autres organisations internationales. Question d’Europe n°188 06/12/10.

 

Les ministres des finances de la zone euro... ont renoncé à augmenter "pour l’instant" la dotation du Fonds européen de stabilisation financière (FESF) destiné à aider les pays en difficulté. La BCE et le FMI soutiennent l’augmentation des contributions des États à ce fonds. Mais plusieurs pays, dont l’Allemagne, refusent cette proposition. Fenêtre sur l'Europe 09/12/10.

 

Pour éviter une condamnation pour abus de position dominante, Visa Europe va - comme MasterCard en 2009 - réduire substantiellement ses commissions multilatérales d'interchange pour les paiements effectués par carte de débit. La CE a rendu, le 08/12/10, ces engagements contraignants pour une durée de quatre ans, tant en ce qui concerne les paiements transfrontaliers que les transactions nationales. Fenêtre sur l'Europe 09/12/10

 

Le 1er janvier, l’Estonie sera la première république balte à rejoindre la zone euro. Une adhésion qui, selon Ignas Lrausaskas, politologue estonien, stimulera les deux autres Etats baltes et permettra un rapprochement des trois pays aux relations distendues.

Le politologue affirme qu’en 1997 l’invitation à adhérer à l’UE a effacé la ligne de démarcation qui existait entre les pays baltes, États post-soviétiques et européens. De la même manière, l’adhésion  à la zone euro doit être considérée comme une nouvelle avancée et non comme un éloignement de l’Estonie des deux autres républiques.

C'est dans le domaine militaireque l’on trouve les meilleurs exemples de coopération entre les pays baltes, comme l’unité de marine militaire "Baltron", le bataillon "Baltbat"et le collège de défense balte "Baltdefcol" en Estonie. Tous ces projets ont été initiés et sont soutenus par les partenaires occidentaux. PressEurope 13/12/10


Les États prennent conscience de la nécessité d'accroître leur coopération budgétaire. Dans une lettre révélée par EurActiv.fr, le président de l'Assemblée nationale défend auprès de Jerzy Buzek l'organisation d'une conférence annuelle qui réunirait élus nationaux et européens (14/12/10).

 

Le PE rejette une deuxième "Bolkestein" :  A l'issue du vote du PE sur la procédure de demande de permis unique de résidence et de travail autorisant les ressortissants de pays tiers à résider et travailler dans les États membres, le député européen du GUE/NGL Le Hyarica déclaré: "... la  majorité du PE refuse un compromis négatif avec le Conseil européen sur cette directive. Aujourd'hui La plénière a dit non à une grave compromission au service exclusif des grandes entreprises qui auraient pu demain mettre encore plus en concurrence les salariés de l’UE avec ceux des pays extérieurs de l’Europe venant y travailler. En quelque sorte la création d’une seconde directive Bolkestein pour les salariés venant de pays tiers qui seront ainsi malléables et exploitables à merci".

C'est en fait un texte ouvrant la voie à la création de plusieurs statuts et de plusieurs catégories de travailleurs dans l’UE. Par exemple celui de saisonniers, celui de travailleurs transférés au sein d’une même multinationale qui ne bénéficieraient que des droits de leur pays d’origine. C’est l’inégalité renforcée qui serait ainsi institutionnalisée.

 

L'Europe a enfin un budget pour 2011.  Les eurodéputés ont accepté de limiter l'augmentation des finances européennes à 2,91%. Certains voient en cet accord un aveu de faiblesse du Parlement européen. Euractiv 16/12/10.

 

Les 50 plus grands groupes européens (dont Axa, BNP, Carrefour, Crédit agricole, EDF, France-Telecom, GDF, Peugeot, Suez, Saint-Gobain, Société générale, Total) possèdent 4748 filiales dans des paradis fiscaux ou des pays considérés comme tels. Politis 16/12/10.

 

Le Comité d'experts chargés de conseiller la CE sur les réformes bancaires est constitué de23 membres dont... 21 banquiers. Sur les 8 membres du groupe présidé par J. de Larosière, chargé de proposer une nouvelle architecture pour superviser les banques et qui a largement inspiré les propositions de la CE, 4 conseillainet ou travaillaient pour Lehman Brothers, Goldman Sachs, Citigroup et la BNP. Alter éco HS n°87 1er trim. 2011.

 

 

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 20:11

 

La crise, née aux États-Unis de la bulle de l'endettement privé, a contaminé, à travers les "subprimes", le système bancaire international. En Grèce, les chiffres falsifiés ont ouvert un boulevard aux spéculateurs, mieux informés semble-t-il que les autorités européennes qui n'avaient rien vu... Ou qui toléraient ? Les menaces d'explosion de la zone euro apparues, les États qui se disent vertueux en profitent pour accentuer leur domination sur la gestion économique de l'UE.


Quelles sanctions pour les falsificateurs de comptes ? Seuls punis, le peuple grec et les peuples européens qui ne sont pour rien dans ce désordre monétaire. L'austérité est imposée au niveau européen, au risque de la déflation. Des sanctions automatiques ou semi-automatiques sont prévues pour renforcer le respect des critères de convergence.

Pourtant le non respect des critères de convergence ne sont pour rien dans les difficultés actuelles. La Grèce n'était guère plus hors des clous que les autres et son poids économique, 2 à 3% du PIB de l'UE, n'explique rien.


Pour l'Irlande, "tigre celtique", ce ne sont pas de basses falsifications qui sont en cause mais l'ensemble de la politique économique et financière, le système bancaire, magnifié et soutenu par l'UE et ses subventions. Quand la bulle éclate, le gouvernement irlandais vole au secours de ses banques. Et l'UE au secours de l'Etat irlandais. Mais, semble-t-il, les entreprises notamment étasuniennes pourront profiter du taux d'imposition de 12,5%, le "tigre celtique" n'est plus que le "cheval de Troie" du marché européen.


Et maintenant, le Portugal et l'Espagne. "Le pays le mieux géré de la zone euro, c’était l’Espagne : il avait la dette la plus faible, les banques avaient des coefficients de liquidité très importants. Cela n’a pas empêché la bulle immobilière..." (Le Monde 25/11/10). A noter que le pays "le mieux géré" a un taux de chômage parmi les plus élevés de l'UE. Cela fait partie de la bonne gestion. Et demain, la Belgique, l'Italie et la France ?


Derrière le discours, les gouvernements et l'UE imposent une politique de satisfaction des marchés en réduisant la rémunération directe ou indirecte des travailleurs. Sans toucher aux bénéfices. Une seule règle : quand les affaires ou la spéculation marchent, ils encaissent. Quand cela tourne mal. Les travailleurs doivent payer.


Jusqu'à quand ?

 


Publié aussi dans : http://www.europesolidaire.eu.org/spip.php?article5

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Europe
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 17:27

 

 

Faire un billet sur Trique Heurtefaux est difficile, on risque toujours d'oublier ou d'être en retard d'un mauvais coup. Car la liste s'allonge tous les jours, inexorablement. Il est vrai qu'il est protégé par une efficace sarkoïdose qui, à ce jour, lui a évité les virages violents.
Cette fois, il semble avoir perdu le filon. Sans qu'on sache pour l'instant, de quel coup de billard à 3 bandes il est victime : avertissement de Sarkozy par Fillon interposé ou attaque indirecte contre Sarkozy par un Fillon revigoré.

 

Trique Heurtefaux est-il devenu vulnérable pour cause de "casier ministériel"trop plein ?

 

En tous cas, ce casier est bien pourvu ! Au livre des records, il n'a qu'un concurrent sérieux, l'imbattable Berlusconi mais la palette de Trique Heurtefaux, au delà de son lapsus (1), est bien plus large que celle de Berlusconi.

  • "Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a des problèmes" en fait le seul ministre en exercice condamné en correctionnelle, pour des propos racistes, même s'il a fait appel de ce jugement, alors qu'il est chargé de l'immigration.

  • "Il revient donc, dans chaque départements, aux préfets d'engager (...) une démarche systématique de démantèlement des camps illicites, en priorité ceux de Roms", la circulaire du 24/06/10, a soulevé contre le ministère de l'Intérieur toutes les ONG mais est, en plus à l'origine d'un incident avec la Commission européenne et d'une injonction à laquelle la France a été obligée de se plier.

  • Brice Hortefeux tape faux quand, regardant par la fenêtre du ministère, il ne voit pas la "pagaille sur les routes", alors que des dizaines de milliers d'automobilistes étaient bloqués dans l'Ile de France. Et il s'enfonce comme un enfant surpris avec les doigts dans le pot de confiture.

  • Il comprend la colère des policiers quand certains d'entre eux sont condamnés pour faux témoignage. Bien entendu, sans un mot pour la victime qui risquait une peine de prison à perpétuité. En théorie , il risque 6 mois de prison pour avoir publiquement jeté le discrédit sur une décision judiciaire. (Le Monde14/12/10)

  • Il demande de la modération quand un homme meurt après avoir été blessé par un tir Flashball. Ce qui est plus grave, la victime a été touchée à un endroit "où il est autorisé de tirer" d'après la hiérarchie. L'utilisation de cette arme a entraîné des blessures graves chez sept personnes au moins.

  • A l'approche des fêtes de fin d'année, il demande d'accélérer les expulsions quand il s'aperçoit que leur nombre risque d'être inférieur en 2010 à celui de 2009. Peu importe la nature des délits, ce ce qui compte c'est le nombre des expulsés.

  • Généreux, avec les candidats à l'immigration, il appui l'instauration des test ADN. "Le candidat à l'immigration peut ainsi, par un test ADN, accélérer la procédure", a-t-il plaidé.

 

Dans sa volonté de rester fidéle à son maître mais sans son autorité ou son habileté, il s'attire la désapprobation bruyante des ONG, ce qui est dans l'ordre des choses. Plus discrète, de ses collègues à la Justice. Il met à mal l'image de la France au niveau européen. Se fait taper, publiquement, sur les doigts par le Premier ministre, sur le comportement des policiers. Plus discrètement par un sous ministre dans sa gestion d'une malencontreuse chute de neige.

 

Un de ses collègues, il y a peu de temps, a manqué une promotion, en partie pour avoir refusé de voir la pagaille due au manque d'essence. Le ministre de l'Intérieur refuse de voir la pagaille due au trop plein de neige. Il semble ne pas voir non plus la nécessité de la séparation des pouvoirs.


Les derniers événements annoncent-ils les premiers pas pour le séparer du pouvoir ?

 

(1) "En réalité, les fichiers il y en a deux qui sont des fichiers majeurs, le fichier des empreintes génitales et le fichier des empreintes génétiques", a déclaré le ministre de l'Intérieur qui était l'invité du Grand Jury (17/10/10).

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Billets
commenter cet article
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 22:48

 

 

 

Les autorités françaises ont transmis le 15/10 les éléments demandés (par la CE concernant les Roms). La France s'est également dite disposée à modifier son droit national dans le cadre de la transposition de la directive 2004/38 (Fondation Robert Schumann Lettre n° 459 18/10/10).

 

Après leurs collègues de l'Agriculture, les 27 ministres de l'Environnement, le 14/10, ont recalé à une large majorité la proposition de la CE de laisser aux Etats la décision de permettre ou non la culture de plantes OGM sur leur territoire. Cette décision intervient alors qu'une pétition a réuni plus d'un million de signatures de citoyens européens contre la culture des OGM (Fondation Robert Schumann Lettre n° 459 18/10/10).

 

Les 27 ministres européens des Transports ont conclu le 15/10 un accord de principe autorisant l'introduction pour les poids lourds de frais de péage spécifiques liés à la pollution et aux nuisances sonores qu'ils provoquent (Fondation Robert Schumann Lettre n° 459 18/10/10).

 

Congé maternité européen. Le PE veut une période de 20 semaines indemnisée à 100% et la reconnaissance du congé paternité dans l'UE. Cette proposition a recueilli la majorité. Le PPE et les conservateurs britanniques l'ont rejetée. Plusieurs pays, dont la France et le RU, y sont opposés.Dans l'Hexagone, le congé maternité est de 16 semaines, indemnisé à 100%.
En Europe, le congé minimum est de 14 semaines. La proposition initiale de la CE prévoyait un allongement à 18 semaines, inférieur au congé en place dans certains pays.
Des négociations entre États-membres doivent maintenant commencer (JDD 20/10/10).



Le 20/10/10, le PE s'est prononcé pour l'introduction d'un système de revenu minimum... 60% du revenu médian dans l'Etat concerné... invite la CE à présenter une initiative qui devrait aboutir à un plan d'action européen. http://www.europarl.europa.eu/news/public/focus_page/008-86242-281-10-41-901-20101008FCS86210-08-10-2010-2010/default_p001c008_fr.htm

 

Après le Conseil constitutionnel (30/07), la CEDH (14/10), la Cour de cassation (19/10) a porté l'estocade au système actuel de garde à vue, non conforme au droit européen. "Toute personne... doit, dès le début de la garde à vue, être informée de son droit de se taire et bénéficier, sauf renonciation non équivoque, de l'assistance d'un avocat",stipule la Cour de cassation, exception qu'en cas de "raisons impérieuses" ne découlant pas de la "seule nature du crime ou du délit reproché"(Fondation Robert Schuman Lettre 460).

 

Les Etats concernés par la pêche au thon rouge ont opposé un non catégorique à la proposition de la CE de réduire de près de 50% les quotas que devrait fixer la Commission internationale pour la protection des... (Anne Eckstein, Luxembourg 26/10/10).

 

Journée d’action de la Confédération européenne des syndicats le 15 décembre 2010.

Des grèves perturbaient fortement le trafic ferroviaireen Allemagne, le 26/10/10, tout particulièrement les liaisons régionales... Le mouvement touche la compagnie publique Deutsche Bahn et six opérateurs privés... Pratiquement aucun train ne circulait vers Francfort... Le trafic était également fortement perturbé autour de Cologne et Düsseldorf... Certaines grandes lignes, par exemple depuis le bassin de la Ruhr vers Berlin, ou encore entre Munich et Nuremberg... étaient également touchées...
Les syndicats s'inquiètent de voir les compagnies privées, qui payent moins leurs salariés, rafler des contrats pour des liaisons régionales au détriment de Deutsche Bahn (LEMONDE.FR 26.10.10).

 

D'après l'indice de prospérité d'un fonds d'investissement basé à Dubaï, "Legatum Group", "la crise a créé, à l'intérieur même de l'Europe, une société à 2 vitesses. D'un coté, les riches du nord du continent deviennent de plus en plus riches, tandis que les 'Sudistes' - Espagne, Italie, Grèce et Portugal – ainsi que les pays baltes sont en proie à une fracture sociale croissante" (Le Monde 29/10/10).

 

A partir de 2011, les dirigeants devront soumettre dès avril aux instances européennes les grandes orientations de leur budget pour l'année suivante, afin de leur permettre d'émettre des recommandations en juillet. Un petit pas supplémentaire vers une communautarisation des politiques budgétaires. On peut regretter cependant que le PE ne soit pas associé pour l'instant à cet examen des budgets nationaux (Alter. Éco. novembre 2010).

 

Avec un budgetqui ne pèse que 1% de son PIB (contre 24% pour le budget fédéral américain) et l'interdiction ... de s'endetter (alors que le gouvernement américain ne s'en prive pas), l'UE reste toujours... aussi désarmée face à des crises comme celle de l'an dernier. Quant à la proposition....de créer un impôt proprement européen pour alimenter ce budget, ele a été tuée dans l'oeuf (Alter. Éco. Novembre 2010).


Afin d'y introduire un mécanisme permanent de gestion de crises, les chefs d'Etat et de Gouvernement ont décidé, lors du Conseil des 28-29/10, de modifier le traité de Lisbonne par le biais de la procédure simplifiée. De façon à ne pas consulter les peuples...

 

La scène politique européenne de plus en plus illisible.
Une levée de boucliers contre le soi-disant "diktat franco-allemand"se termine par une décision unanime du Conseil européen...
Chacun
souhaite un renforcement de l'Europe de la Défense et ce sont le Royaume-Uni et la Francequi signent un traité bilatéral de coopération militaire.
Mme Ashton poursuit les nominations au sein de son service diplomatique européen destiné à mettre en oeuvre une politique étrangère commune mais se refuse à parler de sécurité et de défense, sans laquelle il n'y a pas de politique étrangère européenne.
Bien malin qui peut dire, en dehors des spécialistes, qui appartient et qui n'appartient pas à l'Euro, à la zone Schengen, à l'espace économique européen ou à l'Otan...
(
01/11/10 http://www.jd-giuliani.eu/fr/article/cat-2/224_Euro-decryptage.html)

 

Angela Merkel a rejeté une proposition de la CE visant à introduire une taxe à l’échelle de l’UEpour aider à financer le budget après 2013. L'hostilité de Mme Merkel vis-à-vis d'une « taxe européenne »s'ajoute à l'opposition d'autres États membres tels que la France et le Royaume-Uni (EurActiv.fr  03.11.2010 http://www.euractiv.fr/angela-merkel-impot-europeen-financer-budget-article)

 

ROYAUME UNI : Des milliers de journalistes de la BBCont commencé, le05/11 /10 une grève de 48 heures contre la réforme des retraites (Le Monde 06/11/10).



La CE a demandé à Lisbonne de "s’attaquer aux rigidités du marché du travail et du processus de fixation des salaires"... La ministre du Travail a répondu qu’ "il n’est pas dans les plans du gouvernement de modifier le droit du travail" (Diario des Noticias 05/11/10).

Plusieurs dizaines de milliers de fonctionnaires ont défilé, le 06/11/10 à Lisbonne, contre la politique d'austérité du gouvernement socialiste, et notamment la baisse des salaires dans la fonction publique. Selon la principale centrale syndicale, près de 100 000 personnes étaient présentes.
Sous la pression de Bruxelles et des marchés financiers, le gouvernement portugais s'est engagé à faire des économies... afin de réduire son déficit public à 4,6 % du PIB fin 2011, contre 7,3 % cette année... baisse de 3 à 10 % des salaires de l'administration et des entreprises publiques, plafonnement des prestations et aides sociales, augmentation de la TVA (LEMONDE.FR 07.11.10).

La cour d’assises du Pas-de-Calais a appliqué pour la première fois en France la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’hommequi demande aux jurys de répondre à des questions précises fondant leur décision (Libération 25/11/10).

Pour la CEDH,le procureur français " ne remplit pas les garanties d'indépendance exigées par la jurisprudence pour être qualifié de juge"... (Le Monde 25/11/10).

 

La résolution (du PE) souligne... que l’Ukraine, en tant qu’Etat européen... « peut déposer une candidature d'adhésion à l'UE comme tous les États européens qui adhèrent aux principes... ». Le texte relativise... en insistant sur les critiques des derniers scrutins régionaux et locaux du 31 octobre dernier.
Il semble que le texte... soit davantage un moyen de faire pression sur l’Ukraine qu’une avancée dans une perspective d’adhésion de toute façon très éloignée (Fenêtre sur l'Europe 29/11/10).

 

Grande manifestation, le 27/10/10 àBucarest, contre les mesures d’austérité... Les manifestants se plaignent des coupes de salaires de 25% chez les fonctionnaires et ont réclamé... la démission du gouvernement. Manifestations alors qu’une mission du FMI se trouve à Bucarest pour évaluer les réformes entreprises par le gouvernement (euronews).

Le FMI a annoncé qu'il verserait une nouvelle aide de 900 millions d'euros à condition que soient adoptées de nouvelles mesures d'austérité – notamment une réforme des retraites (Le Monde magazine n °60 06/11/10).

 

Le gouvernement britannique envisage de faire travailler gratuitement les chômeurs de longue durée. En cas de refus, leurs allocations pourraient être supprimées (JDD 08/11/10).

 

 

L'UE cherchera à fairetripler en 5 ans le nombre de femmes à des postes élevésdans les grandes entreprises, dominées actuellement par les hommes, a déclaré la Vice présidente de la CE, Viviane Reding ; "Seulement un membre sur dix des directions des sociétés cotées en bourse est une femme"alors qu'elles constituent 60% des diplômées des universités. "Mon objectif est d'arriver à 30% en 2015 et 40% en 2020 de femmes à la direction des grandes sociétés". La CE a accueilli avec satisfaction la notification par quatre pays (Allemagne, Lettonie, Lituanie et Slovénie) de mesures prises en vue de transposer les règles européennes interdisant les discriminations en matière d'emploi et de travail fondées sur le sexe... (Fondation Schuman 29/11/10).

 

Résolution du PE sur les activités de la BCE en 2009. La résolution encourage la BCE à racheter la dette publiqued'une manière similaire à ce qui se passe au Royaume-Uni et aux États-Unis. Elle souligne qu'un système de gouvernance économique robuste est essentiel pour une Union économique et monétaire réelle. Le texte met en garde contre les plans d'austérité, "qui ne devraient pas comporter de mesures susceptibles de freiner considérablement la reprise économique"(Fontation Schuman 29/11/10).

 

Le divorce des Verts et de la CDU. La direction des Verts a pris l'initiative d'annoncer la fin de la coalition CDU-parti écologiste à Hambourg... Lachancelière a claqué la porte au nez des Verts à Berlinen mettant fin à la « sortie de l'atome ».
Toutes les belles théories sur l'alliance noire-verte ou l'alliance Jamaïca en référence aux couleurs respectives de la CDU, des Verts et du FDP sont à l'eau. 
(29/11/10 permalien#759).

 

.La commission des affaires constitutionnelles du PE a adopté... un projet de rapport sur l'initiative citoyenne européenne...permettre à un million de citoyens de demander à la CE de présenter une proposition législative. Un accord entre le PE, le Conseil et la CE est sur le point d'être signé et pourrait être avalisé en première lecture par le PE à sa session plénière de mi-décembre ([Fenêtre sur l'Europe 01/12/10).

 

Le mécanisme européen de stabilisation... sera lancé le 1er juillet 2013... : permanent, il impliquera le secteur privé dans la gestion des plans de sauvetage d’États de la zone euro. Les détenteurs privés de la dette des États, banques, fonds de pension, compagnies d’assurance et banques centrales, en cas d’insolvabilité de leur débiteur, devront négocier pour restructurer sa dette.
"Le FMI, la BCE et la CE apprécieront les circonstances et définiront les mesures très précises d’intervention et, à partir de là, diront quel type de participation du privé est opportune" (Fenêtre sur l'Europe 01/12.10).

 

Plus les impôts diminuent, plus les tarifs augmentent. La promesse de la coalition démocrate-chrétienne et libérale annonçait une réduction des charges et des impôts pour laisser plus d'argent au particulier. La réduction des charges fiscales se traduisant par la réduction de l'état social et la privatisation des services, les tarifs augmentent et le contribuable...(30/11/10 permalien#760)

 

Le patron des patrons espagnols est en faillite ! Deux mois avant la faillite de son groupe, M.Ferran et son associé avaient décidé...de se faire embaucher et de s'octroyer des salaires nets de plus de 150 000 euros alors que le groupe était déjà insolvable... (Le Monde 01/12/10)

 

Les Suisses refusent de surtaxer les contribuables les plus fortunés (Le Monde 30/11/10).

 

Mikis Theodorakis symbole du soulèvement des Grecs contre la dictature des colonels, s’insurge contre le plan de rigueur : "il faut désobéir aux décision du gouvernement". Theodorakis a lancé un "mouvement des citoyens indépendants ", dans le but de résister "directement aux pressions imposées par les Etats-Unis, le FMI et l’UE". Le compositeur considère ainsi que la "souveraineté nationale est cédée aux puissances étrangères" et songe à créer "un mouvement pour aider les Grecs à s’exprimer et à développer des idées face à la crise" (02/12/10 Presseurope).


La CEDH a condamné la France à propos de  la garde à vue... Le droit européen témoigne d'une orientation frès critique à l'égard de l'organisation judiciaire française. Ce qui explique l'abandon de la réforme à la suppression du juge d'instruction (Mediapart 03/12/10).

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 23:13

 

 

Le budget européen est en panne alors que l'attention est concentrée sur la tempête financière que traverse l'Union européenne et l'euro mais qui ne touche pas seulement les pays de l'euro (Royaume-Uni aussi). Certains peuvent être tentés de voir là, une légèreté des différentes instances européennes ou une simple question de gros sous.

 

Pourquoi cette panne ?


Depuis le traité de Lisbonne, le budget européen (les dépenses) doit être adopté par codécision : Conseil et Parlement. Ils n'ont pas, à ce jour, réussi à s'entendre.

 

Le Conseil est composé des États de l'Union européenne. Tous les États conduisent, actuellement au niveau national, une politique de forte restriction budgétaire pour diminuer leur déficit et leur endettement. Au niveau européen, certains de ces États voudraient, logiquement, qu'il fût soit stabilisé à 1% du PIB européen ou même diminué à 0,9 ou 0,8%. D'autres acceptent une augmentation légère des dépenses. A titre de comparaison, le budget fédéral des États-Unis d'Amérique est de 24% du PIB.

De toute façon, au niveau européen, il n'est pas possible que les dépenses dépassent les recettes qui sont constituées par des ressources propres des droits de douane à l'importation de biens vers l'Union et une taxe sur le sucre exporté (12%). Le reste des recettes est fourni par les États membres, à savoir une partie de la TVA perçue par les États (11%) et surtout une contribution en fonction de la richesse de chaque État ?

 

De son coté, le PE pense qu'il faut augmenter le budget pour faire face à de nouvelles tâches comme la mise sur pied du service diplomatique, d'une nouvelle stratégie économique pour favoriser l'emploi, lutter contre la violence faite aux femmes... Le PE voulait une augmentation des dépenses de 6%, la Commission de 5,6%.

Finalement, le compromis s'est fait sur une augmentation de 2,9%, soit un budget de 126,5 milliards. Adopté au Parlement à une large majorité : 486 voix pour, 64 contre, 21 abstention.

 

Le Parlement a accepté ce compromis budgétaire mais sous condition :

  • Tous les 7 ans, les États définissent un « cadre financier pluriannuel ». Le prochain débutera en 2013. Le Parlement veut être associé à cette discussion.

  • Il demande aussi que soit mis en place un système de ressources propres de l'UE, un impôt européen.

Sur ces deux points, les députés attendent des propositions de la Commission et une engagement du Conseil.

Si un compromis n'est pas trouvé, le budget de 2010 sera reconduit et les paiements effectués par douzième provisoire, tous les mois, ce qui voudrait dire le budget 2010 reconduit sans aucune augmentation.

 

Un débat politique.

 

Il est évident que le Parlement aura de la peine à obtenir satisfaction. Derrière ces questions en apparence financières et, finalement, de faible ampleur au départ, c'est la question du pouvoir respectif des différentes institutions qui est posée. Qui suppose une révision des textes pour donner ces nouveaux pouvoirs au Parlement.

 

Depuis la naissance de « l'Europe », le pouvoir du Parlement augmente peu à peu ainsi d'ailleurs que sa légitimité, notamment par son mode d'élection. Le Parlement est la seule institution européenne élue directement au suffrage universel. D'où sa prétention a plus de poids dans les décisions. Légitimité et pouvoir jouant l'un sur l'autre et dans les deux sens.

 

Mais donner plus de poids au Parlement veut dire diminuer celui des États. C'est ce qui se cache « très peu » en réalité derrière ce conflit. Mais qui est peu explicité cependant dans l'espace public européen et encore moins dans l'espace public national, les politiques n'ayant pas l'Europe comme principale préoccupation et la presse préférant les contes de fée.

 

En fait, cela veut dire avancer, à la fois, vers un pouvoir plus supranational et plus démocratique à l'échelle de la construction européenne. En reprenant une variante de la vielle revendication « pas de taxation sans représentation » avancée par les colonies britanniques en Amérique : ici la représentation demande le pouvoir de taxation.



Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Europe
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 21:03

 

 

Voter ne sert à rien (voir les référendums en France, aux Pays-Bas, en Irlande) ; manifester, faire grève ne sert à rien (Espagne, France, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Lettonie, Roumanie, Royaume-Uni, Serbie, Slovénie, Tchéquie...) ; les sondages ne servent à rien quand ils ne sont pas conformes (opposition à la réforme des retraites, même après l'adoption de la loi et la fin des manifestations).

 

Eric Cantona a lancé le 8 octobre la "révolution spaggiari". Il propose de frapper à la caisse (d'autres préfèrent taper dans la caisse par commissions et rétrocommissions, spéculation, conflits d'intérêt, stock-options, retraites chapeau...). Personne n'entend la suggestion de Cantona. Sauf quand l'idée est reprise sur le net en plusieurs langues. Quand des milliers de citoyens se disent plus ou moins prêts à suivre le mot d'ordre et que le 7 décembre approche (http://www.bankrun2010.com/).

 

Les compétents réagissent. Plus ou moins élégamment comme François Baroin, ministre du Budget et porte-parole du gouvernement, qui signale que Cantona n'a même pas été sélectionné par Jacquet pour la coupe du monde. S'il avait été sélectionné son opinion aurait-elle été prise en compte ? Serait-il devenu, de ce fait, compétent ?

Il juge cet appel "pas sérieux" : « Ce serait comique si ce n'était tragique », a-t-il déclaré. "Tragique" ? Toucherait-il où cela fait mal au point d'empêcher le ministre d'apprécier la plaisanterie ?

Cantona fait une proposition pour que le "système s'écroule" et Christine Lagarde rétorque "qu'il faut que chacun reste dans ses compétences". Suggère-t-elle que ministres et banquiers n'ont pas besoin de l'aide de Cantona, que leur compétence suffit à faire écrouler le système ?


Que propose Eric Cantona ? Que chacun vide son compte en banque. Personne ne nie le mécanisme. Mais beaucoup pensent l'opération irréalisable. Ou dangereuse. Surtout pour les plus pauvres qui pour une fois intéressent tout le monde.
Il est probable que les retraits ne seront pas suffisants pour faire sauter les banques. Et si elles sautaient, il y a peu de probabilités pour que cela débouche sur une véritable révolution.

 

Ce qui est inréressant dans cette histoire, c'est que la proposition a reçu un écho inespéré. Que des milliers de personne se sont mobilisées. Ceci montre bien le malaise, l'exaspération de la population que "leurs compétences" (comme on dit "leurs excellences") commencent à percevoir quand cela risque de "gripper" leur machine favorite.

 

Car le doute commence à s'installer chez certains. Michel Vermaerke, l’un des responsables de Febelfin, la fédération belge du secteur financier : «Cette action peut déstabiliser notre fragile système financier.» (Libération 01/12/10). Certes, depuis 2 ans que cela dure, les système a été fragilisé, est-il encore stable ? A voir le jeu des dominos, ce n'est pas certain. Et Eric Cantona n'y est pour rien.

Certains, à gauche aussi, protestent du danger d'une telle opération. Laisser faire est tout aussi dangereux. Il suffit de demander aux Grecs, aux Irlandais, aux... Alors que proposer ? « Ne pas détruire les banques : les saisir ! » (http://www.democratie-socialisme.org/spip.php?article2297#forum26358). Certes, mais que faire aujourd'hui ? Attendre que Sarkozy, Merkel et cie "saisissent les banques"? Attendre 2012 et l'arrivée éventuelle au pouvoir de ... de qui ? De ceux qui ont dénationalisé à-tout-va, avec l'espoir qu'ils saisiront les banques ???


Ce qui est certain, c'est que malgré grèves, manifestations... "Les peuples paient la crise... une crise qui a commencé dans la finance, s'est propagée à l'économie et gangrène aujourd'hui la politique jusqu'à menacer d'implosion nos systèmes démocratiques."

Comme toujours, il faut se résigner à la résignation. Payer par l'austérité les frasques des marchés* ? Car, les peuples, complices et profiteurs, toujours exclus du pouvoir, sont aussi responsables : " il est vrai que les peuples furent largement complices et profiteurs de la première. Ils ont poussé à la dépense publique, ont bénéficié d'avantages sociaux non financés, il leur faut maintenant rembourser. C'est le langage qu'il faudrait tenir aux Français si la classe politique en avait le courage. Mais cela ne tient pas face au désastre de la finance privée qui a précipité la catastrophe." Même si : "Tout est parti d'un réseau de trafiquants qui, sous les masques respectables du banquier et de la finance, a lancé la plus vaste entreprise de fausse monnaie et de jeux clandestins de l'histoire..." (François de Closets, LEMONDE.FR 01.12.10).


Mais est-ce le fait de quelques malfrats bien placés ou la nature même du capitalisme financier (TINA, "la seule politique possible") ? Ne faut-il pas prendre en compte l'avis de cet expert qui disait que le capitalisme n'était ni la suprématie de l’argent, ni le triomphe de l’institutionnalisme sur le favoritisme mais tout simplement "le racket légitime organisé par la classe dominante" (Al Capone cité par Presseurope 2311/10 Dilema Veche Bucarest).


Quand les moyens classiques ne fonctionnent plus, que l'exaspération augmente, il ne faut pas s'étonner qu'apparaissent de nouvelles propositions pour réveiller tous les peuples d'Europe. L'appel d'Eric Cantona est une des ces propositions. Le compositeur. Mikis Theodorakis, symbole du soulèvement des Grecs contre la dictature des colonels en 1974, lance, aujourd'hui, un appel : "il faut désobéir aux décisions du gouvernement" et organise un "mouvement des citoyens indépendants, nommé’Spitha’" (Etincelle), dans le but de résister "directement aux pressions imposées par les Etats Unis, le FMI et l’UE" ( Eleftherotypia 02/12/10 Presseurope).


Bien sûr, depuis longtemps, certains essaient d'imaginer des moyens pour échapper au rouleau compresseur, "monnaies fondantes", banques solidaires", "banques citoyennes" qui sont tolérées parce que marginales. Mais la question est brûlante : Que faire aujourd'hui pour éviter une régression sociale déjà bien avancée ?



Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Europe
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 17:31

 

Logement

Lorsque l’inflation augmente de 17% sur la période 1997-2007, les revenus moyens des Yvelines, Hauts-de-Seine et Paris augmentent de 29 % à 38 %, tandis que leur hausse dépasse à peine l’inflation dans la plupart des autres départements et ne l’atteint même pas en Seine-Saint-Denis. Résultat: les uns supportent plus ou moins bien la hausse du prix des appartements neufs ou anciens ou des loyers, les autres ne la supportent pas et ce sont les secteurs déjà les plus pauvres, comme la Seine-Saint-Denis précisément, qui souffrent le plus (http://www.slate.fr/story/30231/logement-penurie-france).

53000 ménages riches logés en HLM

Selon une étude réalisée par l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale, 53 000 ménages appartenant aux 10% des foyers les plus riches de France étaient à la fin 2007 hébergés en HLM. Quelques 37 000 d'entre eux vivaient en Île-de-France (18 000 à Paris et 19 000 hors de la capitale) et 15 000 en province... Ils ne représentent que 1% du logement social... (.Le Monde 30/11/10).

 

Lobbying aux États-Unis

La puissance du lobbying de l'industrie financière. Elle emploie plus de 5 agents par membre du Congrès et a dépensé 5 milliards de dollars depuis une décennie pour faire avancer ses intérêts (Le Monde 17/03/10).


Et si on luttait d'abord contre la fraude ?
Le président de la République... a décidé d'engager un vaste débat sur la fiscalité. Selon un rapport du Conseil des prélèvements obligatoires, elle (la fraude fiscale) représente entre de 20 et 40 milliards d'euros... A titre de comparaison, le préjudice lié à la fraude aux prestations de la branche famille du régime général – allocations familliales, prestations d'accueil du jeune enfant, RMI, allocations de parent isolé – était estimé à 170 millions d'euros en 2008 (environ 150 fois moins). Ce sont pourtant ces dernières qui ont reçu toute l'attentio du gouvernement (Le Monde 23/11/10).


Le capitalisme, c'est... 

,,,ni la suprématie de l’argent, ni le triomphe de l’institutionnalisme sur le favoritisme, mais tout simplement, comme disait Al Capone, "le racket légitime organisé par la classe dominante" (Presseurope 23 novembre 2010 Dilema Veche Bucarest).


La Cour européenne des droits de l'homme

condamne la France. Le procureur n'est pas une autorité judiciaire indépendante... Les procureurs généraux sont nommés en conseil de ministres, les procureurs après avis du Conseil supérieur de la magistrature présidé par le chef de l'Etat, qui peut passer outre (Le Monde 24/11/2010).
Cette condamnation est particulièrement intéressante quand on sait que le président de la République parlait d'une réforme de la justice avec suppression du... juge d'instruction qui, lui, est indépendant !


La saison des bonus

D'après le Wall street journal portant sur 35 institutions, devraient distribuer quelque 144 milliards de dollars de rémunérations variables ( bonus, primes de stock-options) à l'ensemble de leurs collaborateurs. Un peu plus que l'an dernier (139 milliards);;; Cela fait 800 000 euros par personne, de la secrétaire au patron... (Le Figaro 22/11/10).


En l'espace de 7 ans, le montant des taxes pesant sur la MGEN a été multiplié par 9, passant de 16 à plus de 140 millions d'euros... La santé est plus désormais taxée que l'hôtellerie-restauration : la santé 2 fois plus taxée que le hamburger (Valeurs mutualistes novembre/décembre 2010).


Cette industrie (pharmaceutique) consacrait ainsi 24,4% de son chiffre d'affaires au marketing contre 13,4 pour la recherche (Valeurs mutualistes novembre/décembre 2010).


Dans son supplément du 25/11/2010, le quotidien national de référence, Le Monde, propose 200 idées de cadeaux, dont certains "insolites". J'ai retenu pour vous "un cadeau d'exception" : une reproduction de votre "propre crane" obtenue "à partir d'un scanner médical cérébral" , en résine, pour la modique somme de 5 000 euros, sur un socle en cuir (4 000 euros) et même une photo "immortalisant votre rencontre avec votre propre boite cranienne" (2000 euros).


Dans son dernier rapport annuel sur l'inégalité des sexes [publié le 12 octobre], le Forum économique mondial classe la France en 46ème position après les Etats-Unis, la plupart des états européens amis aussi le Kazakhstan et la Jamaïque. Quatre-vingt-deux pour cent des Françaises de 25 à 49 ans travaillent nombre d'entre elles à plein temps, mais 82% des sièges parlementaires sont occupés par des hommes. Les salaires des femmes sont inférieurs de 26% à ceux des hommes mais elles passent deux fos plus de temps aux tâches ménagères.... (Courrier international 25 nov-1er déc 2010).


L'union de Katie Middleton et du prince William pourrait représenter une véritable aubaine pour l'économie britannqiue, rapporte le Financial Times... 620 millions de livres à une économie britannique en berne (Courrier international 25 nov-1er déc 2010).


"J'ai une jaguar sublime... Regardez cette jaguar type D. Y a rien de plus beau ! Les vraies grandes œuvres d'art du XXe siècle, c'est plus ça  [les grosses autos ] que les Rothko ou Basquiat.  [...]   Je trouve qu'il y a plus d'intelligence et de beauté dans une voiture comme celle-là que dans la plupart des livres que j'ai lus."Luc Ferry, philosophe et ancien ministre de l'éducation (le 5/10/10 sur France 2, relevé par La Décroissance de décembre)

De 1997 à 2007, les ménages parisiens se sont considérablement enrichis, leurs revenus ont progressé de 37%, beaucoup plus vite que l'inflation (17%) tandis que les ressources des habitants de Seine-Saint-Denis ne progressaient que de 15% ?. La ségrégation sociale est en marche, accompagnée d'une désolvabilisation inédite des ménages (Le Monde 02/12/10).


Immigration : Un rapport a été remis au ministère des Affaire sociales sur le coût de l'immigration pour l'économie nationale... "Il en ressort un un solde très positif...". Les 47,9 milliards d'euros que coûte l'immigration au budget de l'Etat (2009) sont ventilés comme suit : retraites, 16,3 milliards ; aides au logement 2,5 ; RMI 1,7 ; chômage 5 ; allocations familiales 6,7 ; prestation santé 11,5 ; éducation, environ 4,2.
De leur coté, les immigrés reversent au budget de l'Etat... : impôt sur le revenu 3,4 milliards ; impôts sur le patrimoine 3,3 ; impôts et taxes à la consommation 18,4 ; impôts locaux et autres 2,6 ; CRDS et CSG 6,2 ; cotisations sociales 26,4....solde positif de quelque 12,4 milliards d'euros (Courrier international 2-8/12/10).


Triste comme une vache dans une usine laitière : Des milliers de bovins qui ne verront jamais un brin d'herbe, une pollution supérieure à celle d'une mégapole : les mégafermes de Californie détruisent hommes et bêtes au nom du productivisme (Courrier international 2-8/12/10).

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 21:04

 M.Günter VERHEUGEN a été commissaire européen de 2004 à 2010. Depuis qu'il a quitté ce poste, il n'a pas perdu son temps pour rentabiliser son carnet d'adresses et les compétences acquises dans ses fonctions.

 

Déjà peu préoccupé par les questions sociales et environnementales quand il était vice-président de la Commission et commissaire aux entreprises et à l'industrie, M. Verheugen a créé une entreprise "European Experience Company" qui propose d’aider « les hauts dirigeants des institutions publiques et privées et des entreprises » dans leurs actions de lobbying à destination de l’UE, via des « séminaires intensifs de management pour les institutions et les entreprises en coopération avec des experts des institutions européennes » et aussi par ses « recommandations stratégiques dans le domaine de la politique de l’UE et d’autres questions politiques ». Elle vend un « soutien aux efforts de relations publiques dans les affaires européennes (discours, événements médiatiques, publications) ».

 

Par ailleurs, M.Verheugen a des fonctions auprès de la Banque Royale d’Écosse, de l’agence de lobbying Fleischman-Hillard, de l’organisation bancaire allemande BVR et de l’Union turque des chambres de commerce et des bourses !

 

Malheureusement, il n'est pas le seul. Il faut dire que les offres d'emploi ne manquent pas à Bruxelles.
La CE estime à 15.000 le nombre de lobbyistes à Bruxelles au service des 2.800 grandes entreprises, agences spécialisées ou autres cabinets.

 

Une pétition, lancée par Alter-EU, a été envoyée au président de la CE pour attirer son attention sur le cas de M.Verheugen et lui demander de mettre fin à ce type d'activité et d'exiger une période de mise à l'écart des activités de lobbying de 3 ans pour tous les anciens Commissaires


Par ailleurs, 17 anciens commissaires européens sont accusés de cumul de salaires : des indemnités d'au moins 96 000 euros par an bien qu'ils aient depuis longtemps un emploi de lobbyiste ou de politique (Financial Times Deutscland 23/09/10).

 

Le porte-parole de la CE pour les questions administratives, Michaël Mann, a précisé que ces sommes devaient "faciliter le retour sur le marché du travail des anciens commissaires" (Le Monde 25/09/10).

 

1 - http://www.bastamag.net/article1196.html

 

(Cet article sera publié aussi dans http://www.europesolidaire.eu.org/)

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Europe
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche