Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 14:38
Trois frères qui ont obtenu récemment la nationalité française vont à la mairie de Saint Laurent du Maroni pour se faire inscrire sur les listes électorales en vue des élections du mois de mars 2008. Sur les 3, les deux filles ont reçu leur carte d'identité et non le garçon. De ce fait, au guichet, on refuse de l'inscrire, la carte d'identité étant "absolument" indispensable malgré la présentation du certificat de nationalité.

Revenant avec une accompagnatrice et le texte officiel, la demande est prise en considération mais, nouveau refus : il faut fournir le décret de naturalisation et non le certificat de nationalité.

Accompagnatrice lit le texte officiel qui demande " certificat de nationalité OU décret de naturalisation".

La préposé obtempère sans vérifier les documents.

Gageons que si Carla Bruni désire voter lors des prochaines élections européennes, elle n'aura pas de tels problèmes de guichet.

Et c'est heureux !

(d'après le Petit journal de Kourou du 14 janvier 2008)
Repost 0
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 20:50
Madame Carla Bruni-Tedeschi est italienne, née le 23 décembre 1967, à Turin. Elle est installée en France, avec sa famille, depuis 1973. Elle s'est mariée le 2 février 2008 avec Nicolas Sarkozy, président de la République française. Elle n'a pas voté lors des élections municipales du mois de mars 2008.

Lors de ces différentes péripéties, quelques personnalités officielles, très haut placées, ont proféré des inexactitudes perdant ainsi l'occasion de faire un peu d'instruction civique.

Mariée avec un citoyen français, Me Carla Bruni-Sarkozy est toujours italienne. Son mariage ne lui permet d'acquérir la nationalité française par déclaration qu'après 4 ans de vie commune. Ce délai a été allongé, à plusieurs reprises, avec le souci d'éviter les mariages de complaisance en vue d'obtenir la nationalité française.

Mais rien n'empêche Me Bruni-Sarkozy de faire une demande de naturalisation. Elle est en France depuis plus de 5 ans et, circonstance favorable, épouse d'un Français. Il ne fait pas de doute qu'elle passera avec succès l'épreuve linguistique et pourra apporter des preuves de son intégration. Mais le délai d'attente en cas de demande de naturalisation va de 18 mais à.... plusieurs années. Souhaitons que Me Bruni-Sarkozy, si elle le souhaite ne soit pas en butte à l'arbitraire du guichet.... Par ailleurs, le taux d'ajournement ou de refus pour les personnes ayant la nationalité d'un pays de l'Europe du sud, est inférieur à 10% alors qu'il est de 30 à 50% pour les personnes originaire d'Afrique noire. Me Carla Bruni-Sarkozy devrait donc passer sans trop d'encombres cette épreuve.

Italienne, Me Carla Bruni-Sarkozy pouvait voter et éventuellement se présenter lors des élections municipales du mois de mars. Mais, même Première dame de France, elle ne pouvait prétendre à être maire, maire-adjoint ou délégué du maire, fut-ce de la plus petite commune de France.

Cependant, pour pouvoir voter, il aurait fallu qu'elle demande, avant le 1er janvier 2008, son inscriptions sur les listes électorales complémentaires prévues pour les citoyens de l'Union européenne résidant en France. Ce qu'elle aurait pu faire à l'occasion des élections municipales de 2001 et en 2007 pour les élections municipales de 2008. Mais son intérêt pour le président de la République a précédé sont souci de participation aux affaires de la commune.

S"inscrire sur les listes électorales complémentaires pour les municipales ne l'empêchait pas d'ailleurs de participer aux élections "adminsitratives " (municipales) en Italie. Maintenant, si Me Carla Bruni-Sarkozy veut voter et être éventuellement être candidate aux élections européennes de 2009, elle doit s'inscrire sur les listes électorales prévues à cet effet avant le 1er janvier 2009. Mais ce qui est possible pour les élections municipales, voter en France, pays où elle a sa résidence et en Italie, pays dont elle a la nationalité, n'et pas possible pour les élections européennes. Elle doit choisir dans quel pays elle préfère voter.

Quant aux élections législatives ou présidentielles, elle ne pourra participer en France que lorsqu'elle aura obtenu la nationalité française. Italienne, vivant en France, elle pouvait voter aux élections législatives italiennes.



Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche