Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2015 1 28 /12 /décembre /2015 16:02

« Angela Merkel a réussi à remobiliser son parti. En congrès, la CDU a approuvé à une large majorité la politique menée sur la question des réfugiés. Le plafonnement de l'accueil des réfugiés, réclamé par la CSU (pendant bavarois de la CDU), n'est plus à l'ordre du jour. Merkel est pour le moment débarrassée des querelles intestines, selon les commentateurs. Ils espèrent que la dirigeante "post-nationale" fera des émules en Europe. » Eurotopics 15/12/15

"Suite à la fermeture de la centrale nucléaire d'Ignalina, les pays baltes sont reliés au système énergétique de l'ex-Union soviétique, ce qui les place dans une grande dépendance… Au début de l'année, la situation changera : le réseau lituanien sera relié à celui de Suède, Pologne, Lettonie, tandis que des lignes électriques à haute tension avec la Biélorussie et la Russie seront maintenues. Si l'on y ajoute Estlink 1 et Estlink 2, qui relient l'Estonie à la Finlande, on constatera que le réseau électrique balte est l'un des plus diversifiés d'Europe." Eurotopics Verslo žinios - Lituanie 15.12.15

La CE entend renforcer Frontex et la doter de compétences supplémentaires. Elle a proposé un projet devant le PE. A l'avenir, des interventions aux frontières extérieures de l'UE pourraient être envisagées en dépit de l'opposition potentielle des États membres concernés. Il était temps de renforcer cette agence, estiment certains éditorialistes. Cette volonté d'isolement n'est que chimère, répliquent les autres . Eurotopics 16/12/15

« L'histoire enseigne que la reconnaissance diplomatique de gouvernements extrémistes peut contribuer à les modérer. Des États parias peuvent agir en toute impunité, ils se retrouvent soumis à des contraintes une fois dans le giron du système international. Daech contrôle un territoire important, gouverne plus de dix millions de personnes, gère une administration sophistiquée et s'est presque arrogé le monopole de la violence. La seule façon pour l'Occident d'espérer obtenir un moyen crédible de contenir l'avancée de Daech : prendre acte des réalités et reconnaître l'organisation sur le plan diplomatique." Eurotopics 15.12.15 The Independent - Royaume-Uni

Revue de presse de l'ambassade de France à Rome (16/12/15):

Le Chef de la Police italienne a déclaré qu'on assiste à une diaspora des « combattants étrangers » après l’intervention de la Russie en Syrie. Ils essaient de rentrer dans leurs pays d’origine, dans la zone balkanique, peut-être 30 mille, nous ne connaissons pas tous les noms, mais nous avons la liste des italiens.» La satampa

« Deux propositions de la CE destinées à faire de l’Europe une forteresse : renforcer l’agence Frontex, avec 1500 hommes prêts à intervenir et à contrôler les frontières externes, limiter la liberté de circulation des citoyens communautaires pour permettre aux gouvernements de contrôler qui rentre dans la zone Schengen. De cette façon, nous aurons un système vraiment efficace, déclare le vice-président de la CE Timmermans. L’Italie est en retard dans la réalisation des hotspot, elle a ouvert seulement un centre d’accueil sur les six prévus. » La Stampa

« Quand on regarde les discours de Valls et de Sarkozy, il n’y a eu aucune phrase sur l’Europe. Les ‘’patriotes’’ (Marine Le Pen), les partisans du retour à la souveraineté nationale, les ennemis de la globalisation et de l’Europe, ont gagné. La question dépasse la France : l’européisme est en crise depuis 2005. Qui voudrait s’engager dans une bataille contre les patriotes devrait dire, de manière crédible, que, grâce à l’Europe, nous aurons la sécurité, plus de prospérité et de liberté. Renouveler le langage et les pratiques, arrêter de raconter des fables sur le « dépassement » des États-nations, et réécrire les traités dans un sens confédéral : peu de choses réservés au centre, tout le reste aux États, ce qui signifie redessiner les pouvoirs des institutions. Continuer comme si de rien n’était est le moyen de tout défaire, de détruite aussi ce qu’il reste de bon dans l’Europe ». Corriere della sera

« Il est regrettable que cette alliance ait été annoncée par l'Arabie saoudite, ce pays, marqué par le wahhabisme, passé maître en l'art de forger un front religieux contre l'Iran. Or, on aurait plutôt besoin de dynamiques qui mettent fin aux guerres sunnites-chiites. Alors que ces combats entre l'Iran et l'Arabie saoudite, s'intensifient sans cesse depuis 2003 et ont entraîné la déliquescence de l'Irak et de la Syrie, la solution ne peut provenir que des démocraties musulmanes de la région. » Eurotopics Star – Turquie 17.12.2015

« La politique économique allemande élargie à l'échelle de la zone euro ne ferait qu'aggraver la faible demande chronique, le chômage et cette peur du déclassement qui pousse les électeurs dans les bras des populistes de droite… Quand on pratique un nationalisme économique sourd sur le dos des autres, il ne faut pas s'étonner par la suite que ceux-ci répondent par le nationalisme. » Eurotopics Zeit Online - Allemagne 14.12.15

Revue de presse de l'ambassade de France à Rome (176/12/15):

« Renzi, stop à une Europe dirigée par l’Allemagne » - « Renzi : il faut une Europe avec plus de collégialité, moins d’austérité et plus de croissance. Les banques allemandes font affaire avec les Russes malgré les sanctions »’ (Il Messaggero), « Bras-de-fer Italie-Allemagne : Renzi ‘’plus de collégialité et stop à l’austérité » (Il Sole 24 Ore).

« Renzi a raison de hausser le ton sur le paradoxe d’une Europe absente pour trouver des réponses communes face au défi dramatique de l’immigration mais le faire contre l’Europe dirigée par un seul pays et orientée par des politiques d’austérité est un danger. La situation de l’Italie est objectivement difficile. Cela risque de nous nuire et de nous marginaliser à long terme, en absence d’une stratégie de longue haleine dont on ne voit pas de trace. Son acte d’accusation risque d’exprimer une faiblesse ». Corriere della sera

« Lutte contre Daech. Tournant en Libye : accord signé pour un gouvernement d’union nationale» : «L’accord de paix libyen a été signé hier à Skhirat, au Maroc, sous l’égide de l’ONU et grâce à l’impulsion de l’Italie. L’accord prévoit la formation d’un gouvernement d’union nationale qui va diriger le Pays jusqu’aux prochaines élections dans un an. C’est un tournant important pour mettre fin au conflit entre le gouvernement de Tripoli non reconnu et celui de Tobrouk, soutenu par la communauté internationale. » Messaggero

La Stampa « Au moment où Marine Le Pen twittait les photos d’exactions de Daech, en Italie on assistait à l’accord entre PD et Mouvement 5 Étoiles... le lepénisme (et l’anti-lepénisme) sont complètement étrangers à la politique italienne... Le FN demeure un parti antisystème. Après le vote avec le PD sur les juges constitutionnels et la ‘’contamination’’ du jeu politique… ce compromis affaiblit-il ou marque-t-il une évolution du M5S comme vrai rival de Renzi et du PD vu l’effritement de la droite ? Comme on peut le voir, la France et Marine Le Pen sont bien loin de nous ».

Renzi au Financial Times « L'Europe doit être au service de 28 pays, et non d'un seul ». Il déclare la guerre à la politique d'austérité anachronique imposée par l'Allemagne, déclarent certains éditorialistes. D'autres y voient une simple posture électoraliste.
L'analyse de Renzi est pertinente Wiener Zeitung - Autriche

Trouver des alliés pour appuyer le revirement italien Il Sole 24 Ore – Italie
On compte quand même sur l'aide allemande Frankfurter Allgemeine Zeitung – Allemagne Eurotopics 23/12/15

« Il est un argument qui pourra paraître attrayant : le oui au maintien dans l'UE pourrait permettre à la GB de combler le vide politique engendré par le dysfonctionnement de la zone euro et les déboires de l'espace Schengen. La GB pourrait devenir un leader en Europe. Ce pourrait être l'opportunité diplomatique d'une génération. » Eurotopics Financial Times 21/12/15

« L'Allemagne défend ses propres intérêts commerciaux, bien que cette décision ne fasse qu'accroître la dépendance de l'UE vis-à-vis de l'énergie russe, et porte atteinte à l'Ukraine sur le plan économique. Pourtant, les ténors de la politique allemande affirment que Nord Stream 2 est une décision purement commerciale… Selon Donald Tusk, ce projet de gazoduc enfreint les règles de la politique énergétique européenne et sape le rôle de l'Ukraine en tant que pays de transit. L'Allemagne et d'autres puissances devraient se demander ce qui leur importe le plus au final : leur propre profit ou bien la diversification énergétique de l'Union ? » Eurotopics Pravda - Slovaquie 21/12/15

« Dans la Newsletter du Premier Ministre Renzi toute sa satisfaction pour l’économie italienne, pour le budget 2015 et pour les réformes approuvées et attendues longuement. Il déclare que la situation économique italienne s’améliore et que maintenant il faut penser aux unions civiles et au ‘’ius soli’’ Mais le Codacons (Association pour la défense des droits des consommateurs) freine les enthousiasmes et communique que en 2016 les dépenses des italiens augmenteront. » Revue de presse Ambassade à Rome ARTICLE, La Stampa 28/12/15

NB : l'Union civile a été adoptée en Grèce pendant notre séjour à Athènes.

Revue de presse n°181 (Europe)

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

François commémore les fraternisations de 14. Avec Xavier, sans Angela. Ne pas rater l’occasion d'être petit. Europe, utilités et combines. 17/12/15

Quand les fraternisations de 1914 peuvent servir les copinages de 2015. 17/12/15

Que la déchéance passe ou non, Hollande et ceux qui la voteront n'auront ma voix ni au premier ni au second tour quel que soit l'adversaire. 26/12/15

François, sorti du bois avec Français de souche, devient le creux avec la déchéance de la nationalité. On peut craindre le pire d'ici 2017 ! 28/12/5

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

Dans le cadre d'une prise de retraite progressive, commencée en 1995, la diffusion de cette Revue de presse (Europe) prend fin avec ce numéro 181.

Les sources en étaient la presse nationale et différents sites :

« Toute l'Europe » (http://www.touteleurope.eu/), « Euronews » (http://fr.euronews.com/),

« Euractiv » (http://www.euractiv.fr/sections/all/news), un abonnement gratuit à « Eurotopics » et à la Revue de presse de l'ambassade de France à Rome.

Le Blog continue.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article
14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 17:31

Revue de presse n° 180 (Europe)

Le gouvernement finlandais envisage de verser un revenu de base inconditionnel à tous les citoyens majeurs. Une initiative qui témoigne d'un sens de la solidarité et d'un esprit communautaire qui font défaut à la Grande-Bretagne : 'Qui paiera ?' Voilà la question communément associée au revenu universel. Celui-ci devant être principalement financé par les impôts sur le revenu - ce qui nous amènerait vers un système plus progressiste et plus redistributif. Les Finlandais, peuple nordique, ont un sens plus développé de la solidarité sociale, et c'est la raison pour laquelle les impôts sur le revenu ont historiquement toujours été plus élevés. Eurotopics The Independent (centre gauche) – Royaume-Uni 08.12.2015

« L'UE espérait tirer pas moins de 50 milliards d'une 'taxe tobin' au niveau européen. Il s'avère que tout cela n'était qu'une chimère. Car pour les membres de l'UE, les intérêts particuliers priment sur le sens des concessions. La Grande-Bretagne se distingue, elle qui torpille toute action orchestrée, dans ce domaine comme dans bien d'autres. La TTF telle que initialement envisagée est morte et enterrée. Le compromis semble impossible, y compris pour un noyau de pays européens unis de traditions comparables.Un exemple de plus qui montre qu'on aurait tort de croire qu'une Europe réduite à ses éléments centraux serait plus à même de résoudre ses problèmes. » Eurotopics Der Standard – Autriche 09.12.2015
« Cette nouvelle étape a dans tous les cas suscité la colère de Londres" (Le Parisien). George Osborne, ministre britannique de l’Économie et des Finances, a d'ores et déjà menacé de saisir la Cour de justice de l'UE sur cette question. Toute l'Europe 09/12/15

Les fonctionnaires et les agents publics du canton de Genève multiplient les manifestations depuis novembre pour pousser l’exécutif à revenir sur les mesures d’économies, qui les touchent en priorité, dans le projet de budget 2016. Ils ont voté le principe d’un huitième mouvement le 15 décembre. Acteurs publics 09/12/15

« Tandis que certains pays se préparent à affronter le terrorisme islamique... l'Italie, par la voix du président du Conseil, indique qu'elle se penchera sur la question et qu'elle n'interviendra que lorsque les autres auront constitué une coalition potentiellement victorieuse. C'est ce que nous faisons à chaque fois que l'on se retrouve confronté à une entreprise comportant un risque quelconque : nous prenons notre temps, nous réfléchissons, nous divaguons, en espérant que pendant ce temps, la situation se calmera et que l'on s'en tirera à bon compte… Notre prudence manifeste plutôt d'un opportunisme cynique - posture dans laquelle excelle notre nouveau chef de gouvernement - voire d'une forme de lâcheté. » Eurotopics. Il Giornale national-conservateur – Italie 09.12.2015)

Les médias de Lituanie ont rapporté cette semaine qu'un groupe d'élèves russophones venus de la ville de Visaginas auraient participé cet été à un camp de scouts en Russie, au cours duquel ils auraient joué aux 'soldats de l'armée rouge et combattu pour la patrie russe'. Ceci révèle la mauvaise intégration des minorités en Lituanie.. Eurotopics -15min – Lituanie 11/12/15

Vladimir Poutine a déclaré que la Russie soutiendrait non plus seulement les forces gouvernementales syriennes, mais aussi l’Armée syrienne libre qui lutte pour le renversement du régime de Bachar el-Assad. Cette dernière recevra de Moscou des armes et des munitions pour combattre l’État islamique. Le Courrier de Russie 11/12/15

Angela Merkel : « Dans le même temps, nous avons pris en compte les préoccupations des gens, qui sont inquiets pour l'avenir, et cela signifie que nous voulons réduire, réduire drastiquement le nombre de ceux qui arrivent chez nous » Figaro 13/12/15

L’Allemagne a durci au cours des dernières semaines son droit d’asile, simplifiant la procédure d’expulsion des demandeurs sans perspective de visas, restreignant les conditions de regroupement familial même pour les Syriens et renforçant les contrôles aux frontières. C’est la fin, sans le dire, de la culture de «bienvenue aux réfugiés» de la chancelière, alors que le million de réfugiés a été franchi, et que l’Allemagne s’inquiète de plus en plus de la façon dont elle pourra intégrer les nouveaux venus. Libération 14/12/15

« Savoir se montrer innovant pour améliorer les conditions de vie a toujours été le propre de l'humanité. Cela vaut pour la science comme pour le capitalisme. Les catastrophistes qui évoquaient un naufrage croient qu'ils serviraient la 'bonne cause' en recourant à des mesures quasi totalitaires. Or la réflexion modérée, qui permet d'empêcher le pire, s'avère plus efficace. Elle a engendré une forme de 'volonté générale'. Voilà le miracle de Paris. Plutôt que de recourir à des sanctions, on s'en remet à un autocontrôle. C'est un signe de maturité, et non de faiblesse. » Eurotopics Die Welt Allemagne 14.12.15

« On nous dit que pour la première fois, les pays riches et pauvres se sont engagés à combattre le changement climatique. Ce qui semble être une bonne nouvelle n'est que la moitié de la vérité. Tous les pays ont signé, ce n'était pas particulièrement difficile. L'accord a une substance bien maigre pour atteindre son propre objectif : limiter le réchauffement à deux degrés. L'écart entre impératif et réalité est énorme. On ne saurait parler d'une obligation imposée à tous. C'est par ce caractère non-contraignant que les négociateurs se sont arrogés une réussite diplomatique de façade. Depuis Copenhague, on sait que chaque pays peut décider dans quelle mesure, selon quel calendrier il entend réduire ses émissions de gaz à effet de serre. » Eurotopics Die Presse Autriche 14.12.15

« La table des négociations à Paris n'avait pas la bonne composition. Il aurait dû y avoir d'un côté les représentants de gouvernement et de l'autre ceux de l'économie : entreprises, producteurs de secteurs spécifiques mais aussi fédérations de travailleurs… Malheureusement, seuls les gouvernements et leur suite bureaucratique étaient présents. Or pour garantir la viabilité des perspectives à court terme, il faudrait tenir compte d'un ralentissement de la croissance, lié à la réduction des émissions… Qui assumera les coûts de cette croissance écologique ? Nous l'ignorons complètement. Rien de précis n'a été dit sur ce point à Paris." Eurotopics La Stampa Italie 13.12.15

« Le point le plus important, le problème du réchauffement planétaire a été reconnu en tant que tel… Beaucoup de choses ont changé depuis Copenhague. Les énergies renouvelables ne sont plus des joujoux technologiques subventionnés ; elles forment un secteur devenu concurrentiel. 'Écologique' et 'économique' ne sont plus contradictoires. Mais c'est surtout l'attitude des citoyens et des politiques vis-à-vis du climat qui a évolué. Reste à savoir si ce développement suffira pour que l'on réagisse à temps au changement climatique. » Eurotopics Sme Slovaquie 14.12.15

Au Danemark, les demandeurs d'asile devront s'acquitter à l'avenir des frais de leur prise en charge. La police aura le droit de confisquer argent et objets de valeur personnels des réfugiés. « On a l'impression que l'histoire nous renvoie un écho assourdissant. Et on a envie de rassurer les réfugiés : 'Mais on vous laissera vos dents en or… Dorénavant, les réfugiés devront donc se débrouiller pour payer leur séjour. Les visages des individus disparaissent dans un grand calcul. Transformer les personnes en une masse de coûts… Comment a-t-on pu en arriver là ? Ceci n'est pas digne du Danemark. Ceci n'est pas digne de l'Europe et de l'humanité. » Eurotopics Sydsvenskan – Suède 13.12.15

Les CV de personnes de confession musulmane ou juive sont plus pénalisées en France que ceux des Afro-Américains aux États-Unis. Alter-éco décembre 2015




CE : Commission européenne UE : Union européenne

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 10:15

Les attentats du 13 novembre à Paris ont rappelé aux Espagnols la tragédie du 11 mars 2004, qui a fait 191 victimes. Depuis ces attaques, l’État a spécialisé 1 200 de ses agents dans la lutte contre le terrorisme islamiste. L’exaltation du terrorisme, le prosélytisme, la radicalisation, le recrutement, le départ vers des zones de conflit sont devenus des délits. Acteurs publics 30/11/15

« L'UE promet d'accélérer les négociations d'adhésion avec la Turquie... Le problème dans cette promesse, c'est que la Turquie n'a cessé de s'éloigner des critères d'adhésion ces dernières années. Si l'on veut préserver les critères de démocratie et des droits de l'homme, la Turquie d'aujourd'hui n'a rien à faire dans l'UE. » Eurotopics Helsingin Sanomat (libéral) – Finlande 01.12.15

« De toute évidence, le risque encouru est que l'UE - soucieuse de résoudre la crise des réfugiés - ferme les yeux sur les violations des droits de l'homme et se montre arrangeante vis à vis des critères de Copenhague régissant l'adhésion à l'UE. Il ne faut pas que cela se produise. La Turquie devrait être la bienvenue au sein de l'UE, le jour où... Mais d'ici là, le pays a un long chemin à parcourir, lui qui refuse de parler du génocide arménien, qui n'a pas résolu le conflit avec le PKK, qui occupe dans la liste de la liberté de la presse de Reporters sans frontières le rang 149 sur 180. L'UE a tiré un certain nombre d'enseignements après avoir accepté l'île divisée de Chypre en 2004, la Roumanie et la Bulgarie en 2007, sans que ces pays aient rempli leur contrat sur les droits de l'homme et l'anticorruption... » Eurotopics Sydsvenskan (libéral)– Suède 01.12.15

« La stratégie européenne pour gérer (et non résoudre) la crise des réfugiés consiste à renforcer les frontières extérieures de l'UE pour ne pas avoir à rétablir les frontières intérieures. C'est la seule façon de sauver Schengen… La collaboration turque est indispensable.... La véritable nouveauté, c'est la réactivation du processus d'adhésion. L'Europe est en grande partie responsable du gel de la candidature de la Turquie. Elle l'a fait entrer dans la salle d'attente pour mieux l'y abandonner." Eurotopics La Stampa 01.12.15

« L'UE persiste à croire que nous serions prêts à tout pour obtenir l'exonération de visas. L'UE a mené contre le monde musulman et la Turquie une politique à tel point mauvaise, malveillante et infructueuse qu'une proposition d'adhésion à l'UE ne susciterait plus le moindre enthousiasme. Le monde musulman et la Turquie ont épuisé la vénération et l'amour qu'ils avaient pour l'Europe, mais l'UE ne l'a pas encore compris. » Eurotopics Yeni Şafak (islamoconservateur) - Turquie (01.12.2015)

Revue de Presse du 02/12/15 Ambassade de France à Rome
« Une étude du Oil Change International révèle que les pays du G20 ont financé en 2013-2014 à hauteur de 452 milliards de dollars les énergies fossiles : un montant 4 fois plus important que celui pour les énergies renouvelables ». La Stampa
« La CE évalue la répartition des 3 Mds promis à la Turquie. Quand les gouvernements ont vu la facture, ils ont tremblé. Inutiles les assurances de Juncker sur le fait que ces contributions ne seront pas prises en compte des paramètres Maastricht. L’Italie devra débourser 281 millions, la France 386, l’Allemagne 534 millions ». La Repubblica

Selon un rapport de Oxfam, les 10 % des habitants les plus riches de la planète sont responsables de plus de la moitié des émissions de CO2. La moitié la plus pauvre du globe n’est responsable que de 10 % des rejets polluants. Une personne qui fait partie des 1 % les plus riches au monde « génère en moyenne 175 fois plus de CO2 qu’une personne se situant dans les 10 % les plus pauvres » Le Monde 02/12/15

Plutôt que de chercher une solution commune aux défis qui se dressent devant eux, les pays européens ont préféré se défausser sur la Turquie, stipendiée pour réduire l'afflux de réfugiés et de migrants économiques accostant sur les côtes grecques. Pour 3 milliards d'euros, l'UE offre une protection temporaire aux réfugiés syriens... sur le territoire turc. Guy Verhofstadt Huffington Post 03/12/15

Le flux des réfugiés se traduit par une impulsion positive sur l'économie (allemande) sous la forme de dépenses supérieures, en particulier dans la consommation et la construction de logements… Le comité des sages, cinq économistes qui conseillent le gouvernement allemand, estime que le pays peut parfaitement supporter les conséquences de la crise des migrants. Le Monde14/11/15

L'UE n'est plus dans sa main. A.Merkel avait donné le «la» durant la crise financière. Elle se trouve minoritaire dans la crise des réfugiés. Après avoir échoué à instaurer un système de « répartition équitable » entre les États membres, elle peine à convaincre avec sa proposition de « contingents » négociés avec la Turquie. Le Figaro 03/12/15

Le Parti socialiste a fait voter le 2 octobre 2015, dans la région Lorraine, le versement d'une subvention de 600 000 euros à une entreprise qui va former au maniement d’armes des militaires saoudiens. Agoravox 3/12/15

Par référendum, 53,1 % des Danois se sont déclarés défavorables à une coopération plus étroite avec les instances judiciaires et policières de l'UE. Un vote dans lequel l'UE a joué un rôle considérable : « Les électeurs sont de plus en plus sceptiques à l'endroit de l'UE et de ce qu'elle représente. Les flux de réfugiés de ces derniers temps qui ont mis en lumière le manque de capacité décisionnelle de Bruxelles, n'ont rien fait pour améliorer les choses. » Eurotopics Jyllands-Posten - libéral-conservateur Danemark 04/12/15

« Les mesures annoncées par le chef du gouvernement italien sont ambitieuses à deux points de vue. Premièrement, c'est la première fois que l'on tente de lutter contre le terrorisme en recourant à la 'méthode douce'. Deuxièmement, l'Italie est en récession. C'est probablement la première fois qu'un pays affichant un déficit aussi important décide d'accroître ainsi son budget de la culture… La portée de ces armes est largement supérieure à celle des missiles, et celles-ci frappent là où se développe le terrorisme potentiel : en périphérie des villes, dans les banlieues isolées et appauvries. L'intégration sociale et culturelle de ceux qui vivent dans ces zones sans la moindre perspective est l'un des objectifs de la lutte antiterroriste. » eurotopics Dilema Veche – Roumanie 06/12/15

« La sortie de Gabriel dénonce l'Arabie Saoudite. Mais il va falloir aller plus loin. Les musulmans allemands vont d'eux-mêmes devoir s'engager dans la voie d'un islam intégré. C'est l'objectif des Verts et la revendication d'un islam assimilé. Un avertissement à l'adresse non seulement de l'Arabie Saoudite, mais aussi de l'influence turque et orthodoxe exercée sur les associations musulmanes allemandes, qui persistent dans leur univers parallèle. » eurotopics Frankfurter Allgemeine Zeitung 07/12/15

ENTRETIEN de Matteo Renzi « Nous ne voulons pas de Libye-bis » : « Quatre ans de guerre civile en Libye sont la preuve d’un mauvais choix et aujourd’hui il faut une stratégie différente. L’Italie est présente partout : nous dirigeons la mission au Liban, nous sommes en Afghanistan, au Kosovo, en Somalie, en Irak. Le conseiller militaire de Ban Ki-moon est italien. J’ai un grand respect, de l’estime et de l’amitié personnelle pour François Hollande. C’est un homme très intelligent et sa réaction est légitime et compréhensible. Mais il dirige une France blessée, qui a besoin de donner des réponses, à commencer par le plan interne. Nous voulons élargir la réflexion. Il est nécessaire de combattre Daech : discutons sur la manière de le faire. Et n’oublions pas que les attentats ont été élaborés dans les banlieues des villes d’Europe. Il faut une réponse aussi en Italie. Voilà pourquoi il faut des écoles et des théâtres, pas seulement des bombes. C’est la raison pour laquelle chaque euro dépensé pour la défense se traduira par un euro pour la culture ». Corriere della Sera de dimanche Revue de presse ambassade de France à Rome 07/12/15



CE : Commission européenne UE : Union européenne

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

Union européenne-Turquie : envoyez travailleurs turcs (suppression des visas) et gardez réfugiés syriens contre 3 milliards d'euros !! 01/12/15

Le Pen avait raison. Les Français ont préféré l'original (FN) à la copie (LR) et à la copie de la copie (PS). Quand une Gauche originale ? 08/12/15

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 16:07

Revue de presse n° 178 (Europe)

« Les Corans brûlés, insultes et agressions : c’est l’alarme islamophobe en France. 24 actes offensifs ont été enregistrés depuis les attentats. Les communautés musulmanes dénoncent : ‘’à cause des terroristes nous sommes dans le viseur’’. Sans parler de ce qui se passe dans les réseaux sociaux. Des parents des victimes des attentats du 13 novembre ont décidé d’aider les musulmans dans la campagne ‘’ #nonàl’islamophobie. C’est la preuve qu’il n’y a pas de barrières dans la génération Bataclan ». La Repubblica

« Instituer une agence européenne pour le contrôle des frontières Schengen, demandé par Hollande, a une dimension européenne. Il faudrait arriver à un budget européen fondé sur de vraies ‘’ressources propres’’, c’est-à-dire sur les impôts et taxes qui soit dès l’origine européens mais transparents » Corriere della sera

« Pendant des mois, des membres du commando ont voyagé sans problèmes entre l’Italie, la France, la Belgique et la Grèce. Les enquêtes sont en train de dévoiler une vérité difficile à accepter : l’incapacité de mettre en commun des informations cruciales de police et de renseignement qui aurait peut-être rendu moins facile l’horreur de Daech. Des Français partis en Syrie dont on a perdu les traces, tels Mostefai ou Aminour, rien n’a été signalé par Paris aux autorités européennes ». La Repubblica
22/11/15 Revue de presse Ambassade à Rome

« Ce n'est pas par volonté de puissance que l'Allemagne prend l'initiative, mais par défaut. Ses partenaires européens ont longtemps poussé Berlin à prendre ses responsabilités. Désormais, l'Allemagne le fait. Tout simplement parce qu'elle n'a plus d'autre choix : elle est la seule puissance en capacité d'agir. La France, depuis trop longtemps, stagne, le Royaume-Uni prend le large, l'Italie est divisée, la Pologne freine, l'Espagne se désintègre… La puissance allemande n'est en quelque sorte que le résultat de l'affaiblissement de ses voisins. Et c'est pourquoi Angela Merkel va devoir de plus en plus endosser le rôle de leader européen. » 23/11/15 Eurotopics Le Temps Suisse

« Les chauffeurs RATP musulmans s’arrêtent parfois pour la prière et certains d’entre eux ne saluent pas les femmes. D’autres se refusent de conduire un bus si le chauffeur précédant est une femme. Plusieurs demandent de revoir les roulements sous le Ramadan. Les nouvelles recrues lancent ’‘nous ne nous ferons pas avoir comme nos pères’’. Des épisodes analogues aussi pour les chemins de fer. Rappelons aussi que depuis 2005, il existe en France une ‘’clause de laïcité’’ dans les contrats. Néanmoins, il ne faut pas sous-estimer les plaintes du personnel ni des usagers ». La Stampa Revue presse Ambassade à Rome //

Le procès intenté contre deux journalistes italiens accusés d'avoir divulgué des documents confidentiels émanant de la Curie a débuté mardi au Vatican. Il s'agit d'une atteinte inconcevable à la liberté de la presse, fulmine le quotidien libéral La Stampa : « Il est inacceptable que deux citoyens italiens dont les livres ont été publiés sur le territoire national, encourent dans un État étranger une peine pouvant s'élever à huit années de prison, pour avoir publié des informations, des faits et des données appuyés par une documentation irréfutable... Des informations... dont la publication est consentie par l'article 21 de la Constitution italienne mais aussi la Cour de justice de l'UE... » Eurotopics La Stampa – Italie (25.11.2015)

Au lendemain des attentats revendiqués par l'organisation EI et qui ont provoqué au moins 129 morts à Paris et banlieue le 13 novembre. Pays européens de provenance des combattants étrangers en Irak et en Syrie.
La France est en tête, avec 1 200 combattants estimés, suivie par la Turquie (1 000) et le Royaume-Uni (600). Par rapport à la population, en tête la Bosnie Herzégovine 92 par million d'habitants, suivie du Kosovo (83) et de l'Albanie (46). Parmi les pays d'Europe occidentale, la Belgique 40 jihadistes estimés par million d'habitants, suivie de la Suède (32) et du Danemark (27). Radio Free Europe/Radio Liberty,cité par Vox Europe du 16/11/15
NB : pour la France cela fait 20 par million d'habitants

Le gouvernement allemand ne modifiera pas la loi sur le salaire minimum, en raison de la crise des migrants. S’exprimant devant le Bundestag, le ministre de l’Économie, Sigmar Gabriel, a répondu à ceux qui réclament une réduction voire une suppression du salaire minimum pour les réfugiés afin de faciliter leur accès au marché du travail.
« Ce serait monter les pauvres qui arrivent en Allemagne et ceux qui sont déjà là les uns contre les autres. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons pas accepter de telles revendications. Rien ne va changer en la matière » (Sigmar Gabriel) Euronews 26/11/15

Plus des deux tiers des raffineries européennes sont prêtes à extraire du pétrole des sables bitumineux, le carburant le plus catastrophique pour l'environnement. D'après un cabinet-conseil spécialisé dans le raffinage, 71 des 95 raffineries de l'UE, de la Norvège et de la Suisse sont équipées pour traiter le pétrole brut lourd ou prétraité issu de sables bitumineux. Ce pétrole n'est pas extrait en Europe mais dans les pays comme le Canada ou le Venezuela. Des entreprises américaines raffinent et exportent du pétrole de sables bitumineux en Europe, en le mélangeant avec du pétrole conventionnel. Euractiv 26/11/15

« François Hollande demande à tous ses alliés de combattre contre Daech à côté de la France et c’est un grand succès pour lui, tous les Chefs d’État lui disent oui, même Poutine est d’accord pour une alliance à direction américaine. C’est un pas très important qui modifie les équilibres mondiaux. Tout le Conseil de Sécurité des Nations Unies est coalisé contre le Califat et l’activisme diplomatique du président français est en train d’avoir de grands résultats politiques sur trois fronts. Le premier est celui qui concerne la Syrie, le deuxième est celui des relations avec la Russie et le troisième est celui européen, parce que Hollande a souligné que ces attentats contre la France sont des attentats contre toute l’Europe ». Repubblica Revue de Presse Ambassade à Rome

« A Paris, il est prévu que les programmes autonomes nationaux sur le climat de tous les États soient rassemblés selon leurs possibilités économiques et politiques respectives. Les promesses de 177 États sont sur la table, soit plus de 90 pour cent des émissions globales. En soi, c'est déjà une réussite. » Eurotopics 27/11/15 Tages-Anzeiger – Suisse

« A lui seul, le secteur de l'élevage est responsable de 14 pour cent des émissions de gaz à effet de serre… Pourtant, dans les 54 pages du texte des négociations, les termes 'agriculture', 'biodiversité' et 'cultures' n'apparaissent pas une seule fois. » Eurotopics 27/11/15 La Repubblica - Italie

« Le 'soutien de quelque manière que ce soit' promis par Merkel à la coalition anti-Daech de Hollande s'apparente à une mesure purement symbolique. » Eurotopics 27/11/15 Die Welt - Allemagne

L’UE aurait donné accès à des stratégies de négociation confidentielles du TTIP, considérées trop sensibles pour être dévoilées aux Européens, à la société pétrolière américaine ExxonMobil. Euractiv 27/11/15

« Tandis que les Danois, les autres Européens et les Américains entassent appareils électroniques et objets design et que les sites Internet sont dépassés par les commandes sur Internet, les dirigeants de ce monde sont réunis à Paris pour tenter de réduire la pollution de l'environnement, dans l'espoir de freiner le réchauffement de la planète. C'est en soi un paradoxe. Cela crève les yeux : les habitudes de consommation occidentales sont incompatibles avec un mode de vie plus favorable au climat… Peut-être serait-il bon de réfléchir à 2 fois avant de foncer tête baissée dans ses achats de Noël. Parce que l'on peut faire tout autant d'heureux en offrant un cadeau que l'on a soi même fait de ses mains, un objet de deuxième main ou la promesse d'une visite. » 28/11/15) Eurotopics Kristeligt Dagbladet - Danemark


CE : Commission européenne UE : Union européenne

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

Préfecture de police : ne pas utiliser de véhicules, éviter les transports en commun. Solution ? Une semaine de congés pour les Franciliens. 28/11/15

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 16:30
Bataclan le 20/11/2015

Bataclan le 20/11/2015

Revue de presse n° 177 (Europe)

« Les accords de Schengen sont en danger. L’Europe risque le chaos institutionnel. Le président de la CE, J-C Juncker déclare qu’il n’est pas du tout satisfait du rythme des relocalisations des réfugiés au sein de l'UE qui ne seront achevées qu'en... 2101, au rythme actuel » Sole 24 Ore13/11/15 Ambassade de France à Rome

« Si Merkel devait être remplacée par un chancelier doué du sens des réalités, nous devrions tendre la main à l'Allemagne pour l'aider. Il faudra rapidement oublier de quelle façon l'Allemagne voulait nous imposer l'obéissance, à nous comme aux autres pays du groupe de Visegrád, avec force menaces et insultes... Les Allemands paient le prix d'avoir élu une chancelière qui fait l'affaire en périodes calmes, mais qui s'est montrée incapable de maîtriser une crise sérieuse » 13/11/15 Mladá fronta dnes, quotidien libéral- Tchèquie

24 heures avant Paris, l’État islamique autoproclamé frappait Beyrouth, sans susciter la même solidarité internationale avec les victimes. De quoi s’interroger sur les raisons de ces perceptions différentes. Rue 89 16/11/15

En 2014, on comptait, dans le monde, 59,5 millions de personnes déplacées, dont 86 % dans les pays en voie de développement. Convergence, Magazine du Secours populaire nov-déc 2015

« Moins restrictif par rapport à celui des États-Unis après le 11 septembre, le ‘’Patriot Act’’ à la française est cependant très semblable... Le socialiste Hollande suit les traces du conservateur Bush jr. La confrontation face au terrorisme annule les différences. Plus de fonds aux militaires, soldats dans les rues, davantage d’agents, de gendarmes et de magistrats. Dans les drames, le plus impopulaire des présidents de la Ve République assume une dignité absolue. Il est rapide dans les décisions, il est présent sur les lieux frappés. Il s’adresse au pays avec un ton calme, il assume l’assurance des jours de l’après Charlie ». Revue de presse Ambassade de France Rome La Repubblica 17/11/15

Après la Belgique, la Suède est le pays européen dont le plus grand nombre de ressortissants ont rallié l'organisation terroriste Daech, proportionnellement à sa population. Un problème dont les musulmans de Suède ne parlent pas ouvertement... Quotidien conservateur Svenska Dagbladet, Suède, Eurotopics 17/11/15

Les imams doivent condamner le terrorisme. Les musulmans dans le monde n'ont pas adopté une position assez claire contre les attentats terroristes commis au nom de l'islam. Quotidien islamo-conservateur Zaman, Turquie, Eurotopics 17/11/15

Le président russe Vladimir Poutine a chargé ses équipes d’établir le contact avec les forces armées françaises qui mènent actuellement des frappes en Syrie, et de travailler avec elles en tant qu’alliées, lors d’une rencontre avec le haut commandement russe. newsletter@lcdr.ru 17/11/15

Les Conseillers du Comité économique et social européen (CESE) ne perçoivent aucune autre indemnité que le remboursement de leurs frais de voyage et de séjour, ce qui représente un pourcentage infiniment petit du budget du CESE, de l'ordre de 0,013 pour cent du budget de l'Union. Sauvons l'Europe 18/11/15

« Refuser cette aide reviendrait à abandonner un ami attaqué. L'Allemagne, la plus proche alliée de la France en Europe, ne peut se le permettre. Au demeurant, le recours à la force est très controversée en Europe comme moyen de combattre Daech… La décision de Hollande d'en appeler à l'article 42.7 pourrait donc s'avérer être une erreur et, dans le pire des cas, diviser et paralyser l'Europe. » Eurotopics, Süddeutsche Zeitung - Allemagne 18/11/15

« Pour la première fois dans l'histoire, un groupe terroriste contrôle, gouverne et administre un territoire avec une population et des ressources économiques. On ne peut appliquer à Daech les schémas politiques et policiers utilisés contre les organisations terroristes traditionnelles qui ont opéré en Europe, comme l'ETA, l'IRA, les Brigades rouges ou le groupe Baader Meinhof. L'Europe se retrouve confrontée à de nouveaux besoins de sécurité, et elle devra pour y répondre renoncer à des habitudes qui n'ont pas permis d'empêcher qu'un groupe de fanatiques sème la terreur dans les rues de Paris. Oui, il s'agit d'une guerre nouvelle. » Eurotopics ABC Espagne 18/11/15

« Il importe avant tout de trouver enfin une solution politique visant à neutraliser les groupes terroristes en Syrie et en Irak. La clause de solidarité de l'UE permet à la Russie de rester associée aux négociations sur la Syrie à Vienne. Si l'on avait fait appel à l'OTAN, les Russes auraient probablement quitté les négociations - un ancien réflexe de la guerre froide. » Eurotopics Tages-Anzeiger - Suisse 18/11/15

« Si Hollande a préféré - pour l'instant - recourir à l'article 42 du traité de Lisbonne plutôt qu'à l'article 5 du traité de l'OTAN, c'est parce qu'il désire, en plus de la solidarité, une légitimation européenne, politique et légale. Sur le terrain, il préfère avoir les mains libres et agir dans le cadre de coalitions à géométrie variable, avec les États-Unis, la Russie et certaines puissances régionales. L'intensification des bombardements en Syrie ces dernières heures le montre bien. Cette duplicité - offensive unilatérale et action européenne - est assez caractéristique de la politique de Paris, qui obtient ainsi l'appui de ses partenaires sans se voir imposer trop de conditions sur les choix internationaux de la France. » Eurotopics La Stampa 18/11/15

« Les morts du 13 novembre sont les victimes de cette cécité volontaire… On ne dira jamais assez à quel point le double standard érigé en principe politique au Moyen-Orient a nourri le ressentiment, instrumentalisé en haine par les entrepreneurs identitaires de tous bords. Alors oui, soyons réalistes, demandons l'impossible. Exigeons que la France mette un terme à ses relations privilégiées avec l'Arabie saoudite et le Qatar, les deux monarchies où l'islam wahhabite est la religion officielle, tant qu'elles n'auront pas coupé tout avec leurs épigones djihadistes, tant que leurs lois et leurs pratiques iront à l'encontre d'un minimum décent d'humanité. » Eurotopics Le Monde 17/11/15

Plus préoccupée de développement économique que d'environnement, la commission ITRE (industrie, recherche et énergie) a refusé de rendre contraignants les objectifs climats de l'UE pour 2030. Le groupe d'élus a néanmoins approuvé une proposition qui exige que le PE ait un rôle plus important dans la surveillance de l'UE de l'énergie, la stratégie européenne censée réduire la vulnérabilité du bloc en termes de pénurie d'électricité et de lutte contre le changement climatique. Euractiv 19/11/15

« La communauté religieuse islamique italienne manifestera samedi pour les attentats de Paris ‘’nous sommes proches des victimes et du peuple français’’. Le vice-président Yahya Pallavicini : ‘’un message qui veut indiquer un tournant fort dans les relations entre la société civile et l’État italien dont nous nous sentons partie intégrante’’ et pour ‘’isoler toute forme de radicalisme’’ » Ambassade de France à Rome La Repubblica 19/11/5

« Pour la première fois lundi, les installations pétrolières de Daech ont été massivement bombardées… Il faut croire qu'il faille qu'un massacre se produise dans une capitale européenne et qu'un avion de ligne russe explose pour que les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France et la Russie comprennent que l'on ne pourra venir à bout des assassins qu'en tarissant leurs sources financières. » 19/11/15 Eurotopics Salzburger Nachrichten - Autriche

« Le dilemme entre liberté et sécurité nous tourmente et les doutes ne manquent pas. Mais si on pense qu’en France, la Patrie de Voltaire, on limite la liberté de parole même pour ceux qui l’utilisent pour dire des sottises, c’est un très mauvais signe. Cela fera plaisir au Calife. Chez eux c’est exactement de cette manière que ça marche ». La Stampa 20/11/15

« Les terroristes ont grandi dans le système éducatif national français. La crise du rejet est un fait. Selon le professeur Ongini, de l’Observatoire national pour l’intégration des étudiants étrangers, ‘’en France ils interdisent le voile. Chez nous, en Italie, les symboles sont les bienvenus’’ ». Il Messaggero 20/11/15

« Les musulmans anti-Daech ‘’nous sommes contre ces bêtes sauvages’’ » « Demain à Rome la communauté musulmane descendra dans la rue, une ‘’mobilisation pour arrêter la haine et la barbarie’’. Le vice-président des communautés italiennes souligne ‘’je crains les loups solitaires, aussi dans la capitale’’ ». Il Messaggero Revue de Presse Ambassade à Rome 20/11/15


CE : Commission européenne

UE : Union européenne

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article
13 novembre 2015 5 13 /11 /novembre /2015 11:39

Revue de presse n° 176 (Europe)


4 exigences de Cameron pour éviter le Brexit : « approfondir le marché unique », officialiser que l’UE est une communauté « multidevises », exclure le Royaume-Uni de l’engagement de construire « une union toujours plus étroite », « pouvoir priver pendant 4 ans les ressortissants des autres pays européens de certaines prestations sociales quand ils s’installent au Royaume-Uni ». Toute l'Europe 10/11/15

Le Parlement catalan a adopté une résolution qui lance le processus pour créer une Catalogne indépendante. Les séparatistes commettent une grave erreur, critiquent certains éditorialistes. D'autres accusent l'UE d'être responsable de l'essor des mouvements séparatistes sur le continent. Eurotopics 10/11/15

« Une chancelière qui a perdu le contrôle est une chancelière en crise. Ce ne sont pas les étrangers qui posent problème à Merkel, mais ses amis… [Schäuble et de Maizière] n'ont plus qu'un seul objectif : stabiliser le nombre des réfugiés. Parce que la haine des étrangers en Allemagne prend des dimensions inquiétantes. Parce que la République est en train de changer. Ce ne sont pas les étrangers qui font changer l'Allemagne, mais les Allemands. Schäuble et de Maizière ont pactisé avec l'opinion contre leur propre gouvernement. Ils croient avoir la majorité de la population de leur côté… Il existe un mot pour décrire le comportement de Thomas de Maizière et de Wolfgang Schäuble : un putsch. » Eurotopics Spiegel on line 09/11/15"

Commencée le 6 novembre, la grève du personnel de cabine de la Lufthansa se poursuivra jusqu’au 13 novembre, annonce le syndicat UFO. Les différends entre la compagnie allemande et le syndicat, qui représente 19 000 salariés, concernent les salaires, les départs en préretraite et retraite. Le Monde 10/11/15

Le premier ministre de centre-droit a été mis en minorité au Parlement portugais. Le socialiste Antonio Costa pourrait être nommé à sa place pour « tourner la page de l’austérité ». Le Monde 11/11/15

Le groupe aéroportuaire allemand Fraport vient de faire l'acquisition de 14 aéroports régionaux grecs, ce qui représente la plus grosse privatisation réalisée dans le pays à ce jour. 10/11/15 Eurotopics Haniotika Nea - Grèce

La CE a demandé aux 28 États membres de mettre en œuvre l'étiquetage des produits originaires des colonies israéliennes dans les Territoires palestiniens occupés depuis 1967. L'UE considère qu'il s'agit avant tout d'une mesure « technique » visant à informer les consommateurs européens et non d'une décision « politique » comme l'affirme le gouvernement israélien. Elle porte l'obligation à l'industrie alimentaire et à la distribution de mentionner l'origine des produits sur les étiquettes. Aujourd'hui, les produits des colonies israéliennes - toutes illégales en droit international - sont étiquetés comme fabriqués en Israël. JDD 11/11/15

Le ministre de l’intérieur suédois a annoncé que la Suède allait instaurer des contrôles à ses frontières pour une durée de dix jours. Il a expliqué cette décision par la forte arrivée de migrants dans son pays. Des centaines voire des milliers de migrants sans abri et des enfants non accompagnés disparaissent dans la nature faute d’être pris en charge. 80 000 migrants sont arrivés dans le pays depuis le mois de septembre, presque autant que pour l’ensemble de l’année 2014. Le Monde 11/11/15

Chaque habitant de Malte, Roumanie, Croatie, consomme moins de 2 tonnes d'équivalent pétrole par an. Légèrement plus à Chypre, au Portugal (2 TEP/Hab. par an), en Lettonie (2,2 TEP/Hab. par an), en Hongrie et en Grèce (2,4 TEP/Hab. par an).
A l'inverse, le Luxembourgeois consomme 7,7 TEP/an, 4,8 fois plus qu'un Maltais.
La France est parmi les États consommant le plus d'énergie (3,8 TEP/Hab. par an), en dessous de la Finlande, la Suède, la Belgique, les trois plus gros consommateurs.
La consommation, de 2007 à 2011, tend à se réduire. Pologne et Lettonie sont les deux seuls États ayant augmenté leur consommation (de 1 tonne et 0,1 TEP/an par habitant). L'Estonie a conservé la même consommation. Toute l'Europe 10/11/15

Roi Abdallah II de Jordanie : « Nous avons, quasiment atteint la limite : près de 1,4 million de réfugiés syriens, soit environ 20 % de notre population ». Il déplore le manque de soutien de la communauté internationale. Il a demandé une aide de 3 milliards de dollars par an : « L’an passé, nous avons obtenu environ 28% de cette somme. Cette année, environ 35 %. Le reste doit provenir du gouvernement jordanien. »
« Pour parvenir à une solution politique en Syrie, Moscou est la clé. Ce sont les Russes qui peuvent garantir au régime qu’il peut jouer un rôle à l’avenir. Et je crois que le fait, que des Russes sont sur le terrain aujourd’hui, est une réalité avec laquelle il faut composer. » Euronews 11/11/15

« Quand il s'agissait des quotas de réfugiés contraignant les États à assumer les décisions de la politique allemande, Berlin faisait campagne pour une décision à la majorité... encore conforme aux règles européennes. Quand il s'agit de mesures fondamentales, la suspension puis la ré-adoption de règles européennes [Dublin], Berlin fait cavalier seul… Dans la crise des réfugiés, l'Allemagne a galvaudé son rôle hégémonique. L'hégémonie allemande, un fait depuis Bismarck. Dans une Europe unie, l'hégémonie devrait être plus empreinte de consensus… La Turquie et l'Afrique sont-elles en négociations avec l'UE ou avec l'Allemagne ? Pour autant qu'on ait encore le droit de poser la question. » 12/11/15 Eurotopics Lidové noviny - République tchèque

Les entreprises, ménages et l’État français ont dépensé, en 2013, 36 milliards d'euros pour des investissements en faveur du climat, selon une étude publiée par l'Institute for climate economics (I4CE). Ces investissements représentent 10% des investissements matériels en France, souligne l'institut. Lors de la précédente édition de cette étude, qui portait sur l'année 2011, les investissements en faveur du climat étaient de 30 milliards d'euros. Le figaro 12/11/15

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 16:35

Revue de presse n° 175 (Europe)

Le ministère allemand des Finances ne veut pas faire de concession à la Grèce concernant les objectifs d'austérité imposées, bien qu'elle soit frappée de plein fouet par la crise des réfugiés. G. Chatzimarkakis, président de la fédération économique germano-grecque : « Une remise de dette est indispensable, les experts le savent aussi bien que les profanes. Le hic : comment l'expliquer aux électeurs ? L'aggravation du drame de la dette fournit toutefois aux créanciers une explication logique à la nécessité de prendre une mesure indispensable » 03/11/15 eurotopics Die Welt - Allemagne

PSA et Renault plus dépendants du diesel que Volkswagen % de diesel pour Toyota : 11,6 % pour 1,1 million de véhicules, Ford 20,8 % pour 1,3 million, Volkswagen 25,6 % pour 2,4 millions, PSA 42,2 % pour 1,3 million, Renault 48,7 % pour 1,2 millions. Alter éco novembre 2015.

Alors que nos voisins ont vu leur fécondité chuter depuis la crise de 2008, la France voit toujours fleurir autant de berceaux. Championne européenne des bébés depuis 2013 avec près de deux enfants par femme, « elle est le seul pays d'Europe à avoir une fécondité stable et élevée depuis 2006 », selon l'édition 2015 de « France, portrait social » de l'Insee. Le Figaro.fr 04/11/15

Un rapport coordonné par le Réseau européen sur la dette et le développement (Eurodad) estime que la plupart des 15 pays analysés ne parviennent pas à limiter l'évasion et l'évitement fiscaux, et que les multinationales et riches particuliers y trouvent « de nombreuses occasions » de dissimuler de l'argent. « L'Allemagne et le Luxembourg sont toujours en haut de la liste et offrent une série de moyens de dissimuler le propriétaire [d’une entreprise] ou de blanchir de l'argent », selon le réseau d'ONG, qui comprend notamment Oxfam et Christian Aid. Euractiv 04/11/15

En campagne pour obtenir un troisième mandat consécutif à la tête du PE, M. Schulz peut compter sur le soutien de poids de Jean-Claude Juncker. Euractiv 04/11/15

« En présence d’une personnalité autoritaire comme Erdogan, le fait d’être considéré ‘’indispensable’’ pourrait se traduire dangereusement, en une sensation de toute-puissance et d’immunité. Notre allié indispensable Erdogan a soutenu des djihadistes de toute sorte, permettant aussi aux combattants étrangers de passer librement, ces mêmes terroristes que les services occidentaux redoutent : ils pourraient appliquer chez nous ce qu’ils ont appris pendant le conflit en Irak et Syrie ». Revue de presse, ambassade de France à Rome La Stampa 04/11/15

« Assad n’est pas ‘’intouchable », selon le porte-parole des Affaires Étrangères russe, sa permanence ‘’n’est pas une question de principe’’ mais il faut ‘’éviter un vide de pouvoir’’. Washington doute d'‘’un changement de vision de la Russie’’. Lavrov veut inviter l’Organisation de la coopération islamique (Oic) aux négociations de Vienne pour une solution politique à la crise syrienne ». Revue de presse, ambassade de France à Rome Il Messaggero 04/11/15

Le mois dernier, 218 394 migrants ont traversé la Méditerranée, soit presque autant que pour toute l'année 2014, selon l'ONU. L'immense majorité d'entre eux, plus de 210 000, sont arrivés en Grèce. Depuis le mois de janvier, quelque 744 000 personnes seraient donc arrivées en Europe de la Méditerranée. Euractiv avec The Guardian traduit par Manon Flausch 03 /11/15

« Crise financière, crise de l'euro, crise des réfugiés : ces crises sont exploitées pour faire la promotion d'une intégration au nom de la lutte contre les crises. Osborne lui-même a salué une intensification de l'intégration politique et financière de la zone euro, pour paver la voie à un 'euro fort', qui est également dans l'intérêt de l'économie britannique. Et pourtant, cette dynamique est la dernière des choses à laquelle le ministre des Finances entend associer son pays. Car il sait qu'elle va dans le mauvais sens, étant donné que les valeurs centrales de subsidiarité, d'auto-responsabilité et de contrôle démocratique lui sont contraires. Les Britanniques veulent laisser l'Europe se débrouiller seule. » eurotopics Neue Zürcher Zeitung - Suisse 04/11/15

A propos de Calais : « Cette responsabilité (du Royaume-Uni) n'est pas mise à l'index en Europe alors que la Hongrie est vilipendée par les médias. Il y a une raison politique à cela : on ne veut pas souffler dans les voiles des partisans du Brexit avant le référendum sur le maintien dans l'UE ». eurotopics Der Standard – Autriche 04/11/15

Selon Nikolaus Meyer-Landrut, ambassadeur d'Allemagne en France, aucun État membre, grand ou petit, la France comme l'Allemagne, ne peut faire face seul aux problèmes et aux défis actuels. On peut citer : le climat avec la COP 21 à la fin de l'année, les questions de sécurité, notamment au Proche Orient, la question des réfugiés dont beaucoup arrivent du Proche Orient... Dans une économie qui devient de plus en plus transfrontalière, l'UE et ses États membres ne peuvent faire face qu'ensemble à la compétition globale. Toutes ces évolutions internes et externes font que, pour l'Allemagne, la voie des solutions doit être ouverte via l'Europe... Fondation Robert Schuman 05/11/15

Le Premier ministre roumain et son cabinet ont démissionné. La veille, plusieurs dizaines de milliers de personnes avaient défilé dans les rues pour protester contre la corruption, à l'origine selon elles de l'incendie tragique survenu dans une discothèque de Bucarest. Eurotopics 05/11/15

Depuis la mort d'Aylan début septembre, environ 70 bébés sont morts noyés en mer Égée, selon la porte-parole de l'UNHCR. Eurotopics Libération 04/11/15

Après le Bloc de gauche, le Parti communiste portugais a trouvé un accord avec le Parti socialiste. Le PCP ouvre la voie à une alliance de gauche permettant de faire chuter l’exécutif de droite, minoritaire au Parlement. Ces 3 partis, plus les Verts, disposent de 122 députés sur 230. Les formations sont arrivées à une position commune pour installer au pouvoir un gouvernement de gauche, conduit par les socialistes. Le Monde 06/11/15

Dix ans d’obstruction systématique de la part du Luxembourg, des Pays-Bas et de la Belgique, aux tentatives de réforme des régimes fiscaux « dommageables » profitant aux multinationales, souhaitées par l’Union européenne. Le Monde 06/11/15

Keystone : Obama enterre un symbole du réchauffement climatique. Le président américain a rejeté vendredi la construction d’un oléoduc destiné à acheminer le pétrole issu des sables bitumineux canadiens jusqu’au golfe du Mexique. Le Monde 07/11/15

La grève du personnel de cabine de la Lufthansa s'est poursuivie samedi dans les aéroports de Francfort et Düsseldorf, avec 520 vols annulés et environ 58.000 passagers affectés. Les vols longue-distance ont été maintenus, à l'exception d'une liaison Düsseldorf-New York. Figaro 07/11/15

R. Lawrie, britannique, 49 ans, risque 5 ans de prison pour avoir tenté de faire passer la frontière à une enfant de 4 ans pour la ramener de la «jungle» de Calais à Leeds, d’où il est originaire et où la petite fille afghane a de la famille.
Arrêté, il risque 5 ans d’emprisonnement et demande la clémence des autorités françaises; une pétition de soutien a récolté 15 000 signatures en 24 heures, pour monter jusqu’à près de 43 000 ce samedi. Libération 7/11/15

CE : Commission européenne

UE : Union européenne

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 17:09

Revue de presse n° 174 (Europe)

Autriche : Le gouverneur de la région de Styrie réclame le déploiement des forces armées pour contenir la crise des réfugiés et sécuriser les frontières. Euractiv 24/10/15

Le président serbe Tomislav Nikolić a affirmé être contre l'entrée de son pays dans l'Union européenne si cela impliquait la reconnaissance du Kosovo. Euractiv 24/10/15

Mieux intégrer les 800 000 migrants attendus en Allemagne cette année en déréglementant son marché du travail. Idée défendue par le patron d’Airbus, Tom Enders. Une telle déréglementation permettrait de créer plus d’emplois faiblement rémunérés qui aideraient les réfugiés à trouver du travail, à mieux s’intégrer. Le Monde.fr 25/10/15

Le parti populiste créé par les frères Kaczyński a battu la Plateforme civique, le parti au pouvoir. Vous prenez un zeste de promesses sociales, vous saupoudrez de xénophobie, vous ajoutez quelques bonnes mœurs catholiques, vous avez le retour des conservateurs au pouvoir. Libération 26/10/15

50 000 places d'accueil en Grèce, prévoit la déclaration finale du sommet européen. D'après I. Mouzalas, secrétaire d’État de l'immigration, 20 000 réfugiés devraient être hébergés dans des logements dont les loyers seront payés par l'UNHCR. « D'ici à ce que l'on ait trouvé, vérifié et loué les logements dans lesquels devront être hébergés les réfugiés, il est fort probable que le conflit qui dévaste leur pays d'origine soit déjà terminé… L’État grec n'arrive même pas à délocaliser ses services dans des bâtiments vacants. Comment pourrait-il dès lors trouver des logements pour des milliers de réfugiés ?… Si certaines personnes compétentes arrivent à mettre en œuvre ce plan, ceci pourrait contribuer à redynamiser des quartiers désavantagés, des immeubles fantômes et des rues abandonnées. Mais croit-on sérieusement que l'on y parviendra ? » eurotopics Protagon.gr – Grèce 26/10/15

Sondage : « C'est le devoir de notre pays que d'accueillir des migrants qui fuient la guerre et la misère » : Non, France et Royaume-Uni 46 %, Pays-Bas 39 %, Danemark 36 %, Espagne 33 %, Italie 32 %, Allemagne 21 %. Sondage Ifop, Le Monde 27/10/15

Économie : 1% des entreprises (24 000) concentrent, en 2013, 97% de l’exportation, 65% de la valeur ajoutée et 55% de l’emploi. 85% de l’investissement, avec plus de 500 000 euros annuels investis pour chacune. Entre 2012 et 2013, les grandes entreprises ont majoritairement été en croissance tandis que plus de la moitié des entreprises de plus petite taille ont vu leur valeur ajoutée diminuer. Libération 27/10/15

Une majorité d'Islandais conteste la décision du gouvernement de retrait de la candidature à l'UE. Le gouvernement de centre-droit n'a ni consulté le parlement, ni mis en place le référendum qu'il avait promis. Un sondage, publié dans le Frettabladid, montre que 63% des Islandais sont opposés au retrait de cette candidature : 44% des sondés « complètement opposés », 19% « plutôt opposés ». euractiv 23/03/15

« Le parlement de Catalogne déclare solennellement le début du processus de création d’un État catalan indépendant, sous forme de république », proposition de résolution que les députés doivent voter début novembre. Euractiv 28/10/15

La victoire du parti national-conservateur PiS, en Pologne, donne à Orbán un allié de taille : « Le Premier ministre hongrois peut se frotter les mains, ceux qui vont prendre le gouvernail en Pologne sont ses amis politiques… Le programme d PiS est d'inspiration 'orbanienne' : taxes sur les banques et le commerce, revaloriser allocations familiales et salaire minimum. Le PiS défendra les intérêts de la Pologne face à l'UE, surtout sur la question des réfugiés. Ceci conférera plus de poids à la coopération entre les États de Visegrád. Jusqu'à présent, le gouvernement de centre-droit en Pologne était plutôt favorable à l'UE. » eurotopics Magyar Hírlap (conservateur) – Hongrie 27/10/15

Les tests d’émissions des gaz polluants par les véhicules automobiles seront désormais un peu plus contraignants. Mais ils ne le seront pas autant que la CE l’aurait voulu. Les pays européens n’ont pas souhaité se montrer aussi fermes avec les constructeurs que ce que proposait Bruxelles. Le Monde 28/10/15

Pour des raisons opposées, les eurodéputés ont rejeté (577 contre 75) la proposition de la CE d’autorisation « à la carte » de l’importation d’OGM pour l’alimentation animale. La proposition introduit une rupture du marché unique en laissant les États autoriser ou d’interdire l’importation d’OGM sur leur territoire. « Ce n’est pas une bonne idée de renationaliser ce domaine car il n’est pas gérable de réintroduire des contrôles aux frontières, cela remettrait en cause le marché intérieur ». euractiv 29/10/15

Martin Schulz, président du PE affirme que que seulement 90 réfugiés ont quitté l’Italie. ‘’C’est une donnée choquante mais qui ne m’étonne pas du tout, les gouvernements hésitent à tenir les promesses à Bruxelles. Il ne faut pas trouver des solutions au niveau national, c’est un défi global auquel on doit répondre ensemble’’ ». Corriere della serra
F. Mogherini, Haute représentante pour la politique étrangère de l’UE met en garde contre le risque d’une désintégration de l’UE en absence de règles communes pour gérer l’immigration.Sole 24 Ore Revue de presse italienne Ambassade de France 30/10/15

La zone euro contre l'idée d'une représentation unique au FMI. La première étape du renforcement de l’Union économique et monétaire divise les commissaires européens, hérisse le PE et fait face à l’opposition de la France et de l’Allemagne. Euractiv 30/10/15

W. Schäuble, le grand argentier allemand, demande une augmentation du budget européen via la création d’une nouvelle ressource. Si le gouvernement français s’est étranglé, la CE et le PE ont applaudi des deux mains. Libération 31/10/15


Un sondage place les conservateurs du Parti populaire, actuellement au pouvoir, en tête des élections législatives pour le 20 décembre. Le parti libéral Ciudadanos, né en Catalogne pour défendre le maintien de la région en Espagne, placé second. Les socialistes du PSOE, seraient relégués en troisième position. Euronews 02/11/15

« La clé de ce qui menace l’Europe se trouve en Turquie, deux millions de réfugiés qu’Ankara peut retenir ou encourager à partir. Merkel a demandé à Erdogan ses exigences : des milliards, des visas, accélérer la négociation d’adhésion à l’UE. Engagements indispensables pour donner du temps à l’Europe et à son terrible 2017 : élections allemandes, françaises, référendum britannique...». Revue de presse ambassade de France à Rome 02/11/15 Corriere della Sera

« Le sultan Erdoğan a pris parti contre Daech et est devenu l'arbitre des négociations sur la Syrie. Récupérant sa stature internationale, montrant peu de scrupules pour effrayer les électeurs, il avait de grandes chances de l'emporter… En se référant à ses valeurs - du moins à celles qui subsistent - l'Europe aurait dû souhaiter sa défaite et la mise en place d'une coalition mais soucieuse de ses propres problèmes, elle espérait secrètement une victoire d'Erdoğan… Si nous avons besoin d'un autocrate, nous sommes les premiers responsables. » eurotopics Corriere della Sera – Italie 02/11/15

Pour accueillir les centaines de milliers de réfugiés arrivés en Allemagne, les autorités ont identifié plusieurs sites sur tout le territoire. Parmi les villages, Sumte, situé en Basse-Saxe, dans le nord. La commune comptait une centaine d’habitants. Dans les prochaines semaines, 750 réfugiés doivent s’installer. J. Meier fait partie des responsables chargés d’organiser l’accueil. Il reconnaît que le défi est de taille : « si j’avais estimé que c‘était trop, alors je ne serais pas là »... « on travaille bien tous ensemble » euronews 03/11/15

« Voici soudain qu'elle (Merkel) ne hurle plus ses ordres à l'Europe mais qu'elle prie les autres États de bien vouloir partager le fardeau de sa réponse émotionnelle à la crise des réfugiés... Il se peut que Merkel entre dans sa phase de départ, car aucun chef de gouvernement européen dominateur n'a pu rester au pouvoir plus de dix ans sans que le vent ne tourne. » 02/11/15 eurotopics The Independent (centre-gauche) Royaume-Uni

« Comme il l'avait déjà fait dans la crise grecque, Juncker essaie de tirer les ficelles... La CE n'a jamais que le pouvoir que les pays de l'UE veulent bien lui accorder. En faisant la promotion d'une politique commune en matière de réfugiés, Juncker se heurte aux limites de la faisabilité - du moins pour l'instant. » 03/11/15 eurotopics Salzburger Nachrichten - Autriche

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

Un réfugié pour 38 habitants en Turquie qui obtient milliards, visas, devient pays sûr (!!), négocie son adhésion. Un pour 4 h, au Liban !! 24/10/15

Les uns vont voir Assad, l'Autre Poutine. Campagne électorale ? Politique étrangère de la France ? Politique étrangère de l'opposition ? 29/10/15

La police contrôle 2 télés, critiques du gouvernement, de la holding Koza Ipek, proche du mouvement Gülen. Turquie démocratique ? pays sûr ? 29/10/15

Volkswagen triche sur la santé de tous, fait un rabais et vend davantage. Le "crime" paie. Avec seulement une bonne réaction commerciale ! 30/10/15

Volkswagen triche. La bourse baisse. Les clients achètent. La bouse monte. Qui tousse au fond de la salle ? 30/10/15

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

CE : Commission européenne

UE : Union européenne

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article
23 octobre 2015 5 23 /10 /octobre /2015 14:08

Revue de presse n° 173 (Europe)


« Le verdict de la Cour de Justice de l'UE place l'Irlande dans un dilemme moral et légal. Face à Facebook et aux autres géants technologiques basés à Dublin, l’État irlandais se considère-t-il comme le premier défenseur des droits à la vie privée des citoyens irlandais et européens ? Ou bien comme un avant-poste des services de renseignements américains à l'ère du numérique ? » Eurotopics The Irish Times - Irlande(06.10.2015)

Selon les médias turcs, le président Erdoğan aurait demandé à Bruxelles des concessions sur la question de la division de Chypre en contrepartie de la prise en charge de réfugiés. Eurotopics 07/10/15

A Bruxelles, 7 octobre, 80 000 personnes (police), 100 000 (front commun syndical) ont manifesté contre les mesures d’austérité. Le 6 novembre 2014, une manifestation avait déjà rassemblé plus de 100 000 personnes sur le même mot d'ordre. Le Monde.fr 07/10/15

Les ministres européens des Transports ont convenu de libéraliser le transport ferroviaire des personnes dès 2020 pour les grandes lignes et 2026 pour les lignes régionales. Après la libéralisation du rail dans le fret et sur les correspondances internationales, le transport ferroviaire des personnes s’ouvre progressivement à la concurrence. Euractiv 10/10/15


Les Allemands mènent la fronde en Europe contre le TTIP (ou Tafta), le Traité transatlantique de libre-échange. Entre 150 000 (police) et 250 000 personnes (organisateurs) ont convergé de toute l’Allemagne vers Berlin pour dire « Stop au TTIP » et au Ceta, son pendant canadien. Sur Internet, la pétition pour une « initiative citoyenne européenne contre le TTIP » a été signée par 3,29 millions d’Européens, parmi lesquels… 1,57 million d’Allemands et en France 363 000 signatures. Rue 89 11/10/15

Après des mois de tensions autour des campements de centaines de migrants, la Ville de Paris présente « la mobilisation pour l’accueil des réfugiés », programme de 18 engagements. Alors que Cazeneuve rappelle que, contrairement aux demandeurs d’asile, les migrants économiques « n’ont pas vocation à resster », le plan préconise... « ces engagements concernent, au-delà des réfugiés, l’ensemble des migrants venus chercher refuge à Paris ». http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/10/12/paris-presente-un-ambitieux-plan-d-accueil-des-migrants-au-dela-des-refugies_4787464_3224.html#0ObpWSkWSSMDR4Ye.99

Le gouvernement espagnol « un peu trop optimiste » dans ses prévisions de croissance pour 2016. Madrid devrait donc faire des efforts supplémentaires pour réduire son déficit en 2015, ainsi qu’en 2016, selon la Commission européenne. Euractiv 14/10/15

Nettoyage de la ville, pompes funèbres, gestion du métro… Soutenue par Podemos pendant les élections, la nouvelle maire de Madrid, a décidé de réintégrer dans le giron public plusieurs services externalisés par l’ancienne équipe municipale. Acteurs publics 14/10/15

Les 10 pays à la richesse la plus élevée en dollars/ habitant. Suisse 597 100 dollars, Nouvelle Zélande 400 800, Australie 364 900, États-Unis 353 000, Norvège 321 400, Grande Bretagne 320 400, Suède 311 400, Singapour 369 400, France 262 100, Belgique 245 400. Le Figaro 14/10/15

Gérard Mestrallet, le PDG d'Engie (ex-GDF Suez), explique au Figaro pourquoi le groupe ne construira pas de nouvelles centrales à charbon. Il réaffirme ses engagements en faveur du climat. Le choix stratégique du groupe n'est pas anodin à la veille de la COP21. Tous opérateurs confondus, dans le monde, en 2014, 50% des nouvelles centrales électriques ont été des centrales solaires. Le Figaro 14/10/15

Chômage des jeunes : en août 2015, 4,610 millions de moins de 25 ans étaient au chômage dans l'UE, dont 3,131 millions dans la zone euro.
L'Allemagne, seul État en dessous des 10%, taux à 7%. Ensuite Autriche, Pays-Bas (11,2%), Danemark (11,4%), Estonie (11,5% en juillet), République Tchèque (12,4%), Malte (13,1%) et Lettonie (14,1%) en dessous des 15%.
Taux à 48,8% en Espagne, 48,3% en Grèce (juin), 43,5% en Croatie (juin), 40,7% en Italie.
La France se situe dans la moyenne haute, 24,5% en août 2015. Toute l'Europe 16/10/15

Jean-Claude Juncker a appelé les chefs d'État à tenir leur promesse de débloquer 2,25 milliards d'euros pour la crise des réfugiés. Euractiv 16/10/15

« Partager le fardeau ». L'expression n'a cessé d'accompagner les négociations entre Angela Merkel et les responsables turcs sur la question des réfugiés. Au menu : le plan d'action annoncé par l'Union pour inciter Ankara à endiguer le flux de migrants vers l'Europe, notamment ceux fuyant la guerre en Syrie, en les gardant sur son territoire. Porteuse d'un message européen, Angela Merkel a réitéré l'appel à renforcer la surveillance aux frontières et le contrôle des réseaux de passeurs, en particulier la filière maritime. Le Figaro 19/10/15

Canada : Justin Trudezau, vainqueur des élections a, pendant sa campagne électorale, promis d'accueillir les Syriens fuyant la guerre à mettre fin aux frappes aériennes tout en restant dans un rôle d'assistance aux forces irakiennes et kurdes. JDD 20/10/15

Cela fait vingt ans que la Suisse place au cœur de ses campagnes électorales immigration et réfugiés, sur fond de progression presque ininterrompue des nationalistes-populistes de l'UDC. Le18 octobre, l’UDC a amélioré son score avec de 29,4 % des voix (26,6 % en 2011), raflant 65 sièges sur 200 au Conseil national. Elle devance le parti socialiste (18,8 %), la droite libérale (PLR 16,4 %) et les centristes du PDC (11,6 %). Les Verts accusent un fort recul. Mediapart 20/10/15

Pays producteurs d'acier en Europe, en millions de tonnes, en2014 : Allemagne, 42,9, Italie, 23,7, France, 16,1, Espagne, 14,2, Royaume-Uni, 12,1. Les Échos 21/10/15

Dans la localité de Munkedal, sud-ouest de la Suède, des demandeurs d'asile ont réussi à échapper aux flammes après l'incendie de leur foyer d'accueil. Trois centres d'hébergement de réfugiés ont déjà été incendiés la semaine passée. Eurotopics Svenska Dagbladet - Suède

La CE condamne comme illégaux les rulings accordés par le Luxembourg à Fiat et par les Pays-Bas à Starbucks. Selon la commissaire à la concurrence, ces accords fiscaux secrets ont permis de réduire les impôts de ces entreprises de manière artificielle et inacceptable. La CE pose un principe fort sur l’illégalité de ce genre d’accord. Mais la punition encourue pour les avoir signés reste très loin d’inciter les firmes et les paradis fiscaux à ne plus y avoir recours. Alter éco + 21/10/15

Dans l'UE, pays comptabilisant le plus de personnes de plus de 80 ans : Italie (6,4%), Grèce (6,0%), Espagne et France (5,7%). Au contraire Irlande et Slovaquie,la population de 80 ans est faible, (3%), Chypre (3,1%). Toute l'Europe 21/10/15

« Premières propositions de Bruxelles pour améliorer l’Union monétaire et renforcer l’organisation de la zone euro sur la base d’un rapport approuvé par les 28. Ce Conseil budgétaire aura comme charge de conseiller les gouvernements. Il y a aussi le projet d’une unique représentation au FMI où les pays pourront toujours rester membres à titre individuel ». Sole 24 ore Revue de presse ambassade de France à Rome 22/10/15

« Sommet » des Balkans, organisé à la hâte... occasion de parer aux urgences, et surtout de faire passer le message allemand. L'UE ne peut plus faire marche arrière, elle vit dans un monde ouvert, (Merkel). Malgré l'indifférence, les ricanements et parfois une franche hostilité, l'heure est venue de passer à l'étape suivante: organiser l'Europe passoire en vraie terre d'immigration légale. Le Figaro.fr 22/10/15

« La vérité, on peut regretter que Orban soit le seul à la dire : aucune nation n'a donné mandat à ses gouvernants d'accueillir des centaines de milliers de migrants sans contrôle. Et, malgré les discours, tous les pays durcissent leurs dispositifs de surveillance et d'expulsion des clandestins. Même 'Mère Angela' prévoit de renvoyer 200 000 déboutés du droit d'asile en avions militaires. Le mythe du havre européen est en passe de s'effondrer sur ceux qui l'ont bâti - et sur les exilés qui y ont cru » eurotopics Le Figaro 22/10/15.

« L'impasse actuelle, c'est l'Europe elle-même qui s'y est engouffrée. Elle n'a d'autre chemin à emprunter que celui de la dignité. Envers les migrants et envers elle-même. Le reste n'est que l'histoire de l'éléphant qui a peur d'une souris. Si jamais l'UE devait accueillir un million de réfugiés, cela ne représenterait que 0,2 % de sa population. Il faut vraiment ne pas avoir confiance en nos valeurs et nos modèles culturels pour penser que la maison Europe s'écroulera si elle ouvre généreusement sa porte. » eurotopics Le Jeudi Luxembourg 22/10/15

190 000 demandeurs d'asile en Suède. Le pays connu pour sa politique d'asile généreuse... : « Le front uni contre les Démocrates suédois [droite] s'effrite... les partis se réveillent à la réalité et ne veulent plus se laisser bercer par les incantations à l'unisson par la politique et les médias. On commence à s'aligner... accélérer les demandes d'asile, multiplier les contrôles aux frontières et soutenir le projet de l'UE de camps de rétention dans le sud… Il n'y a pas longtemps, le Premier ministre semonçait les pays qui adoptaient ces mesures face à l'afflux de réfugiés. A présent, la Suède doit admettre qu'il y a des limites à l'idéalisme et procède de la même façon. » eurotopics Jyllands-Posten (Danemark) 23/10/15.

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 17:24

Revue de presse n° 169 (Europe)

La fiscalité écologique ne représente plus que1,8 % du PIB en 2012 contre 2,2 en 2000. et la France occupe le 25ème rang sur les 28 pays de l'UE.
Le taux d'emploi des 55-64 ans a augmenté de 8,9 % en France entre 2008 et 2014. Avec une augmentation moyenne de 7,4 dans la zone euro et de 6,3 dans l'UE. Le plus fort taux d’augmentation est en Allemagne et Italie 11,9. Moindre dans les autres pays : 8,4 Luxembourg, 8,2 Belgique, 7,8 Pays-Bas, 6,3 Autriche, 3 au Royaume-Uni, 2,6 Finlande.Il a diminué en Irlande 0,9, Espagne 1,2, Portugal 2,9 et Grèce 9 %.
L'écart entre le temps de travail des salariés hommes et femmes était en 2014 de 8,6 heures par semaine en Allemagne, 8,4 au Royaume-Uni et de 4,7 heures en France...
Une personne en emploi en Allemagne a produit 14 % de richesses de moins qu'en France. Et 8,5 % au Royaume-Uni. Si les Français étaient aussi « inefficaces »que les Allemands, il y aurait 4,4 millions d’emploi de plus et 2,5 millions avec la productivité britannique.
9,4 % de la population active de Slovénie étaient détachés dans un autre pays. Et 12 % au Luxembourg. Alter éco juin 2015

« L’Allemagne est vraiment le meilleur exemple d’un pays qui, au cours de l’histoire, n’a jamais remboursé sa dette extérieure, ni après la Première, ni après la Seconde Guerre mondiale. L’Allemagne est le pays qui n’a jamais remboursé ses dettes. Elle n’est pas légitime pour faire la leçon aux autres nations. »
« L’Europe a été fondée sur le pardon de la dette et l’investissement dans le futur. Pas sur l’idée d’une pénitence infinie. Nous devons nous souvenir de cela »
« Les Grecs ont fait, sans le moindre doute, de grosses erreurs. Mais nous ne pouvons demander à ce que les nouvelles générations doivent payer pendant des décennies pour les erreurs de leurs parents ». Thomas Piketty cité par BMF/TV 07/07/15

Le FMI a rendu public juste avant le référendum, un document de travail évoquant plusieurs scénarios pour l’avenir de la dette grecque. Pour les experts de l’institution, le seul qui tienne la route à moyen terme passe par une annulation partielle des créances détenues par les États européens. Non parce que les Grecs sont incapables de se réformer comme le sous-entend l’institution. Mais parce que les politiques demandées sont incompatibles avec un redressement de l’économie. Alterécoplus 06/07/15

Tsipras : « Ce que nous appelons la crise grecque n'est que l'impuissance à trouver une solution définitive à la crise d'une dette qui s'autoalimente (…) nous voulons trouver un compromis honorable pour éviter une rupture avec la tradition européenne. Nous sommes conscients des enjeux et prêts à prendre notre responsabilité historique ». Toute l'Europe 08/07/15

Les États-Unis sont désormais le deuxième pays le plus important de langue espagnole après le Mexique. Slate 01/07/15

« La hausse de salaire est une intervention sans précédent dans l'économie privée qui touchera peut-être cinq millions de travailleurs. Si le projet échoue, il faudra s'attendre à de nombreuses faillites, à la dépression dans certaines régions et à une forte hausse du chômage… S'il réussit, en revanche, le budget prévisionnel pourrait être le fondement d'une longue hégémonie des conservateurs, peut-être sous la direction d'Osborne. Le ministre des Finances, qu'on connaît pour ses audacieux coups de poker, a tout misé sur une carte. » 08/07/15 eurotopics Financial Times - Royaume-Uni

Pour Krugman, même si la Grèce reçoit une importante réduction de dette, « quitter l’euro offre la seule issue plausible à son cauchemar économique... Et soyons clairs : même si la Grèce devait finir par quitter l’euro, cela ne signifierait pas que les Grecs sont de mauvais Européens. Le problème de dette de la Grèce est tout autant la conséquence de prêts irresponsables que d’emprunts irresponsables, et les Grecs ont d’ores et déjà payé plusieurs fois pour les péchés de leur gouvernement. S’ils ne peuvent pas faire fonctionner la devise commune de l’Europe, c’est parce que cette devise n’offre aucun répit aux pays connaissant des difficultés. » Alterécoplus 11/07/15

En Afrique de l'ouest, la fraude des multinationales coûte plus que l'aide au développement. En 2011, 18 milliards de dollars sont ainsi passés sous le nez des États, alors que l'aide au développement n'est évaluée qu'à 12 milliards de dollars. Libération,13/07/15

« La Grèce a cessé d'exister en tant qu’État indépendant. Restent les Grecs. Ils sont appelés à accepter d'effroyables sacrifices économiques, mais aussi l'humiliation de se voir traiter comme des gamins auxquels on interdit de gérer leurs propres affaires. L'autorité parentale est officiellement accordée à Bruxelles et Francfort, de facto à Berlin. Une mère sévère, tentée par l'idée de ne pas reconnaître son enfant, mais qui a finalement accepté de mettre en scène - provisoirement - la fiction d'une souveraineté hellénique résiduelle. Afin d'éviter que la mise à mort de cet État placé sous tutelle ne matérialise l'implosion de l'euro, et ainsi celle de l'UE. » Eurotopics La Republca 14/07/15

« Bien que certains l'aient désigné comme un 'coup d’État', cet accord répond aux deux grandes nécessités de la Grèce : plus d'argent (et de temps) ainsi que des réformes pour augmenter le pouvoir d'achat dans le pays. Il y a une ombre au tableau : on se demande s'il était bien nécessaire que le ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, s'ingénie à jouer à fond le rôle de 'méchant Teuton'. Autre circonstance regrettable : le rôle subalterne réservé à la France. Cet accord sur la Grèce laisse désormais un arrière-goût désagréable : les Allemands sont toujours plus malins que les autres et ne tolèrent personne à leurs côtés dans la zone euro. La performance des Allemands comme metteurs en scène de la zone euro est exécrable." Eurotopics Wiener Zeitung - Autriche 14/07/15.

La chancelière Angela Merkel et son ministre des Finances Wolfgang Schäuble ont incarné tout le week-end une ligne dure décriée à l'étranger mais aussi dans leur pays. Die Welt titre notamment avec ce verbatim d'un responsable écolo allemand : « Schäuble est le visage des Allemands sans cœur ».
Pour le journal de centre gauche Süddeutsche Zeitung, « Merkel a réussi à raviver l'image d'une Allemagne laide, avare et au cœur sec, qui commençait seulement à s'estomper », parle des « exigences difficiles » auxquelles doivent répondre les Grecs. « Chaque centime d'aide à la Grèce que les Allemands ont tenté d'épargner devra être dépensé deux ou trois fois dans les prochaines années pour redorer cette image ».
« En un week-end, le gouvernement allemand a détruit plusieurs décennies de diplomatie », Der Spiegel sur internet, déplorant un « catalogue des horreurs » destiné à « humilier la Grèce ».
Die Zeit explique pourquoi cet accord va forcément échouer : la vulnérabilité du projet des européens pour la Grèce et dénonce un énième paquet de réformes infligées à la Grèce alors que le pays souffre déjà d'une économie écrasée par l'austérité, que ces nouvelles coupes dans le budget vont pousser l'économie « encore un peu plus vers l'effondrement ».
Handelsblatt évoque « le diktat de Bruxelles »
« La ligne est mince entre sauver et punir la Grèce. Cette nuit, cette ligne a disparu » Twitter Müller von Blumencron, quotidien conservateur Frankfurter Allgemeine Zeitung. Le Figaro 14/07/15

Revue de presse de l'ambassade de France à Rome 15/07/15 : Il Messaggero, S. Cappellini « D’après les ‘’faucons’’ européens, en Europe il y aurait des pays vertueux qui ne s’endettent jamais et des pays vicieux qui ne se réforment jamais. Les premiers se sentent légitimés à sanctionner les autres, or cette vision morale de l’économie est partiale, voire fausse. L’Union monétaire n'apporte pas les mêmes avantages à tous. Depuis la création de l’euro, ses exportations ont nettement augmenté et son bilan commercial dépasse celui prévu par les traités. Rien d’étonnant si l’on admet que la gouvernance de l’euro est entièrement calquée sur les ambitions mercantiles de Berlin ».
Laura Boldrini, présidente de la Chambre des Députés Corriere della Sera: « Tsipras a été courageux et responsable. Il faudrait insérer une clause contraignante sur l’impact social des mesures économiques. Si on impose des mesures en ignorant les effets sur la vie des personnes, les peuples pourraient se révolter et la démocratie serait alors en danger ».

Au-delà d’un allongement du calendrier de remboursement et d’une réduction des taux d’intérêt, le FMI plaide pour une coupe de la dette. Dès samedi, toutes les autorités européennes connaissaient cette position du Fonds. Mais rien, pas le moindre mot sur cette position. S’il est un point sur lequel Aléxis Tsípras et le FMI n’ont jamais vraiment divergé, c’est bien celui de la dette. Et l’un comme l’autre, à des niveaux divers, ont toujours avancé le caractère «non-viable» de la dette grecque. Libération 15/07/15


tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

Pas responsable mais coupable, le peuple grec doit payer ! 09/07/15

Tsipras a démis son ministre des finances. Quand Merkel fera-t-elle de même ? Cela permettrait peut-être d'avancer vers le compromis. 12/07/15

Valls a raison. A Bruxelles, la France a pesé de tout son poids. Mais pas trop ! Diktat en allemand se traduit par compromis en français ! 15/077/15

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

CE : Commission européenne

UE : Union européenne

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche