Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 09:18

La France a donc perdu son A3. La France ou Sarkozy ? Ou la France à cause de la politique de Sarkozy ?

Il fut un temps où la politique ne se faisait pas à la Corbeille (de Gaulle). Elle est faite désormais par les agences de notation. Non seulement ces agences jugent la situation des pays mais indiquent la politique à suivre. Nous sommes entrés dans l’aire post démocratique. C’est ce que démontre la mise en place de gouvernements technocratiques en Grèce d’abord, en Italie ensuite, en Hongrie bientôt.

 

 

 

Et ceci avec la complicité des politiques : rôle de Merckaussi en Grèce et en Italie. Quelle soit de gauche ou de droite, la politique proposée vise à satisfaire les agences de notation. C’est Sarkozy qui a dit clairement que la réforme des retraites visait à conserver le A3. C’est Sarkozy qui disait, il y a peu, que si la France perdait le A3, c’était une catastrophe. C’est, je crois,  Pécresse qui disait que si Hollande passait, c’était l’assurance que la France perdrait le A3.



Si demain la France perdait le A3, ce serait la faute de Hollande. La France l’a perdu aujourd’hui. Ce ne peut être que la faute de Sarkozy.

 

C’est ce que dit S&P dans son communiqué (14/01/12):

« Il nous semble donc qu'un processus de réformes basé sur le seul pilier de l'austérité budgétaire risque d'aller à l'encontre du but recherché, à mesure que la demande intérieure diminue en écho aux inquiétudes croissantes des consommateurs en matière de sécurité de l'emploi et de pouvoir d’achat, entraînant l'érosion des recettes fiscales…


Les notes de la France continuent de refléter notre opinion sur le fait que le pays bénéficie d’une économie riche, diversifiée et résiliente, ainsi que d’une main d’oeuvre hautement qualifiée et productive. Ces points forts sont partiellement contrebalancés, selon nous, par un endettement public relativement élevé ainsi que par les rigidités du marché du travail. Nous notons toutefois que le gouvernement a engagé une stratégie de consolidation budgétaire ainsi que des réformes structurelles à cet égard ».



L’économie française est riche, diversifiée, résiliente… le processus de réforme basé sur le seul pilier de l’austérité budgétaire…


 

"L'an dernier, nous étions au bord d u gouffre. Depuis, nous avons fait un grand pas en avant"*.   Cette phrase sublime peut être appliquée à la politique du Gouvernement.

 

 

 

Quand Fillon est arrivé au gouvernement, il a annoncé que les caisses étaient vides. Moyennant quoi, il a fait des cadeaux aux couches sociales les plus favorisées en diminuant les impôts, creusant ainsi le trou qu'il dénonçait. Et qui justifie, à ses yeux, l’austérité aujourd’hui condamnée… par beaucoup de monde.

 

 

 

Pour les agences, toute l’Union européenne est sous surveillance parce qu’elle suit, toute, la même politique. Mais l’Allemagne bénéficie de quelques années d’avance et de son industrie. D’où le maintien, pour le moment, de sa note. Ce qui n’est pas le cas de la France dont les comptes sont fortement déséquilibrés (voir l’augmentation de la dette et le déficit commercial). Toutes choses qu’il est difficile d’attribuer à d’autres que la droite au pouvoir depuis 10 ans.

 

*Phrase attribuée, il y a trente ans à un politiaue algérien.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bonjour.
Le bourgeois de Calais (Rodin) s´appelait Jean d´Aires, je crois, mais ici ¨ère¨ serait peut-être mieux.
Les site est bien!
André
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche