Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 09:48

La laïcité française s'est construite contre le catholicisme et s'est terminée par un compromis avec le catholicisme. C'est donc une "laïcité catholique". Acceptée par les autres religions à l'époque plus que par les catholiques d'ailleurs qui ne s'y sont ralliés que tardivement et encore pas tous. Et acceptée du bout de la langue par la droite qui, maintenant, s'en revendique, pour s'en servir comme arme de guerre contre l'islam, image de l'étranger.


Avec la sécularisation, ce compromis est devenu un laïcité "acatholique" parce que, à part quelques laïques "purs et durs", tout le monde a oublié que la gare "Saint" Lazare est catholique, que des centaines de localités sont "saint" quelque chose, et que les fêtes de Sète pour la Saint Pierre ou la Saint Louis sont des fêtes religieuses. Ou qu'être enterré à l'église est religieux. Tout cela est devenu plus rituel que religieux.
Sauf pour ceux qui ne s'inscrivent pas dans cette histoire et cette tradition et qui ont, quelquefois, de bonnes raisons de penser qu'ils en sont exclus.


Tout le monde oublié l'Alsace-Moselle et les incongruités, ici ou là... Les laïques oubliaient même que depuis la Libération une dizaine de lois avaient été votées en faveur de l'école "libre" (!!!), en réalité privée et très majoritairement catholique.


Puis débarquent des externes à l'histoire et au compromis. Jusque là ceux qui arrivaient venaient soit à cause de ce compromis (les ashkénazes ou autres républicains)... ils y voyaient un progrès par rapport à ce qu'ils avaient connus et quelquefois même un idéal.
Les intégristes catholiques étaient même combattus par les catholiques et restaient, en gros, dans le domaine religieux.
Avec l'arrivée de l'islam et des séfarades, tout change. Notamment, parce que la laïcité française n'a jamais été appliquée dans l'Algérie française : Français musulmans ou israélites...
Compliqué encore par le complexe de la gauche française qui n'a pas été capable d'arrêter la guerre d'Algérie ou les exactions en Algérie... Et qui va mythifier le respect des cultures d'origine... A un moment, il était même question de permettre l'excision par espect des cultures d'origine... D'où la rupture dans la gauche sur la laïcité.... laïques contre le voile (intolérance colonialiste), tolérance pour le voile (abandon de la laïcité ou de l'égalité femmes-hommes...).
La droite s'empare de la laïcité, devient championne de l'égalité homme-femmes, sauf pour le respect de la parité lors des élections....
Avec en plus que les musulmans laïques sont rares et qu'avec les modérés, ils hésitent à faire le ménage chez eux pour ne pas contribuer à la stigmatisation.
Avec le fait que tous les religieux en profitent en défendant les musulmans pour faire avancer leurs pions.


C'est tout un équilibre précaire, et inégal, qui est en danger.


Et la revendication des examens de nuit, avancée par une toute petite fraction arrive au moment où on interdit la burqa... Il est difficile de ne pas mettre ces 2 revendications côte à côte même si elles sont de nature très différentes. Elles émanent toutes deux de fractions très minoritaires qui veulent se renforcer dans le conflit.
D'ailleurs, elles ne sont pas soutenues par la majorité des institutions religieuses musulmanes ou israélites. Qui n'osent pas les combattre officiellement. Mais qui pensent que c'est dangereux et propre à faire remonter les sentiments antimusulmans ou antisémites.


Il est évident que dans un société idéalement apaisée, ce serait facile de résoudre de tels problèmes. Toute société est conflictuelle. Et volontairement conflictuelle. Parce que c'est par le conflit qu'on peut élargir son espace, sa légitimité.

Ma réponse est un peu longue sur une question que je n'avais pas entendue avant que tu en parles et que j'ai vue ce matin dans ma revue de presse.
Tu vois si c'est compliqué, tu as vu la question avant moi qui suis ici. Comment l'expliques- tu ?

NB : Réponse à un ami qui est à l'étranger et qui m'interpellait sur un "article* et les réactions associées me surprennent.
Après tout (toutes magouilles politiciennes et secret mis à part) quel tort y a-t-il à permettre aux Juifs pratiquants de ne pas passer leurs examens en période de fêtes ou aux Musulmans pendant le Ramadan etc... ?"

* http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-elysee-organise-un-concours-92250>

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche