Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 21:38

 

Les femmes sont ingrates (et les enfants aussi). Pour l'amour des femmes, DSK (et par la même occasion ND) s'est sacrifié et elles ne sont pas reconnaissantes. Pourtant son aventure a déclenché un raz de marée qui va bien au delà des faits eux-mêmes :

 

  • Les femmes criaient dans le désert contre la violence faite aux femmes. A la suite de l'affaire DSK, tout le monde sait aujourd'hui que le droit de cuissage continue au XXIème siècle.

  • L'omerta régnait, les bouches s'ouvrent. Et une faille dans l'omerta qui assurait l'impunité des puissants. Bien sûr, cette faille risque de se refermer rapidement mais ce ne sera pas la faute de DSK.

  • La presse parlait de la violence sexuelle dans les banlieues, on apprend qu'elle était exportée à Marrakech sous protection gouvernementale par des adultes au détriment de jeunes.

  • Et la classe politico-journalistique n'a pu s'empêcher les petites phrases qui traduisent une solidarité inconsciente de sexe et de classe. Certes, il n'y a pas « mort d'homme » sauf celle, politique, de DSK, coupable ou non. Si DSK est coupable, il ne s'agit pas que d'un « troussage de jupons » et une femme est marquée à vie.

 

Dans sa grande bonté, DSK a cédé sa place à 2 femmes, c'est indépendant de sa voloné égalitaire si en la circonstance 1 homme vaut 2 femmes : pour le FMI à Christine Lagarde, pour la candidature à la présidence de la République à Martine Aubry.

 

Il faut espérer que, ce faisant, il ne les a pas contaminées. Elles ont déjà fort à faire. Christine Lagarde avec un soupçon de conflit d'intérêt et une mise en cause devant la Cour de Justice de la République. Mais soutenue par Martine Aubry qui voit en elle une digne continuatrice de DSK au FMI. Peut-être une future adhérente du PS ?

Quant à Martine Aubry, tout le monde a oublié les circonstances controversées dans lesquelles elle est devenue secrétaire du PS avec l'appui des strausskhaniens.

 

Il est difficille d'exiger de nos élites qu'elles soient plus vertueuses que les autres. Il serait bien cependant que la justice passe sur elles comme elle passe sur les autres.

 

Cet article est publié aussi sur Agoravox.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

EST-CE QUE VOUS ÊTES CAPABLE DE LAISSER VOTRE PETITE SOEUR AVEC CETTE TÊTE DE VACHE DE DSK ??? MOI ! NON !


Répondre
P

Hé bien, heureusement, qu'il suffise de mettre dsk et nd dans google pour dévoiler la référence à Ophélia, sinon j'aurais séché
Il me semble que c'est jouer un peu trop les naïfs (à moins que ce ne soit qu'un effet de manche dans un prétoire) que prétendre qu'il ait fallu attendre DSK pour savoir que le droit de cuissage
continue d'exister. On peut même dire que le début du 20° siècle est l'âge d'or de la dénonciation du harcèlement sexuel ou moral.
Que s'est-il passé à Marrakech? Une orgie dans un restaurant de centre-ville qui a fait beaucoup de morts?
A propos de DSK, il me semblerait intéressant de soulever la question de savoir s'il ne s'agit pas d'un suicide politique, non? La question me semble tout à fait sérieuse. Tu pense que les médias
et la police étatsuniennes s'en sont donné à coeur joie pour clouer au pilori un satané frenchie!
Dire qu'il a cédé sa place à Christine Lagarde, c'est aller un peu vite en besogne, puisque Aurélie Trouvé, coprésidente d'ATTAC, s'est mise elle aussi dans la succession.
A plus, old boy
Pierre Gineste


Répondre

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche