Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 20:35

Le spectre de la vieillesse miséreuse, encore fréquent dans la France des années 1960, revient hanter les catégories les plus fragiles (Alter éco Hors série n°85).

 

Les difficultés des moins de 25 ans sur le marché du travail. Un quart de ceux qui étaient sur le marché du travail étaient au chômage au dernier trimestre 2009 contre 9% pour les 25-49 ans et 7% pour les plus de 49 ans.... Et lorsqu'ils décrochent un travail..., 23%... en 2008 étaient à temps partiel contre 15,5% pour les 25-49 ans et 18,8% pour les plus de 50 ans. Par ailleurs, 1 jeune sur 4 ...était dans le cadre d'un CDD contre 7% pour les 25-49 ans et 4,4% des plus de 50 ans (Alter éco Hors série n°85).

 

Les jeunes ne sont pas dépolitisés. S'ils sont relativement plus distants de la scène électorale que leurs aînés, en revanche, ils témoignent d'une certaine vitalité pour la mobilisation collective (L'expérience politique des jeunes par Anne Muxel, Presses Sciences Po, 2001, cité par Alter éco Hors série n°85).

 

Vladimir Lissine, le patron de l'aciérie Novolipetsk est devenu, en 2009, l'homme le plus riche de Russie, selon le magazine Forbes. En un an, sa fortune est passée de 5,2 milliards à 15,8 milliards de dollars (Le Monde 18-19/04/10).

 

Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a réalisé au premier trimestre un bénéfice net en forte hausse de 49%, par les ventes de vaccin contre la grippe H1N1 (Le Monde 21/04/10).

 

PDG de Goldman Sachs : "Je ne suis qu’un banquier faisant le travail de Dieu". (novembre 2009). «La SEC reproche à Goldman Sachs d’avoir trompé certains de ses gros clients en leur vendant des crédits à risques, subprimes, tout en se débarrassant parallèlement de ces mêmes actifs toxiques… l’enquête a permis d’établir que la banque avait continué à recommander dès la fin 2006 un produit financier pourri, mis au point par un de ses traderscentralien Fabrice Tourre. Alors même que son responsable du contrôle des risques avait ordonné de s’en délester.». vedettes, le «frenchie» et Cynisme absolu... : Fabrice Tourre, ne dédaignant pas de parler de lui comme du «fabuleux Fab», dans un mail adressé à un pote en janvier 2007: «L’édifice tout entier peut maintenant s’effrondrer à chaque instant… le seul survivant éventuel : le fabuleux Fab, debout, au milieu de toutes ces opérations exotiques, complexes, qu’il créa sans forcément saisir toutes les implications de ces monstruosités !!!» Libération : « le gouvernement français reste pour l’heure silencieux, toujours un peu à la remorque de ses partenaires européens sur les sujets de taxation des banques et de régulation financière». (http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2937).

 

Quel meilleur thème que l'insécurité pour essayer de se relancer ? Mardi 19 avril, Nicolas Sarkozy était en visite à Tremblay-en-France (93) pour annoncer une série de mesures destinées à lutter (encore et toujours) contre l'insécurité. Suppression d'allocations en cas d'absentéisme scolaire, équipement des bus en GPS pour qu'ils puissent être localisés par la police, création d'établissement spécialisé pour élèves difficiles, Sarkozy a multiplié les annonces choc. Sauf que Lemonde.fr a démontré que toute ses nouvelles mesures... étaient déjà appliquées, ou que l'arsenal législatif existait déjà. Sarkozy a-t-il pensé que ce recyclage allait passer inaperçu ? Sans doute, et avec raison : TF1 ne l'a pas vu ( http://www.arretsurimages.net/vite-dit.php).

 

On importe près de 70% des produits bios consommés en France, y compris l'alimentation destinée aux élevages... On ne peut plus confectionner des repas tout bios mais au moins il faut solliciter les productions locales et régionales bios... L'Italie est devenue le premier producteur bio européen... 50%, c'est l'offre bio dans les enseignes de hard discount en Allemagne. Clairement, les prix de la bio en grande surface sont définis non pas en fonction du prix d'achat mais en fonction du degré d'acceptabilité de prix élevés par une partie de la clientèle (Politis Hors série mai-juin 2010).

 

Santé :

Au moment de sa création en 1983, son montant (forfait hospitalier) était équivalent à 3,05€ par jour. Donc en fonction de l'augmentation du coût de la vie, aujourd'hui il ne devrait pas dépasser 6€. Or son montant vient d'être fixé à 18€ !

 

6 interventions sur 10 sont réalisées dans le privé où les tarifs pratiqués par les médecins atteignent parfois des sommets : 300€, 1000€, voire 2000 ou 3000€ de dépassement pour la même intervention... En 15 ans, leur montant a doublé, passant de 763 millions d'euros en 1990 à prés de 2 milliards en 2005. (Que choisir N°481 mai 2010).

 

Le parc éolien offshore en Grande-Bretagne a atteint la barre symbolique du gigawatt de puissance installée : 336 turbines sur 11 sites génèrent l'équivalent des besoins électriques de 700 000 foyers... En France, la production offshore est, pour l'heure, nulle (Le Monde25-26/04/10).

 

Autonomie-Solidarité : Pendant les "30 glorieuses", l'aspiration à l'autonomie renvoyait à l'idée d'indépendance (la liberté de choisir sa vie, etc). A partir des année 1980, l'autonomie est devenue également une autonomie de compétition. Or c'est la compétition qui divise la société française, car elle équivaut pour nous à l'abandon des individus aux forces du marché. C'est pourquoi elle semble en contradiction avec nos principes de solidarité (Alain Ehrenberg, Le Monde 24-25/04/10).

 

Le renflouement d'un Etat de la zone euro était en principe interdit par les traités. Rien n'avait été prévu (Le Monde 24-25/04/10).

 

Au Kenya, la production de roses, exportées à 97% vers l'Europe, génère 80 000 emplois directs, 500 000 indirects, et est devenue la première source de devises du pays (Le Monde 24-25/04/10).

 

Au Royaume-Uni où les actifs bancaires ont bondi de 50% à plus de 550% du PIB... (Le Monde 217/04/10).

 

Les revenus des 1% de Terriens les plus riches [sont équivalents] à ceux des 4,275 milliards des plus pauvres (Le Monde 27/04/10).

 

Un an après le passage à 5,6% (au lieu de 19,6%) de la TVA dans la restauration... Les professionnels avaient promis, outre des embauches et des hausses de salaire, de baisser d'au moins 11,8% les prix de 7 produits ou plus de leur carte. Cette baisse a été en réalité, selon le gouvernement, de 3% (Le Monde 127/04/10).

 

Les entreprises d'interim se lancent sur le marché de la fonction publique. Une loi de 2009 autorise le recours à des travailleurs temporaires par des employeurs publics (Le Monde 27/04/10).

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche