Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 09:04

 

Revue de presse n° 145 (Europe)



La nouvelle CE a obtenu la confiance du PE, avec le soutien du PPE (centre-droit), des socialistes et démocrates ainsi que du groupe des libéraux et démocrates. Elle entrera en fonction le 1er novembre. JDD 22/10/14

 

En dépit de ses limites, cette nouvelle CEest la plus «politique»de l’histoire de l’UE, puisqu’elle s’appuie sur un contrat de gouvernement négocié avec les trois grands groupes du PE, ce qui a permis aux socialistes de peser sur la tonalité du futur «gouvernement» de l’Europe... moins austéritaire que la Commission Barroso, Juncker n’ayant jamais partagé les vues d’Angela Merkel, qui estimait qu’il fallait «punir» la Grèce. Libération 22/10/14

 

Demandes d'asile dans l'UE : plus de 434 000 en 2013 contre 332 000 en 2012. Venant principalement de Syrie (50 470, 12 %), de Russie (41 270, 10 %), d'Afghanistan (26 290, 6 %).
En 2013, les 28 États de l'UE ont accordé la protection à 112 730 demandeurs d'asile contre 71 580 en 2012 : Allemagne (126 705 demandes contre 77 540), France (64 760), Suède (54 270), Royaume-Uni (29 875), Italie (27 930).
Taux de demandeurs d'asile en fonction de la population : Suède (5 680 par million d'h), Malte (5 330), Autriche (2 070), Luxembourg (1 990), Hongrie (1 905).
Taux de réponses positives : Bulgarie (84,5 % de réponses positives), Malte (84,2 %), Italie (64,1 %)... Grèce (3,8 %), Hongrie (7,9 %), Luxembourg (10,4 %), France 17 %, Allemagne 26,4 %, Royaume-Uni 38,1 %, Suède 53,9 %. Toute l'Europe 22/10/14.


Les eurodéputés ont voté pour une rallonge du budget européen 2015. 2 milliards d'euros les séparent du projet du Conseil, ce qui augure de négociations difficiles. Euractiv 23/10/14

 

« Les débuts de Juncker montrent que les choses évoluent : l’austérité n’amène pas la croissance, il faut changer de route. Le changement sera-t-il assez rapide pour éviter un affrontement politique entre les plus importants pays de la zone euro ? Un compromis est déjà en vue sur les comptes et le plan d’investissement, mais les risques sont élevés. Le gouvernement italien doit montrer qu’il est capable de réformer l’Italie. A Paris, on n’arrive plus à décider de rien, la faute à une « gauche passéiste », comme la nomme Valls. A Berlin, on fait comme si de rien n’était, prêchant des recettes obsolètes et bloquant toutes les initiatives de Draghi. Pourtant l’espoir unique est de faire fonctionner ensemble tous les instruments, réformes, investissements, politique monétaire ». La Stampa Revue de presse de l'ambassade de France à Rome

 

Les titres de séjour octroyés dans l'UE restent inférieurs à ceux de 2008 : baisse du nombre de nouveaux permis liées à l'emploi (0,8 million en 2008 et 0,5 million en 2013).
Titres les plus délivrés sont ceux en raison de motifs familiaux (28,5 %), l'emploi (22,7 %) et les raisons d'éducation (19,7 %).
Les motifs familiaux sont les plus nombreux dans 18 États membres : Croatie (64,9 % des titres délivrés), Grèce (59,3 %), Espagne (54,8 %), Belgique (52,4 %). L'emploi arrive en tête dans 6 États membres : Lituanie (61,3 %), Chypre (57,7 %), Pologne (51,7 %). L'éducation est le motif principal dans deux pays : Irlande (65,3 %), Hongrie (32,8 %).
Par rapport au nombre d'habitants : Malte (24,1 titres par milliers d'habitants), Chypre (13,3), Royaume-Uni (11,3), Suède (10,3). Ont délivré le moins de titres de séjour : Roumanie (0,6), Croatie et Slovaquie (0,8), Bulgarie (0,9). La moyenne de l'UE est à 4,7 titres de séjour accordés par milliers d'habitants.
La France est en dessous de la moyenne européenne avec 3,2 titres de séjour par milliers d'habitants, pour motifs familiaux (43 %), éducation 29,6 % et emploi 8,2 %, bien en dessous de la moyenne européenne à 22,7 %.Toute l'Europe 23/10/14.


lemonde.fr 23/10/14

 

Le flot des réfugiés qui partaient jadis d'Europe s'élevait en moyenne à un demi million de personnes/an. Et ce pendant un siècle entier, entre 1824 et 1924. Au total, 52 millions d'Européens ont quitté leur terre natale. Le Monde 21/10/14

 

« La gifle de Renzi à Barroso : ‘que l’Europe soit plus transparente’ » : « Renzi : ‘on nous demande 2 milliards ? Nous les trouverons dès demain’ et ‘le temps des lettres secrètes est fini, nous publierons tout.. ce sera amusant’ » - « Colère en coulisses à Bruxelles : ce dépassement est ‘prémédité’ » Corriere della Sera Ambassade de France 24/10/14

 

Jyrki Katainen demande à Michel Sapin comment la France "prévoit de se conformer à ses obligations de politique budgétaire en 2015, conformément au pacte de stabilité et de croissance". 4autres pays ont reçu une lettre de remontrance de Bruxelles : Autriche, Italie, Malte, Slovénie. Seule l'Italie de Matteo Renzi a jusqu'à présent rendu le document public. JDD 24/10/14

 

"Cameron a transformé une question subalterne sur les finances de l'UEen un conflit avec ces alliés mêmes dont il a pourtant besoin pour réformer l'Europe. S'il remporte les prochaines législatives, il organisera un votesur le maintien de la Grande-Bretagne dans l'UE. Il a déclaré l'an dernier qu'il s'investirait 'de tout son cœur et de toute son âme' pour que la Grande-Bretagne demeure dans l'UE. Son discours n'est guère plus crédible aujourd'hui. Il nous fait l'effet d'être prêt à tout pour sauver son poste de Premier ministre et son parti, quel que soit le prix que son pays doive payer." eurotopics FT 26/10/14

 

"Cinq ans après l'adoption d'un premier plan d'action qui doit conduire à une réduction de 20 % des émissions polluantes d'ici à 2020, cette décision ouvre une deuxième étape dans la lutte contre le changement climatique. Elle était indispensable... . Le travail ne fait que commencer et l'Europe n'est qu'à l'aube de la profonde mutation qui doit la conduire à un modèle économique décarboné. " eurotopics Le Monde 26/10/14

 

L’envie des entreprises allemandes à investir est actuellement freinée :(Klaus Wohlrabe, expert de l’Ifo). Les entreprises en relations avec la Russie - importateurs, exportateurs – ont tendance à être plus pessimistes que les entreprises qui n’ont rien à faire avec la Russie. La zone euro n’est toujours pas dans les starting blocks et l’administration publique ne propose pas de bonnes conditions pour relancer les investissements privés ”. Euronews 27/10/14

 

Soucieux de limiter l’immigration, le gouvernement britannique pourrait adopter des mesures limitant le nombre de citoyens européens autorisés à travailler au Royaume-Uni. Le ministre de la Défense, Michael Fallon, estime que son pays est « assiégé » de travailleurs étrangers.  Euractiv 27/10/14

 

-

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche