Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 22:10

Here in english

Hommage à Brahim Bouarram

Comme tous les ans, le matin du 1er mai, un hommage est rendu à Brahim Bouarram, jeté dans la Seine, le 3 mai 1995, par 3 jeunes en marge d’une manifestation organisée par Jean-Marie Le Pen entre les 2 tours de l’élection présidentielle. A l’époque, le président Mitterrand était venu se recueillir au Pont du Carrousel.

Le rassemblement annuel était prévu à 11 heures. Cette année, sont passés, Emmanuel Macron accompagné de Bertrand Delanoë qui a fait poser une plaque commémorative en 2003, Anne Hidalgo et Jean-Luc Mélenchon.

 

Les photos du jour : premier mai à ParisLes photos du jour : premier mai à ParisLes photos du jour : premier mai à Paris

La manifestation syndicale de l’après-midi

Le départ de la manifestation était prévue de la place de la République à 14 heures 30. Mais quand nous sommes arrivés, venant du pont du Carrousel, vers midi, la place était couverte de stands, de banderoles et de drapeaux d’organisations de travailleurs turcs.

Traditionnellement, les travailleurs turcs participent en rangs serrés à la manifestation du 1er mai. Cette année, tout se passait sur la place.



 

Les photos du jour : premier mai à ParisLes photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à ParisLes photos du jour : premier mai à ParisLes photos du jour : premier mai à Paris

Mais le 1er mai est la fête internationale des travailleurs. Les Turcs n'étaient pas les seuls sur la place ou dans le défilé. Plusieurs nationalités étaient représentées, notamment les indépendantistes kabyles et les Rifains que je voyais pour la première fois et d’autres qui étaient sur la place ou dans le défilé.



.

Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à ParisLes photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à ParisLes photos du jour : premier mai à Paris

L'actualité du jour était aussi présente.

Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris

Dans le défilé ou en bord de boulevard, les syndicat, les travailleurs, notamment les sans papiers bien sûr, mais aussi toute sorte de pancartes, d'associations différentes.

Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris

Certaines personnes avaient des mots d'ordre divers et contradictoires qui montraient bien la préoccupation du moment sans qu'il y ait semble-t-il de disputes ou d'affrontements.

Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris

Sur le boulevard de Beaumarchais, la manifestation a été arrêtée à un moment par une rangée de CRS tandis que derrière eux, d’autres CRS affrontaient des manifestants à l’aide de grenades lacrymogènes contre des pétards et des cocktails Molotov.

Le pantalon d’un CRS brulait, rapidement maîtrisé, tandis que nous étions obligés de reculer sous les gaz lacrymogènes qui étaient rabattus sur nous par le vent.


 

 

Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris

Quelques photos supplémentaires prises lors de cette retraite en remontant la manifestation vers la place de la République.

Les photos du jour : premier mai à ParisLes photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à ParisLes photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris

Les organisations politiques étaient rares

Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Les photos du jour : premier mai à Paris
Peinture murale sur le boulevard
Peinture murale sur le boulevard

Peinture murale sur le boulevard

Repost 0
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 21:38

De 13 à 14 heures, un petit rassemblement a été organisé par Attac  à Paris, à quelques centaines de mètres du siège de la Société générale et du commissariat où des militants avaient été convoqués pour une audition libre, à la suite du badigeonnage d'une agence de cette banque.

Attac veut attirer l'attention sur le fait que Frédéric Oudéa, le DG de la Société générale, a nié, lors d'une audition devant le Sénat, toute activité de sa société dans des paradis fiscaux : or, la Société générale a 136 filiales dans les paradis fiscaux, 1005 sociétés offshore et réalise 30% de ses bénéfices dans des paradis !.

Des militants sont fichés et entendus parce qu'ils ont badigeonné des agences, à visage découvert, pacifiquement, pour dénoncer une banque dont les pratiques visent à ne pas payer d'impôts en France. La banque et son DG n'ont pas été convoqués !

Aux yeux de la Justice, il est dangereux, pour la société française, que des militants dénoncent les activités lucratives d'une banque dans les paradis fiscaux. Beaucoup moins que son DG organise la fuite devant l'impôt et le nie devant le Sénat !

Ce qui est certain, c'est fructueux pour la Société générale !!

Pour plus d'infos :https://france.attac.org/se-mobiliser/occupons-la-societe-generale/

Les militants avant ou après être passé au Commissariat.
Les militants avant ou après être passé au Commissariat.
Les militants avant ou après être passé au Commissariat.
Les militants avant ou après être passé au Commissariat.

Les militants avant ou après être passé au Commissariat.

Au micro, Aurélie Trouvé, coprésidente d'ATTAC et Dominique Plihon, coprésident d'Attac.Au micro, Aurélie Trouvé, coprésidente d'ATTAC et Dominique Plihon, coprésident d'Attac.

Au micro, Aurélie Trouvé, coprésidente d'ATTAC et Dominique Plihon, coprésident d'Attac.

Repost 0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 20:58

Suite aux violences policières, une manifestation Justice et Dignité était organisée de la place de la Nation à la place de la République à Paris, le dimanche 19 mars, à l'appel de nombreuses organisations.

La participation était plus importante que pour nombre de manifestations de ce type, avec beaucoup de jeunes, plus bigarrée qu'à l'ordinaire, même si les Asiatiques étaient absents.

J'ai quitté la manifestation avant la place de la République. Je n'ai pas assisté à la partie artistique qui se préparait et n'ai rien vu des incidents... que j'ai appris pas la radio.

Quelques images.

JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestationJUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation

Lors de la Marche pour l'égalité et contre le racisme, au PSU, nous avions fait une banderole du même type  mais encore plus dure qui était affiché à l'arrivée à Montparnasse. Une chose a changé : à l'époque, les jeunes tués étaient, essentiellement d'origine maghrébine aujourd'hui, ils sont plus souvent d'origine subsaharienne.
Cela m'a rappelé que Sally N'Dongo m'avait dit, dans cette période, nous ne voulons pas que ce qui arrive aujourd'hui aux enfants maghrébins arrive un jour à nos enfants...

JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
JUSTICE ET DIGNITE, manifestation
Repost 0
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 22:47

Suite au rassemblement à la Bastille, le 18 mars 2012, Jean-Luc Mélenchon avait appelé les soutiens de la France Insoumise à sa candidature pour une marche de la Bastille à République, ce 18 mars 2017.

 

 

 

Voici quelques images sur le parcours ...

Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France InsoumiseBastille République de la France InsoumiseBastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France InsoumiseBastille République de la France InsoumiseBastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France InsoumiseBastille République de la France InsoumiseBastille République de la France Insoumise

Quelques images plus personnalisées.

Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise

Des points du programme repris par de nombreux manifestants.

Bastille République de la France Insoumise

Place de la République

Bastille République de la France Insoumise
Bastille République de la France Insoumise
Repost 0
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 22:38

Il y a un an, jour pour jour, disparaissait Jacques Salvator.

Aujourd'hui, 11 mars 2017, son nom a été donné à une rue d'Aubervilliers dont il a été maire-adjoint puis maire de 2008 à 2014, en présence du président de la République, de plusieurs ministres, de nombreux élus de la municipalité, du département... et de son épouse Évelyne Yonnet-Salvator, sénatrice.

J'ai connu Jacques Salvator au PSU.
Membre, pendant plusieurs années, de la commission immigration du PSU et de ses avatars, Arev, Les Alternatifs, nous avons toujours eu des relations amicales.
Il nous a apporté son soutien au PSU où il avait des responsabilités. Quand il est devenu maire, socialiste, à Aubervilliers, j'ai animé, à plusieurs reprises, des réunions sur l'immigration et plus particulièrement sur le droit de vote des résidents étrangers non communautaires aux élections municipales et européennes.

Voici quelques photos en témoignage de cette amitié pour Jacques et Évelyne.

Rue Jacques Salvator à Aubervilliers
Rue Jacques Salvator à Aubervilliers
Évelyne Yonnet-Salvator

Évelyne Yonnet-Salvator

François Hollande,président de la République, Évelyne Yonnet-Salvator, Meriem Derkaoui, maire d'Aubervilliers

François Hollande,président de la République, Évelyne Yonnet-Salvator, Meriem Derkaoui, maire d'Aubervilliers

Rue Jacques Salvator à Aubervilliers
Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans L'événement du jour
commenter cet article
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 12:11
Place de la République en mémoire des 149 victimes du terrorisme en France
Place de la République en mémoire des 149 victimes du terrorisme en France
Place de la République en mémoire des 149 victimes du terrorisme en France

Place de la République en mémoire des 149 victimes du terrorisme en France

Johny Halliday chante "Un dimanche de janvier"

Johny Halliday chante "Un dimanche de janvier"

Le Choeur de l'armée française chante "Les prénoms" de Jacques Brel et "Le temps des cerises".Le Choeur de l'armée française chante "Les prénoms" de Jacques Brel et "Le temps des cerises".

Le Choeur de l'armée française chante "Les prénoms" de Jacques Brel et "Le temps des cerises".

Lecture d'un texte de Victor Hugo. Le lendemain de la proclamation de la IIIe République le 4 septembre 1870 par Léon Gambetta, Victor Hugo revient de dix-neuf ans d’exil et prononce ce discours à l’adresse de la foule de Parisiens qui l’attendaient.

Lecture d'un texte de Victor Hugo. Le lendemain de la proclamation de la IIIe République le 4 septembre 1870 par Léon Gambetta, Victor Hugo revient de dix-neuf ans d’exil et prononce ce discours à l’adresse de la foule de Parisiens qui l’attendaient.

http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2016/01/10/le-texte-de-victor-hugo-lu-lors-de-l-hommage-aux-victimes-des-attentats-place-de-la-republique_4844664_4809495.html

" Les paroles me manquent pour dire à quel point m'émeut l'inexprimable accueil que me fait le généreux peuple de Paris. Citoyens, j'avais dit : Le jour où la république rentrera, je rentrerai...

L'événement du jour (10/01/16 République)

Je suis Charlie, j'étais place de la République,

Je ne suis ni Hollande, ni Valls

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans L'événement du jour
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche