Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 09:38

L’Église orthodoxe bulgare, plus de 80% de la population, appelle le gouvernement à ne plus laisser entrer de migrants musulmans. «Nous aidons les réfugiés déjà arrivés dans notre patrie, mais le gouvernement ne doit en aucun cas laisser entrer plus de réfugiés... Il s’agit d’une vague qui adopte tous les traits de l’invasion». Libération 27/09/15

Après la suspension des ventes de nouveaux modèles diesel Volkswagen en Suisse, la Begique interdit la vente de 3 200 véhicules diesel sur son sol. Euronews 26/09/15

Percée de l’extrême droite en Autriche. Le FPÖ (parti de la liberté) a obtenu 30 % des voix aux élections régionales de Haute-Autriche, soit le double par rapport au scrutin de 2009. La formation est l’alliée du Front national au PE. La campagne s’est focalisée sur le refus de l’accueil des réfugiés en provenance de Syrie. Contexte 28/05/15

Courte majorité pour les indépendantistes catalans. Les formations pour l’indépendance de la Catalogne ont obtenu 72 sièges (Ensemble pour le Oui et CUP), sur les 135. Toutefois, ils n’ont récolté de 47,8 % des suffrages exprimés. Ce manque de majorité absolue en terme de voix n’empêche pas les vainqueurs d’hier soir de s’estimer légitimes pour entamer un processus de séparation d’avec le reste de l’Espagne. Contexte 28/05/15

L'entreprise française Veolia est au cœur d'un scandale de corruption à Bucarest où les autorités locales auraient reçu des pots-de-vin en échange de l'augmentation du prix de ses services. Euractiv 28/09/15

Juncker, président de la CE, lors du 13e congrès de la Confédération européenne des syndicats, ce projet, au premier semestre 2016, prévoira un « plafond des droits sociaux qu’on ne peut pas corriger vers le bas ». Il n’est « pas question de toucher au sacro-saint principe de la liberté des travailleurs ». « Le contrat de travail normal est à durée indéterminée ».

Hollande : « Nous imaginons avec l’Allemagne d’avoir un eurogroupe social à l’image d’un eurogroupe économique et financier » (discours à la CES). L’idée de disposer d’une instance qui permette de rééquilibrer les objectifs monétaires et sociaux dans la zone euro a déjà été proposée en 2013 par les ministres français et allemand du Travail. Contexte 30/09/15

Élu du groupe libéral (ADLE), J. van Baalen a démissionné de ses fonctions de lobbyiste de la fédération néerlandaise de l’automobile après avoir reconnu qu'il percevait 8 000 euros par an de cette organisation et 4 000 de Mercedes. Désormais uniquement parlementaire européen « pour pouvoir participer librement aux débats qui concernent Volkswagen ». Contexte 01/10/15

le Liban, véritable poudrière : Près d'un tiers de la population libanaise est constituée par des réfugiés, surtout palestiniens et syriens. La prochaine vague d'immigration vers l'Europe sera originaire de ce pays : " Laisser, faute de moyens, se propager et se perpétuer la misère, c'est faire de ces camps des viviers de terroristes. Et une intégration à l'européenne étant exclue, les subventions internationales ne serviraient, en améliorant leur sort, qu'à fixer sur place ces malheureux, au nom d'un provisoire dont les Libanais, mieux que quiconque, savent combien il peut durer..." 30/09/15 L'Orient le Jour – Liban Eurotopics

Interdépendance l'UE et Turquie : Tages-Anzeiger, le quotidien de centre-gauche appelle l'UE à faire un pas vers la Turquie : " Les détracteurs d'une adhésion de la Turquie à l'UE ont toujours affirmé que celle-ci sonnerait la fin de l'union politique, la mort de l'idée européenne. Vraiment ? Le déchirement du pays fait partie intégrante de l'identité de la Turquie. Une caractéristique qui s'avère être un atout, qui la qualifie pour avoir sa place dans cette communauté en tant que membre d'une Europe tournée vers l'extérieur. L'UE ne peut à présent plus faire comme si le monde musulman ne la concernait pas. La menace du groupe terroriste Daech et la crise des réfugiés prouvent le contraire. Les airs de sultan que se donne le chef de l’État ne peuvent pas non plus être la raison de garder ses distances par rapport à la Turquie... A l'ère post-Erdoğan, la Turquie aura plus que jamais besoin de l'UE." 05/10/15 Eurotopics Tages-Anzeiger - Suisse

" Contrairement à ce qui s'est produit en Grèce, il n'y a jamais eu de querelle idéologique sur la nécessité de maîtriser les déficits publics et la dette. Le débat s'est toujours cantonné aux moyens de réaliser ces économies… Le Portugal s'est-il remis de la crise de l'euro ? Le problème du déficit public a été traité, les dettes s'élèvent à 125 % du PIB. Deuxième dette au sein de la zone euro, énorme fardeau pour l'avenir. Le moindre fléchissement de la conjoncture européenne serait funeste. Si la zone euro marque le pas, le Portugal chute… La victoire de Passos Coelho peut-elle vraiment être interprétée comme une victoire du programme de réformes européen ? La question se pose. " De Tijd Belgique 05/10/15

Le Premier ministre tchèque propose que des soldats tchèques, polonais et slovaques soient dépêchés en Hongrie pour participer à la surveillance des frontières du pays : " Les États du groupe de Visegrád doivent se garder d'attiser un peu plus le litige entre ceux qui veulent accueillir les réfugiés et ceux qui veulent les expulser. L'UE a besoin de consensus. Pourquoi ne propose-t-il pas son aide à la Grèce, par laquelle transitent en premier lieu les réfugiés avant d'arriver aux portes de la Hongrie ? Les '4 de Visegrád' feraient mieux de renoncer à de tels gestes de 'solidarité', car ceux-ci ne font que donner l'impression qu'ils cautionnent des positions extrémistes. " Eurotopics Sme – Slovaquie 05/10/15

Angela Merkel et François Hollande se sont entretenus avec les présidents russe et ukrainien sur la crise ukrainienne. Cette rencontre est un échec sur toute la ligne : " Le problème n'est pas la question du leadership en Europe mais le fait que l'Allemagne et une France économiquement affaiblie se posent en représentants de l'Europe, sans disposer de mandat et sans consulter leurs partenaires… Sans représentant de la CE, sans la responsable des affaires extérieures de l'UE… L'échec de Merkollande était prévisible car, à aucun moment, cette rencontre n'aspirait à résoudre la crise ukrainienne et à sanctionner l'annexion de la Crimée. On n'évoque guère, ces derniers temps, les changements arbitraires de frontières en Europe et les agressions en Ukraine orientale. Mais on fait pression pour obtenir un cessez-le-feu et la reconnaissance de faits établis par les Russes dans la région. Le perdant dans l'histoire, c'est l'Ukraine." Eurotopics Evenimentul Zilei – Roumanie 05/10/15

En 2014, le déficit public de l'UE est à 2,9 % du PIB, 2,4 % pour la zone euro. Entre 2011 et 2014, baisse de 32,6 % (UE), et de 39,4 % (zone euro).
En 2013, 13 États sur 28 ont dépassé les 3 % : Chypre(8,8 %), Espagne (5,8 %), Croatie et Royaume-Uni (5,7 %). 15 États demeurent dans les clous : Danemark (1,2 %), Allemagne (0,7 %), Estonie, Luxembourg (0,6 %). Progrès les plus notables de 2013 à 2014 : Slovénie, chute du déficit public de 10 points de PIB, Grèce baisse de 8,8 points.
En 2014, France : déficit public à 4 % du PIB. Entre 2013 et 2014, il n'a baissé que de 0,1 point de PIB. Entre 2013 et 2014, sur l'ensemble de l'UE, la part du déficit a baissé de 0,3 point. Dans la zone euro, la baisse a été de 0,5 point. Toute l'Europe 01/10/15

Eurostat. Au dernier trimestre de 2014, la dette publique des 28 États membres est de 86,6 % du PIB (zone euro 92,1 %). Entre 2013 et 2014, l’endettement a augmenté de 1,3 point dans toute l'UE, de 1 point dans la zone euro.
Six pays ont une dette supérieur à 100 % du PIB : Grèce (176 %), Italie (131,8 %), Portugal (131,4 %), Irlande (114,8 %), Belgique (108,2 %), Chypre (104,7 %). Douze États sont sous le seuil de 60 % du PIB, les plus bas Estonie (10,5 %), Luxembourg (22,9 %), Bulgarie (23,6 %) et Roumanie (38,1 %).
La dette publique de la France est supérieure à celle de l’UE et de la zone euro : 95,3 % du PIB en 2014, 91,9 % en 2013. Toute l'Europe 27/03/15

Une pétition signée par trois millions de personnes opposées à l’accord commercial UE-USA sera remise à la CE le mercredi 7 octobre. Euractiv.fr 07/10/15


tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

1983, Marche pour l'égalité contre le racisme de Marseille à l’Élysée. 2015, Marche Alternatiba de Bayonne à République. Hollande : rien ! 30/09/15

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

CE : Commission européenne

UE : Union européenne

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 14:52

64% des entreprises du CAC40 sont contrôlées par une famille entière contre 20% aux États-Unis et 24% en Grande-Bretagne. Le Figaro 16/09/15

Le Conseil national suisse a voté à une large majorité l’échange automatique de renseignements fiscaux. Ce dispositif complexe s’appliquera dès 2018, avec des garde-fous. Le parlement examinera chaque accord signé avec un État partenaire. Le Figaro 16/09/15

Les28 confirment leur engagement à réduire, d’ici à 2030, « d’au moins 40 % » leurs émissions de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990. Le Monde 19/09/15

Le groupe allemand se voit sommé par le gouvernement américain de rappeler quelque 482 000 véhicules Volkswagen et Audi, construits entre 2009 et 2015 et vendus aux États-Unis, sur lesquels a été installé un logiciel permettant de minimiser les rejets polluants en cas de test... Ce sont 11 millions de véhicules dans le monde, Volkswagen, Audi, Porsche, Seat et Skoda, qui sont équipés de ce logiciel de trucage, comme le groupe a fini par le reconnaître. Un scandale qui l'oblige à provisionner 6,5 milliards d'euros dans ses comptes. Le constructeur s’expose également sur le territoire américain à une amende qui pourrait atteindre 18 milliards de dollars et à des poursuites pénales à l’encontre de ses dirigeant.
Si une enquête européenne, comme l’a demandé le ministre français des Finances Michel Sapin, devait montrer que la fraude s’étend à d’autres constructeurs en Europe, l’avenir du diesel et des industriels qui ont parié sur lui s’obscurcirait sérieusement. Alter éco + 22/09/15
Les réfugiés rêvent de Suède, de Norvège, de Finlande ou d'Allemagne: la France reste l'un des pays européens les moins plébiscités.
Les 28 États de l'UE sont convenus de mobiliser au moins un milliard d'euros pour les agences de l'ONU d'aide aux réfugiés dans les pays voisins de la Syrie : Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés et Programme alimentaire mondial. Les États vont aussi assister le Liban, la Jordanie et la Turquie "et d'autres pays" pour faire face à la crise syrienne...".
Exception faite du Danemark, dont les positions fermes ont résonné jusque sur les routes d'Europe, les pays scandinaves sont plébiscités. En Finlande, premier semestre 2015, 54% des demandes d'asile d'Irakiens ont été acceptées contre 33% en Suède... Mais la Finlande a renforcé les contrôles à sa frontière avec la Suède et des manifestations contre l'immigration ont eu lieu dans plusieurs villes.
Quand on demande aux Syriens, aux Afghans où ils vont : Allemagne, Allemagne, Allemagne. Beaucoup y ont de la famille ou des amis. Les images de l'accueil chaleureux dans les gares d'Autriche ont séduit.
La France, "patrie des droits de l'Homme", ne jouit pas de cette image. Rares sont les migrants qui veulent la gagner. Tous ont des proches ou des connaissances qui ont vu leurs demandes rejetées.
Le Royaume-Uni est connu pour ses opportunités économiques et attirant.
Aucun migrant rencontré par les journalistes de l'AFP n'envisage d'aller dans un pays du sud de l'Europe. L'Espagne s'est pourtant déclarée prête à accueillir 14.931 migrants, le troisième plus gros contingent européen après l'Allemagne et la France. Huffington post 23/09/15

Le président du groupe des socialistes et démocrates au PE, a réclamé la suspension temporaire du parti SMER, dont fait parti le premier ministre slovaque Robert Fico. « Les positions prises par R. Fico ont embarrassé l’intégralité de la famille progressiste». R. Fico a déclaré que la « migration massive de migrants musulmans qui commenceront à construire des mosquées ne sera pas tolérée »; il a évoqué la « restriction de liberté des musulmans en Europe », et déclaré que « la Slovaquie est construite pour les Slovaques, pas pour les minorités ». Euractiv 24/09/15

"Les caisses noires de Siemens, les fraudes de la Deutsche Bank, la monstrueuse duperie de Volkswagen et même l'attribution scandaleuse de la coupe du monde au Qatar n'auraient jamais été dévoilées ni sanctionnées sans une enquête menée aux États-Unis. Ceci est difficilement conciliable avec l'image faussée que se font les adversaires d'un accord de libre-échange avec les États-Unis, selon lesquels les consommateurs allemands pourraient être intoxiqués par du poulet chloré. En réalité, la protection des consommateurs est une idée qui nous vient de l'Amérique. On la prend d'ailleurs beaucoup plus au sérieux là-bas que chez nous." 24.09.15 Eurotopics Frankfurter Allgemeine Zeitung - Allemagne

Volkswagen : "Seul sujet que nos confrères allemands n'ont pas abordé… Comment le pays d'A.Merkel qui n'a cessé de taper sur les doigts des Grecs, 'tricheurs', 'menteurs' et 'truqueurs', pourra-t-il maintenir la pression quand la Grèce va devoir réclamer – inéluctable – un quatrième plan d'aide ou un effacement de la dette ? Il ne s'agit pas de 'Schadenfreude', une " joie maligne" au malheur d'autrui. Mais d'une véritable interrogation sur ce que le mot 'faute' recouvre exactement dans l'esprit des Allemands." 22.09.15 Eurotopics L'Obs

Résolution des Nations-Unies en faveur de la restructuration des dettes publiques adoptée par 136 voix contre 6 (Allemagne, Canada, États-Unis, Israël, Japon et Royaume-Uni) et 41 abstention dont la France. Politis 24/09/15

La Sicile a secouru 150.000 migrants depuis 2014, elle abrite, à Mineo, le plus grand centre d'accueil de réfugiés d'Europe. Ici, les fameux " hot spots " réclamés par Paris ne suscitent guère l'enthousiasme. Les Italiens les veulent de l'autre côté de la Méditerranée, en Tunisie ou au Maroc. Le Figaro 24/09/15

« Aujourd’hui, la zone euro est gouvernée par un club informel, l’Eurogroupe, qui organise l’affrontement des intérêts nationaux plutôt que l’émergence d’un intérêt commun à la zone euro ». P. Moscovici a proposé de renforcer « le rôle et les pouvoirs » de la CE. La gestion de la zone euro devrait être confiée à un ministres des Finances européen, issu de l’exécutif européen. Contexte 25/09/15

Pour A.Merkel, les Européens sont « très loin » d’avoir résolu la crise des réfugiés. Elle plaide pour la création d’un mécanisme permanent de relocalisation des personnes. La CE a fait une proposition en ce sens, mais les États ne se sont pas encore prononcés sur le sujet. Contexte 25/09/15

L’Espagne a entamé un impressionnant processus de décentralisation, en concédant de plus en plus de pouvoirs aux communautés autonomes : éducation, santé, services sociaux... La Catalogne est la région qui en a le plus obtenu. Mais le financement n’est pas satisfaisant.
Pour les nationalistes, beaucoup désormais indépendantistes, la Catalogne ne reçoit pas assez par rapport à ce qu’elle apporte., injustice qui étouffe le développement de l’économie catalane.
La Catalogne est une région riche, elle a, en parité de pouvoir d’achat, un revenu par habitant qui s’élève à 111 % de la moyenne européenne, celui de l’Espagne est de 94 %. Ses positions s’expriment par un slogan « l’Espagne nous vole » et par un chiffre : 16 milliards d’euros, soit 8,4 % du PIB catalan.
Données du gouvernement (2012) : communautés qui paient plus qu’elles ne reçoivent : Madrid (- 9,57 % du PIB régional), Baléares (-5,08 %), Catalogne (-3,75 %), Valence (-1,5 %). A l’inverse, Ceuta et Melilla (24,5 %), Estrémadure (15,6 %), îles Canaries (8,58 %), Asturies (8,4 %) et Andalousie (6 %) bénéficient plus qu’elles ne contribuent au budget national.
En revanche, deux communautés riches, Pays Basque et Navarre, revenu par habitant de 122 % et 116 % de la moyenne européenne, ont un régime privilégié hérité de l’histoire, solde positif supérieur à 2 %. De quoi attiser les revendications catalanes.. Alteréco + 24/09/2015

La révélation la plus spectaculaire vient sans doute du Guardian qui assure avoir eu accès aux documents prouvant que la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni ont fait du lobbying auprès de la CE pour rendre plus souples (plus favorables aux constructeurs) les tests antipollution.
Le Royaume-Uni a fait pression auprès de la CE pour que cette pratique soit toujours autorisée dans le nouveau test. "L'Allemagne est allée plus loin, demandant que les tests soient effectués sur des circuits en pente descendante, et que les constructeurs soient autorisés à déclarer un chiffre d'émissions de CO2 4% plus bas que celui mesuré". La France "a appuyé toutes ces propositions, sauf celle concernant le chiffre de 4%". Arrêt sur image 25/09/15

« Les producteurs allemands, avec des voitures plus grandes et plus polluantes, se sont heurtés depuis 2005 à leurs collègues français et italiens, plus disposés à accepter des contraintes. Les limites ont été fixées mais les contrôles ont été confiés aux autorités nationales : une décision voulue par les groupes automobiles allemands ». Corriere della Sera 25/09/15


CE : Commission européenne

UE : Union européenne

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 10:17

Revue de presse n° 170 (Europe)

« L’intransigeance de Schaüble cache un fier européisme qui a comme objectif l’union politique entre pays sachant partager choix et conséquences. Derrière la proposition de F. Hollande il y a une stratégie politique qui avait manqué jusque-là : celle de ne pas rétrocéder dans l’intégration pour rattraper les nationalistes du Front National mais de les balayer en faisant avancer le projet européen. Les participants au dialogue institutionnel européen sont donc en train de choisir leur camp ». Sole 24 Ore
« Sur Athènes et sur l’immigration il y a une rupture de solidarité, l’avenir m’inquiète. Pendant les négociations, les Premiers ministres étaient inquiets des répercussions de l’accord dans leur pays. Tsipras a compris que s’il avait continué dans sa direction initiale, ça aurait été la fin de la Grèce. » ENTRETIEN de J.C. Junker, président de la CE La Repubblica
« Les partenaires sont sceptiques sur la manière dont sont effectués les contrôles par l’Italie et veulent des garanties. Les centres de coordination seront gérés par les forces nationales en lien avec les agences communautaires : Frontex Easo, Europo et Eurojust. C’est un moyen pour contrôler ceux qui contrôlent et pour éviter les fuites vers l’Europe. Le manque de confiance est l’un des moteurs des grandes discussions entre les capitales sur la redistribution volontaire des migrants ». La Stampa Revue de presse de l'ambassade de France à Rome 22/07/15

Un projet de loi encadrant plus sévèrement le droit de grève au Royaume-Uni, présenté devant la Chambre des communes, a soulevé l’indignation de la classe syndicale, dans le privé comme dans le public. Ce texte est considéré comme l’une des transformations les plus radicales depuis plus de trente ans dans les relations sociales. Acteurs publics 22/07/15

Les États-Unis et le monde sont engagés dans un grand débat sur de nouveaux accords, appelés traités de libre-échange : en réalité taillés dans les intérêts des entreprises, surtout des États-Unis et de l'UE. Aujourd’hui, de tels traités sont plus souvent appelés « partenariats » comme dans « Partenariat transpacifique ». Souvent, ils ne sont pas des partenariats entre égaux, les États-Unis en dictent les termes. Heureusement, les « partenaires de l'Amérique » commencent à résister. J. Stiglitz Project syndicate 13/05/15

Au Liban, les réfugiés et les demandeurs d’asile forment un quart de la population. Rue89 24/07/15

« Le premier bébé éprouvette est né en 1987 dans notre pays. L’Église polonaise ne s'en était pas même rendue compte… Une indifférence qui a perduré tant que la Pologne n'était pas membre de l'UE et qu'il n'était pas nécessaire de transposer dans le système juridique les principes laïques et européens de la Convention sur la bioéthique. C'est au moment de l'adhésion à l'UE que les évêques se sont réveillés… Car le réel enjeu... est un enjeu de pouvoir : qui, de l’Église et de ses dogmes actuels ou du droit séculier 'relativiste', aura le dessus. » " 23/07/15 Eurotopics Newsweek Polska - Pologne

Bruxelles : l’eurotaxe est une hypothèse qu’il faut évaluer : « A quoi servira-t-elle, cette ‘’eurotaxe’’ ? Elle assurera un fonds pour affronter les urgences financières. ( proposition parrainée par Juncker et Schaüble). Tous les pays ayant adopté la devise européenne verseront une partie des recettes venant de la TVA ou des impôts sur le revenu. Une commission, présidée par Mario Monti, est en train d’évaluer ce budget unifié. Le ministre de l’Économie Padoan souligne ‘’il faut une union politique et fiscale’’ ». La Repubblica Revue de presse ambassade de France à Rome 27/07/15

« Seule Angela Merkel a défendu les Kurdes et a exhorté Ankara ‘’à ne pas abandonner le processus de paix’’. Le reste de l’Europe reste silencieux face aux frappes turques dans la zone du sud-ouest de l’Anatolie ». La Repubblica Revue de presse ambassade de France à Rome 27/07/15

Joschka Fischer, ancien ministre allemand des Affaires étrangères et membre du parti des Verts, critique fermement l’attitude du gouvernement d’Angela Merkel dans le dossier grec. Lors de la nuit du 12 juillet, Berlin a préféré une « Europe allemande [à une] Allemagne européenne ».
Le Conseil allemand des experts économiques contre une avancée de l’intégration de la zone euro trop « hâtive ». Dans le quotidien FAZ, les économistes se prononcent contre une capacité fiscale, une assurance chômage ou un gouvernement économique pour la monnaie commune. Les Sages estiment que la sortie de la zone euro doit être prévue dans les traités pour les pays qui ne respectent pas les règles communes. Contexte 28/07/15

Le journaliste Jakob Augstein : « Schäuble, par ailleurs un Européen convaincu, sait très bien que les Grecs ne peuvent pas payer leurs dettes, c'est la raison pour laquelle il réclame un “Grexit”. Du point de vue de la technique financière, cela paraît raisonnable. Politiquement, c'est une pure folie. D'où la question : quelle est la finalité politique de ce gouvernement ? Ils ne veulent pas d'une Europe européenne, pas d'une Allemagne européenne, mais une Europe allemande. Cette volonté de pouvoir m'inquiète. Le pire, c'est qu'il ne s'agit au fond que d'efficacité économique. Angela Merkel, interrogée un jour sur sa vision de l'Europe, aurait répondu : “Je veux que l'Europe soit compétitive”, par rapport à la Chine, aux États-Unis. Voilà sa vision. C'est assez faible, quand on pense aux intentions ambitieuses d'Adenauer, Schumann, Kohl et Mitterrand. »
« L'Europe et l'Allemagne sont à un tournant de leur histoire. La question du saut d'intégration va se poser. L'Allemagne doit assumer les responsabilités qui correspondent à son poids dans l’Europe » (secrétaire d'État français Matthias Fekl). Dit moins diplomatiquement : ne pas penser qu'à ses seuls intérêts, accepter de prendre des risques, lancer des initiatives politiques et ne pas juste s'abriter derrière les règles et les arguments comptables. Et accepter de démocratiser les institutions européennes. C'est tout le pari de François Hollande, avec son idée de budget et de Parlement de la zone euro. Mais dans cette Europe plus intégrée, les règles d'airain de l'ordolibéralisme pourraient bien rester les mêmes. Mediapart 27/07/15

Les partenaires de l'OTAN ont assuré leur soutien à Ankara dans la lutte contre le terrorisme. Ils n'ont émis aucune critique officielle quant aux attaques controversées de la Turquie contre des positions du PKK. L'OTAN se laisse ainsi instrumentaliser par la Turquie, déplorent les commentateurs, qui voient dans la lutte antiterroriste du président turc une manœuvre de politique intérieure. Eurotopics 29/07/15

« 1,3 milliards pour les infrastructures » : « La CE a adopté le programme opérationnel Infrastructure et réseau 2014-20 de l’Italie. Le programme du fonds européen prévoit un renforcement du transport sur rails et la réalisation des infrastructures du sud» Sole 24 Ore
« Bruxelles enquête sur Eurodisney » : Eurodisney est accusé de pratiquer des tarifs variant en fonction de la nationalité des visiteurs. La Commission soutient qu’« il n’est pas illégal de pratiquer des prix différents sur des marchés différents mais il y a un problème de transparence sur les tarifs». Il Corriere della sera Revue de presse ambassade de France à Rome 29/07/15

La France espère engranger 40 des 315 milliards d'euros d'investissements issus du « plan Juncker » lancé au niveau européen, a déclaré le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron. Contexte 31/07/15

« Cette guerre culturelle entre Berlin et les autres » : « Les différences fondamentales finissent par faire surface. France et Italie parlent d’une zone européenne plus politique : un parlement de l’union bancaire et un budget commun. Mais à Berlin les sensibilités sont différentes. L’Allemagne semble vouloir avancer sans se préoccuper de l’accord de Rome et de Paris ». Il Corriere della sera
« L’association pour le développement de l’industrie du Sud publie son rapport qui montre une croissance économique du Sud de l’Italie, depuis l’année 2000, qui ne dépasse pas la moitié de celle grecque... Il y a un risque de sous-développement permanent. ». La Stampa
« L’ONU : plus de morts que de naissances. Les Italiens en voie d’extinction ... « la population reste stable grâce aux immigrés seulement ». La Stampa, Revue de presse ambassade de France à Rome 31/07/15

(La France)n'occupe que le 25ème rang sur 28 en matière de fiscalité écologique... Il n'y a que l'Espagne, la Lituanie,et la Slovaquie qui fassent pire... Cette fiscalité ne cesse de diminuer : 1,8 % du PIB en 2012 contre 2,2 en 2000.

L'écart entre le temps de travail des hommes et femmes était en 2014 de 8,6 heures en Allemagne, de 8,4 au Royaume-Uni, de 4,7 heures en France... Une personne employée en Allemagne produit 14 % de richesses de moins que son homologue en Franc et 8,5 % au Royaume-Uni. Si nous devenions aussi inefficaces que les Allemands, nous aurions 4,4 millions d'emplois de plus et 2,5 millions que les Britanniques.

9,4 % de la population Slovène active étaient détachés en 2013 et 12 % au Luxembourg. La construction emploie 44 % des travailleurs détachés qui constituent 5 % de l'emploi salarié de la construction en France. 373 666 travailleurs détachés en Allemagne, 182 219 en France, 134 340 en Belgique, 100 423 en Autriche. ..
Les travailleurs détachés proviennent de Pologne262 714, d'Allemagne 227 008, de France 123 580 de Slovénie 83 659... Alter éco juin 2015

Les membres de l’instance dirigeante du FMI souhaitent pour le moment rester à l’écart d’un nouveau programme grec. En raison du niveau trop élevé de la dette publique du pays et de la lenteur des réformes. Contexte 01/08/15

La CE doit « promouvoir l’intérêt général de l’UE » a rappelé la porte-parole du président de la CE, en réaction à un article du quotidien allemand FAZ qui affirme que Wolfgang Schäuble propose de priver l’exécutif européen, qu’il juge trop politique, de certaines de ses prérogatives. Une Commission plus politique n’est pas « plus partisane », a expliqué la porte-parle de J.C. Juncker. Contexte 01/08/15


tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

J.M. Le Pen reprend confiance dans la justice de son pays. 28/07/15

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

CE : Commission européenne

UE : Union européenne

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
6 juillet 2015 1 06 /07 /juillet /2015 16:19

Revue de presse n° 168 (Europe)


ENTRETIEN de Romano Prodi, « Athènes ne sortira pas de l’euro mais sans autorité fédérale ce sera l’UE qui échouera » : « quel que soit le résultat du référendum grec, la Grèce ne sortira pas de l’euro, on trouvera un compromis. Un échec serait dramatique car une institution qui n’arrive pas à gérer un problème aussi petit que celui de la Grèce, quelle confiance peut-elle inspirer sur sa capacité à gérer des problèmes plus importants ? Un non-compromis est impensable : je veux voir comment Merkel, Juncker et Lagarde peuvent prendre la responsabilité de laisser la Grèce hors de la zone euro. Certes, il y a toujours de l’irrationalité, comme lors qu’éclata la Première mondiale à partir d’un petit incident, mais je veux espérer que Athènes ne sera pas notre Sarajevo ». La Repubblica 02/07/15 Rev. presse italienne Ambassade France à Rome

Le pape dénonce la destruction de l'environnement : Dans son encyclique, le pape François fustige la destruction de l'environnement et le changement climatique. Jamais encyclique n'avait consacré une telle importance aux questions d'environnement, soulignent les commentateurs. Ils saluent le souverain pontife pour sa condamnation du consumérisme des sociétés riches, qu'il juge responsables de la catastrophe environnementale. Eurotopics 19/06/15

Octroi de la nationalité en UE en 2013 : Royaume-Uni 207 496 personne, Espagne 225 793, Allemagne 115 118, Italie 100 712, France en cinquième position avec 97 276.
Le nombre d’octrois de nationalité peut être établi par rapport à la population de chaque État membre : Irlande 5,3 octrois pour 1 000 habitants, Suède 5,2, Espagne 4,8, Luxembourg 4,7. Onze États membres ont accordé moins d'une nationalité pour 1 000h. La moyenne de l’UE à 28 était de 1,9 octroi pour 1 000h.
En 2013, les principaux groupes ayant acquis la nationalité d’un État membre de l’UE venaient du Maroc, 86 500 personnes, Inde 48 300, Turquie 46 500, Colombie 42 000. Les Roumains, 23 000 personnes, le premier groupe de citoyens de l’UE, suivis des Polonais 18 000. Toute l'Europe 19/06/15

Sur la question migratoire, l’UE s’est montrée particulièrement divisée. Les dirigeants ont trouvé un accord a minima qui prévoit la répartition de réfugiés entre les États mais uniquement sur la base du volontariat. En outre, l’idée de quotas de demandeurs d'asile a été abandonnée. Toute l'Europe 26/06/15

En 2014, selon les chiffres de la CE, la Grèce était, de toute l'UE, le pays qui dégageait l'excédent structurel primaire le plus élevé avec 4,3 % de son PIB. Tandis que le pays qui avait le déficit le plus important n'était autre que... le Royaume Uni dont on nous vante pourtant si régulièrement la politique budgétaire particulièrement rigoureuse...

La Grèce est aussi derrière le Portugal, le pays d'Europe qui a fait le plus d'effort depuis 2010 pour redresser ses comptes publics avec un saut de 8,3 points de PIB en matière de déficit structurel. A l'échelle de la France cela représenterait un effort de baisse des dépenses et/ou hausse des impôts de 170 milliards d'euros... C'est presque trois fois plus que ce que la France a fait entre 2010 et 2014. Alterécoplus 29/06/15


S.Goulard, eurodéputée ALDE, Il Corriere della sera, « Les négociations se font à huis clos. L’Europe a un problème de démocratie et de transparence. Si cela continue, l’euro sera une catastrophe. » Thomas Piketty, La Repubblica, « L’unique solution est la restructuration de la dette. Les menaces européennes ne sont pas crédibles : il faudra encore négocier avec Athènes. Si j’étais grec, je voterais "non" au referendum de dimanche. » revue-presse.rome-amba-owner@liste.diplomatie.gouv.fr 03/07/15

Le prix Nobel Joseph Stiglitz appelle à voter « non ». Que ce soit clair : des énormes sommes d’argent prêtées à la Grèce, quasiment rien n’est allé à cette dernière. Elles ont servi à payer les créanciers privés, y compris les banques allemandes et françaises. La Grèce a reçu son obole mais a payé le prix fort pour mettre à l’abri les systèmes bancaires de ces pays. Le FMI et les autres créanciers « officiels » n’ont pas besoin de l’argent qui est exigé. Vox europ 02/07/15

Dr R. Horton, éditeur en chef du magazine médical dit « de référence », The Lancet, écrit le 11 avril 2015 : « Une bonne partie de la littérature scientifique, peut-être la moitié, est sans doute tout simplement fausse. Affligée par des études sur de petits échantillons, des effets minuscules, des analyses exploratoires non valables, pétrie de flagrants conflits d’intérêts, avec de plus une obsession de participer aux tendances à la mode mais sans importance, la science à pris un virage vers l’obscur. » Agoravox 01/07/15

Un « Grexit » amputerait les bénéfices de la banque centrale allemande. Le président de la Bundesbank a déclaré qu’une sortie de la Grèce de la zone euro entraînerait des pertes bien supérieures aux 14,4 milliards d’euros de provisions déjà passées au titre de la crise de la zone euro. La banque centrale subirait des pertes sur les titres grecs qu’elle détient. Une grande partie des bénéfices de la banque sont reversés au budget allemand. Contexte 06/07/15

Les Grecs disent « non » aux objectifs d'austérité imposés par les créanciers. Un Grexit s'impose désormais et ce n'est pas la pire des solutions, affirment certains. Les autres appellent à continuer de privilégier la recherche d'un accord, en préconisant des solutions alternatives comme un plan Marshall et une conférence de la dette. Eurotopics 06/07/15

« La catastrophe politique a été précédée d'une catastrophe culturelle. Il y a bien longtemps que la communication par le truchement de symboles et d'émotions n'était plus assurée : l'Allemagne se désintéressait de savoir que l'on demandait d'immenses sacrifices aux classes moyennes et aux retraités pour rembourser des dettes qu'ils n'avaient pas personnellement contractées. Pas un seul politique allemand, auteur célèbre, scientifique, sportif ou star du showbiz n'a eu l'idée de se rendre en Grèce pour accompagner sur le plan de la société civile le changement qui s'y opérait. Il a été très facile de marteler dans les esprits des Allemands l'image si erronée de Grecs avides et paresseux… Loin d'être véritablement à l'écoute des Grecs, nous n'avons eu de cesse d'augmenter le volume de notre monologue d'auto-justification, prisonniers de notre morale implacable et éblouis par elle. La chancelière a mené la grand-messe… Face à cela, les efforts des politiques européens sont restés vains. »Der Spiegel Eurotopics 04/07/15

Le soutien des sociaux-démocrates allemands à la politique d'austérité imposée à la Grèce et les louvoiements du président Hollande sont révélateurs d'une crise d'identité des partis sociaux-démocrates. Marc Lazar : « Après la défaite du Labour en Grande-Bretagne et des sociaux-démocrates au Danemark, le cas de la Grèce est un exemple flagrant de la profonde crise dans laquelle la gauche réformiste est enlisée, dans ce pays comme au niveau de l'UE. L'impasse est dangereuse : au pouvoir, à l'instar des partis de centre-droit, elle s'efforce d'assainir les finances publiques, d'encourager la compétitivité des entreprises et de baisser les impôts. Car elle veut tout à la fois stimuler la croissance, prendre des mesures sociales pour les plus faibles et imposer des réformes de la société… Ce faisant, elle perd son électorat traditionnel issu du prolétariat, qui fait les frais de la politique d'austérité… A ses yeux, la gauche n'a plus de cœur, plus d'objectif, plus d'histoire. » Eurotopics La Repubblica – Italie 06/07/15

« Que l’Europe évite le suicide collectif » : plus que la victoire nette de Tsipras, c’est la défaite cuisante et éclatante de l’Europe et de l’eurozone, un choc qui à la longue pourrait avoir des conséquences encore plus dévastatrices que le rejet en 2005 par la France et les Pays-Bas du projet de constitution européenne. La guerre psychologique et les intimidations ouvertes n’ont pas suffi à domestiquer le peuple grec, furieusement philo-européen et pro-euro. Les Grecs n’ont pas dit non à l’euro et encore moins à l’Europe : ce sont les Européens qui ont forcé cette équation inexistante, ceux qui pensent que la Grèce est une partie perdue et voient dans le Grexit une libération. Mais c’est une illusion car jamais les sécessions de politiques communes, dans le passé, n’en ont augmenté l’efficacité, au contraire, et pour cette raison le Grexit équivaudrait à un suicide collectif. » Sole 24 Ore 06/07/15


tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

Juncker aux Grecs « Il faut voter oui, indépendamment de la question posée » pour « dire oui à l’Europe ». Comme lors d'un autre référendum. 03/07/15

Soutien populaire à la Grèce mardi, devant la Commission européenne, boulevard Saint Germain à Paris ? 06/07/15

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

CE : Commission européenne

UE : Union européenne


Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 11:43

 

Revue de presse n°159 (Europe)



Les partenaires européens ne traitent pas la France avec la même sévérité qu'ils le font avec d'autres pays en crise. Parce qu'un État membre important ou du 'cœur de l'Europe' a plus de poids... Et il y a la menace du Front national (FN). C'est pour ne pas provoquer la rue ni renforcer le FN que les gouvernements français, de droite ou socialistes, reportent les mesures difficiles. Et c'est au nom de cette menace éternellement agitée par Paris que la Communauté européenne (CE), Allemagne… finissent toujours par céder. En détournant un peu la phrase attribuée à Churchill : à force de ne pas avoir choisi entre les réformes et le Front national, la France ne pourra éviter à la fin ni les réformes ni le Front. 27/02/15 Eurotopics Le Soir – Belgique


Italie L'Union européenne (UE) a enfin renoncé à une mise en œuvre rigide de l'austérité. "Le verdict sur notre politique économique confirme l'amorce d'un changement positif dans la zone euro. Au lieu de s'en tenir à une discipline budgétaire schématique et contre-productive, le pays est appelé à se renouveler. Conformément aux règles initiales du pacte budgétaire.. 'Italie aurait été recalée, au motif d'une politique d'austérité insuffisante. Grâce à la nouvelle interprétation du pacte de stabilité, élaborée par J-C. Juncker et ses collègues pendant la présidence italienne de l'UE, nous sommes recevables." 27/02/15 eurotopics La Stampa – Italie

De 1 à 14 en 2008, les différences entre les salaires minimum européens sont passées de 1 à 10 en 2015. En standards de pouvoir d’achat, c’est-à-dire en relativisant ce montant en fonction de ce que peut effectivement consommer chaque smicard, les écarts de se réduisent de 1 à 4 contre 1 à 6 il y a 7 ans.
Ce resserrement est dû au rattrapage des pays de l’Est. Le Smic bulgare a bondi de 64%, le slovaque de 58%, le letton et le roumain de 57%, l’estonien de 40%. Seul pays qui a subi une baisse durant cette période, la Grèce, avec une chute de 14%. L’Irlande, elle, a connu une stagnation. Libération 27/02/15.

La Federal Communications Commission, autorité éta&sunienne de régulation des télécoms, a voté - 3 voix contre 2 - une nouvelle réglementation qui reclassifie l’accès à l’Internet haut débit en « service de télécommunications », autrement dit en service d’utilité publique. Ce qui donne au régulateur la capacité de faire appliquer le principe d’égal accès de tous au réseau, dit de « neutralité du Net ». Libération 27/02/15.


Le Parlement européen (PE) se prépare à réformer l'initiative citoyenne européenne (ICE = pétition européenne). : « Je crains que nous n'ayons pas encore intégré le fait que les citoyens sont sur un pied d'égalité avec le Parlement et le Conseil au moment de demander à la CE d'introduire une proposition législative. C'est pourtant une révolution copernicienne dans le paysage institutionnel européen ». Danuta Hübner, présidente de la commission des affaires constitutionnelles
En 2012 et 2013, sur les 46 ICE qui ont été soumises à la CE seulement 26 ont été enregistrées, 3 ont été approuvées et aucune n'a mené à des actions concrètes. Le nombre d'ICE s'est donc effondré en 2014. Aujourd'hui, seules trois initiatives sont en cours. Euractiv 27/02/15


Après l'Autriche et la Suède, le mouvement islamophobe Pegida, né en Allemagne, a organisé le 28 février son premier rassemblement au Royaume-Uni : 400 personnes à Newcastle. Avec une contre-manifestation de près de 2 000 « Newcastle Uni », pour dénoncer l'importation du mouvement sur le territoire britannique. Le Monde.fr 28/02/15


Les pays européens les plus riches sont en échec dans leur lutte contre la pauvreté – contrairement aux dix pays d’Europe centrale et orientale (PECO) : « le nombre de pauvres et d’exclus sociaux est en diminution dans les PECO depuis 10 ans (moins 11,5 millions) tandis qu’il a augmenté dans l’UE-15 (plus 8,5 millions), surtout depuis le début de la crise ». Altereco+ 01/03/15


Égalité entre hommes et femmes. Chiffres à l'appui, Pascale Joannin cible la présence féminine au PE, dans les gouvernements nationaux (régression dans 3 États membres) ou dans les parlements, ainsi que dans les entreprises. C'est dans le secteur économique que les progrès sont les plus sensibles. Que font les politiques ? A l'approche de la journée des femmes le 8 mars, l'Europe doit aller encore plus loin pour conserver son avance. Lettre de la Fondation Robert Schuman mars 2015


En 2011, les transferts de fonds des Marocains résidant à l'étranger représentaient 7,3 % du PIB, 31,9 % du déficit commercial, 99,2 % des recettes touristiques, 2,3 fois le volume des investissements directs étrangers. Migrations société sept-oct 2014


 

La Pologne s'affranchit de Gazprom. Pour la 1ère fois en février, la Pologne a importé davantage de gaz liquide en provenance de l'UE que de la Russie. "Il y a quelques années encore, cela aurait été impensable. C'est la société russe Gazprom elle-même qui a amorcé la tendance, en ne remplissant pas à 100 % son contrat avec [le fournisseur polonais. Peut-être la dépendance totale par rapport aux livraisons de gaz russe est-elle une page tournée ?" eurotopics Dziennik Gazeta Prawna – Pologne 03/03/15


38 % des investisseurs pensent que la zone euro ne passera pas l'année. Ils étaient 24,3 % en janvier, 73 % en juillet 2012, 7,6 % en juillet 2014. euractiv 04/03/15


13 pays européens (11 de l'UE) reconnaissent le mariage homosexuel : Pays-Bas (2001), Belgique (2003), Espagne (2005), Suède (2009, l'Eglise doit trouver un pasteur pour célébrer le mariage religieux), Norvège (2009), Portugal (2010), Islande (2010), Danemark (2012), France et Angleterre/ Pays de Galles (2013), Luxembourg (2014), Slovénie (2015). En Finlande, premières cérémonies à partir de 2017.
Dans l'UE, Belgique, Danemark, France, Malte, Pays-Bas, Espagne, Royaume-Uni, Suède, Estonie, Autriche autorisent aux couples homosexuels une adoption conjointe.
23 pays européens (19 de l'UE) ont une forme d'union civile (partenariat enregistré, partenariat civil) : Danemark (1989), Suède (1995), Espagne (1998), Pays-Bas (1998), France (1999), Belgique (2000), Allemagne, Portugal (2001), Finlande (2002), Royaume-Uni (2005), Hongrie (2007), République tchèque (2006), Luxembourg (2010), Slovénie (2010), Irlande (2010), Autriche (2010), Malte, Croatie, Estonie (2014).
Albanie, Grèce projet de loi est en discussion.
Les pays européens non membres de l'UE, Norvège (1993), Islande (1996), Suisse (2007), Liechtenstein (2011) ont adopté une forme d'union civile.
Enfin, 9 pays de l'UE ne reconnaissent aucune forme d'union pour les couples homosexuels (Italie, Grèce, Chypre, Slovaquie, Lettonie, Lituanie, Roumanie, Bulgarie, Pologne). Toute l'Europe 05/03/15


Allemagne : augmentation de 3,4 % des salaires annuels pour les 4 millions de métallurgistes, plus forte augmentation depuis des décennies. Le volume d’heures travaillées en Allemagne n'a jamais ét aussi élevé depuis 1992. Le Monde 06/03/15.


France : Les profits du CAC40 augmentent de 33 % en 2014. Le Monde 06/03/15


Suite à une décision de la Cour de justice de l'Union européenne la France et le Luxembourg doivent supprimer la taxe réduite sur le livre numérique. Le Monde 06/03/15



tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

 

Devant la révision des taxes locales prévues pour 2018, le patronat inquiet demande l’application de la loi sur le préjudice d'anxiété. 03/03/15

 

Syriza pour tous, tous les Européens pour la Grèce de Syriza ! 04/03/15

 

Élections candidats % ouvriers/employés PS 0/13,UMP 1/14,EELV 1/15,FG 3/23,FN 4/26. Cadres prof.libérales : UMP 40,PS 35,EELV 33,FG 15 FN 14. 05/03/15

 

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

-

 



Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 11:07

 

Revue de presse n° 158 (Europe)



Drapeau de la Norvège Environ 1300 personnes ont participé, à l’initiative de jeunes musulmans norvégiens, à un rassemblement pacifique autour de la synagogue d’Oslo en signe de solidarité avec les juifs visés à Copenhague.
Le chef de la communauté juive a souligné que c’était la première cérémonie du shabbat en présence d’une assistance si nombreuse. Que « des musulmans manifestent ainsi contre l’antisémitisme est unique, cela nous remplit d’espoir », a-t-il ajouté : « Vous nous avez envoyé un signal très fort disant que nous ne sommes pas seuls ». Libération 21/02/15

 

Les deux kamikazes qui ont tué 25 personnes en se faisant exploser dans un hôtel de Mogadiscio où se trouvaient des ministres et des élus, avaient la double nationalité somalienne et néerlandaise. Libération 21/02/15

 

Le directeur général de la banque HSBC, détient un compte secret en Suisse. Un comble pour celui qui s'est engagé à réformer la banque éclaboussée par le scandale d'évasion fiscale, SwissLeaks. Il était client de la filiale suisse de la banque, accusée d'avoir aidé de riches clients à frauder le fisc, et aurait ainsi détenu environ 7,6 millions de dollars (6,7 millions d'euros) en 2007. Le directeur, basé en Grande-Bretagne mais domicilié à Hong Kong pour des raisons juridiques et fiscales, n'a bénéficié d'aucun avantage fiscal ! LeFigaro.fr 23/02/15

 

En quelques mois, environ 10 % de la population du Kosovo a quitté le pays, le mouvement se poursuit ! Efficacité des réseaux de passeurs, folles rumeurs qui parcourent le pays, désastre social. Cette fuite est un tragique échec pour ce petit pays, qui vient de fêter les sept ans de son indépendance. Médiapart 23/02/15

 

Athènes et les ministres des Finances de l'Eurogroupe se sont entendus sur une extension du programme d'aide à la Grèce pour les 4 prochains mois. Le gouvernement grec a communiqué à ses partenaires une liste de réformes qu'il entend mettre en œuvre. Les commentateurs voient dans ce compromis une défaite pour le gouvernement d'Alexis Tsipras. Certains estiment toutefois qu'il pourrait remporter des succès lors des prochains cycles de négociations. Eurotopics 23/02/15

 

"La politique dictée par le gouvernement Merkel, mise en œuvre par la CE, parfois atténuée par la BCE mais le plus souvent imposée, reste dévastatrice. Les mesures - austérité excessive et coupes salariales, mansuétude à l'égard des banques, absence de restructuration de la dette - mènent l'Europe à sa perte… Un compromis qui ferait bouger la politique de Merkel d'un seul millimètre serait une erreur ; il faut la détricoter complètement." Eurotopics Foreign Policy États-Unis 22/02/15

 

Le FMI a publié son rapport sur la Slovénie. Ses conclusions indiquent que l'économie slovène est en phase de récupération après la crise, la croissance a atteint 2,6% en 2014 (-1% en 2013). Le FMI souligne l'importance des fortes exportations et d'investissements publics européens dans les causes de cette reprise. Les prévisions pour 2015 et 2016 se situent, respectivement, autour de 1,9% et 1,7%. Fondation Robert Schuman 23/02/15

 

La fraude, mise en place par HSBC, la deuxième plus grande banque mondiale, est estimée à 180 milliards d'euros sur la période 2006-2007 : clients de 177 nationalités concernés. La Suisse, occupe la première place en termes de montants détournés, devant la Grande-Bretagne, les États-Unis, le Venezuela et la France dans un mouchoir de poche. Tous les paradis fiscaux sont de la partie, des îles anglo-normandes, Jersey, Guernesey, aux îles des Caraïbes comme les Caïmans, la Barbade ou le Bahamas. Altereco plus 23/02/15

 

  Après des années de vaines gesticulations, la Grèce propose aujourd'hui une entreprise intéressante. Il y a quelque chose de très attirant dans l'actuelle rébellion de la Grèce. Tout le monde aime les rebelles, les marginaux et les come-back ; la Grèce remplit aujourd'hui deux de ces caractéristiques. … Au moins Syriza essaye d'obtenir quelque chose. Il existe une certaine attraction à voir un pays de la zone euro chercher sa souveraineté, surtout du point de vue irlandais, le contrôle sur nos propres affaires ayant été externalisé. eurotopics The Irish Times – Irlande 23/02/15

 

Dans la crise de l'euro, il ne s'agit pas d'un combat entre les nations, mais d'un combat entre différents groupes sociaux. "La vraie ligne de fracture - la seule qui compte et qui doit être clairement identifiée afin d'être mieux combattue - est celle qui sépare et qui oppose le monde des affaires et l'élite de la finance (ayant largement profité avant, pendant et après la crise) à la masse des salariés et des travailleurs de la classe moyenne allemande, française, grecque et autres. C'est, en d'autres termes, une guerre sans merci qui fait rage aujourd'hui au sein même de l'Europe entre groupes et castes économiques, et non entre nationalités européennes. En prendre conscience, c'est déjà entrevoir des solutions et c'est barrer la route à l'extrême droite. eurotopics La Tribune 23/02/15

 

Les ministres des Finances des pays de la zone euro ont donné leur accord au programme de réformes proposé par Athènes. Les créanciers ont validé l'extension des aides financières jusqu'à fin juin, tout en réclamant des précisions. Certains estiment que la Grèce a capitulé, d'autres entrevoient une occasion historique de réformer le pays. Eurotopics 25/02/15

 

A force de mettre les pays sous surveillance financière, la « troïka » crée un néocolonialisme voire une autocolonisation. Les États et les peuples ont raison d'y résister. Le Monde 26/02/12

 

L'Italie signe des conventions fiscales tous azimuts avec ses voisins pratiquant le secret bancaire : la Suisse, Liechtenstein, Monaco. Les Italiens auraient déposé en Suisse entre 150 et 200 milliards d'euros. Le fisc italien mise sur plusieurs milliards d'euros de pénalités. LeFigaro.fr 25/02/15

 

Le Parlement autrichien a adopté une nouvelle législation sur l'islam pour mettre à jour les droits et les obligations des musulmans du pays. Qui prévoit notamment l'interdiction du financement des communautés musulmanes par l'étranger. Vienne essaie d'instaurer un islam local, applaudissent certains. D'autres critiquent une loi qui soupçonne d'office les musulmans de se rendre coupable d'actes répréhensibles. Eurotopics 26/02/15

 

Les 10 pays qui déposent le plus de brevets en Europe : États-Unis 71745, Japon 48657, Allemagne 31647, Chine 26 472, Corée du sud 16358, France 12873, P-B 8104, Suisse 7890, G-B 6823, Suède 5132. Le Monde 27/02/15

 

Le salaire minimum mensuel a augmenté en 2015 par rapport à 2008 dans tous les pays de l’UE sauf la Grèce où il a chuté de 14%, et l’Irlande, où il reste inchangé.
Hausses les plus significatives : Roumanie (+95%), Bulgarie (+64%), Slovaquie (+58%) et Lettonie (+57%), pays ayant rejoint l’UE en 2007 pour les 2 premiers et en 2004 pour les 2 suivants. Données à relativiser, le salaire minimum est inférieur à 400 euros dans ces pays. La Roumanie et la Bulgarie ont les plus faibles : 173 et 184 euros. Ceci les pousse à immigrer. Le Luxembourg offre un salaire minimum de 1 923 euros. Libération 26/02/15.

 

En 2013, jeunes de 15-29 ans sans emploi, ne suivant ni formation, ni études, en % de la classe d'âge : P-B 7,1, Autriche 8,3, Allemagne 8,7, Finlande 10,9, .France 13,8, Belgique 14,9, Portugal 16,4, Irlande 18,6, Espagne 22,5, Italie 26, Grèce 28,5.

Pertes de recettes fiscales en 2011, du fait de fraude et évasion fiscale, en % du PIB : Chine et États-Unis 2,3, Japon 3,1, GB 4,9, Allemagne 6,5, France 6,7, Espagne 7,6, Italie 11,6, Brésil 13,4, Russie 14,9.

Alter-éco HS 104 Février 2015

 

Selon Eurostat, le salaire minimum à 8,50 euros de l'heure, en France 9,61. Le salaire minimum mensuel est de 1473 euros en Allemagne contre 1458 euros en France, le salaire médian 3006 euros en Allemagne et 2430 en France, , le salaire minimum en «standard de pouvoir d'achat» est de 1441 euros en Allemagne et de 1337 seulement en France. LeFigaro.fr 26/02/15

 

Drapeau de ChypreLors d'une visite officielle à Moscou, le président chypriote, Nicos Anastasiades a remercié Vladimir Poutine pour son soutien lors de la crise bancaire de 2013 et regretté les sanctions européennes à l'encontre de son partenaire historique. Euractiv 27/02/15

 

Aaron Reeves et ses collègues ont recalculé le multiplicateur pour les différents secteurs de l’économie et ont confirmé : les dépenses publiques les plus « productives », qu’il conviendrait d’augmenter ou de préserver le plus, sont les dépenses de protection sociale, de santé et d’éducation, avec des multiplicateurs estimés respectivement à 2,8, 4,3 et 8,4. Inversement, les dépenses publiques qui soutiennent peu l’activité sont les dépenses pour la défense et pour l’économie, avec un multiplicateur de -9,8 et 0,1 respectivement. Altereco+ 27/02/15





tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

 

 

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 23:13

 

 

Tous derrière Tsipras. 50 députés socialistes, frondeurs et soutiens traditionnels du gouvernement, ont écrit un texte pour que la France soutienne vraiment le premier ministre grec. A l’initiative de Pouria Amirshahi, ces socialistes enjoignent François Hollande de prendre la tête de cette réorientation européenne qu’il avait promise en 2012. JDD 14/02/15

 

Le gouvernement allemand a présenté une proposition de loi autorisant la fracturation hydraulique. Les organisations de défense de l'environnement qualifient la proposition de fragmentaire et de dangereuse. Euractiv 16/02/15

 

Suite aux attentats de Copenhague, la police a arrêté deux complices présumés de l'auteur de la fusillade. Âgé de 22 ans, celui-ci avait d'abord abattu un invité à une conférence sur l'islam et la liberté d'expression, puis une seconde victime, un garde posté devant une synagogue. L'Europe ne peut vivre ses valeurs que sous protection policière, déplorent certains. D'autres appellent à renoncer à une critique de l'islam trop virulente et susceptible de blesser les musulmans. Eurotopics 16/02/15

 

Il est facile à dire que l'Europe ne doit pas se laisser intimider par ce terrorisme. Mais c'est la réalité. Les terroristes auront gagné non pas le jour où la police devra protéger tout rassemblement juif et tout débat sur la liberté d'expression à cause d'une poignée d'abrutis, mais le jour où les juifs quitteront l'Europe et où les conférences n'auront plus lieu. Nous pouvons nous habituer à la protection policière. Mais nous ne pouvons pas laisser les attentats terroristes dicter notre mode de vie." Eurotopics TAZ Allemagne 16/02/15

 

Immigration : la Grèce veut fermer les camps de la honte. Le gouvernement grec a l'intention de fermer le camp de rétention de migrants d'Amygdaleza, à proximité d'Athènes. Eurotopics The Press Project - Grèce16/02/15

 

“Non à Poutine et oui à l’Europe”, c’est derrière cette banderole que 2.000 personnes ont défilé hier soir dans les rues de la capitale hongroise pour protester contre la venue du chef du Kremlin. Euronews 16/02/15

 

L'Italie réclame une intervention militaire internationale sous l'égide de l'ONU en Libye, après la diffusion d'une vidéo montrant la décapitation de 21 Égyptiens coptes par les terroristes de Daech. Les éditorialistes ne voient pas d'alternative à une intervention car Daech se trouve désormais aux portes de l'Europe. Ils appellent par ailleurs à préparer l'avenir de la Libye, en consolidant les structures de l’État. Eurotopics 17/02/15

 

Il y a de quoi avoir honte quand on regarde la façon dont ont été gérées les soi-disant aides à la Grèce. Sur les 230-240 milliards débloqués, 25 % ont bénéficié au peuple grec. Le reste avait pour seul but d'éviter de possibles pertes aux banques françaises et allemandes qui avaient généreusement financé la Grèce, et à garantir le remboursement des prêts accordés par le FMI, la BCE, la Bundesbank et la Banque de France. Par ailleurs, l'Italie et l'Espagne, très peu exposées à la dette publique grecque au début, ont été impliquées dans cette opération. Eurotopics Il sole 24 ore Italie 17/02/15

 

L’église catholique allemande mène en ce moment des enquêtes sur les ressortissants étrangers, en particulier français, pour leur faire payer l’impôt sur le culte. Rue89 18/02/15

 

Un Britannique sur 3 a boycotté en 2013 les produits ou services d'au moins une entreprise parce qu'elle ne payait pas assez de taxes au Royaume-Uni. Les montants perçus au titre de l'impôt sur les sociétés sont à la baisse : 2 % du PIB contre 3 % il y a 15 ans. Et ce sont les grandes entreprises qui paient le moins... Times CI 12-18/02/15


Ukraine Les séparatistes prorusses en Ukraine orientale étaient mardi en passe d'avoir conquis la ville de Debaltseve, malgré le cessez-le-feu en vigueur depuis dimanche. Poutine garde donc le contrôle de la situation, Eurotopics 18/02/15 Frankfurter Allgemeine Zeitung - Allemagne

 

Avec 5,5 % de ses surfaces agricoles et 1,1 million d'hectares cultivés en bio, la France a dépassé l'Allemagne et affiche la troisième surface bio d'Europe, derrière l'Espagne et l'Italie. LeMonde.fr 18/02/15

 

En dépit des nombreux séismes survenus dans la province de Groningue, la sécurité des habitants de la région n'a jamais joué aucun rôle dans la gestion de l'extraction de gaz nature. Eurotopics 19/02/15 De Volkskrant - Pays-Bas


Salaire minimum en Europe en €/h (janvier 2014)

Appartenances religieuses en Allemagne %

Luxembourg

11,10

Sans religion

33,06

France

9,53

Catholiques

30,15

Pays-Bas

9,11

Église évangélique

29,23

Belgique

9,10

Musulmans

4,89

Irlande

8,65

Orthodoxes

1,55

Allemagne

8,5 (01/01/15)

Freikirchen

0,4

GB

7,43

Bouddhistes

0,3

Slovénie

4,56

Israélites

0,24

Malte

4,15

Hindouiste

0,12

Espagne

3,91

Autres

0,04

Grèce

3,35

 

 

Portugal

2,92

 

 

Pologne

2,31

 

 

Croatie

2,3

 

 

Estonie

2,13

 

 

Slovaquie

2,02

 

 

Hongrie

1,97

 

 

Tchéquie

1,95

 

 

Lettonie

1,93

 

 

Litanie

1,76

 

 

Roumanie

1,14

 

 

Bulgarie

1,04

Source : Vocable allemand 5-18/02/15



Les séquelles de la récession ne sont pas effacées. Evolution du PIB en volume entre le 1er trimestre 2008 et le 4ème 2014 en % : Luxembourg +5,6, Allemagne +3,9, Belgique +2,5, France +1,4, Autriche +1,2, Zone Euro –1,9, Espagne –5,8, Portugal – 6,9, Italie –9,3, Grèce –26. Le Monde16/02/15.

 

Le rapport, la République fissurée, fait état d’un taux de pauvreté historiquement élevé passant de 15% en 2012 à 15,5% en 2013. Selon ce rapport, jamais les différences entre régions n’ont été aussi profondes. C’est dans l’ex-Allemagne de l’est que les taux de pauvreté sont les plus élevés. 23,6% de pauvres dans le Mecklenburg-Poméranie et 21,4% dans la ville-Etat de de Berlin; alors que la Bavière affiche un pourcentage de 11,3. Euronews 20/02/12

 

Le maire de Hambourg a gagné l'élection mais perdu la majorité absolue et annonce une alliance avec les Verts.
Résultats : SPD, 45,7% (48,4 en 2011), CDU, 15,9% (21,9 en 2011),Verts améliorent leur score à 12,2%. Die Linke 8,5% (6,4 en 2011), FDP, 7,4% (6,7). L’AFD entre au parlement en passant de 0% à 6,1%.
27 000 jeunes de 16 et 17 ans ont obtenu le droit de vote depuis la dernière élection. La Gazette de Berlin 20/02/125.



tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

 

Un étranger en situation illégale peut présider les jeunes UMP. Pourquoi  refuser le droit de vote à ceux qui sont en situation légale ? 16/02/15

 

2011, en cas de défaite : "Je changerai de vie complètement, vous n'entendrez plus parler de moi ! " Il ne l'a pas fait. On lui reproche ! 16/02/15


2011 : "Moi aussi, dans le futur, je voudrais gagner de l'argent". Il le fait ! On le lui reproche. Pauvre Sarkozy ! 16/02/15

 

E. Macron ne payait plus ses cotisations au PS depuis 2009. Il n'est plus au PS. Nécessaire pour devenir le prochain Premier ministre ? 18/02/15

 

Tsipras va défendre ses premières réformes destinées aux démunis. Mesures "généreuses " qui ne sont pas franchement du goût de l'Eurogroupe ! 19/02/15

 

« Faites attention, peut-être qu'un jour vous me retrouverez », Sarkozy à Sotto qui ose l'interroger sur les vols payés par Courbit (2012-13) 20/02/15

 

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

-

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 08:55

 

Revue de presse n° 156(Europe)


Les exportateurs allemands ont enregistré des ventes record en 2014. L'excédent commercial du pays, supérieur à celui de la Chine et de l'Arabie saoudite, inquiète Bruxelles. Euractiv 11/02/15


La consommation énergétique dans l'UE a chuté à son niveau le plus bas depuis plus de 20 ans, selon des statistiques de la CE. Une tendance due à la crise et aux progrès en matière d'efficacité énergétique.
Plus de la moitié de ses besoins en énergie sont fournis par des producteurs étrangers dont le Moyen-Orient et la Norvège. Parmi les grands pays membres de l'UE, le Royaume-Uni était l'un des moins dépendants des importations - grâce à l'énergie fossile de ses installations offshore - avec 46,4 % de l'énergie primaire venant de l'étranger. La France, où les réacteurs nucléaires génèrent la grande majorité des besoins en électricité, est également moins dépendante que la moyenne, avec 48 % d'énergie importée. À l'inverse, environ 63 % de l'énergie allemande vient de l'extérieur du pays et, en Italie, ce pourcentage grimpe à 77 %. Euractiv 11/02/15


Le refus d'une commission d'enquête ambitieuse sur l'évasion fiscale passe mal au PE. « Chaque fois que le PE a l’occasion d’avoir du pouvoir, il recule ! Si ce n’est sur l’évasion fiscale, c’est sur le budget. Ce qui fait du PE un paillasson sur lequel les chefs d’État s’essuient les pieds » P.Lamberts, président des Verts au PE Euractiv 11/02/15


Juncker, s'est entretenu avec Tsipras et fait savoir que leur échange avait eu lieu dans un esprit de coopération. "Le président de la C
Evoit dans le dossier grec l'occasion de remettre en cause le rôle dominateur que Merkels'est arrogé dans les relations européennes. A la différence de Barroso, nommé par les gouvernements, Juncker a remporté les élections européennes, tête de liste des conservateurs européens. Cette légitimation démocratique est une raison décisive pour raboter une hiérarchie dans le système du pouvoir mise en place par les gouvernements nationaux aux pires heures de la crise, désormais dominée par les pays forts de la'créditocratie." eurotopics Il Sole 24 Ore – Italie 11/02/15


Les évêques polonais ont condamné à l'unanimité vendredi la ratification par le Parlement polonais de la "convention sur la lutte contre la violence conjugale". Ils voient dans cette convention une attaque à la famille. Au lieu de vociférer, l'Eglise ferait mieux de prendre des mesures constructives contre la violence. eurtopics Gazeta Wyborcza - Pologne11/02/15


Selon le Guardian,le patron du fisc avait annoncé aux députés en septembre 2011 l’ouverture de milliers d’enquêtes visant des clients d’HSBC-Suisse. Trois ans et demi plus tard, seul un dossier a fait l’objet de poursuites judiciaires. LeMonde.fr 11/02/15


"Parler de 'partage du travail' serait minimiser le conflit transatlantique. Si les États-Unis avancent en force militairement, c'en est fait de l'unité de l'UE sur les sanctions… Ce débat montre clairement à quel point la domination des Américains sur la politique extérieure européenne a influencé la pensée européenne, pendant des décennies… L'impatience des États-Unis n'est pas dirigée contre Poutine, mais contre la chancelière allemande. Ceux qui ne laissent pas au régime de sanctions de l'UE le temps requis pour faire effet font le jeu du Kremlin. S'il doit y avoir une escalade, elle doit se faire par le biais des sanctions ! L'Ouest ne doit pas se laisser diviser. C'est pourquoi, pour une fois, c'est les États-Unis qui doivent se plier au leadership européen." eurotopics Die Zeit – Allemagne 12/02/15


Plus de 300 personnes auraient trouvé la mort en
Méditerranéeentre la Libye et Lampedusa. A la différence de Mare Nostrum, la mission italienne abandonnée, la force d'intervention européenne actuelle n'est pas à la hauteur de la tâche : "On ne peut pas savoir si Mare Nostrum aurait réussi à sauver les 200 ou 300 réfugiés qui ont péri cette semaine. Mare Nostrum aurait tout tenté pour les sauver. Sauver des vies humaines n'est toutefois pas la mission de Triton. L'opération a vocation à sécuriser les frontières européennes contre les réfugiés… Il est parfois même question des coûts entraînés par la protection contre les réfugiés et la protection des réfugiés. Le financement de Mare Nostrum pendant un an s'est chiffré à presque 100 millions d'euros, et a sauvé environ 100.000 vies humaines. Un calcul simple qui se fait de tête. Mais il serait encore plus simple de le faire avec le cœur." eurotopics Tages-Anzeiger – Suisse 12/02/15


'Nous ne sommes pas la Grèce'. Tandis que Tsipras et son ministre des Finances poursuivent leurs gesticulations, le Portugal accélère le rythme du remboursement des crédits du FMI." eurotopics Diário Económico - Portugal 11/02/15


"Lorsque la guerre civile a commencé en Syrie, de nombreux observateurs pensaient que les jours d'Assad étaient comptés. Une prévision erronée. … L'Occident a compris qu'il ne ferait que renforcer les djihadistes s'il s'opposait à Assad. En fin de compte, l'Occident a dû faire un choix. Il s'est résolu, tacitement, à soutenir le régime syrien. Il semble que le président syrien ait conforté son pouvoir. ezurotopics Phileleftheros Chypre 12/02/15


Plus de 6.000 Polonais ont demandé la nationalité britannique, nouveau record, en 2013. " Qu'un nombre aussi important choisisse de s'établir définitivement sur l'île est une gifle pour nos politiques. S'ils sont prêts à renoncer à leur nationalité et à un retour dans leur patrie, c'est le signe que les choses ne sont pas si positives chez nous... Les jeunes, les entrepreneurs, les diplômés préfèrent devenir Britanniques. Une perte irremplaçable pour notre pays, un bénéfice immense pour le Royaume-Uni." eurotopics Rzeczpospolita – Pologne 13/02/15


"Les menaces à l'encontre des journalistes redoublent et entraînent une autocensure, nombreux sont ceux qui estiment qu'il vaut souvent mieux se taire... Il est généralement question de l'interdiction de critiquer certaines positions religieuses, d'un genre d'interdiction informelle du blasphème.La liberté de presse, plus qu'une affaire de journalistes, nous concerne tous. Une société libre a besoin d'une presse libre. eurotopics Sydsvenskan - Suède13/02/5


Colonies en Palestine : l’Europe dans l’illégalité". La Plateforme des ONG françaises pour la Palestine et la FIDH ont lancé la campagne « Made in illegality ». pour faire pression sur l’UE et les gouvernements de l'UE pour qu’ils cessent leurs relations économiques avec les territoires occupés :
- importation de produits fabriqués dans les territoires occupés étiquetés
Made in Israël. (230 millions d’euros) ;
- implantation d’entreprises dans les territoires occupés, investissements, fourniture d'infrastructures ou de services (exemple : Orange a des relations avec un opérateur de téléphonie implanté en Cisjordanie et sur le Golan, Alstom et Veolia et le projet de tramway reliant Jérusalem aux territoires occupés) ;
- signature d’accords d’association entre UE et Israël, accordant aux produits israéliens des tarifs préférentiels.
Les lignes bougent. L’entreprise hollandaise Royal Haskoning DHV a renoncé à un traitement des eaux usées à Jérusalem-Est, sous pression du gouvernement. En 2014, 18 pays européens, dont la France, déconseillent à leurs entreprises d'avoir des activités économiques dans les colonies israéliennes, pour les risques juridiques.
Enfin, septembre 2014, l’UE
a stoppé l’importation de volailles et produits laitiers venant des territoires occupés. Altermondes.orgVendredi 13 février 2015


L'efficacité des systèmes judiciaires en Europe : Chiffres donnés par la CE pour l'efficacité de la justice (CEPEJ). Six pays du Sud de l'Europe trustent le peloton… des retardataires. Au Portugal, avec 860 jours, il faut en moyenne 4 fois plus de temps que dans le reste de l'UE pour voir une affaire résolue. Cette lenteur s'est toutefois significativement restreinte de 236 jours entre 2010 et 2012. Suivent ensuite Malte (707 jours), la Grèce (677), Chypre (534), l'Italie (396) et l'Espagne (264). Loin devant la Suède (149) et la Slovénie (111). Les plus vertueux : Danemark (17 jours), Lituanie et Estonie (44), Pologne (50) et Autriche.
En 2012, en France, la durée moyenne est de 275 jours, en augmentation par rapport à 2010 (256). Toute l'Europe 13.02.2015


Lors du Conseil européen du 12 février, le président de la CE, J-C. Juncker, a avancé l'idée d'une union de la zone euro, un concept de coopération renforcée qui ne fait pas l’unanimité. Il a présenté une note d'analyse sur l'Union économique et monétaire, préparée en collaboration étroite avec D.Tusk, le président du Conseil, J.Dijsselbloem, président de l'Eurogroupe et M.Draghi, président de la BCE. Euractiv 13/02/15





tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

 

Éthique : le groupe UMP du Sénat avait-il un compte à la HSBC ? Si oui, pourquoi ? Pourquoi en Suisse ? Le 12/02/15

 

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

-

 

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
10 février 2015 2 10 /02 /février /2015 17:22

 

Revue de presse n° 155 (Europe)


La Ligue du Nord, un parti anti-immigration, a fait voter une loi rendant «quasi impossible» la construction de lieux de culte musulmans en Lombardie. En Italie, la loi n'a suscité aucune polémique. LeFigaro.fr 03/02/15


La troïka, composée de hauts fonctionnaires dela CE, de la BCE et du FMI, chargée de négocier les programmes de réformes en contrepartie des aides financières, symbole de l’Europe technocratique, a concouru à la montée de l’euroscepticisme. Le PE a réclamé sa suppression, jugeant sa légitimité juridique et démocratique nulle. Le gouvernement Syriza a précipité sa fin. La Grèce discutera avec les ministres des Finances de l’UE, le président de la CE et la directrice générale du FMI. Libération 02/02/15


Tsipras a trouvé en Matteo Renzi un premier allié, à la veille de sa visite à Bruxelles. Le chef du gouvernement italien s’est dit “optimiste sur les chances d’un accord entre la Grèce et ses partenaires européens”, alors qu’Athènes cherche à alléger le fardeau de la dette.“Nous pensons que chacun de nous dans nos pays devons faire des réformes”, a rajouté Renzi. Euronews 04/02/15

 

Une enquête pourrait être ouverte par le Médiateur européen contre la CE qui a refusé l'accès à certains documents du TTIP à  5 ONG. De son côté, l'exécutif européen estime que ces négociations sont les plus transparentes jamais menées. Euractiv 03/02/15


Contrairement à ce qu’Athènes espérait, il ne compte aucun allié dans l’UE, en dehors de Chypre, aussi sous perfusion financière. Tsípras, à Paris, après Bruxelles, Rome, a pu mesurer cet isolement : de la «sympathie», certes, mais pas question «d’annuler» ou de renégocier tout ou partie de la dette grecque voire de relâcher la pression pour que le pays se réforme. Libération 04/02/15


Beaucoup s’inquiètent que l’Europe perde la France comme moteur. C’est plus gravement la France qui perd l’Europe comme horizon. Y.Jadot, Libération 04/02/15


Ce ne sont pas « les Grecs » que les États européens (et le FMI) ont aidés. Ce sont leurs propres banques auxquelles ils ont permis de se désengager en se substituant à elles comme créanciers de la Grèce. Est-ce aux Grecs de supporter pendant des décennies le poids financier du sauvetage des banques françaises, allemandes et autres ? AlterEcoPlus 04/02.15


La part de la valeur ajoutée consacrée au salaire de sociétés non financières américaines s'établit à 57 %, soit le taux le plus bas depuis que ces données sont collectées en 1929. Courrier international/The economist décembre 2014-février 2015


Les banques grecques ne pourront plus donner des titres de la dette grecque lorsqu'elles voudront retirer des liquidités auprès de la BCE. C'est la décision prise par la BCE à l'issue de la rencontre entre Mario Draghi et le ministre grec des Finances. La BCE affirme ainsi clairement qu'elle défendra l'euro, se réjouissent certains commentateurs. Les autres critiquent une position qui suit la ligne allemande et qui ne fera qu'aggraver la crise grecque. Eurotopics 05/02/15


Certaines entreprises helvétiques envisagent de payer dorénavant en euros leurs employés frontaliers - personnes domiciliées dans des pays de l'UE et qui viennent travailler chaque jour en Suisse. Il s'agit là d'une action illégale et discriminatoire, quotidien libéral-conservateur La Tribune de Genève :Eurotopics 05/02/15


C'est en Grèce que la proportion de mineurs emprisonnés est la plus grande ; plus de 4,6% de la population carcérale. En Hongrie, ce pourcentage est de 3%. Avec 1% de mineurs dans sa population carcérale, la France se situe en bas du classement. En Suède, en Espagne et en Pologne, il n'y a presque aucun mineur en prison.

Age de la responsabilité pénale où le mineur peut être considéré responsable de ses actes : de 8 (Ecosse) à 18 ans (Belgique). La majorité des États-membres de l’UE ont convenu d’un âge minimum de la responsabilité pénale fixé à 14 ans.
La responsabilité pénale ne veut pas dire emprisonnement : en Ecosse, les enfants peuvent être reconnus coupables d'une infraction pénale à partir de 8 ans mais ne peuvent pas faire l'objet de poursuites pénales avant l'âge de 12 ans. Entre 8 et 12 ans, les infractions pénales peuvent être inscrites dans le casier judiciaire de l'enfant, sans poursuites pénales. Toute l'Europe 05/02/15


Les trois grandes groupes de la coalition favorable à J-C Juncker se sont mis d'accord pour la création d'une commission spéciale. Un dispositif qui donne moins de pouvoirs pour enquêter sur l'évasion fiscale des entreprises en Europe. Euractiv 05/02/15


A.Merkel rencontre B.Obama pour évoquer la stratégie à adopter en Ukraine. Auparavant, elle avait réitéré son opposition aux livraisons d'armes, défendues aux États-Unis, notamment par les républicains. Pour certains commentateurs, seules les armes occidentales peuvent mettre le holà à Poutine. D'autres font valoir que les tenants de la ligne dure créent une division entre Merkel et Obama. Eurotopics 09/02/15


Première manifestation Pegida en Suède. Une trentaine de personnes venues à l’appel du mouvement anti-islam ont manifesté entourées de barrières et de 3 000 personnes venues dénoncer leur intolérance. Euronews 09/02/15


« Le système bancaire helvétique n'est certainement pas noble et bon... une gigantesque conspiration qui vise à priver les gouvernements de leurs richesses. Il n'est pas vraiment pire que nos lois fiscales, qui, par le biais de combines telles le "Double Irish", permettent aux entreprises et aux particuliers de dissimuler l'argent à leur fisc. C'est ce que font les petits pays : Luxembourg, Liechtenstein, Pays-Bas, Malte, Irlande, Andorre, Suisse. Les grands... adoptent des lois remplies de niches fiscales, afin que leurs grandes entreprises et leurs citoyens les plus riches puissent exploiter des systèmes fiscaux comme ceux de l'Irlande » eurotopics Irish Independent – Irlande 10/02/15


« Face à l'ampleur de l'enjeu, Merkel intervient, et elle a raison de le faire. Il n'y a pas d'alternative au leadership allemand. La chancelière a eu l'intelligence d'accorder à la France un rôle de premier plan et d'associer ses alliés de part et d'autre de l'Atlantique à son initiative. Une division du camp occidental réduirait les chances de succès - des chances déjà bien ténues. » eurotopics NRC Handelsblad - Pays-Bas10/02/15



tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

 

L'Allemagne exige une reddition pure et simple. Athènes ne compte aucun allié dans l’UE, sauf Chypre. Renzi offre une cravate ? Hollande ? 03/02/18

 

Merkel remercie la gauche européenne de son soutien. Tsipras remercie la gauche de la gauche européenne massée sur les places publiques. TVB 04/02/15

 

La Grèce victime de son absence d’État, des privilèges des armateurs et des popes orthodoxes (Le Monde). Mais que faisait la troïka ? 04/02/15

 

Banques nationales et BCE, non élues, sont indépendantes des gouvernements. Les Gouvernements élus ne le sont pas. Les peuples. non plus. 05/02/15.

 

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

-

 

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article
3 février 2015 2 03 /02 /février /2015 18:15

 

Syriza triomphe en Grèce
Syriza a nettement remporté les législatives en Grèce. Alexis Tsipras a annoncé la fin de la politique de rigueur, tout en faisant part de sa disposition à négocier avec les créanciers. Cela marque la fin de l'austérité en Europe, se réjouissent certains commentateurs. D'autres estiment qu'il n'aura pas d'autre choix que de maintenir le cap des réformes. Eurotopics 26/01/15


"Pour Spiegel-Online, les défenseurs de la ligne dure à Berlin et Bruxelles n’ont plus le choix et doivent abandonner la politique basée exclusivement sur l’intérêt égoïste d’une nation". Selon The Daily Telegraph, "Angela Merkel et les autres leaders européens savent que s’ils accordent des larges concessions à Alexis Tspiras, ils encourageront les mouvements et les révoltes populistes en Europe". Sans surprise, "plusieurs titres allemands se montrent également très réservés sur la victoire de Syriza". Toute l'Europe 26/01/15


"Syriza a gagné... Une négociation va s'ouvrir, cruciale pour la Grèce, fondamentale pour l'Europe. Elle promet d'être très dure : la CDU d'A.Merkel a d'ores et déjà posé ses termes, indiquant qu'il fallait se préparer à l'éventualité d'une sortie de la Grèce de la zone euro. Dans la négociation qui s'ouvre, Hollande se retrouve au centre du jeu, entre une Allemagne arc-boutée sur sa rigidité monétaire et le vent de changement qui souffle en Grèce, en Espagne et ailleurs. De son attitude dépendront les chances de voir l'euro prendre un visage plus humain et plus social." Eurotopics L'Obs 25/01/15


L’Italie songe à créer une structure de défaisance, une « bad bank », afin d’assainir son secteur bancaire. On estime que les prêts irrécouvrables ont plus que doublé depuis 2010 : 181 milliards d'euros. Euractiv 27/01/15


Le 1eramendement (de la Constitution des États-Unis) garantit une liberté totale à la presse, c’est le seul pays au monde où aucun journal n’a jamais été saisi, où toutes les opinions, fussent-elles nazies, sont garanties par la Constitution. Aux États-Unis, il y a très peu de procès en diffamation parce que la Cour suprême, en général, donne raison aux médias : mieux vaut se tromper en cherchant la vérité que de prendre le risque de la cacher. Serge July Libération 31/01/15


M. Carney, Gouverneur de la Banque d'Angleterre, a exhorté la zone euro à s'orienter vers une union budgétaire et à cesser les politiques d'austérité afin de renouer avec la croissance. Euractiv 30/01/15

L'Écosse a imposé un moratoire sur les permis d'exploration pour le gaz de schiste, peu après que le Parlement de Westminster s'est opposé à une interdiction nationale.  Euractiv 30/01/15

Le gouvernement de Tsipras a fait savoir qu'il n'avait pas l'intention de coopérer avec la troïka... J-C Juncker, président de la CE, souhaite la suppression de la "troïka"... L'Allemagne est également prête à revoir les accords qu'Athènes a conclu avec la CE, la BCEet le FMI. Le Figaro.fr 01/02/15.


L’Espagne, avec 1,4 % de croissance économique, l’an dernier, a fait partie des économies les plus dynamiques de la zone euro derrière l’Allemagne (+1,5%), après un recul de 1,2% en 2013 et de 1,6 en 2012. C’est la première fois depuis 2008 que l‘économie espagnole présente une croissance sur une année pleine. Les 2combats que doit mener le pays, sont le chômage, plus de 23% de la population et 51% des jeunes, et la déflation, les prix ont baissé en janvier pour le septièmemois consécutif (1,5% enun an). Euronews 30/01/15


Les économistes sont étonnants. Après avoir majoritairement soutenu les politiques « d’ajustement structurel » du FMI et de « modération salariale », les voilà qui rejoignent les rangs de Syriza ! C'est le cas de Thomas Piketty, Paul de Grauwe, Simon Wren-Lewis, Paul Krugman ou encore James Galbraith. Alterécoplus 01/02/15


Le parti de l’austérité, sur la défensive, va devenir de plus en plus faible, la stratégie européenne va devenir celle d’une politique de croissance keynésienne. Dans ce sens vont les clauses de flexibilité adoptées par la CEsur les investissements publics, encore plus que le plan Juncker pour les investissements. Les conditions sont favorables : le quantitative easing de la BCE, le plan Juncker, la baisse de l’euro et du prix du pétrole… Le nouveau gouvernement grec arrive à temps; c’est bien maintenant le moment de sortir de l’austérité. Sauvons l'Europe 02/02/15


Plus de 100.000 partisans de Podemos ont participé à Madrid à une "marche pour le changement", afin de dénoncer l'austérité. Certains commentateurs optimistes estiment que Syriza et Podemos peuvent transformer l'indignation en politique constructive, d'autres redoutent une montée des partis d'extrême gauche. Eurotopics 02/02/15


"Un islam allemand doit être germanophone… doit porter en lui les idées de la liberté de la tolérance… doit mener une réflexion sur l'histoire allemande et ses spécificités… Les pères et les grands-pères [des musulmans] n'ont pas acclamé Hitler et n'ont pas envoyé les juifs aux chambres à gaz… En tant qu'Allemands, les musulmans doivent s'interroger sur l'histoire de ce pays. Ils ont deux raisons de réfléchir à l'antisémitisme. En tant qu'Allemands, en tant qu'immigrés venant de pays musulmans". Mehmet Ata, Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung Eurotopics 02/02/15


Pegida, le mouvement islamophobe, qui a connu ses premières manifestations à Dresde en Allemagne il y a trois mois, a rassemblé quelques 400 personnes dans les rues de Vienne. Elles se sont toutefois heurtées à une contre-manifestation de taille, dix fois plus importante selon la police. Euronews 03/02/15


Le nouveau gouvernement à Athènes s'est toujours méfié du partenariat transatlantique pour le commerce et l'investissement (TTIP) et compte utiliser sa majorité parlementaire pour faire échouer l'accord commercial entre les États-Unis et l'UE. Euractiv 03/02/15


Il n'y a jamais eu autant de réfugiés dans le monde qu'en 2013

Nombre de demandeurs d'asile pour 1000 habitants en 2013

GB

IT

Finl

GR

UE

FR

PB

DK

ALL

Belg

AUT

Norv

Suèd

0,5

0,5

0,6

0,7

0,9

1,0

1,0

1,3

1,6

1,9

2,1

2,4

6,0

Origine des demandeurs d'asile dans l'UE

Syrie

Russie

Afghanis

Serbie

Pakistan

Kosovo

Somalie

Érythrée

Total

50 435

41 485

26 200

22 375

20 815

20 220

18 560

²14 580

434 450

Donateurs à l'Agence de l'Onu pour les réfugiés en 2013, en millions de dollars

USA

Pays UE

dt FR

Finl

PB

DK

ALL

Suède

GB

Instit UE

Japon

1 042

887

24

27

86

86

117

129

161

213

253

Alternatives économiques janvier 2015



tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

 

La Grèce ne pèse que 3% du PIB européen et la victoire de Tsipras est "un véritable séisme" ! Pour qui ? Pourquoi ? Tout allait si bien... 26/01/15

 

12/02 : Tsipras attendu à Bruxelles, pour son premier conseil européen. Pour une manif européenne de soutien à Bruxelles ou partout ailleurs 27/01/15

 

Face à Merkel, Hollande a abandonné, Renzi a échoué. Tsipras réussira-t-il ? 28/01/15

 

Tsipras : un espoir pour la Grèce ! Pour la 1ère fois, l'espoir raisonnable d'une "autre" Europe. Comment améliorer le rapport des forces ? 28/01/15

 

Mercredi, Tsipras à Paris. Quelle solidarité parisienne ? 31/01/15

 

Le ministre des Finances Schäuble, homme politique grec, ne mènerait pas le débat sur l'allègement de la dette. Ministre allemand, il devrait. 31/01/15

 

 Dopé par le succès de Syriza, le parti de la gauche radicale espagnole a mobilisé en masse, samedi à Madrid. Et à Paris ? Quel soutien ? 02/02/15

 

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

-

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Polo a lu
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche