Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 10:15

Les attentats du 13 novembre à Paris ont rappelé aux Espagnols la tragédie du 11 mars 2004, qui a fait 191 victimes. Depuis ces attaques, l’État a spécialisé 1 200 de ses agents dans la lutte contre le terrorisme islamiste. L’exaltation du terrorisme, le prosélytisme, la radicalisation, le recrutement, le départ vers des zones de conflit sont devenus des délits. Acteurs publics 30/11/15

« L'UE promet d'accélérer les négociations d'adhésion avec la Turquie... Le problème dans cette promesse, c'est que la Turquie n'a cessé de s'éloigner des critères d'adhésion ces dernières années. Si l'on veut préserver les critères de démocratie et des droits de l'homme, la Turquie d'aujourd'hui n'a rien à faire dans l'UE. » Eurotopics Helsingin Sanomat (libéral) – Finlande 01.12.15

« De toute évidence, le risque encouru est que l'UE - soucieuse de résoudre la crise des réfugiés - ferme les yeux sur les violations des droits de l'homme et se montre arrangeante vis à vis des critères de Copenhague régissant l'adhésion à l'UE. Il ne faut pas que cela se produise. La Turquie devrait être la bienvenue au sein de l'UE, le jour où... Mais d'ici là, le pays a un long chemin à parcourir, lui qui refuse de parler du génocide arménien, qui n'a pas résolu le conflit avec le PKK, qui occupe dans la liste de la liberté de la presse de Reporters sans frontières le rang 149 sur 180. L'UE a tiré un certain nombre d'enseignements après avoir accepté l'île divisée de Chypre en 2004, la Roumanie et la Bulgarie en 2007, sans que ces pays aient rempli leur contrat sur les droits de l'homme et l'anticorruption... » Eurotopics Sydsvenskan (libéral)– Suède 01.12.15

« La stratégie européenne pour gérer (et non résoudre) la crise des réfugiés consiste à renforcer les frontières extérieures de l'UE pour ne pas avoir à rétablir les frontières intérieures. C'est la seule façon de sauver Schengen… La collaboration turque est indispensable.... La véritable nouveauté, c'est la réactivation du processus d'adhésion. L'Europe est en grande partie responsable du gel de la candidature de la Turquie. Elle l'a fait entrer dans la salle d'attente pour mieux l'y abandonner." Eurotopics La Stampa 01.12.15

« L'UE persiste à croire que nous serions prêts à tout pour obtenir l'exonération de visas. L'UE a mené contre le monde musulman et la Turquie une politique à tel point mauvaise, malveillante et infructueuse qu'une proposition d'adhésion à l'UE ne susciterait plus le moindre enthousiasme. Le monde musulman et la Turquie ont épuisé la vénération et l'amour qu'ils avaient pour l'Europe, mais l'UE ne l'a pas encore compris. » Eurotopics Yeni Şafak (islamoconservateur) - Turquie (01.12.2015)

Revue de Presse du 02/12/15 Ambassade de France à Rome
« Une étude du Oil Change International révèle que les pays du G20 ont financé en 2013-2014 à hauteur de 452 milliards de dollars les énergies fossiles : un montant 4 fois plus important que celui pour les énergies renouvelables ». La Stampa
« La CE évalue la répartition des 3 Mds promis à la Turquie. Quand les gouvernements ont vu la facture, ils ont tremblé. Inutiles les assurances de Juncker sur le fait que ces contributions ne seront pas prises en compte des paramètres Maastricht. L’Italie devra débourser 281 millions, la France 386, l’Allemagne 534 millions ». La Repubblica

Selon un rapport de Oxfam, les 10 % des habitants les plus riches de la planète sont responsables de plus de la moitié des émissions de CO2. La moitié la plus pauvre du globe n’est responsable que de 10 % des rejets polluants. Une personne qui fait partie des 1 % les plus riches au monde « génère en moyenne 175 fois plus de CO2 qu’une personne se situant dans les 10 % les plus pauvres » Le Monde 02/12/15

Plutôt que de chercher une solution commune aux défis qui se dressent devant eux, les pays européens ont préféré se défausser sur la Turquie, stipendiée pour réduire l'afflux de réfugiés et de migrants économiques accostant sur les côtes grecques. Pour 3 milliards d'euros, l'UE offre une protection temporaire aux réfugiés syriens... sur le territoire turc. Guy Verhofstadt Huffington Post 03/12/15

Le flux des réfugiés se traduit par une impulsion positive sur l'économie (allemande) sous la forme de dépenses supérieures, en particulier dans la consommation et la construction de logements… Le comité des sages, cinq économistes qui conseillent le gouvernement allemand, estime que le pays peut parfaitement supporter les conséquences de la crise des migrants. Le Monde14/11/15

L'UE n'est plus dans sa main. A.Merkel avait donné le «la» durant la crise financière. Elle se trouve minoritaire dans la crise des réfugiés. Après avoir échoué à instaurer un système de « répartition équitable » entre les États membres, elle peine à convaincre avec sa proposition de « contingents » négociés avec la Turquie. Le Figaro 03/12/15

Le Parti socialiste a fait voter le 2 octobre 2015, dans la région Lorraine, le versement d'une subvention de 600 000 euros à une entreprise qui va former au maniement d’armes des militaires saoudiens. Agoravox 3/12/15

Par référendum, 53,1 % des Danois se sont déclarés défavorables à une coopération plus étroite avec les instances judiciaires et policières de l'UE. Un vote dans lequel l'UE a joué un rôle considérable : « Les électeurs sont de plus en plus sceptiques à l'endroit de l'UE et de ce qu'elle représente. Les flux de réfugiés de ces derniers temps qui ont mis en lumière le manque de capacité décisionnelle de Bruxelles, n'ont rien fait pour améliorer les choses. » Eurotopics Jyllands-Posten - libéral-conservateur Danemark 04/12/15

« Les mesures annoncées par le chef du gouvernement italien sont ambitieuses à deux points de vue. Premièrement, c'est la première fois que l'on tente de lutter contre le terrorisme en recourant à la 'méthode douce'. Deuxièmement, l'Italie est en récession. C'est probablement la première fois qu'un pays affichant un déficit aussi important décide d'accroître ainsi son budget de la culture… La portée de ces armes est largement supérieure à celle des missiles, et celles-ci frappent là où se développe le terrorisme potentiel : en périphérie des villes, dans les banlieues isolées et appauvries. L'intégration sociale et culturelle de ceux qui vivent dans ces zones sans la moindre perspective est l'un des objectifs de la lutte antiterroriste. » eurotopics Dilema Veche – Roumanie 06/12/15

« La sortie de Gabriel dénonce l'Arabie Saoudite. Mais il va falloir aller plus loin. Les musulmans allemands vont d'eux-mêmes devoir s'engager dans la voie d'un islam intégré. C'est l'objectif des Verts et la revendication d'un islam assimilé. Un avertissement à l'adresse non seulement de l'Arabie Saoudite, mais aussi de l'influence turque et orthodoxe exercée sur les associations musulmanes allemandes, qui persistent dans leur univers parallèle. » eurotopics Frankfurter Allgemeine Zeitung 07/12/15

ENTRETIEN de Matteo Renzi « Nous ne voulons pas de Libye-bis » : « Quatre ans de guerre civile en Libye sont la preuve d’un mauvais choix et aujourd’hui il faut une stratégie différente. L’Italie est présente partout : nous dirigeons la mission au Liban, nous sommes en Afghanistan, au Kosovo, en Somalie, en Irak. Le conseiller militaire de Ban Ki-moon est italien. J’ai un grand respect, de l’estime et de l’amitié personnelle pour François Hollande. C’est un homme très intelligent et sa réaction est légitime et compréhensible. Mais il dirige une France blessée, qui a besoin de donner des réponses, à commencer par le plan interne. Nous voulons élargir la réflexion. Il est nécessaire de combattre Daech : discutons sur la manière de le faire. Et n’oublions pas que les attentats ont été élaborés dans les banlieues des villes d’Europe. Il faut une réponse aussi en Italie. Voilà pourquoi il faut des écoles et des théâtres, pas seulement des bombes. C’est la raison pour laquelle chaque euro dépensé pour la défense se traduira par un euro pour la culture ». Corriere della Sera de dimanche Revue de presse ambassade de France à Rome 07/12/15



CE : Commission européenne UE : Union européenne

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

Union européenne-Turquie : envoyez travailleurs turcs (suppression des visas) et gardez réfugiés syriens contre 3 milliards d'euros !! 01/12/15

Le Pen avait raison. Les Français ont préféré l'original (FN) à la copie (LR) et à la copie de la copie (PS). Quand une Gauche originale ? 08/12/15

tweet tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet - tweet

Partager cet article

Repost 0
Published by Paul ORIOL - dans Revue de Presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Paul ORIOL
  • : Réflexions sur l'actualité politique et souvenirs anecdotiques.
  • Contact

Texte Libre

Recherche